Métro Belgique n°4234 22 sep 2020
Métro Belgique n°4234 22 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4234 de 22 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : le Taj Mahal défie le coronavirus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ca I 6 NEWS MARDI 22/9/2020 metrotime.be Le « kidnapping virtuel », une arnaque qui se multiplie SYDNEY La famille d’une étudiante chinoise en Australie a payé 213.000 dollars australiens (environ 131.000 € ) à des escrocs après que la jeune femme a subi un « enlèvement virtuel ». La technique, bien rodée, n’est pas nouvelle. Pendant plusieurs mois, des escrocs ont contacté une étudiante chinoise d’Australie par téléphone et par e-mail, en se faisant passer pour la police chinoise. Ils l’ont convaincue de participer au faux enlèvement en lui affirmant qu’elle avait été impliquée dans un crime en Chine. Une autre victime, un homme de 22 ans, étudiant lui aussi, a été piégé pour commettre le « kidnapping ». La femme, âgée de 18 ans, avait été portée disparue le 8 septembre. Elle a été retrouvée saine et sauve à Sydney la semaine passée, a annoncé la police de l’État de Nouvelle-Galles-du-Sud. L’homme, persuadé qu’il agissait au nom des autorités chinoises, avait reçu l’ordre de « rencontrer la fille, l’emmener à son domicile et l’y garder parce qu’elle était un témoin protégé de la police chinoise », a expliqué la police australienne. RANÇON Les deux étudiants se sont rencontrés avant de se rendre à l’appartement en question, où la jeune femme est restée huit jours. Pendant cette période, à l’insu de son « ravisseur », elle a envoyé plusieurs vidéos à sa famille via la messagerie cryptée WeChat, affirmant qu’elle était victime d’un enlèvement. Les escrocs ont ensuite contacté sa famille, qui a transféré 213.000 EN BREF ▶ L’opposant russe Alexeï Navalny a affirmé hier que du Novitchok avait été identifié dans son organisme et sur son corps. Il réclame que Moscou lui rende les vêtements qu’il portait le jour de son empoisonnement, une « preuve vitale ». dollars australiens sur un compte bancaire aux Bahamas. L’homme ne doit répondre d’aucune accusation. L’étudiante chinoise ignorait qu’elle avait été arnaquée jusqu’à ce que la police australienne la contacte. « Les escrocs maîtrisent la culture de leurs victimes pour pouvoir les persuader qu’elles sont menacées et qu’elles agissent pour le compte des autorités chinoises », explique le directeur de la police criminelle de Nouvelle-Gallesdu-Sud, Darren Bennett. UNE VAGUE D’« ENLÈVEMENTS VIRTUELS » En juillet, la police de cet État australien a alerté au sujet d’une vague d’« enlèvements virtuels » visant des étudiants chinois étudiant en Australie. Huit incidents avaient alors été rapportés en 2020, au cours desquels les escrocs avaient réussi à obtenir 3,2 millions de dollars australiens de rançon. Selon la police, les arnaqueurs demandent souvent à leurs victimes de cesser tout contact avec leurs proches, de louer une chambre d’hôtel et de prendre des photos ou des vidéos d’eux ligotées et les yeux bandés. Les images sont envoyées à leurs familles à l’étranger afin de leur réclamer une rançon pour les « libérer ». ◀ ▶ Les Pays-Bas ont dépassé hier, pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire du nouveau coronavirus, le seuil des 2.000 contaminations quotidiennes. Ils ont enregistré 2.217 cas d’infection au cours des dernières 24 heures. ▶ Une enveloppe contenant de la ricine, un poison très puissant, a été adressée à la Maison Blanche cette semaine. Elle a été interceptée avant d’atteindre le président Donald Trump, rapportent les médias américains. AFP/M. Ralston NOUVEAU TOME 18 DISPONIBLE AU RAYON BD ! LA BD BO OFFICIELLE DES FANAS DU BALLON ROND I ! www.bamboo.fr Bamboo Édition 2020 - Les Footmaniacs tome 18 - Sti & Saive
metrotime.be 1 MARDI 22/9/2020 GREEN C D 7 Comment recycler les vieux produits solaires qui traînent dans vos tiroirs ? L’été est désormais derrière nous, les vacances au soleil aussi. Mais tout le monde a encore chez lui des vieux tubes ou flacons de crème solaire. Que faire avec eux s’ils sont périmés ? On vous dit tout sur la manière de donner une nouvelle vie à vos produits solaires. Saviez-vous que la crème solaire était aussi un produit périssable, perdant de son efficacité au fil des mois ? En effet, une fois qu’un tube est ouvert, les filtres qui permettent de protéger la peau des rayons du soleil ont une efficacité d’environ 12 mois. Pourtant, sans doute dans l’espoir de les réutiliser, nous sommes nombreux à conserver de vieux produits solaires, déjà entamés et souvent périmés, au fond de tiroirs. Ne les jetez pas à la poubelle ! Ces produits solaires peuvent être recyclés. Voici quelques astuces pour leur donner une seconde vie. Ph. Easyfotostock UN LAIT POUR LE CORPS Si le filtre chimique qui compose les soins solaires a une efficacité limitée dans le temps, la crème en elle-même reste utilisable comme un soin hydratant. Néanmoins, vous l’avez sans doute déjà remarqué, mais plus l’indice de protection est élevé, plus la crème solaire est « grasse » et difficile à appliquer sur la peau. Mais il existe une petite astuce pour transformer votre ancienne crème solaire et l’utiliser comme soin hydratant. Pour cela, il suffit de mettre une noisette de la crème dans le creux de votre main et d’y ajouter deux gouttes d’huile de noyau d’abricot. Cela vous permettra d’appliquer la lotion bien plus facilement sur votre corps. Comme la crème solaire, le soin après-soleil peut également être recyclé. En effet, à la base, il s’agit ni plus ni moins d’un lait hydratant souvent enrichi d’aloe verra ou de beurre de karité. Une fois l’été terminé, vous pouvez donc utiliser votre après-soleil comme un soin classique pour hydrater votre corps, vos jambes, vos pieds ou vos mains. QUE FAIRE DE L’HUILE SOLAIRE ? Cela fait quelques années que les huiles solaires ont tendance à remplacer la bonne vieille crème. Elles ont également une efficacité limitée dans le temps et il est conseillé de racheter un nouveau flacon chaque année. Mais pour ne pas polluer et gaspiller, vous pouvez également donner une seconde vie à votre huile solaire périmée. Et cette fois, pas besoin d’y ajouter un autre produit avant de l’utiliser. Vous pouvez l’utiliser comme soin tonifiant et restructurant pour les cheveux secs ou cassants. Il suffit d’en appliquer une petite quantité sur la main et de masser son cuir chevelu ou, si vous préférez, juste les pointes. Laissez appliquer l’huile durant 20 minutes sur vos cheveux puis lavez-les avec un shampoing et CETTE ANNÉE, VIVEZ LA FÊTE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE - BRUXELLES SUR rincez-les. LES ASTUCES DE GRAND-MÈRE Enfin, il existe de nombreuses astuces de grand-mère pour utiliser votre crème solaire, parfois de manière très surprenante. Par exemple, savez-vous que vous pouvez l’appliquer sur vos chaussures en cuir et l’utiliser pour les cirer ? Pour cela, il suffit d’en appliquer une noisette sur un chiffon propre et de frotter. Encore plus étonnant, vous pouvez utiliser de la crème solaire pour nettoyer et faire briller vos couverts ou encore les lames de ciseaux. N’oubliez pas de bien rincer avant de les utiliser. Enfin, la crème solaire peut également servir à… décoller des autocollants ou effacer les traces de colle. Bref, avec tous ces conseils, vous n’avez plus aucune raison de jeter à la poubelle vos anciennes crèmes et huiles solaires ! (tw) 1:1—'bous* DES ÉVÉNEMENTS GRATUITS PARTOUT À BRUXELLES ET EN WALLONIE DU 23 AU 27 SEPTEMBRE WWW.LAFETEFWB.BE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :