Métro Belgique n°4243 8 oct 2020
Métro Belgique n°4243 8 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4243 de 8 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : bars et cafés fermés pour un mois !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS JEUDI 8/10/2020 metrotime.be II Deux gouvernements en quarantaine BRUXELLES La ministre wallonne de la Fonction publique, du Tourisme, du Patrimoine et de la Sécurité routière Valérie De Bue a été testée positive au coronavirus, ainsi que le ministre bruxellois des Finances et de la Fonction publique, Sven Gatz. La ministre wallonne Valérie De Bue a reçu hier matin le résultat de son test effectué lundi. Celui-ci s’est avéré positif. Son état de santé est bon et elle poursuit son travail à distance, a précisé le gouvernement wallon. « Le dernier contact du Gouvernement remonte à vendredi passé. Dans la foulée de la prestation de serment de Christophe Collignon en tant que Ministre au Parlement de Wallonie, les ministres se sont réunis pour acter sa nomination. Lors de cette réunion, l’ensemble des règles sanitaires en vigueur a été respecté. Par précaution, les ministres se sont fait tester ce mercredi et suspendront leurs activités officielles en attente des résultats. Ils poursuivront toutefois leur travail à distance et la séance du Gouvernement de demain se fera par vidéoconférence », ajoute le cabinet du ministre-président Elio Di Rupo. De son côté, le ministre bruxellois des Finances et de la Fonction publique, Belga/B. Fahy Brussels Airlines va aider ses « chômeurs temporaires » BRUXELLES Brussels Airlines a conclu un partenariat avec Randstad pour aider ses employés en chômage économique à trouver un autre emploi, en attendant de reprendre leur activité au sein de la compagnie aérienne. L’objectif de la mesure est de limiter davantage l’impact financier et social Non à la taxe sur les secondes résidences de la période d’inactivité sur ces employés, alors que la reprise de la demande pour les voyages par avion n’est pas attendue de sitôt. Brussels Airlines s’est ainsi associé à l’agence d’intérim Randstad, une première en Belgique. L’agence intérim guidera professionnellement le personnel Belga/K. Desplenter KNOKKE Les propriétaires de secondes résidences à la Côte, rassemblés sous le collectif Tweres, contestent la taxe communale sur les secondes résidences à La Panne, Coxyde, Knokke-Heist et Middelkerke. Les trois premières citées exonèrent leurs résidents enregistrés de l’impôt supplémentaire sur le revenu des personnes physiques. À Middelkerke également, cet impôt supplémentaire sur le revenu des personnes physiques sera progressivement réduit à zéro d’ici 2024. D’autre part, la taxe sur les résidences secondaires sera sensiblement augmentée. Les arrêts de la cour d’appel de Gand ont pourtant établi « clairement et sans équivoque » l’illégalité des pratiques fiscales discriminatoires. Le collectif s’efforce toujours d’établir un dialogue constructif avec les autorités locales. Certaines ont déjà indiqué qu’elles étaient ouvertes au dialogue et à la coopération. L’action ne se limite pas à l’imposition actuelle de 2020, mais se poursuivra les années suivantes. ◀ de la compagnie aérienne vers un emploi temporaire dans la vente au détail, les télécommunications, l’alimentation et la logistique. La démarche permettra également de diminuer l’impact de cette crise pour la société belge en diminuant la pression sur les caisses d’allocations de chômage. ◀ FLEURUS Le premier site wallon d’injection de biométhane dans le réseau gazier est désormais opérationnel. Annuellement, ce sont quelque 100.000 tonnes d’intrants provenant essentiellement d’effluents d’élevage, de produits agricoles et de déchets agro-alimentaires qui sont valorisés par la société agro-industrielle fleurusienne Cinergie. Jusqu’ici, les matières étaient exploitées via un système de cogénération produisant de l’électricité et de la chaleur. Désormais, ces produits organiques sont également transformés en biométhane, Sven Gatz (Open Vld), a été également testé positif à la COVID-19. Par précaution, les membres du gouvernement bruxellois dont la dernière réunion en conseil remonte à jeudi dernier ont annulé leurs activités officielles dans l’attente des résultats des tests auxquels ils ont décidé de se soumettre par précaution. « Le ministre présente de légers symptômes du virus et sera mis en quarantaine pendant deux semaines. Il continuera à travailler de manière digitale et à distance », a précisé la porte-parole. ◀ I EN BREF ▶ Le nombre de traceurs de contacts qui assurent le suivi des cas Covid-19 positifs et des contacts à haut risque à Bruxelles doublera dès la semaine prochaine. L’augmentation significative du nombre d’infections a pris de court les services chargés du AFP/B. Horvat un gaz 100% renouvelable et aussi performant que le gaz naturel traditionnel. Celui-ci est pour la première fois acheminé vers les citoyens et les entreprises via le réseau collectif. L’énergie Un tableau de bord pour suivre l’impact AFP/M. Cizek BRUXELLES La Banque nationale de Belgique publiera chaque mois, en partenariat avec l’Economic Risk Management Group, un tableau de bord permettant d’évaluer l’incidence du Covid-19 sur les économies belge et internationale. Il synthétise les principaux indicateurs économiques, sur base de données issues de nombreuses organisations professionnelles. L’objectif est de cartographier précisément la situation des entreprises, du secteur financier et des ménages. ◀ « contact tracing » en Wallonie et à Bruxelles. ▶ La Région flamande a décidé d’engager 62,5 personnes supplémentaires à temps plein pour assurer le suivi des contacts des personnes contaminées par le covid-19. Une première injection de gaz vert wallon produite correspond actuellement à l’équivalent de la consommation d’une ville de la taille de Gembloux. La Wallonie dispose d’un potentiel important de biométhane. ◀
metrotime.be JEUDI 8/10/2020 NEWS 5 Le Parlement européen vote des objectifs ambitieux BRUXELLES Le Parlement européen s’est prononcé hier, à une courte majorité, en faveur d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 60% en 2030 par rapport aux niveaux de 1990. AFP/K. Tribouillard C’est plus que les 55% proposés par la Commission le mois dernier, alors que l’objectif actuel de l’UE est toujours fixé à -40%. Les députés devaient se prononcer dans le cadre d’une première loi climat européenne, qui doit aider le continent à devenir le premier au monde à atteindre la neutralité carbone en 2050, grâce à des objectifs contraignants. Ils ont voté à 352 voix contre 326 et 18 abstentions un amendement visant -60% de GES en 2030. Les opposants se comptaient surtout dans les rangs conservateurs (PPE, CRE) et à l’extrême-droite (ID), arguant essentiellement de l’impact sur l’économie et la vie quotidienne. Le PPE -plus grand parti politique du Parlement- a cependant annoncé qu’il ne s’opposerait pas aujourd’hui au vote final sur la loi climat européenne. « Des objectifs ambitieux sont nécessaires pour éviter que nos enfants et petits-enfants ne vivent dans un monde où ils ne peuvent plus contrôler le changement climatique », a reconnu l’eurodéputé Pieter Liese. « Cependant, en raison de l’objectif irréaliste de 60%, qui est motivé par des raisons tactiques, nous nous abstiendrons. Le Conseil nous ramènera à la proposition initiale de 55% nets ». Le Parlement européen a également voté en faveur d’un « budget carbone » devant déterminer la quantité de CO2 que les États membres de l’UE seraient encore autorisés à émettre, ainsi que pour la création d’un conseil climatique indépendant composé de scientifiques. Ce nouveau conseil devrait, avec des organes consultatifs sur le climat au niveau des États membres, évaluer si l’UE est sur le bon chemin pour atteindre la neutralité climatique, identifier les opportunités de réduire davantage les émissions de CO2 et augmenter la capacité de capture de carbone. ◀ BRUXELLES Une vingtaine d’associations ont appelé hier le nouveau gouvernement fédéral à initier au cours de cette législature un Parlement citoyen autour de l’urgence écologique. La pandémie enrichit davantage les milliardaires GENEVE La pandémie de coronavirus n’a pas affecté les ultra-riches du monde entier, bien au contraire, les rendant encore plus nantis. Ils n’ont ainsi jamais été aussi fortunés, d’après une étude « Billionaires Report » réalisée par le cabinet de conseil PwC et la banque suisse UBS. L’augmentation de la richesse des super-riches est due en partie à la reprise des marchés boursiers, tandis que les investissements dans des domaines à croissance rapide tels que la technologie et les soins de santé en particulier se sont avérés être des moteurs de richesse. La plupart des milliardaires se trouvent en Asie. Ceux vivant aux États-Unis possèdent les plus gros actifs. Parmi eux, on retrouve des noms connus comme le co-fondateur de Microsoft Bill Gates, le patron d’Amazon Jeff Bezos (photo) et le fondateur et dirigeant de Tesla et Space X Elon Musk. Pour UBS, ce dernier fait partie des gagnants de ces dernières années, « les innovateurs » qui sont parvenus à apporter des disruptions au sein de l’économie. Au contraire, ceux qui se trouvent « sur le mauvais côté des tendances économiques, technologiques, sociétales et environnementales deviennent moins riches ». En parallèle, les milliardaires sont « devenus plus actifs dans le monde de la philanthropie, la responsabilité des Belga/H. Kaghat Un Parlement citoyen pour l’urgence écologique AFP/E. Baradat entreprises et l’investissement durable ». Les États- Unis sont ainsi les champions de dons pour lutter contre les effets de la pandémie de coronavirus, avec 98 milliardaires ayant fait don de près de 4,6 milliards de dollars. ◀ Un groupe de citoyen a élaboré cet été un plan dans lequel 101 citoyens représentatifs de la société belge dans son ensemble seraient tirés au sort afin de réfléchir avec l’aide d’experts à la manière dont nous pouvons relever le plus grand défi de notre temps  : à savoir l’urgence écologique qui va donc bien au-delà de la problématique du réchauffement climatique. Ceux-ci, inspirés notamment par l’exemple français de Convention Citoyenne pour le Climat, appellent donc le gouvernement De Croo à s’engager, en s’appuyant sur l’article 7bis de la Constitution belge, à initier au cours de cette législature un Parlement citoyen autour de l’urgence écologique. Concrètement, ce Parlement traitera non seulement la problématique du réchauffement climatique mais étendra sa réflexion à la crise écologique dans son ensemble en abordant également des thématiques comme la perte de biodiversité, le trou dans la couche d’ozone, l’acidification des océans ou encore la pollution atmosphérique à l’origine de nombreux décès dans le monde. Ce Parlement I EN BREF ▶ Le ministère des Affaires étrangères a annoncé hier de nouveaux changements dans les conseils aux voyageurs qui entreront en vigueur à partir de demain à 16h. Plusieurs zones en Europe sont passées en rouge, dont Tenerife et plusieurs provinces des Pays-Bas, ce qui signifie que les autorités belges déconseillent très fortement les voyages dans ces régions. ▶ L’opposant russe empoisonné Alexeï Navalny a exhorté hier les Européens à aller plus loin dans leurs sanctions contre la Russie en interdisant de séjour sur leur territoire « les se veut également inclusif puisque diverses formes de soutien comme des indemnités de transport ou des gardes d’enfants sont prévues pour ses membres. La composition du panel d’experts chargés d’encadrer les citoyens sera équilibrée et reflétera les positions actuelles de la communauté scientifique concernant la crise écologique. Le Parlement sera indépendant des divers acteurs politiques, économiques et sociaux en ce compris les organisations et les mouvements qui soutiennent le projet. Il élaborera des propositions pour une politique cohérente en réponse à l’urgence écologique, au niveau fédéral, régional et communautaire. ◀ oligarques et hauts fonctionnaires » qui forment « le cercle étroit » du président Vladimir Poutine. ▶ Les pubs et les restaurants en Écosse ne pourront plus servir de l’alcool pendant au moins deux semaines afin de tenter de freiner la hausse des nouveaux cas de coronavirus, a décidé le gouvernement mercredi. Les établissements de cinq régions d’Écosse, comprenant les deux principales villes de Glasgow et Edimbourg, ne pourront par ailleurs plus accueillir de clients pendant un peu plus de deux semaines.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :