Métro Belgique n°4241 5 oct 2020
Métro Belgique n°4241 5 oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4241 de 5 oct 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Trump pas encore sorti d'affaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ON THE ROAD LUNDI 5/10/2020 metrotime.be PEUGEOT 508 SPORT ENGINEERED Neo-performance Quelques semaines avant sa pré- la 508 au QG de Peugeot Sport. Peugeot routière la plus puissante Qu'est-ce que la néo-performance ? Ce terme bricolé dont les constructeurs français raffolent signifie que, pour la première fois en dehors du monde de la compétition, on utilise l'hybridation non plus uniquement pour la réduction des émissions, mais aussi pour considérablement booster les performances d'une voiture au typage sportif. Actuellement, il n'existe en effet qu'une seule hybride rechargeable développant une puissance comparable à celle de la Peugeot  : la Volvo S60 Polestar Engineered qui, outre ses accélérations canons, n'a absolument rien de sportif. D'autre part, on ne trouve de modèles aussi sportifs que la Française que chez les constructeurs premium allemands, et aucun n'est hybride rechargeable. La 508 Peugeot Sport Engineered (que nous appellerons désormais PSE) est donc bel et bien la première de son genre. La version quasi définitive que nous découvrons est presque identique au concept présenté en 2019 au Salon de Genève, qui n'était certes pas particulièrement extravagant. La 508 PSE est légèrement abaissée, ses voies sont élargies, et elle repose sur des jantes spécifiques 20"qui, à l'avant, cache des disques de freins hautes performances. Elle reçoit aussi des pare-chocs et une calandre très expressifs, quelques ailettes dans le bas de la carrosserie au rôle purement esthétique, et des touches (prises d'air, triple griffe, etc.) de couleur "kryptonite", signe distinctif des futures Peugeot PSE. Car la 508 ne restera pas seule. 42 KM EN 100% ÉLECTRIQUE Pour le reste, rien n'a été changé niveau carrosserie, preuve que le design de la 508 était déjà particulièrement dynamique. Bien sûr l'intérieur aussi a droit à son traitement sportif, à base de touches kryptonite là encore, de sièges sportifs et de revêtements cuir/alcantara dans des teintes réservées à la version PSE. Croyez-le  : l'ambiance y est. Chez PSA, il y a deux systèmes hybrides. Le premier associe un moteur essence 1.6 turbo à un moteur électrique intégré à la boîte auto 8 rapports, le tout développant jusqu'à 225 ch. L'autre ajoute à cela un second moteur électrique sur l'essieu arrière, et le système développe alors 300 ch, comme dans le Peugeot 3008 Hybrid4, entre autres. La 508 PSE utilise ce système, poussé jusqu'à 360 ch et 520 Nm. Résultat  : 0-100 km/h en 5,2 secondes, et 250 km/h (limite électronique) en pointe. Notez que même si l'esprit est sportif, les batteries autorisent tout de même 42 km de mode 100% électrique, et une homologation WLTP à 2,03 l/100 km et 46 gCO2/km. Nous avons essayé non pas un, mais 2 prototypes de la 508 PSE en phase finale de validation. L'un disposait du moteur tel qu'on l'aura en concession, l'autre du châssis. À nous de mixer nos expériences pour savoir comment sera la voiture. Et bien elle sera… canon ! Direction, tenue de route, freinage  : le châssis est d'une précision diabolique. La Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered sera commercialisée dès le mois d'octobre, son prix n'était pas encore connu au moment d'écrire ces lignes. Laurent Zilli Ph. R.V. PRO Design déjà sportif, mis en valeur ici Efficacité redoutable du châssis Motricité Sportive et économique, selon l'humeur EN QUELQUES CHIFFRES Moteur Transmission aux 4 roues Boîte auto 8 rapports L/b/h Poids à vide  : Volume du coffre N.C. CONTRA Comportement trop sage (proto) Boîte perfectible (proto) Ergonomie du système multimédia Position du volant pas toujours idéale MI. Réservoir N.C. 0 à 100 km/h Conso. mixte V-max CO 2 Prix N.C. 1
COMMENCEZ VOTRE NOUVELLE SEMAINE DE TRAVAIL AVEC AMBITION METROTIME.BE/START Ph. Unsplash D’après une récente étude de l’OIT, les jeunes travailleurs sont les premières victimes économiques de la crise du coronavirus. Près d’un sur six a arrêté de travailler depuis le début de la pandémie, et de manière générale, leur temps de travail a radicalement diminué. ÂPMUCIOUBUDOUBH 1-.4mICIUMOULIMUUM UHUDWIDARAMM summum memmam get eMMMag. -rgit Cette période d’incertitude s’ajoute à des difficultés croissantes identifiées depuis plusieurs années pour les jeunes adultes qui intègrent le marché du travail. En effet, on observe une difficulté à résister au stress et à harmoniser vie professionnelle et vie privée (avec un taux croissant de burn out chez les moins de 35 ans). Il existe aussi un désenchantement par rapport au monde professionnel et la difficile recherche d’un emploi qui fait sens pour eux. Enfin, certains jeunes ressentent une certaine appréhension à prendre leur autonomie et à quitter le nid familial. Le confinement a été l’occasion pour beaucoup de personnes de réfléchir à leur rapport au travail et à leurs projets personnels pour les mois à venir. De plus en plus de jeunes professionnels souhaitent participer, par leur travail, à une transition vers une économie plus respectueuse de l’environnement et de l’humain. La question du sens du travail est devenue de plus en plus prégnante pour les nouvelles générations. Le parcours Jump d’IFF Europe.be, créé en Belgique en 2017, propose à des (jeunes) adultes de 22 à 35 ans, ayant déjà mis un pied dans le monde du travail, une formation qui leur permettra de remodeler leur parcours en un projet concret, durable et porteur de sens. Cette initiative est conçue dans une dynamique individuelle et collective et comprend des ateliers de déploiement personnel et relationnel ainsi que d’orientation professionnelle et CETTE SEMAINE DANS METRO START LE GUIDE CARRIÈRE DE METRO 2 ▶ La Covid-19 a divers impacts sur entreprises ▶ La Défense cherche 2.300 collaboteurs ▶ L’âge, pas un obstacle pour changer d’emploi Une formation bruxelloise pour remodeler le parcours des jeunes travailleurs La crise du coronavirus a eu un impact particulièrement important sur les jeunes travailleurs et sur les chercheurs d’emploi. La formation « Jump » souhaite accompagner ces personnes qui sont souvent assez fragiles sur le marché de l’emploi grâce à un parcours de plusieurs mois qui se déroule à Bruxelles. START d’immersion dans le monde du travail. UN PROJET PROFESSIONNEL SUR MESURE L’approche pédagogique est globale et permet à la quinzaine de participants, au gré des différents ateliers, de faire émerger son projet professionnel et déployer son plein potentiel aujourd’hui et demain. Il s’agit d’une formation de plusieurs mois à temps plein pour permettre à un jeune adulte de se réorienter, en lui permettant d’explorer et d’expérimenter tous les aspects de sa personnalité. Une démarche qui se veut à la hauteur des enjeux économiques, écologiques et existentiels de cette décennie. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :