Métro Belgique n°4236 25 sep 2020
Métro Belgique n°4236 25 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4236 de 25 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'Europe est préoccupée par la situation belge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS VENDREDI 25/9/2020 metrotime.be AFP/J. Ekstromer La prime du Nobel gonflée Neuf ans après avoir dû rogner dans les chèques pour raisons financières, la Fondation Nobel a annoncé qu’elle gonflait d’un million de couronnes suédoises (environ 95.000 € ) la récompense accompagnant les prix, portant le montant à quelques encablures du million d’euros. Pour les lauréats du millésime 2020, qui seront annoncés entre les 5 et 12 octobre, le chèque accompagnant le prix sera donc de dix millions de couronnes (945.000 € ). ir AFP/P. Mathema 380 centres de détention au Xinjiang SYDNEY La Chine compte 380 « centres de détention présumés » au Xinjiang (nord-ouest), un réseau qui s’est étoffé avec le renforcement de la politique de sécurité, selon une enquête publiée hier par un institut de recherche australien. Longtemps frappée par des attentats sanglants attribués à des membres de l’ethnie musulmane des Ouïghours, cette immense région semidésertique fait l’objet d’une ferme reprise en main sécuritaire au nom de la lutte antiterroriste. Plus d’un million de personnes, principalement musulmanes, y ont été internées dans des « camps », accusent des organisations de défense des Droits de l’Homme. La Chine affirme qu’il s’agit de « centres de formation professionnelle », destinés à aider la population à trouver un emploi et ainsi l’éloigner de l’extrémisme religieux. L’Institut de politique stratégique (ASPI), un cabinet de recherche basé à Canberra et créé par le gouvernement australien, dit avoir identifié grâce à des images satellites, des témoignages, des articles de presse et des appels d’offres publics dans le BTP « plus de 380 lieux de détention présumés » au Xinjiang. RÉÉDUCATION, DÉTENTION ET PRISON Les chercheurs présentent ces établissements, qui auraient des fonctions et des tailles parfois très différentes, comme des « camps de rééducation », des « centres de détention » ou encore des « prisons ». Le chiffre constitue une augmentation d’environ 40% des estimations précédentes et « au moins 61 sites de détention ont fait l’objet de nouvelles constructions et de travaux d’agrandissement entre juillet 2019 et juillet 2020 », d’après l’étude. Ces informations semblent contredire les déclarations de la Chine, selon laquelle AFP/G. Baker Le navire humanitaire Alan Kurdi a accosté BERLIN Le navire humanitaire Alan Kurdi, avec 125 migrants rescapés à bord, a accosté hier dans le port italien d’Arbatax en Sardaigne a annoncé l’ONG Sea-Eye. « L’Alan Kurdi a atteint le port d’Arbatax et a reçu l’instruction des autorités portuaires de jeter l’ancre et d’attendre de plus amples instructions », indique l’ONG qui affrète le bateau. Sea-Eye a toutefois précisé ne pas savoir si Arbatax serait un « port sûr », c’est-à-dire si les personnes rescapées, parmi lesquelles se trouvent des enfants, pourraient débarquer. Auparavant, l’ONG basée à Ratisbonne, en Bavière (Allemagne), avait indiqué avoir été contactée par les autorités AFP/J. Grahl italiennes « mercredi à minuit pour discuter au bout de cinq jours de la suite de la coordination et pour proposer au bateau une protection contre les intempéries à Arbatax ». La France avait demandé mercredi à l’Italie de laisser accoster l’Alan Kurdi qui a secouru samedi 133 personnes en Méditerranée, alors qu’il faisait route vers le port français de l’ensemble des personnes ayant suivi une « formation » ont été « diplômées » et ont quitté les « centres de formation professionnelle ». DES SUBVENTIONS AMÉRICAINES L’étude de l’ASPI a été financée en partie par des subventions du Département d’État américain, affirme l’institut de recherche. Washington est en première ligne pour dénoncer la politique chinoise au Xinjiang. La Chambre américaine des représentants a par ailleurs Marseille faute d’avoir pu débarquer sur les côtes italiennes. Huit personnes, dont un bébé de cinq mois, avaient toutefois été évacuées par les gardes-côtes italiens. Plus de 50 mineurs se trouvent encore à bord du bateau, dont beaucoup sont des jeunes non accompagnés, selon Sea-Eye. De jeunes enfants se trouvent aussi sur le navire. ◀ Un plongeur attaqué Un homme a été hospitalisé après avoir été mordu à la tête et au cou par un crocodile alors qu’il plongeait sur la Grande Barrière De corail, ont annoncé les autorités hier. L’homme de 33 ans explorait avec masque et tuba un récif proche de Lizard Island, dans le nord-est du Queensland, en Australie, quand il a été attaqué par un crocodile marin, qui faisait vraisemblablement dans les deux mètres. adopté mardi un projet de loi visant à interdire la plupart des importations en provenance de cette région, afin de bloquer l’importation de produits issus, selon eux, du « travail forcé » des Ouïghours. La Chine avait vanté mi-septembre sa politique de formations professionnelles au Xinjiang, qui a selon elle permis de faire reculer le chômage et l’instabilité. Les autorités affirment ainsi qu’aucun attentat n’est survenu dans la région depuis plus de trois ans. EN BREF ◀ ▶ Facebook a confirmé qu’il allait mettre sur place en octobre, juste avant l’élection présidentielle américaine, un conseil de surveillance chargé de statuer sur les contenus à retirer ou à conserver sur la plateforme. ▶ Chaque degré d’augmentation de la température de la planète accélérera la désintégration de la calotte glaciaire antarctique, provoquant à terme une hausse inéluctable et de plus en plus rapide du niveau des océans, selon une étude publiée cette Cinquante passeurs arrêtés AFP/R. Atanasovski BRUXELLES Frontex, l’Agence européenne de gardefrontières et de garde-côtes, a arrêté 50 passeurs présumés lors d’une opération menée entre le 11 et le 21 septembre avec l’Autriche contre le trafic de migrants, la traite des êtres humains et les documents falsifiés, a annoncé l’agence hier. L’opération Joint Action Day Danube 5 a également permis de détecter 7.248 migrants en situation irrégulière, de mettre la main sur 83 faux papiers, 17 voitures volées et 20.000 masques chirurgicaux non déclarés. Quatorze autres pays y ont pris part  : la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie, l’Italie, la Slovénie, la Croatie, la Roumanie, la Bulgarie, la Grèce, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine du Nord, le Monténégro et l’Albanie. ◀ semaine. ▶ La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen s’est entretenue hier avec les Premiers ministres de Hongrie, de Pologne et de République tchèque, trois États réticents ces dernières années à accueillir des migrants dans le cadre d’une répartition obligatoire à travers l’UE. Au lendemain de sa proposition de nouveau « pacte » européen d’asile et migration, les trois dirigeants avaient « soulevé de nombreuses questions » à ce sujet.
metrotime.be VENDREDI 25/9/2020 NEWS 7 Peu d’espoir pour les dauphins-pilotes MACQUARIE HARBOUR Seule une petite dizaine des 470 « dauphins-pilotes » coincés dans une baie de Tasmanie, en Australie, peuvent encore être sauvés, ont annoncé hier les secouristes qui commencent à se résigner à eutha- Le suspect de l’affaire Maddie reste détenu LUXEMBOURG La Cour de justice de l’Union européenne (CJCE) a rejeté un appel du principal suspect dans la disparation de la petite Britannique Maddie McCanncontre une condamnation pour viol, qui signifie son maintien en détention. La Cour a estimé que les poursuites pour le viol d’une septuagénaire en 2005 sont légales puisque l’Italie, qui avait remis le suspect, l’Allemand Christian B., à son pays d’origine dans le cadre d’un mandat d’arrêt européen, a bien donné son feu vert. Christian B. avait été condamné en décembre 2019 à sept ans de prison par le tribunal de Brunswick, pour le viol et le vol d’une Américaine au Portugal, dans le même village où Madeleine McCannavait disparu en mai 2007. ◀ BNP Paribas visé par une enquête PARIS Des ONG ont récemment obtenu l’ouverture d’une enquête en France visant la banque française BNP Paribas, accusée de « complicité de crimes contre l’humanité » au Soudan, a annoncé hier la Fédération internationale des Droits de l’Homme (FIDH) sur Twitter. Cette information judiciaire a été ouverte le 26 août au tribunal de Paris pour complicité de crimes contre l’humanité, de génocide et d’actes de torture et de barbarie, près d’un an après le dépôt d’une plainte avec constitution de partie civile par la FIDH, la Ligue des droits de l’homme (LDH) et neuf militants soudanais ayant fui leur pays. ◀ DÉCOUVREZ UN AUTRE GENRE DE PIC. L’Italie #ChangeIsInTheAir nasier les plus en souffrance. Au moins 380 globicéphales ont péri depuis qu’ils ont été découverts, il y a quatre jours, échoués sur des bancs de sable d’une baie située sur la côte ouest de l’île de Tasmanie. Il s’agit de la plus grande hécatombe de cétacés de l’histoire de l’Australie. Environ 70 « dauphins-pilotes » ont survécu mais le bilan pourrait encore s’alourdir, les chances de survie s’amenuisant au fil des heures. « Nous avons environ 25 animaux qui, selon nous, ont encore la force nécessaire pour être relâchés avec succès », a déclaré Nic Deka, le directeur des Parcs naturels de Tasmanie. Il a expliqué que les sauveteurs, dont la tâche est « physiquement éprouvante », continueront leurs opérations de sauvetage jusqu’à la tombée de la nuit. Les responsables des opérations réfléchissent désormais également à la meilleure manière d’évacuer les carcasses des près de 400 mammifères qui ont péri. ◀ AFP/B. Weeding *Conditions  : brusselsairlines.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :