Métro Belgique n°4231 17 sep 2020
Métro Belgique n°4231 17 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4231 de 17 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : un T-Rex à huit millions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 cm NEWS JEUDI 17/9/2020 1 metrotime.be AFP/Ukraine's border guard service Un millier de pèlerins bloqués Le nombre de pèlerins juifs coincés à la frontière entre le Bélarus et l’Ukraine en raison des restrictions liées au coronavirus dépasse désormais le millier, et d’autres continuent d’affluer, ont annoncé hier les deux pays. Selon les gardes-frontières bélarusses, au moins 1.064 citoyens israéliens ont traversé la frontière depuis lundi. Les gardes-frontières ukrainiens ont aussi estimé leur nombre à « environ 1.000 ». Belga/B. Doppagne Plus de 80 écoles fermées en France PARIS Quinze jours seulement après la rentrée, 81 établissements scolaires sont fermés en France tandis qu’une dizaine d’universités, notamment des facultés de médecine, comptent plusieurs cas de coronavirus. Les élèves et étudiants français ont retrouvé le chemin de l’école depuis tout juste deux semaines. Hier, l’heure était au bilan. Le ministre de l’Éducation français, Jean-Michel Blanquer a précisé qu’un peu plus de 2.100 classes ont dû fermer leurs portes. Ce qui correspond à plus ou moins 0,13% des 60.000 établissements scolaires de France. CHIFFRES LIMITÉS « Ce sont des chiffres qui restent quand même très limités. C’est une rentrée qui est bonne, la meilleure possible eu égard à la crise sanitaire », a précisé Jean-Michel Blanquer. « On a à peu près 1.200 nouveaux cas de Covid d’élèves par rapport à la semaine précédente », a-t-il ajouté, en rappelant qu’en règle générale, « on ferme une classe à partir de trois cas » de contamination. La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal a pour sa part annoncé des cas de Covid-19, « majoritairement liés à des rassemblements privés », tels que des soirées étudiantes, dans une dizaine d’établissements universitaires « alors que certains n’ont pas encore fait leur rentrée ». PLUSIEURS UNIVERSITÉS CONCERNÉES Les établissements touchés par ces contaminations sont disséminés un peu partout en France. Des mesures diverses sont prises, propres à chaque université. À la Faculté de médecine de Montpellier notamment, dans le sudest, une partie des cours a été suspendue mardi pour une quinzaine de jours après qu’une soixantaine d’étudiants ont été testés positifs, à la suite d’une soirée. L’université de Rennes 1, dans l’ouest, a confirmé 43 cas de Covid-19 parmi les étudiants en médecine, pharmacie et odontologie. Elle a 950.000 élèves privés d’école au Maroc RABAT Un total de 2.250 établissements scolaires sont actuellement fermés au Maroc en raison de risques toujours vivaces de contamination au nouveau coronavirus. « On est actuellement à environ 950.000 élèves », dont les écoles sont fermées, sur les quelque sept millions qui devaient faire leur rentrée en septembre, a indiqué la porte-parole du ministère. Plus de 2.000 nouveaux cas quotidiens d’infection ont été recensés ces derniers jours au Maroc, pour un total de 90.324 personnes contaminées. Différentes mesures d’urgence ont été prises dans le pays, dont le renforcement des contrôles policiers, AFP/D. Charlet donc décidé de tester 500 autres étudiants cette semaine. L’Université a aussi suspendu les cours en présentiel durant sept jours pour les « deuxième et troisième année », « majoritairement touchés ». La ministre Frédérique Vidal se dit consciente « du contexte difficile » pour tous ces jeunes « qui ont été privés de lien social ». Elle ajoute à cet égard qu’elle fait appel à leur « engagement AFP/F. Senna un couvre-feu, ou encore des restrictions des déplacements. L’enseignement à distance a par ailleurs été imposé dans tous les établissements situés « dans des quartiers fermés ou classés comme foyers épidémiques » et pour tous les enfants venant de familles contaminées. Le lycée français de Casablanca, qui compte près de 4.000 élèves, a annulé sa rentrée en présentiel, tandis que celui de Rabat (environ 2.500 élèves) a fermé en début de semaine après la détection de plusieurs cas. Beaucoup de Marocains s’inquiètent du risque de décrochage des élèves issus des milieux défavorisés. Alors que la rentrée dans les universités a été décalée à mi-octobre, la fermeture des frontières asphyxie le secteur universitaire qui avait vu les effectifs d’étudiants étrangers plus que doubler entre 2010 et 2019. ◀ Des vols « Covid-free » La compagnie Alitalia a lancé hier des vols quotidiens « Covid-free » entre Rome et Milan. Ils transportent seulement des passagers testés négativement au Covid-19. Ceux-ci devront soit effectuer un test antigénique par prélèvement nasal avant l’embarquement, soit présenter un certificat de test effectué dans les 72 heures précédant le vol. Cette proposition pourrait être étendue à d’autres vols en fonction des résultats. collectif et responsabilité individuelle ». PLUS DE MOYENS Le premier syndicat étudiant, Fage, a reconnu la nécessité d’une « responsabilisation » des étudiants mais a réclamé plus de moyens pour les établissements. Il déplore notamment un manque de masques, des amphithéâtres surpeuplés et demande des centres de dépistages au sein même des universités. ◀ BRUXELLES De violents incendies ravagent actuellement l’Ouest américain. Ces feux sont « des dizaines à des centaines de fois » plus intenses que la moyenne des 15 dernières années, avec une fumée particulièrement épaisse. Les incendies de la Californie et de l’Oregon ont déjà relâché dans l’atmosphère « bien plus de carbone en 2020 qu’aucune autre année depuis le début des mesures en 2003 », prévient le service européen Copernicus sur le changement climatique. Après être restée plusieurs jours au large de la côte pacifique des États-Unis, L’ouragan Sally se renforce GULF SHORES Rues submergées, vents violents et coupures de courant  : l’État américain de l’Alabama et le nord-ouest de la Floride étaient balayés hier par les pluies de l’ouragan de catégorie 2 Sally, qui provoquent des inondations « catastrophiques ». La tempête charrie des bourrasques allant jusqu’à 155 km/h, et se déplace lentement (à seulement 6 km/h), ce qui signifie des pluies continues sur les mêmes zones pendant une période prolongée, intensifiant la montée des eaux. Des alertes aux tornades ont également été émises. La tempête devrait s’affaiblir dans la journée et la nuit, à mesure qu’elle avance dans les terres. Le président Donald Trump avait invité les habitants de l’Alabama, ainsi que des États de Louisiane et du Mississippi, à la plus grande prudence face à cet épisode climatique « extrêmement dangereux », mais qu’il a assuré être « sous contrôle ». ◀ L’Europe touchée par la fumée des incendies américains AFP/R. Chiu « la fumée recommence à traverser l’Atlantique », estime le CAMS. « Elle va atteindre l’Europe du Nord plus tard dans la semaine, comme elle l’a fait à la fin de la semaine dernière ». ◀
metrotime.be JEUDI 17/9/2020 NEWS 7 Un enfant britannique rapatrié de Syrie LONDRES Le gouvernement britannique a annoncé hier avoir rapatrié un petit Britannique de Syrie, dans ses efforts pour rapatrier les enfants de djihadistes de ce pays en guerre. Aucune information n’a toutefois été divulguée sur l’identité de l’enfant. Le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab s’est exprimé sur Twitter. « Ravis d’avoir pu ramener à la maison un enfant britannique de Syrie. Comme je l’ai dit auparavant, nous examinons soigneusement chaque cas. Faciliter en toute sécurité le retour des enfants britanniques orphelins ou non accompagnés, dans la mesure du possible, est la bonne chose à faire. » « Ce sont des enfants qui ont vécu les pires horreurs de la Une Belge partie en Syrie a été interpellée AFP/S. Mitrolidis ISTANBUL Noura Firoud, originaire de Vilvorde et qui avait rejoint l’État Islamique en Syrie, a été interpellée en Turquie où elle est actuellement détenue. « Elle se trouve dans un centre de détention du Département turc de l’Immigration à Istanbul, avec ses trois enfants », a précisé le parquet fédéral. La jeune femme de 24 ans s’était rendue en Syrie en 2013, et s’était mariée à un Belge, figure de proue de Sharia4Belgium. Après la mort de son mari, elle avait épousé Ammi Houdaifa, aussi originaire de Vilvorde. Selon De Morgen, elle s’est présentée aux autorités turques avec ses trois enfants en août dernier. ◀ guerre », a ajouté le chef de la diplomatie dans un communiqué. Aucun détail n’a été transmis sur l’identité de l’enfant. Plus de 60 enfants britanniques se trouvent actuellement dans le nord-est de la Syrie après avoir fui des zones contrôlées par l’organisation État islamique. C’est ce qu’avait indiqué en octobre dernier l’ONG Save The Children, plaidant sans relâche pour leur rapatriement. VIVE ÉMOTION L’an dernier, la mort dans un camp de réfugiés de Syrie du bébé de Shamima Begum, une jeune femme déchue de sa nationalité britannique un mois plus tôt, avait provoqué un vif débat sur le retour des djihadistes et sur le sort de leurs enfants. Ses deux premiers enfants, nés en Syrie d’une union avec un partisan de l’État Islamique d’origine néerlandaise, sont morts eux aussi. Partie adolescente, la jeune femme avait exprimé en février 2019 son désir de rentrer au Royaume-Uni. Elle affirmait toutefois ne pas regretter son départ vers la Syrie. Cette le Spareribs À VOLONTÉ ven, sam 14, 99 & dim * Dessert jusqu’à 2,30 € ou pâtisserie au choix & boisson froide sauf bouteilles de 50cl., boissons bio et boissons alcoolisées en bouteille. AFP/D. Souleiman Carbonnades de bœuf à la Grimbergen + pâtisserie au choix + boisson* MENU déclaration avait choqué dans l’opinion publique britannique, marquée par une série d’attentats en 2017, revendiqués par l’État Islamique. Il revient désormais à la Anders Breivik réclame la liberté conditionnelle OSLO L’extrémiste de droite norvégien Anders Behring Breivik, qui avait tué 77 personnes en 2011, demande sa mise en liberté conditionnelle, a annoncé hier son avocat. Détenu à l’écart des autres prisonniers, Breivik se plaint de son isolement carcéral et va de nouveau attaquer l’État en justice pour protester contre ses conditions de détention. « J’ai en son nom envoyé une demande de mise en liberté conditionnelle », a déclaré son avocat Oystein Storrvik. « Il a droit à un examen judiciaire de la liberté conditionnelle à l’expiration de la période minimale qui est de dix ans dans son cas. C’est un droit dont tous les condamnés disposent et qu’il souhaite faire valoir ». AFP/NTB Scanpix/L. Aaresud NOUVELLE TENTATIVE Après une première manche partiellement gagnée devant la justice en 2016, il avait été débouté par les échelons supérieurs de ses plaintes pour traitement « inhumain » et « dégradant », en contravention de la Convention européenne des Droits de l’Homme. Pour rappel, le 22 juillet 2011, Breivik avait tué 77 personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, puis en ouvrant le feu contre un rassemblement de jeunes travaillistes sur l’île d’Utoya. L’extrémiste avait écopé en 2012 de la peine maximale, à savoir 21 ans de prison susceptibles d’être prolongés indéfiniment. Le groupe de soutien aux familles des victimes n’a pas souhaité faire de commentaire. ◀ 11, - Cour suprême britannique de se pencher sur le cas de cette femme et d’en décider le sort. Elle est aujourd’hui âgée de 20 ans. EN BREF ▶ Une coalition inédite de 230 associations de défense de l’environnement et de représentants de l’agro-négoce au Brésil ont envoyé une lettre au président Jair Bolsonaro avec des propositions pour freiner la déforestation en Amazonie. ▶ Les départements français du Nord et du Pas-de-Calais passeront en zone rouge dès vendredi 16h00, de même que le Land de Vienne en Autriche et le canton de Vaud en Suisse. Toute personne revenant de ces régions devra donc se soumettre à un test de dépistage et se mettre en quarantaine. D’autres départements français ainsi que plusieurs autres zones européennes sont également concernées par un passage au rouge. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :