Métro Belgique n°4227 10 sep 2020
Métro Belgique n°4227 10 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4227 de 10 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : une app pour suivre la fréquentation des trains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
8 CULTURE JEUDI 10/9/2020 1 metrotime.be Foresti  : « Tout à fait… Moi par exemple y a pas beaucoup de gens qui ont plus de succès que moi (rires) ! Mais y a pas beaucoup de gens plus drôles que nous, non plus ! Par contre, les gens doivent nous jalouser énormément, c’est vrai (rires) ! » L’amour, ça va forcément de pair avec la jalousie ? Damiens  : « (pause)… Je crois qu’il en faut un petit peu quand même. T’imagines le mec qui te dit  : ‘Je suis pas du tout jaloux’ ? » Foresti  : « (rigole) ‘Ben vas-y chérie ! Michel te le demande, Fais pas ta mijaurée !’ » Damiens  : « Moi, même en club échangiste, je ne suis pas jaloux du tout (rires) ! » Est-ce que vous connaissez le mot’compersion’ ? C’est le contraire de la jalousie  : c’est être heureux du bonheur de l’autre. Vous avez des exemples ? Foresti  : « Oh c’est joli ! Vous m’apprenez quelque chose ! On va s’en servir pendant toute la promo ! Alors François, est-ce qu’on a eu de la compersion dans notre vie ? » Damiens  : « Bien sûr, ce serait horrible, sinon. » Foresti  : « On en a surtout pour les enfants. Parce qu’il n’y a pas de rivalité possible, justement. Ce sont les seuls qu’on autorise à nous dépasser, on veut qu’ils nous dépassent ! » Damiens  : « Y a pas un père qui est plus heureux de perdre au tennis devant son fils. » Foresti  : « T’as raison ! C’est un bon exemple. Avec eux on est complètement dans la compersion. Je vais frimer avec ce mot, merci ! » REVIEWS LE BONHEUR DES UNS Une expression française, attribuée à Voltaire, dit que ‘le malheur des uns fait le bonheur des autres’. Et l’inverse est absolument vrai aussi. Il suffit de regarder n’importe quel match de foot, émission de téléréalité… ou nos amis quand on a du succès ? C’est en tout cas ce qui arrive à Léa (Bérénice Bejo), humble vendeuse de vêtements, quand son timide premier roman devient un best-seller  : derrière leur enthousiasme, son amoureux (Vincent Cassel) et sa meilleure amie (Florence Foresti) grincent un peu des dents… et se questionnent en retour sur les limites de leur propre talent. Entre comédie et satire sociale, le film de Daniel Cohen (‘Comme un chef’) chatouille gentiment l’ego - le nôtre comme celui de ses héros. Et si la narration manque parfois de subtilité, et que le couple Cassel-Bejo nous convainc moins, l’effet comique est réussi haut la main grâce au duo Damiens-Foresti  : lui impassible + elle énervée = un des meilleurs couples ciné de l’année ! (em) ●●●○○ Le film parle aussi de connaître ses limites. Connaissez-vous les vôtres ? Ou vous vous dites que vous pourriez tout jouer ? Foresti  : « Je crois bien, en tout cas j’ai conscience de ce que je crois savoir faire -je l’espère. Sans prétention, il faut savoir ce qu’on sait faire. Mais j’ai aussi conscience de mes limites, parce que parfois j’essaie de construire un nouveau spectacle, et je vois que je suis au bout, par exemple, de personnages que je n’arrive plus à interpréter. C’est vrai qu’on a toujours envie de se perfectionner, mais c’est ce qui permet d’avancer aussi. » Damiens  : « Moi j’aimerais bien jouer un serial killer. Mais vraiment un sale type, quoi. Et essayer, justement, de lui donner un peu d’humanité. Je ne vais pas citer de noms parce que je ne veux pas faire la pub de ces crapules, mais y en a deux ou trois, ouais, j’aimerais bien… » Foresti  : « Tu saurais faire ça sans problème. Tu as une tête de serial killer (rires) ! » DAVID COPPERFIELD Il n’y a pas qu’Oliver Twist dans la bibliographie de Charles Dickens ! Pour nous conter les aventures de David Copperfield, un jeune aristocrate anglais du 19ème siècle réduit au travail en usine par manque d’argent, le réalisateur Armando Iannucci (‘La Mort de Staline’) a décidé de nous surprendre… Oubliez la tristesse du récit d’un gamin malmené. Ce qui intéresse Iannucci, c’est la plume fantaisiste de Dickens. Chaque jeu de mot, chaque idée prononcée par un de ses personnages prend vie à l’écran, quitte à nous griller le cerveau dans un trop-plein de créativité. Résultat, le spectateur est tenu à distance de l’intrigue, trop occupé à suivre les touches d’humour brillamment servies par un gang d’acteurs ravi de tout donner (Tilda Swinton, Hugh Laurie, Dev Patel…). Les anglophiles apprécieront l’exercice de style, les autres devraient bâiller avant la fin. Nui -.- -= (si) ●●●○○ Ph. Cinéart Ph. DayOne Ph. D.R. À vos débuts, François Damiens, vous faisiez des caméras cachées, et Florence Foresti, des spectacles en trio. Quand le succès est arrivé, est-ce que les gens autour de vous ont changé, ou vous-mêmes ? Foresti  : « Clairement, le succès, ça change les gens autour de vous. Enfin, ça dépend qui, c’est une question de tempérament. Et nous aussi, ça nous change, bien sûr. Pourquoi le nier ? Peut-être ça nous donne plus de confiance… » Damiens  : « On croit qu’on ne change pas, parce qu’on voit le changement, et on pense qu’on compense. C’est un peu comme un bateau  : tu ne sais pas, en pleine mer, si t’es à marée haute ou marée basse. C’est quand tu viens te fracasser sur la côte, que tu sais… » Foresti  : « C’est joli ce que tu dis ! » Pour vous, c’est quoi la rançon du succès ? Foresti  : « Y en a beaucoup. Pour moi le pire, c’est de ne plus jamais être anonyme. » Damiens  : « Surtout qu’on fait des métiers où on observe beaucoup les gens. Du coup on ne peut plus le faire, parce qu’on est déjà observé avant de commencer ! Ça coupe un peu notre matière première. » Foresti  : « Exactement. Bon c’est pas la mort, hein. Mais c’est un deuil qu’il faut faire. » Du coup, si vous étiez anonymes pendant une journée, vous feriez quoi ? Foresti  : « (crie) N’importe quoi ! ! (tape dans ses mains de joie) Je serais méchante ! Je n’ai plus le droit d’être méchante, parce que si je suis méchante c’est que j’ai la grosse tête ! Mais si je n’étais pas connue, je pourrais dire « Oh, eh CONNARD ! QU’EST-CE QUE TU FOUS DANS TA BAGNOLE ! DEGAGE ! » (rires). Je serais odieuse pendant 24 heures ! » Et vous François ? Damiens  : « Ouais, exactement la même chose (rires) ! » Elli Mastorou @cafesoluble MOVIES ANTEBELLUM Ces dernières décennies, les films d’horreur ont systématiquement traité les Noirs en parents pauvres. Heureusement, les choses changent, et ‘Get Out’y est pour beaucoup. Le bijou de Jordan Peele a ouvert la brèche à d’autres histoires dans la même veine, et c’est dans ces eaux-là que navigue aussi ‘Antebellum’. Le thriller commence sur une plantation durant la Guerre de Sécession, où le personnage principal Eden et les autres esclaves sont atrocement maltraités. Lorsqu’Eden se réveille en sursaut un matin, il est clair que des choses étranges sont en train de se passer. ‘Antebellum’part d’un concept intriguant – dont il vaut mieux que vous sachiez le moins possible – et dans le contexte actuel, le souvenir de l’esclavagisme fait deux fois plus mal. Mais les créateurs veulent tellement faire passer leur message à l’écran qu’ils minent parfois le suspense. Bien sûr, le poing levé est plus que justifié. Mais avec un peu plus de réflexion ‘Antebellum’aurait pu être encore plus percutant. (rn) ●●●○○
NUT/AS 27/33 Complément alimentaire CTrenker 2020-08 des utilisatrices constatent moins de perte de cheveux'Kératine naturelle biodisponible + Vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12 + VitaminesC, E, g-carotène + Cuivre, fer & zinc 1 à 2 gélules par jour ÉDITION LIMITÉE  : Alline Procap en rose !'Plus d'informations sur www.allineprocap.com 1. Édition limitée de septembre à décembre 2020  : les Laboratoires Pharmaceutiques Trenker, partenaires de Pink Ribbon, soutiennent la lutte contre le cancer du sein. 2. BeerC. et al. (2014). A Clinical Trial to Investigate the Effect of Cynatine HNS on flair and Nail Parameters. The Scientific World Journal, Volume 2014. * Le zinc participe à la synthèse normale des protéines (comme la kératine) et au maintien des cheveux normaux. Made in 0 0 e www.allineprocap.com Belgium feelgood Comment lutter contre la mauvaise haleine ? Au réveil, nous avons tous, ou presque, une mauvaise haleine. Durant la nuit, notre bouche s’assèche ce qui laisse la possibilité aux bactéries de se multiplier. Heureusement, cette odeur désagréable disparaît pour de nombreuses personnes après le petit-déjeuner et un simple brossage de dents. Pour les autres, le phénomène, qui reste encore tabou, peut représenter un réel handicap en société. On estime qu’entre 25% et 50% de la population occidentale se plaignent d’halitose, c’est-à-dire d’avoir une mauvaise haleine. Le phénomène, qui tend à prendre de l’importance en vieillissant, est dans 85% des cas d’origine buccale. Sans surprise, les aliments que l’on ingère influencent directement notre haleine. Vous en aurez tous déjà fait l’expérience, manger de l’ail ou des oignons affecte négativement notre haleine jusqu’à ce que notre corps se soit débarrassé de l’aliment. Idem pour le café, le tabac ou encore l’alcool. Mais une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut également être la source d’une mauvaise haleine. Des restes d’aliments peuvent en effet être « attaqués » par des bactéries au niveau des dents, de la langue ou de la gencive. Ce phénomène s’accompagne d’une émission de composés chimiques à base de soufre qui est particulièrement malodorante. Des caries, un abcès ou encore avoir une bouche sèche sont autant de facteurs qui influencent aussi négativement notre haleine. Mais étonnamment, les causes de mauvaises haleines peuvent également se trouver hors de la bouche, comme le confie le docteur Pierre Bercy sur le site des cliniques universitaires Saint-Luc. Ce serait même vrai dans 15% des cas ! « L’halitose peut également se situer dans la sphère ORL (oto-rhino-laryngologique) et être due à une amygdalite chronique, une sinusite (…). Un faible pourcentage des cas de mauvaises haleines est dû à un écoulement rétro-nasal sur le dos de la langue et moins d’1% des halitoses sont dues à des désordres gastriques », confie-t-il. Contrairement à une croyance populaire, les troubles du système gastrique ne sont donc que rarement la raison de la mauvaise haleine. Parmi les autres causes possibles, Pierre Bercy cite également l’insuffisance hépatique et rénale, la prise de médicaments ou l’excès de jeûne. Ph. Pixabay Passion for imdmgm Q En pharmacie family health Trenker DES ASTUCES DE GRAND-MÈRE ? Jus de citron, persil, bicarbonate de soude… Il existe de nombreuses astuces de grand-mère pour lutter contre la mauvaise haleine. Si certaines sont efficaces sur le court terme, très peu le sont sur le long terme. C’est également le cas pour les sprays et autres pastilles disponibles en pharmacie. « Les sprays, les pastilles, les chewing-gums que l’on peut trouver en pharmacie peuvent être efficaces pour masquer la mauvaise odeur, mais ils ne vont pas traiter la cause de la mauvaise odeur », confirmait d’ailleurs le docteur David Nisand dans un reportage publié sur France TV. Or, s’attaquer à la cause est le seul moyen de se débarrasser durablement de sa mauvaise haleine. La plupart des patients constatent une amélioration de leur haleine lorsqu’ils améliorent leur hygiène bucco-dentaire. Cela se fait simplement en se brossant les dents trois fois par jour, en utilisant du fil dentaire et un gratte-langue. Pour les autres cas et peu importe la cause, votre dentiste reste probablement votre meilleur allié pour vous conseiller et vous soigner. Et si l’origine de la mauvaise haleine n’est pas orale, il vous renverra vers un médecin spécialisé. Enfin, il n’est pas impossible que le dentiste ne vous dise que votre problème est tout simplement… psychologique. Il n’est en effet pas rare que des patients fassent une fixation sur leur haleine alors qu’elle est tout à fait normale. (cd) laboratoires Partenaire de Pink RIBIX N



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :