Métro Belgique n°4242 6 oct 2020
Métro Belgique n°4242 6 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4242 de 6 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : la fin du combat de Delphine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 NEWS MARDI 6/10/2020 metrotime.be L’égalité salariale, ce ne sera pas avant 2104 BRUXELLES Si rien n’est fait, au rythme actuel, l’écart salarial hommes-femmes en Europe ne disparaîtra pas avant 2104, s’inquiète la Confédération européenne des syndicats (CES). La Belgique fait toutefois figure de bon élève. Selon les données d’Eurostat, l’écart salarial entre hommes et femmes a diminué de 1% au cours des huit dernières années. Au train où vont les choses, les femmes devront encore attendre 84 ans pour parvenir à l’égalité des salaires, en déduit la CES. Sans mesures contraignantes, les différences de rémunération entre les hommes et les femmes continueront même à croître dans neuf États membres, dont la Pologne et le Portugal. En Allemagne et en Tchéquie, les femmes devront attendre jusqu’en 2121 pour l’égalité salariale. Et, en France, l’écart se réduit tellement lentement (0,1% depuis 2010) qu’il faudra plus de 1.000 ans pour y parvenir, fustigent les syndicats. AFP/G. Souvant LA BELGIQUE EN 2028 La différence ne sera comblée que dans trois pays au cours de cette décennie. Le premier sera la Roumanie, l’an prochain. Mais les salaires des femmes et des hommes y sont « inadmissiblement bas », nuance la CES. Suivront ensuite le Luxembourg en 2027 et la Belgique un an plus tard. L’organisation syndicale s’inquiète dès lors du report par la Commission européenne de la publication de sa directive sur la transparence des rémunérations au 15 décembre. Elle a écrit à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, pour obtenir l’assurance que cette directive verra bien le jour malgré les pressions. ◀ Ph. Greenpeace VLADIVOSTOK Un amoncellement de carcasses de phoques, de poulpes et d’oursins recouvre une côte de la péninsule russe du Kamtchatka depuis plusieurs jours. Greenpeace crie à la « catastrophe écologique ». « Une catastrophe écologique s’est produite au Kamtchatka », une lointaine région russe entourée par l’océan Pacifique, indique GreenPeace. Des analyses ont détecté « quatre fois plus de produits pétroliers et 2,5 fois plus de phénol » dans l’eau, ajoute l’ONG, précisant que les causes de la pollution n’ont pas encore été établies. Sur Instagram, Anton Morozov, le directeur d’une école de surf, a publié de nombreuses images des dégâts. La star du web Iouri Doud, connu pour ses documentaires coup-de-poing, a Singapour veut des « croisières pour nulle part » SINGAPOUR La cité État de Singapour souhaite lancer des « croisières vers nulle part » pour relancer le secteur touristique sinistré par la crise du coronavirus. Le bureau en charge du tourisme discute avec plusieurs opérateurs dans le but de proposer des virées sous haute surveillance sanitaire. Elles auraient Singapour comme point de départ et d’arrivée. Les autorités du pays mettraient en place « des mesures appropriées qui permettront aux croisières de reprendre d’une façon sécurisée », précise Annie Chang, responsable du secteur des croisières au bureau du tourisme. Cette « Catastrophe écologique » au Kamtchatka AFP/R. Rahman initiative suscite son lot de critiques. De nombreux croisiéristes dans le monde ont dû mettre leurs flottes à l’arrêt à la suite des restrictions de voyages. De nombreux cas d’infections avaient été détectés sur des navires au début de la pandémie. Marcie Keever, une responsable de l’ONG Les Amis de la Terre en charge des océans et des navires, a mis en garde contre « la possibilité de voir des foyers de contamination du Covid-19 apparaître » sur des paquebots. « Le secteur des croisières a été une source importante de propagation du Covid-19 dans plusieurs ports dans le monde », a-t-elle souligné. L’île de Singapour a détecté ces derniers mois plusieurs foyers de contamination du virus, mais ils ont été largement placés sous contrôle. ◀ Une pétition pour un droit à une planète saine relayé le témoignage d’Anton Morozov, affirmant que depuis trois semaines, « tout le monde a commencé à ressentir d’étranges symptômes désagréables après avoir surfé ». Il relate des douleurs aux yeux et à la gorge et un « empoisonnement » par une eau au goût et à l’odeur inhabituels. « Les symptômes apparaissent même sans contact avec l’eau » a-t-il déclaré, indiquant que le « poison » serait charrié depuis un mois par une rivière se jetant dans l’océan. « Si les personnes responsables de cet événement étaient plus courageuses et déclaraient leur erreur et commençaient des opérations de sauvetage, l’ampleur pourrait être maîtrisée », a-t-il dénoncé. Greenpeace affirme avoir contacté les autorités pour « demander une enquête immédiate sur les causes de la pollution, une évaluation de l’ampleur et l’élimination urgente des conséquences » de l’incident. Ce week-end, le gouverneur du Kamtchatka a menacé de licenciement quiconque aurait maquillé la gravité de la situation et promis des analyses pour établir les faits, via des échantillons envoyés à Moscou. Le comité d’enquête russe a également promis une enquête sur cette « possible catastrophe écologique ». ◀ AFP/L. Acosta GENÈVE Des organisations issues de plus de 100 pays demandent que « le droit à un environnement sain et naturel » soit ajouté à la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Leur campagne mondiale, baptisée « #1Planet1Right », se poursuivra jusqu’en 2023. Plus de 111.000 personnes ont déjà signé la pétition qui vise 500.000 participants. Ce nouveau Droit de l’Homme pourra contribuer « à une révolution verte globale dont le monde a grand besoin pour reconstruire une société après la pandémie, qui tienne compte à la fois de la biodiversité et des urgences climatiques », soulignent les responsables de la campagne. Ce nouveau droit universel est proposé par le Costa Rica, les Maldives, le Maroc, la Slovénie et la Suisse. ◀
metrotime.be MARDI 6/10/2020 NEWS 5 Un étudiant juif frappé à coups de pelle HAMBOURG La police de Hambourg a ouvert une enquête pour « tentative de meurtre » antisémite après qu’un étudiant juif a été grièvement blessé lors d’une agression devant une synagogue. Près d’un an après une attaque visant la synagogue de Halle, l’Allemagne est de nouveau touchée par une agression antisémite. Dimanche, un jeune homme de 26 ans a été attaqué à coups de pelle au moment où il NICE Trois nouveaux corps ont été découverts hier dans l’arrière-pays niçois, a-t-on appris auprès de la préfecture des Alpes-Maritimes. Cela porte désormais à quatre morts le bilan côté français des intempéries qui ont frappé la région vendredi dernier. Un des corps a été retrouvé à Saint-Martin-Vésubie, un autre à Lantosque et un dernier dans la plaine du Var, à Colomars, a détaillé la même source. Un premier mort avait déjà été retrouvé à Saint-Martin-Vésubie. Côté italien, les autorités ont déjà fait état de trois morts découverts dans le Val d’Aoste et le Piémont, des régions elles aussi touchées par ces pluies torrentielles. Les crues qui ont dévasté des régions du sud-est de la France et du nord de l’Italie ont laissé derrière elles de véritables scènes de désolation et des centaines de personnes dans le dénuement. entrait dans l’enceinte de la synagogue. Il a été pris en charge par des passants avant d’être hospitalisé. L’auteur présumé de l’attaque a été interpellé peu de temps après, vêtu d’un uniforme de l’armée allemande, a précisé la police. ◀ Les enquêteurs ont trouvé un document comportant une croix gammée dans une de ses poches. « L’évaluation des circonstances conduit à une attaque à motivation antisémite », a indiqué un porte-parole. Le parquet fédéral va piloter une enquête ouverte pour « tentative de meurtre à caractère antisémite ». ◀ LES NOUVELLES BOULETTES VÉGÉTALES IKEA Une alimentation durable devrait être délicieuse, simple et abordable pour nous aider à faire de bons choix. #ChaqueGesteCompte AFP M. Mac Matzen Trois victimes des Pas de droits d’auteur intempéries retrouvées pour le cardinal Barbarin en France LYON Les droits d’auteur perçus GENÈVE Selon les estimations de l’OMS, le nombre de contaminations dépasse largement les quelque 35 millions de cas vérifiés. Environ 10% de la population mondiale pourrait avoir été infectée par le nouveau coronavirus, selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La situation varie beaucoup entre les régions et les composantes de la population, mais cela signifie que « la large majorité reste menacée » par le coronavirus, a affirmé hier le chef du programme d’urgence au sein de l’organisation, Michael Ryan. Le nombre de décès s’établit lui à plus d’un million. Les participants à une réunion de l’OMS ont observé une minute de silence en hommage de ceux qui ont succombé à la Covid-19. Devant les États membres, le directeur de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a rappelé les efforts qui ont été menés depuis plusieurs mois. « Jamais une distribution de tests face à une pandémie AFP/V. Macon n’a été lancée aussi rapidement », a-t-il affirmé. Il a Plus d’informations à la page XX. 7..à- 1111111111111i- aussi demandé une ovation debout pour les travailleurs sur le livre du cardinal Philippe Barbarin, dans lequel il revient sur l’affaire du père Preynat, seront reversés aux victimes d’agressions sexuelles. C’est ce qu’à décidé le diocèse de Lyon. « Il nous semble normal que les droits d’auteur soient destinés aux victimes », a déclaré un porteparole. Interrogé sur la question, M. Barbarin a précisé qu’il ne touchait rien sur les droits du livre. « L’argent va au diocèse. Si le diocèse prend cet argent pour cela, ce sera très bien », a-t-il ajouté. En janvier, l’archevêque de Lyon a été relaxé lors de son procès en appel pour non-dénonciation d’agressions sexuelles. Il avait été condamné en première instance, en 2019, pour ses silences sur les abus du père Preynat. Le prélat a démissionné de ses fonctions d’archevêque en mars. ◀ 10% de la population pourrait avoir été infectée de santé, largement exposés à la pandémie. Face aux critiques notamment des États-Unis, le directeur général a également relevé que l’OMS était prête à se réaménager et qu’il ne fallait pas attendre pour s’adapter. Plusieurs dispositifs ont par ailleurs été lancés. Parmi eux, le comité indépendant chargé d’évaluer la réponse de l’organisation et des États à la pandémie doit s’exprimer aujourd’hui pour la première fois devant les différents pays membres à Genève. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :