Métro Belgique n°4232 18 sep 2020
Métro Belgique n°4232 18 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4232 de 18 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : place au dimanche sans voiture à Bruxelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
lm 1 4 NEWS VENDREDI 18/9/2020 metrotime.be Préavis de grève chez De Lijn BRUXELLES Les syndicats des transports en commun flamands De Lijn ont déposé un préavis de grève. Des actions sont possibles à partir du 9 octobre. Belga/Y. Jansens Les syndicats de la société De Lijn protestent contre la privatisation de certaines activités, comme le transport scolaire, et contre des licenciements. « Nous voulons des garanties solides pour les membres du personnel qui ne veulent pas passer dans une entreprise privée », indiquent les syndicats. La privatisation d’une partie des activités de De Lijn figurait déjà dans la note politique de la ministre de la Mobilité flamande, Lydia Peeters. Concrètement, des mesures ont déjà été prises pour privatiser les services de transport personnalisés comme le transport scolaire. Un marché public a été lancé. « Le problème est qu’une cinquantaine de travailleurs de De Lijn travaillent pour ces services, et sont donc obligés de passer dans l’entreprise privée qui reprendra ces activités », dénonce Rita Coeck, de l’Acod. « De Lijn s’engage à ce que la reprise se fasse sous réserve du respect de la convention collective de travail 32 bis, et donc que les travailleurs gardent leurs droits. Mais une reprise n’apporte aucune garantie pour l’emploi de nos travailleurs. Le marché public Au moins deux voitures pour les couples avec enfants BRUXELLES En 2019, 54% des couples avec enfants vivant à la maison possédaient deux voitures ou plus. Les données obtenues par Statbel constatent même que 14% de ces ménages disposaient d’au moins trois véhicules. A contrario, un tiers des parents de familles monoparentales ne possédaient pas de voiture, et environ la moitié des personnes vivant seules n’en avaient pas, tandis que seuls 11% des couples avec ou sans enfants se débrouillaient sans voiture. C’est la première fois que Statbel examine la Les eurodéputés veulent des limites d’émissions « réelles » AFP/T. Akmen BRUXELLES Les émissions d’oxyde d’azote des nouvelles voitures devront être testées en conditions de conduite réelles à partir de 2022, et non plus seulement en laboratoire, réclame le Parlement européen. Les élus entendent tirer des leçons du « dieselgate ». Ils ont adopté en séance plénière, à une forte majorité (485 voix pour, 169 contre et 42 abstentions), un texte visant à « mettre fin d’ici au 30 septembre 2022 aux écarts entre les tests en laboratoire et en conditions de conduite réelles ». Sa position fera l’objet de négociations avec les États membres. Les données des émissions automobiles sont généralement obtenues lors de tests en laboratoire, alors que les émissions des véhicules testés en conditions de conduite réelles ont tendance à être nettement plus élevées. Le « dieselgate » avait éclaté en septembre 2015, quand le géant de l’automobile Volkswagen avait reconnu avoir faussé les tests de pollution de 11 millions de véhicules diesel. ◀ possession de voitures par les ménages belges sur la base des sources administratives. Auparavant, leur nombre ne pouvait qu’être estimé sur la base d’enquêtes. Ces derniers chiffres sont donc beaucoup plus précis. ◀ BRUXELLES La crise sanitaire a donné un coup d’arrêt à la croissance du secteur alimentaire wallon. Celui-ci entend toutefois renouer au plus vite avec la croissance. Si 2019 peut être qualifié de « grand cru » pour le secteur de l’alimentaire,le coronavirus est passé parlà et a rapidement fait tourner au vinaigre le millésime 2020. Au plus fort de la crise,en avril/mai,chiffre d’affaires (-14%) et exportations (-23%) étaient en chute libre. Pourl’ensemble de 2020,Fevia Wallonie table sur un recul de 5 à 10% du chiffre d’affaires du secteur par rapport à 2019, avec des situations « très est en outre prévu pour une durée maximale de huit ans. À quoi servent les mêmes droits et salaire si l’on peut se retrouver à la rue l’année prochaine ? » « Si ces membres du personnel décident de ne pas passer dans l’entreprise privée, ce sera considéré comme une démission et ils ne percevront pas d’indemnité de licenciement », déplore encore Rita Coeck. De Lijn souligne de son côté avoir participé au marché public pour reprendre ces activités. « Nous avons créé une filiale indépendante avec Siemens et In2Com pour pouvoir postuler. Nous sommes toujours parmi les cinq derniers candidats », indique la porte-parole, Karen Van der Sype. « Si nous remportons le marché, nous gardons ces 50 salariés, et eux leurs droits. » ◀ EN BREF ▶ Un nouveau Conseil National de Sécurité (CNS) devrait se réunir mercredi prochain. Celui-ci devrait analyser la manière de rendre viables à long terme les mesures destinées à ralentir la propagation du coronavirus. AFP/D. Meyer Batibouw 2021 aura bien lieu Belga/N. Maeterlinck BRUXELLES Batibouw, le plus grand salon de la construction et de la rénovation en Belgique, aura bien une édition 2021, assure l’organisation. Elle se déroulera du 27 février au 7 mars dans les palais de Brussels Expo. La dernière édition, qui s’était clôturée quelques jours avant l’entrée en vigueur du confinement, avait attiré 187.000 visiteurs. Elle avait déjà prévu plusieurs mesures d’hygiène supplémentaires en raison de l’épidémie alors naissante de la Covid-19. ◀ ▶ La formation du nouveau gouvernement progresse. Les membres de la future coalition Vivaldi vont déposer en séance plénière de la Chambre une motion d’ordre par laquelle ils s’engagent à inscrire à l’ordre du jour du 1er octobre une déclaration gouvernementale. Le secteur alimentaire veut digérer la crise contrastées » d’un sous-secteur à l’autre. « Nous ne nous attendons pas à retrouver en 2021 le chiffre d’affaires de 2019 », explique Guy Paternoster. L’industrie alimentaire wallonne entend néanmoins sortir la tête de l’eau. Pour cela, elle compte sur une amélioration de la compétitivité des entreprises. Le secteur veut également avancer vers un système alimentaire « résilient et plus durable », et mise également sur la numérisation. ◀
metrotime.be VENDREDI 18/9/2020 NEWS 5 Boris Johnson veut sauver Noël LONDRES Le Premier ministre britannique Boris Johnson estime qu’il faut « être dur maintenant », pour contenir une deuxième vague de nouveau coronavirus et sauver Noël. Confusion à Madrid AFP/G. Bouys MADRID Les autorités régionales de Madrid ont fait machine arrière après l’annonce de confinements ciblés à venir dans les zones comptant les plus fortes hausses de cas de coronavirus. Ces propos avaient immédiatement suscité l’inquiétude dans les quartiers du sud de la capitale et les villes voisines, susceptibles d’être concernés. Mais hier, Enrique Lopez,responsable de la Justice pour la région, a précisé qu’il s’agissait seulement de « réduire la mobilité et les contacts », sans confiner strictement la population. ◀ Wuhan accueille son premier vol international WUHAN La ville chinoise de Wuhan, premier site où a été repéré le nouveau coronavirus en décembre 2019, a accueilli hier son premier vol international depuis janvier, lorsque l’aéroport avait été fermé en raison de la Covid-19. La Chine a drastiquement réduit fin mars ses liaisons aériennes avec le reste du monde afin de limiter l’arrivée de malades pouvant potentiellement relancer l’épidémie sur son territoire. Le pays a depuis largement endigué le virus, et ne recense officiellement chaque jour qu’une poignée de nouveaux cas. ◀ « La seule manière d’assurer que le pays puisse profiter de Noël est d’être dur maintenant », a insisté le dirigeant conservateur. « Donc si nous pouvons stopper la deuxième bosse du dromadaire, aplatir la deuxième bosse. Dromadaire ou chameau ? Je ne me souviens plus si c’est un dromadaire ou un chameau qui a deux bosses », a-t-il ajouté, quelque peu confus. ENFIN UNE VAGUE QUI FAIT DU BIEN. Le Portugal #ChangeIsInTheAir UN COUVRE-FEU ? Pour tenter de freiner la propagation du virus, il a appelé la population à respecter l’interdiction de se réunir à plus de six personnes en Angleterre, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les autres nations du pays décident de leurs propres règles sanitaires. Il a également dit envisager l’instauration d’un couvre-feu pour les pubs en Angleterre. Mais il veut éviter un nouveau confinement national, qui serait ravageur pour une économie déjà très affaiblie par la pandémie. Les nouvelles contaminations sont reparties en flèche au Royaume-Uni, dépassant la barre des 3.000 cas quotidiens depuis plusieurs jours. ◀ AFP/O. Scarff *Conditions  : brusselsairlines.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :