Métro Belgique n°4237 28 sep 2020
Métro Belgique n°4237 28 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4237 de 28 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : Alaphilippe en arc-en-ciel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS LUNDI 28/9/2020 metrotime.be il L’Otan veut lutter contre le changement climatique BRUXELLES Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a appelé hier à mettre les bouchées doubles au sein de l’Alliance atlantique dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Le changement climatique menace notre sécurité à tous », a déclaré M. Stoltenberg dans un article publié dimanche dans le journal allemand Welt am Sonntag. « Par conséquent, l’Otan doit faire davantage pour mieux comprendre le changement climatique et l’inclure dans tous les aspects de ses tâches, de la planification militaire à la façon dont nous formons et éduquons nos forces armées ». AFP/A. Oikonomou ÊTRE « PRÊT » M. Stoltenberg a par ailleurs estimé que l’Otan et ses États membres avaient également un rôle à jouer dans la protection du climat en réduisant leurs émissions de CO 2 et leur dépendance aux combustibles fossiles. L’Alliance doit être prête à répondre aux catastrophes naturelles climatiques, « comme nous l’avons fait pendant la crise sanitaire du Covid-19 », a souligné le secrétaire général de l’organisation. Cette année, les États membres ont livré des centaines de tonnes de matériel médical, construit près d’une centaine d’hôpitaux mobiles et transporté de nombreux patients et membres du personnel médical, a fait valoir M. Stoltenberg. ◀ On estime à 470 le nombre de cétacés qui s’étaient retrouvés coincés sur des bancs de sable de Macquarie Harbour, une vaste baie fermée par une passe étroite sur la côte ouest, sauvage et peu peuplée, de l’île. Il s’agit du plus important échouage de mammifères marins recensé en Australie. Il a entraîné une importante opération pour tenter de secourir ces animaux. UNE FORTE MOBILISATION Il est « absolument remarquable » qu’un nouveau globicéphale ait été retrouvé en vie Trump nomme une juge conservatrice à la Cour suprême WASHINGTON Le président américain Donald Trump a nommé, samedi soir, la juge conservatrice Amy Coney Barrett pour remplacer Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême des États-Unis, dans un climat de vives tensions à 38 jours de la présidentielle. « Ce soir, j’ai l’honneur de nommer l’une des juristes les plus brillantes et les plus douées du pays à la Cour suprême », a déclaré le président américain depuis les jardins de la Maison Blanche. « Vous allez être fantastique », a-t-il lancé en s’adressant à la juge, debout à ses côtés, avant de prédire une confirmation « rapide » par le Sénat. Sauf énorme surprise, Amy Coney Barrett, une catholique pratiquante de 48 ans opposée à l’avortement, viendra renforcer la majorité conservatrice au sein de cette institution-clé après le décès de la progressiste « RBG », icône féministe décédée il y a huit jours. Le choix présidentiel devrait être rapidement validé par le Sénat, a majorité républicaine. Les auditions doivent débuter le 12 octobre, pour un vote espéré fin octobre, quelques jours avant l’élection du 3 novembre. Quelques minutes seulement après l’annonce de la nomination, le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a appelé le Sénat américain à ne pas se prononcer sur cette désignation de la juge Barrett avant AFP/M. Chun En Tasmanie, un ultime globicéphale a été secouru HOBART Un ultime globicéphale a été sauvé hier du site de Tasmanie, dans le sud de l’Australie, où des centaines de ces dauphins-pilotes s’étaient échouées en début de semaine, portant à 110 le nombre d’animaux secourus. AFP/O. Douliery la présidentielle du 3 novembre. « Le Sénat ne devrait pas se prononcer tant que les Américains n’auront pas choisi leur prochain président et leur prochain Congrès. », a-t-il affirmé. ◀ six jours après la découverte du groupe, a déclaré un responsable du ministère de l’Environnement de Tasmanie précisant que le dauphin-pilote avait été remis à l’eau. Une centaine de personnes se sont mobilisées pendant plusieurs jours dans les eaux froides de la zone pour tenter de secourir les globicéphales. Secouristes et volontaires s’affairent désormais à se débarrasser des corps des animaux morts. « Il y a eu un effort collectif exceptionnel, ce qui nous a permis de secourir autant de cétacés que nous pouvions », a déclaré Rob Buck, responsable du service des Parcs et de la faune de Tasmanie. DES ÉCHOUAGES INEXPLIQUÉS Plus de 300 carcasses sont dispersées sur une zone de 10 kilomètres, et les autorités ont opté pour qu’elles soient emportées au large, une opération qui durera plusieurs jours. Davantage de globicéphales risquent d’être découverts dans les prochains jours car il est probable que certains s’échouent une deuxième fois. Les scientifiques ne sont pas en mesure d’expliquer avec certitude les raisons de ces échouages massifs. Il est possible que le groupe se soit égaré dans ces eaux pleines d’écueils en s’approchant trop près des côtes pour chasser ou qu’il ait suivi un ou deux animaux qui s’étaient échoués. ◀ Le Sri Lanka renvoie des déchets à la Grande-Bretagne iliiirliiMila AFP/Sri Lankan Customs COLOMBO Le Sri Lanka a renvoyé à la Grande-Bretagne 21 conteneurs de déchets renfermant pour certains des déchets biomédicaux qui avaient été expédiés illégalement vers l’île. Ce sont au total 260 tonnes de déchets arrivés au port principal de Colombo entre septembre 2017 et mars 2018 qui ont été renvoyés, ont annoncé les douanes sri lankaises après le départ des conteneurs dimanche. Ils étaient censés contenir de vieux matelas et des tapis usagés, mais ils renfermaient aussi des déchets biomédicaux. « L’expéditeur a accepté de reprendre ces 21 conteneurs », a indiqué le porteparole des douanes, Sunil Jayaratne, qui n’a pas révélé ce qu’étaient précisément ces déchets. Selon des responsables, des conteneurs similaires arrivés précédemment renfermaient des bandages et même des organes humains provenant de morgues. ◀
metrotime.be 1 LUNDI 28/9/2020 FOOD Mi 7 Au fait, la nouvelle cuisine, ça veut dire quoi ? ROANNE Depuis l’annonce du décès du grand chef Pierre Troisgros, on ne cesse de l’identifier comme l’emblème de la nouvelle cuisine. Une expression qui permet de distinguer toute une génération de nouveaux cuisiniers découverts par Henri Gault et Christian Millau. L’une de leurs qualités a été d’avoir osé alléger les recettes et mettre les produits frais au centre de l’assiette. Emblème. Précurseur. Patron. Depuis l’annonce de son décès mercredi dernier, on ne compte plus le nombre de substantifs utilisés pour qualifier Pierre Troisgros de grand maître de la « nouvelle cuisine ». Une expression qui est autant revenue dans les biographies redondantes du grand chef roannais que son Ph. AFP lien indélébile avec son iconique plat du saumon à l’oseille. Autant cette recette aussi crémée que végétale évoque quelque chose à tout un chacun, autant la formulation « nouvelle cuisine » laisse perplexes bon nombre de profanes. ORIGINES On doit cette expression à Henri Gault et Christian Millau, fidèle duo à l’initiative du célèbre guide Gault&Millau. En 1973, soit quatre ans après la naissance officielle de la première publication Gault- &Millau avant que la référence ne devienne un guide à part entière, les deux gastronomes théorisent en dix commandements leur vision d’une cuisine moderne qu’ils ont découverte en sillonnant les routes hexagonales depuis le début des années 60. L’influence de Bocuse et Troisgros ROANNE La théorie Gault&Millau a été inspirée par des repas pris à la table de Paul Bocuse où les experts se sont enthousiasmés pour une salade de haricots verts et tomates. Leur rencontre avec la famille Troisgros ne s’est pas fait attendre et Henri Gault et Christian Millau ont désigné Jean et Pierre Troisgros comme les précurseurs d’une nouvelle cuisine après avoir mangé des grenouilles aux herbes. La carrière professionnelle de Pierre et Jean Troisgros sera alors à tout jamais associée au mouvement de la nouvelle cuisine. En 1968, Christian Gault avait déclaré avoir « découvert le meilleur restaurant du monde » après s’être attablé chez les frères Troisgros à Roanne. Gault et Millau ont poursuivi leurs recherches de nouveaux talents qui correspondaient à leur vision de cette cuisine plus contemporaine. On parle de Michel Guérard, futur pape de la cuisine santé, mais aussi Joël Robuchon, Alain Senderens ou encore Pierre Gagnaire. Pierre Troisgros, chef visionnaire ROANNE Pierre Troisgros (photo, à gauche), décédé la semaine dernière à 92 ans, est devenu un monument de la cuisine française en parvenant, avec son frère Jean, à façonner une cuisine révolutionnaire. Son plat le plus emblématique reste le saumon à l’oseille. Unanimement reconnu par ses pairs, cet homme au visage rond barré d’une moustache s’était retiré des affaires au début des années 90, laissant à son fils Michel le soin de poursuivre l’aventure de cette prestigieuse dynastie, commencée en 1930 par ses parents, Marie et Jean-Baptiste, en face de la gare de Roanne (France). ◀ ◀ Ph. Pexels Dans cet article fondateur, les auteurs définissent concrètement les contours de cette gastronomie en phase avec une époque en plein renouvellement avec l’émancipation des femmes et la contestation des hiérarchies ÉCONOMISEZ JUSQU’À 10  € PAR SEMAINE ! TÉLÉCHARGEZ L’APP LIDL PLUS ET PROFITEZ DE RÉDUCTIONS EXCLUSIVES LIDL, POUR TOUS CEUX QUI COMPTENT. 4,75 EUR/kg. Les stocks par magasin étant limités, il est possible que certains articles soient épuisés prématurément. Images sont indicatives. Sous réserve d’erreurs typographiques. É.R. LIDL Belgium, Guldensporenpark 90 blok J, 9820 Merelbeke. -30% 6.79 4 75 1 kg FILETS DE POITRINE Uniquement via l‘appLidl Plus à partir du LUNDI 28/09 jusqu‘au SAMEDI 03/10 Scannez et téléchargez l‘appsociales. Mai 68 est encore dans tous les esprits. La cuisine aussi est en plein bouleversement. Gault&Millau prône les cuissons moins longues, la mise en valeur des produits frais et de qualité, la réduction des cartes au restaurant, l’utilisation de techniques de cuisine uniquement au profit du goût, l’arrêt des marinades et des fermentations, l’allégement considérable des sauces et la mise en valeur de recettes beaucoup plus diététiques. Si tous ces codes paraissent évidents aujourd’hui, c’est parce qu’ils ont profondément marqué un tournant dans l’histoire de la gastronomie française qui se structurait jusqu’alors autour de recettes ultra-traditionnelles héritées du 19 e siècle et des principes popularisés par Auguste Escoffier. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :