Métro Belgique n°4235 24 sep 2020
Métro Belgique n°4235 24 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4235 de 24 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : en mode gestion du risque.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS JEUDI 24/9/2020 metrotime.be 11 Un système de transport intelligent à Namur NAMUR La Ville de Namur a officiellement lancé hier son système de transport intelligent (STI). Il s’agit d’une première en Wallonie. Belga/B. Fahy Le système a pu être concrétisé grâce à des fonds européens (FEDER). La partie « étude, gestion de projet, fourniture, installation et maintenance des équipements » a été confiée à la société Engie, la partie « données » revenant à l’entreprise Macq. Le dispositif comprend 17 caméras de surveillance, 47 caméras ANPR, six capteurs de qualité de l’air, 257 capteurs de stationnement, 21 panneaux informatifs à affichage dynamique et 60 bornes d’information aux principaux arrêts de bus. Il recoupe aussi d’autres données, telles que l’approche des bus en temps réel, le nombre d’emplacements disponibles dans certains parkings du centre-ville ou le nombre de vélos partagés accessibles dans les différentes stations. L’objectif est d’informer et de conseiller en temps réel les usagers qui accèdent à Namur, en intégrant les différents modes de transport. In fine, l’outil doit permettre une réduction des temps de parcours et du trafic vers le centre-ville. Il vise également à promouvoir la multimodalité, tout en limitant la pollution. Les usagers sont notamment informés des zones de congestion ou d’accidents, des meilleurs itinéraires ou encore de la présence des parkings P+R. En complément des panneaux d’affichage, les données sont mises à disposition sur le site https  : //sti.namur.be. La Ville entend par là aussi renseigner les créateurs d’applications et opérateurs GPS. ◀ Les assureurs ne pourront plus utiliser les données issues de capteurs de santé BRUXELLES La commission de l’Économie de la Chambre a approuvé une proposition de loi du PS qui interdit aux sociétés d’assurance d’utiliser les données issues de capteurs de santé et de segmenter la tarification et l’étendue du risque couvert en fonction de l’acceptation ou du refus du preneur d’utiliser un tel capteur. De nouvelles applications numériques permettent d’enregistrer des données liées au mode de vie, au bien-être ou à l’état de santé de l’utilisateur, qu’il s’agisse de quantifier une activité physique (Runtastic, Runkeeper, etc.), surveiller la nutrition à travers l’estimation de calories (My La Belgique passe en rouge sur la carte de l’ECDC AFP/F. Walschaerts BRUXELLES La Belgique passe en code rouge sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). La Belgique est l’un des six pires pays d’Europe. Le nombre d’infections en Belgique continue d’augmenter quotidiennement. Au cours des sept derniers jours, il y a eu en moyenne 1.374 nouveaux cas de coronavirus par jour. Cela représente une augmentation de 60% par rapport à la semaine précédente. Cette hausse se reflète également sur la carte de l’ECDC. Cette Ph. Todor Tsvetkov/Istock.com Fitness Pal) et le poids par des balances connectées, de suivre un facteur de risque comme le diabète, etc. Si ces applications peuvent constituer une opportunité dans le domaine médical, elles représentent toutefois un danger dans le domaine des assurances. Certains assureurs exigent d’accéder à de telles données pour accorder certains avantages ou afin d’opérer une segmentation entre les gens en bonne santé et les autres en moins bonne santé, soulignent les socialistes. Des exemples étrangers montrent que des sociétés d’assurance recourent à de telles pratiques en incitant leurs clients à utiliser certaines applications. Le PS redoute qu’en matière de santé, un système analogue à celui du modèle « Pay as you drive » dans la RC Auto voit le jour. ◀ semaine, la Belgique est passée du code orange au rouge. Cela signifie que le cap des 120 contaminations pour 100.000 habitants a été dépassé. Selon l’ECDC, le nombre moyen d’infections en Belgique au cours des 14 derniers jours était de 132 sur une population de 100.000 habitants. Cela fait de notre pays l’un des six pires élèves de l’Union européenne. Seuls l’Espagne (314), la République tchèque (218), la France (198), le Grand-Duché de Luxembourg (170) et Malte (144) affichent un score encore plus important en termes de nombre Les FinCEN Files en commission d’infections pour 100.000 habitants. Au début du mois de septembre, la Belgique était en code orange clair (entre 20 et 60 contaminations pour 100.000 habitants), la semaine dernière notre pays était coloré en orange foncé (entre 60 et 120 contaminations). Le classement par l’ECDC peut avoir des conséquences majeures pour notre pays. Les membres de l’UE se fient en effet à cette carte afin de déterminer dans quels États les contaminations au coronavirus sont les plus importantes et adaptent leurs conseils de voyage en conséquence. ◀ AFP/V. Pinto BRUXELLES La commission des Finances de la Chambre mènera des auditions à la suite des révélations de plusieurs journaux sur les pratiques du monde bancaire dans le dossier des FinCEN Files. Les journalistes auteurs des enquêtes seront entendus dans un premier temps. Des représentants des quatre grandes banques belges devraient suivre. « Devant la commission Panama Papers, les banques sont venues nous jurer qu’elles avaient mis en place des procédures de contrôle et qu’elles ne participaient pas à des courants de fraude fiscale. Or, il apparaît que certaines banques seraient liées à des opérations où il y a des soupçons de fraude fiscale voire des infractions à la lutte contre le blanchiment », a expliqué le président de l’ex-commission Panama Papers, AhmedLaaouej (PS). ◀
I 31 metrotime.be JEUDI 24/9/2020 NEWS 5 Un impact « catastrophique » sur l’emploi GENÈVE La pandémie a eu un impact « catastrophique » et bien plus grave sur l’emploi que prévu, a mis en garde Guy Ryder, le patron de l’Organisation internationale du travail (OIT). Selon lui, « de nombreux pays ont toujours du mal à contrôler la pandémie ». î te L’OIT s’est donc vue forcée de revoir de façon drastique les projections de reprise du marché du travail faites à la fin juin et qui s’avèrent aujourd’hui beaucoup trop optimistes face à la résurgence du Covid-19 dans de nombreux pays. Ainsi, la semaine du 14 au 20 septembre a vu un nombre record de 2 millions de nouveaux cas, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), même si celui des décès diminue. Les dernières projections de l’OIT pour les trois derniers mois de l’année prévoient désormais une baisse globale des heures travaillées de 8,6% par rapport à la même période de l’année précédente. C’est à comparer à la diminution de 4,9% que prévoyait l’organisation onusienne lors de ses dernières prévisions en juin. 245 MILLIONS D’EMPLOIS EN MOINS Cette nouvelle estimation correspond à la perte de 245 millions d’emplois à temps plein, un peu moins du double des 140 millions estimés en juin. « Il est très clair qu’il y a un lien intime entre notre performance en matière de santé et notre performance socio-économique », a souligné M. Ryder, mettant en garde ceux qui opposent les deux. L’OIT souligne aussi que « l’une des raisons qui explique ces augmentations estimées des pertes en heures travaillées réside dans le fait que, dans les pays en développement et dans les pays émergents, les travailleurs ont été beaucoup plus touchés que par les crises précédentes, AFP/Fabrice Coffrini NE VOUS LAISSEZ PAS UNIQUEMENT SÉDUIRE PAR DES PROMOS ÉPHÉMÈRES. FAITES DES CHOIX CONSIDÉRÉS, COMME NOUS LE FAISONS DEPUIS 100 ANS. notamment les personnes évoluant dans l’économie informelle ». Le montant total des revenus du travail a baissé de 10,7% sur les neuf premiers mois de l’année, soit l’équivalent de 3.500 milliards de dollars si on compare à la période janvierseptembre 2019, hors mesures de soutien aux revenus mises en place par les gouvernements pour faire face à l’épidémie de coronavirus, a indiqué l’Organisation internationale du travail (OIT). ◀ Nul besoin de nous convaincre de l’importance d’un bon prix. C’est pourquoi vous trouverez toujours des offres attrayantes chez Mazda. Mais est-ce suffisant pour le choix de votre voiture ? La qualité, le design et des technologies de pointe sont-ils négligeables ? N'hésitez pas à vous renseigner dans notre showroom ou sur mazda.be et faites des choix considérés, comme nous le faisons depuis 100 ans. 5,1 – 8,4 l/100km 133 – 192 g/km (WLTP) Contactez votre concessionnaire pour toute information relative à la fiscalité de votre véhicule. Donnons priorité à la sécurité. Législation environnementale (A.R. 19.03.04) www.mazda.be. Infos et conditions sur mazda.be. Les valeurs indiquées sont basées sur la méthode de test WLTP et s'appliquent respectivement à la Mazda CX-3 Skycruise, Mazda CX-30 Skycruise et Mazda CX-5 Skycruise (illustrées en teinte optionnelle Soul Red Crystal). E.R.  : Mazda Motor Logistics Europe sa, Blaasveldstraat 162, B-2830 Willebroek. Numéro d’entreprise  : 0406.024.281. Numéro de compte bancaire  : BE21 3200 0698 7003. Contact  : info-be@mazdaeur.com. www.mazda.be. Les restrictions s’étendent à Madrid AFP/G. Bouys MADRID Épicentre de l’épidémie de Covid-19 en Espagne, la région de Madrid va annoncer demain l’extension des mesures de restriction de la liberté de mouvement à d’autres zones afin de tenter de freiner les contagions. Près d’un million d’habitants de la capitale espagnole et de sa périphérie sont soumis depuis lundi à de sévères restrictions dans leurs déplacements. Les 850.000 personnes concernées ont interdiction de quitter leur quartier, sauf pour des raisons bien précises. Elles ont en revanche le droit de se déplacer dans leur quartier. La région « étudie et analyse » les données épidémiologiques en vue d’imposer le même type de restrictions dans d’autres zones pour éviter le confinement. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :