Métro Belgique n°4238 29 sep 2020
Métro Belgique n°4238 29 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4238 de 29 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : le show Trump-Biden.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 GREEN MARDI 29/9/2020 1 metrotime.be Ces comptes écolos inspirants à suivre sur les réseaux sociaux Selon une étude publiée par le Pew Research Center, un centre de réflexion indépendant américain, le changement climatique est considéré comme la plus grande menace mondiale par la population de 14 pays avancés, dont la Belgique. Pas étonnant dès lors de voir des influenceurs écoresponsables fleurir sur les réseaux sociaux. En voici quelques-uns qui méritent d’être suivis. GRETA THUNBERG À seulement 17 ans, on ne présente plus Greta Thunberg. Depuis sa première grève pour le climat lancée le 20 août 2018 devant le parlement suédois, la militante a su rallier à sa cause des millions de jeunes aux quatre coins du monde. Chez nous, des milliers de manifestants se sont rassemblés chaque jeudi pendant plusieurs semaines début 2019 pour attirer l’attention sur l’urgence climatique. Depuis, la Suédoise continue de défendre ses idées, notamment via Instagram où une communauté de plus de dix millions de personnes la suit. ZÉRO CARABISTOUILLE Nous vous en avons déjà parlé dans nos pages. Depuis 2015, Sylvie Droulans et sa famille vivent l’expérience zéro déchet au quotidien. Grâce à des témoignages, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur son blog, Sylvie donne des conseils, des astuces, voire des bonnes adresses pour diminuer au maximum sa production de déchets. Auteure de deux livres sur le sujet et conférencière, son expérience vous aidera sûrement à vous lancer dans cette démarche si vous avez du mal à faire le premier pas. Le tout avec un ton bienveillant qui incite chacun à simplement faire du mieux qu’il peut. FAMILLE ZÉRO DÉCHET C’est le pendant français de Zéro Carabistouille. Sur ses réseaux sociaux et sur son blog, Bénédicte Moret et Jérémie Pichon partagent leurs réussites, mais aussi leurs échecs à propos de leur démarche zéro déchet qui devait à la base ne durer qu’un an. Également auteurs de livres et de bandes dessinées sur le sujet, ils font ans hésitation partie des pages à Zéro Carabistouille suivre pour les ménages en quête d’inspiration. ZERO WASTE HOME Dernière famille de ce classement, et peut-être celle qui a inspiré toutes les autres  : Zero Waste Home. Derrière ce nom, on retrouve Béa Johnson, une Française vivant aux États-Unis avec son mari Scott et ses deux enfants. En 2013 déjà, elle sortait le livre « Zero Waste Home  : The Ultimate Guide To Simplifying Your Life » (Zéro Déchet à la Maison  : Le guide ultime pour vous simplifier la vie). Qualifiée par CNN comme « la mère du mouvement zéro déchet », Béa Johnson est devenue une véritable star outre-Atlantique et est suivie par des centaines de milliers de personnes. LIZZIE CAR On reste dans les pays anglophones, mais en Grande-Bretagne cette fois, avec Lizzie Car. Touchée par un cancer de la thyroïde en 2013, l’influenceuse s’est mise au paddle pour se remettre doucement au sport. En pratiquant son activité physique, elle a été choquée de découvrir la quantité de déchets en plastique qui se trouvait dans les cours d’eau sur lesquels elle naviguait. « J’utilisais les cours d’eau pour rétablir ma santé, mais ils étaient dans un pire état que moi », a- t-elle déclaré un jour lors d’une interview. Depuis, elle partage ses conseils pour adopter un mode de vie plus écoresponsable. CYRIL DION Son nom ne vous dit peut-être rien, mais vous avez sûrement déjà entendu parler de Cyril Dion. Et pour cause, il est le coréalisateur du film documentaire « Demain » sorti en 2015, notamment récompensé en 2016 par le César du meilleur film Zero Waste Home Greta Thunberg Photos Instagram documentaire et diffusé dans plus de trente pays. Mais le combat climatique de Cyril Dion a commencé bien plus tôt. En 2006, alors qu’il a 28 ans, il fonde le « Mouvement Colibris », une association invitant à s’investir pour contribuer à la transition écologique. Très actif sur le net, celui qui est également auteur prépare un nouveau film intitulé « Animal ». PEAU NEUVE Sur ses réseaux sociaux et sur son site, Peau Neuve offre de nombreux conseils beauté et lifestyle pour respecter un maximum la nature. Produits beautés, tutoriels pour créer ses propres produits de nettoyage, délicieuses recettes… Tous les thèmes (ou presque) sont abordés. Si vous cherchez des astuces pour faire votre dentifrice ou votre après-shampoing, Peau Neuve fait décidément partie des influenceuses à suivre. Lizzie Car Pierre Chevelle PIERRE CHEVELLE Youtubeur et conférencier, Pierre Chevelle est également l’auteur de la trilogie « Changer le monde en deux heures », une série de guides pratiques proposant des moyens faciles pour agir à son échelle. Depuis qu’il a commencé son aventure, Pierre veut montrer qu’en tant que citoyen, il est possible de changer le monde grâce à ce qu’il appelle des « micro-engagements »  : des petits gestes sociaux ou écolos qui, si réalisés à grande échelle, font bouger les choses. JULIET BONHOMME Amateurs de mode et de bonnes affaires, ce compte Instagram est fait pour vous. Juliet Bonhomme est belge, elle est jeune, et a pris une décision radicale  : ne plus porter que des vêtements de seconde main ou de marques éthiques. Sur son Instagram, Juliet partage ses bonnes adresses, tout comme des tutos parfois surprenants. Comme celui où elle transforme un tablier de cuisine en top parfait pour l’été. Juliet Bonhomme fait également partie de l’équipe de « The Lemon Spoon », une plateforme qui soutient le changement en donnant des pistes de solution pour consommer de manière plus responsable. (cd) Cyril Dion
metrotime.be MARDI 29/9/2020 GREEN 9 Attention, les applis cueillent parfois les champignons toxiques Ce champignon que je viens de cueillir est-il comestible ? Les applis de reconnaissance ne sont pas suffisamment fiables pour répondre à cette question en toute sécurité, met en garde l’agence sanitaire française Anses. Elle rapporte des cas d’intoxication « favorisés » par ces services sur smartphone. Alors que l’arrivée de l’automne marque le début de la cueillette, l’agence rappelle qu’un champignon peut être dangereux  : les intoxications peuvent entraîner des troubles digestifs sévères, des complications rénales, des atteintes au foie, conséquences graves qui peuvent même entraîner la mort. Au deuxième semestre 2019, plus de 2.000 cas d’intoxication liés à la consommation d’une espèce toxique ou de champignons comestibles mal cuits ou en mauvais état ont ainsi été rapportés aux centres antipoison français, dont trois mortels. Pour éviter ces accidents qui se produisent surtout à l’automne, l’Anses rappelle régulièrement les bonnes pratiques à, iinTnIturrriagi-u,mttioitilll111111[11Lluniutiriuunuialu DÉCOUVREZ NOTRE NOUVELLE SÉRIE DE DONUTS Quel fan de donut êtes-vous ? garniture géniale LE VOILÀ, LE VOICI ! Ph. V. Petrunina/IStock.com respecter  : ramasser uniquement les champignons que vous connaissez parfaitement et au moindre doute, faire contrôler votre cueillette par un pharmacien ou une association de mycologie. Ne jamais manger de champignons sauvages crus et ne jamais en donner à de jeunes enfants. Cette année, un nouveau risque est apparu sur les radars des experts sanitaires  : les applications sur smartphones destinées à identifier l’espèce de champignon grâce à une photo. Le phénomène est pour l’instant trop récent pour en connaître l’ampleur précise. Mais il existe au moins « quelque cas » parmi les intoxications rapportées l’an dernier où « la confusion entre espèces était favorisée par l’utilisation d’applications de reconnaissance de champignons sur smartphone, qui avaient donné des identifications erronées sur les champignons cueillis », s’inquiète l’Anses. Elle recommande donc clairement de « ne pas consommer de champignon identifié » par ces applis, « en raison du risque élevé d’erreur ». Pour mieux appréhender l’ampleur du problème, une recherche a été lancée au centre antipoison de Paris, après l’intoxication sévère d’une famille J’AIME, J’AIME LA VIE de trois personnes l’an dernier. une saveur INOUÏE ! FAUX « À PLUS DE 50% » « J’étais à la régulation téléphonique ce jour-là », se rappelle le Dr Jérôme Langrand. « Cette famille avait ingéré un plat de champignons. Le père avait utilisé une application pour se rassurer, se dire ‘ah oui c’est bien des comestibles’ », poursuit-il. Résultat  : trois hépatites sévères, le placement de l’enfant en réanimation et une greffe de foie pour le père. Pour réaliser l’étude lancée alors par le centre antipoison, les photos de champignons envoyées chaque jour par des particuliers inquiets d’avoir été intoxiqués ont été passées dans deux des applications de reconnaissance des champignons existantes. Le travail est toujours en cours, mais « on a quand même plus qu’une tendance », explique le Dr Langrand. « Elles se trompent à plus de 50% sur l’espèce ». « Parfois c’est bénin, mais dans certains cas, elles créent des situations à risque d’intoxication », insiste le médecin. Même si les applis signalent le risque mortel de certaines espèces, pour lui, ce n’est pas suffisant  : « il faut dire aux gens qu’il faut s’abstenir de manger tout champignon sur avis d’une application ». Par contre, prendre une photo des champignons que l’on compte manger est utile, insiste l’Anses. En cas d’intoxication, les médecins sont ainsi capables d’identifier rapidement l’espèce responsable pour décider du traitement adéquat. L’agence rappelle également qu’il faut cuire suffisamment les champignons sauvages, qu’il faut cueillir uniquement les spécimens en bon état et en totalité (le pied et le chapeau, pour permettre l’identification). Il ne faut pas non plus consommer de champignons achetés « à la sauvette », vendus par des non professionnels pas nécessairement capables de les identifier. odinviiiillUIIULL'Ull1111111 li I il irrilnurrormrtirunirimmiTiTurillmn IliumIllnlilirrniimilinvernrrrnititnriiiimrmitillIminuetw in ilanainulaumuidir mn ur. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :