Métro Belgique n°4245 12 oct 2020
Métro Belgique n°4245 12 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4245 de 12 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : un 13e sacre pour Nadal !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Trop d’enfants grandissent dans la pauvreté en Belgique Ce 17 octobre 2020, c’est la journée mondiale de lutte contre la pauvreté. À cette occasion, la Fondation Pelicano organise tout au long de la semaine la #semainecontrepauvreteinfantile. Cette opération vise à faire prendre conscience que même la Belgique est touchée par la pauvreté infantile. Depuis 2009, la Fondation Pelicano se mobilise pour lutter contre la pauvreté des enfants en Belgique. Partant du principe que chaque enfant vivant dans notre pays a droit aux mêmes chances, comme le fait de manger à sa faim, d’accéder à un bon enseignement ou encore de participer à des loisirs et à des activités, Pelicano offre un soutien durable à presque 1.250 enfants en Belgique. L’engagement de la fondation est d’offrir un soutien à long terme à chaque enfant Pelicano et de lui venir en aide jusqu’à ce qu’il obtienne son diplôme. UNE AIDE PRÉCIEUSE SUR LE TERRAIN Cette aide est rendue possible grâce à la mobilisation et à l’engagement sur le terrain des partenaires sociaux de la Fondation Pelicano. Il s’agit principalement des écoles et des CPAS. Sur le front, ces hommes et ces femmes jouent un rôle important dans la détection des situations de pauvreté des enfants. Ce sont souvent eux qui signalent les situations difficiles à la Fondation Pelicano. Chaque enfant Pelicano intègre un trajet qui lui est propre. En collaboration avec les partenaires sociaux, la Fondation Pelicano met le doigt sur les domaines dans lesquels il est important qu’une aide soit apportée. Ce sont également les partenaires de soins qui suivent de près l’enfant Pelicano et qui vérifient qu’il reçoit suffisamment d’aide. Bras droit de la Fondation sur le terrain, les partenaires sociaux accompagnent, par exemple, les enfants chez le médecin. Ils les aident à choisir un nouveau manteau d’hiver ou du papier pour recouvrir leurs manuels scolaires. UNE SEMAINE DE SENSIBILISATION À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté qui se déroule le 17 octobre, la Fondation Pelicano lance la semaine contre la pauvreté infantile. Du 12 au 17 octobre, la fondation va se mobiliser pour sensibiliser les citoyens à la pauvreté infantile en leur faisant prendre conscience que la Belgique est également touchée par le phénomène. En effet, selon les chiffres d’Eurostat de 2018, près d’un enfant belge sur cinq risque de grandir sous le seuil de la pauvreté. La crise sanitaire que nous traversons depuis le mois de mars n’arrange rien, au contraire. « La crise du coronavirus exerce une pression supplémentaire sur la situation actuelle des enfants issus de familles vulnérables », affirme Christiaan Hoorne, directeur général de la Fondation Pelicano. Cette opération se déroule également sur les réseaux sociaux. Pour montrer son soutien à la lutte contre la pauvreté infantile en Belgique, chaque citoyen est invité à dessiner un cercle avec une ligne vers le haut sur sa main et de poster la photo sur Instagram, Facebook ou Twitter avec le hashtag #semainecontrepauvreteinfantile. UNE AIDE QUOTIDIENNE À 1.250 ENFANTS Chaque jour, la Fondation Pelicano apporte son soutien à 1.250 enfants. D’ici 2025, elle souhaite sortir définitivement 2.000 enfants de la pauvreté. L’aide financière apportée par Pelicano consiste à la prise en charge de tous leurs besoins, que ce soit pour la nourriture, les frais médicaux ou scolaire, les vêtements ou encore les frais d’inscription à des activités sportives et à un mouvement de jeunesse. La fondation met un point d’honneur à ce que cet engagement soit durable et que l’enfant dispose d’un soutien à long terme pour sortir du cercle de la pauvreté. C’est la raison pour laquelle les enfants Pelicano sont aidés jusqu’à ce qu’ils obtiennent un diplôme, qu’ils soient prêts à se lancer dans la vie active et qu’ils soient capables de jouer un rôle à part entière dans notre société. UN INVESTISSEMENT GAGNANT Selon une étude récente menée par trois chercheurs de la Vlerick Business School, le fait d’investir dans les enfants et les jeunes défavorisés augmente leurs perspectives de carrière. Cela réduit donc le risque de chômage et bénéficie à la société. Ainsi, les trois chercheurs sont arrivés au constat qu’investir un euro dans la lutte contre la pauvreté infantile pouvait rapporter, sur le long terme, entre cinq et neuf euros au gouvernement en recettes fiscales et en économies sur les coûts de soins de santé, les allocations de chômage ou encore sur les coûts liés à la criminalité. Actuellement, il y a plus de 531.000 enfants et adolescents qui vivent dans une situation de pauvreté en Belgique. « S’ils restent aujourd’hui #semainecontrepauvreteinfantile Ph. Fondation Pelicano Ph. Fondation Pelicano dans une situation de précarité à l’âge adulte, cela signifie que nous nous dirigeons vers une perte de recettes fiscales pour l’Etat d’au moins 74,137 milliards d’euros sur le long terme », ont calculé les trois chercheurs de la Vlerick Business School. « Avec un investissement minimum de 78 millions d’euros pour 2.000 enfants en situation de pauvreté, le gouvernement pourrait gagner à l’avenir au moins 372 millions d’euros (soit cinq fois le montant investi) en recettes fiscales et en économies des coûts liés à la pauvreté, sur une vie entière jusqu’à la retraite », a expliqué le professeur Dirk Buyens. UNE CAMPAGNE DE DONS Pour venir en aide aux enfants vivant dans la pauvreté dans notre pays, la Fondation Pelicano collecte des dons via des activités, du parrainage et des dons. La fondation garantit à ses parrains et donateurs que leur soutien va directement au bienêtre de l’enfant. Aidée par ses partenaires sociaux, la fondation veille à ce que le moindre don aide directement les enfants et n’atterrisse pas entre les mains de ses parents. Pour faire un don rendez-vous sur le site web www.pelicano.be ou versez le montant de votre choix sur le compte bancaire de la fondation BE53 0687 7777 77 53 en mentionnant en communication : ‘Je soutiens un enfant Pelicano’. Une attestation fiscale est disponible à partir d’un don de 40  € par année fiscale.
Vous souhaitez mettre un terme à la pauvreté infantile ? Partagez votre photo avec le hashtag #semainecontrepauvreteinfantile et brisez le cercle vicieux de la pauvreté dans notre pays. www.semainecontrepauvreteinfantile.be Plus de 530 000 enfants vivent dans la précarité en Belgique. La Fondation Pelicano soutient aujourd’hui 1 250 enfants jusqu’à ce qu’ils décrochent leur diplôme et leur offre ainsi la possibilité de briser le cercle vicieux de la pauvreté. Soutenez la Fondation Pelicano sur www.pelicano.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :