Métro Belgique n°4226 8 sep 2020
Métro Belgique n°4226 8 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4226 de 8 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : de nouveaux tests rapides.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
6 NEWS MARDI 8/9/2020 metrotime.be Londres ne respecte pas les accords signés avec l’UE LONDRES Le gouvernement britannique a confirmé hier son intention de légiférer pour modifier les compromis trouvés avec l’Union européenne sur l’Irlande du Nord dans le cadre du Brexit en janvier dernier, malgré les mises en garde des Européens. Un homme arrêté après les agressions à Birmingham BIRMINGHAM Un homme de 27 ans a été arrêté, soupçonné d’être l’auteur de plusieurs agressions au couteau qui ont fait un mort et deux blessés graves dans la nuit de samedi à dimanche dans la deuxième ville du Royaume-Uni, a annoncé hier la police. Les victimes semblent avoir été visées « au hasard », selon la police. Cinq autres personnes ont été moins gravement blessées. Les attaques se sont déroulées en plusieurs endroits de la ville. La police avait diffusé dimanche soir des images de vidéosurveillance du suspect et a reçu de « nombreuses réponses ». Mont-de-Piété Caisse Publique de Prêt.Ne7 - Uni urten Vous ne voulez vouiez pas vendre vos biens ? Le Mont-de-Piété est votre solution. soiutioic Déposez un objet (en gage) gdge) et recevez un prêt. 1618 Contact  : Mont-de-Piété rue Saint-Ghislain 19-23 - 1000 BRUXELLES/Mont-de-Piété - Tél.  : 02 512 13 85 - info@montdepiete. 141 « Nous prenons des mesures limitées et raisonnables pour clarifier des éléments spécifiques du protocole d’Irlande du Nord dans le droit interne afin de lever toute ambiguïté et de garantir que le gouvernement est toujours en mesure de respecter ses engagements envers le peuple d’Irlande du Nord, » a déclaré un porte-parole de Downing Street. Selon des informations du quotidien Financial Times, le gouvernement britannique va présenter demain un texte de loi revenant sur certaines parties de l’accord encadrant la sortie de l’UE le 31 janvier dernier, dont les réglementations douanières en Irlande du Nord. Les dispositions en question prévoient le maintien de certaines règles de l’UE dans la province britannique afin de garantir l’absence de frontière physique entre République d’Irlande et Irlande du Nord (partie du Royaume-Uni), et éviter la résurgence de tensions dans cette région. Belga/West Midlands Police L’enquête se poursuit. Rien ne permet de retenir à ce stade une hypothèse « terroriste » ou celle d’un crime haineux, pas plus que celle d’un conflit entre gangs, a expliqué dimanche l’un des responsables de la police. ◀ LE PROTOCOLE IRLANDAIS L’accord de retrait conclu après moult péripéties l’an dernier, qui a mené à la sortie du Royaume-Uni de l’UE à la fin du mois de janvier 2020, était accompagné d’un « protocole sur l’Irlande et l’Irlande du Nord », qui n’a normalement pas vocation à être modifié. Ce protocole, « solution pleinement opérationnelle sur le plan juridique » selon la Commission, deviendra applicable à la fin de la période de transition, soit au Nouvel An prochain. Parallèlement à l’accord de retrait avec protocole, Londres et Bruxelles avaient signé fin 2019 une « déclaration politique », qui elle est censée former la base des relations futures entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Depuis la sortie du Royaume- Uni de l’UE, les deux parties négocient (difficilement, et sans succès jusqu’ici) un vaste accord qui doit développer cette base et régler leurs futurs liens commerciaux à partir de 2021, mais aussi leur coopération dans les domaines de la justice, de la défense et de la sécurité, entre autres. À de multiples reprises, l’UE a souligné que les accords signés en 2019 étaient définitifs et devaient être respectés, s’énervant Belga/J. Thys Unique en Belgique ! ! Nous prenons en gage des remises en cause de la part de Londres. Dans ce contexte, la nouvelle d’hier a renouvelé les inquiétudes. « Tout ce qui a été signé dans le passé doit être respecté. C’est le gage de la confiance pour l’avenir », a rappelé le négociateur européen Michel Barnier, sur la radio française France Inter. Le Français abordera le dossier auprès de son homologue britannique David Frost lors du huitième round de négociations post-Brexit qui a lieu à Londres d’aujourd’hui à jeudi. ◀ Bélarus  : 633 arrestations lors de la manif de l’opposition MINSK La police bélarusse a fait état hier de 633 arrestations lors de la manifestation massive de l’opposition dimanche, qui visait à protester contre la réélection controversée début août du président Alexandre Loukachenko. Selon le ministère, 363 d’entre elles restaient hier en détention provisoire dans l’attente de l’examen de leurs dossiers par les tribunaux. Il s’agit du plus grand nombre d’arrestations à une manifestation d’opposition depuis les premières protestations ayant suivi la présidentielle du 9 août, sévèrement réprimées par les forces de l’ordre. Plus de 100.000 personnes Belga/TUT.BY ont défilé dimanche dans le centre de Minsk à l’appel de l’opposition pour le quatrième week-end consécutif de mobilisation massive, malgré un impressionnant déploiement des forces de l’ordre et de l’armée dans la capitale. Des images ont montré des hommes cagoulés, en civil et armés de matraques circulant dans le centre-ville et pourchassant des manifestants. D’autres actions de protestation ont eu lieu dans de nombreuses villes du pays, notamment à Grodno ou Brest. La répression avait été particulièrement brutale dans les premiers jours suivants l’élection du 9 août. Au moins trois personnes avaient été tuées, des dizaines blessées et plus de 7.000 interpellées durant les premières manifestations. De nombreux cas de tortures et de mauvais traitements avaient aussi été documentés. ◀ Bijoux, Metaux précieux, Petit mobilier Vintage, Bracelet-montres, Vélos, Céramiques Sculptures en bronze, Cristal, Fourrures, Tableaux, Lithographies, BD, Vins, Outils, Maroquinerie de luxe... Attention emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent Plus d’informations sur www.montdepiete.be
metrotime.be MARDI 8/9/2020 NEWS 7 BACK TO… OTHER COUNTRIES Envie de partir à l’étranger ? Quelques bons plans post-Covid Si de nombreux Belges ont choisi de passer leur été dans notre plat pays, d’aucuns rêvent de séjours à l’étranger au cours des prochains mois. Face à la persistance du virus chez nous, les mêmes interrogations persistent  : où sera-til possible de partir sereinement pour nos prochaines vacances ? Si la situation évolue au jour le jour, voici d’ores et déjà quelques idées de séjours réalisables en cette période de pandémie. L’été à peine terminé, la plupart Belges rêvent à nouveau d’évasion. Pourtant, à l’heure actuelle ils doivent encore composer avec les restrictions imposées par le gouvernement. Voyager exclusivement en Europe, remplir le désormais célèbre Passenger Locator Form, ou encore répondre à différentes conditions au départ, comme observer une quarantaine, passer un test covid ou éviter les zones de confinement locales. Scrupuleusement, les Affaires étrangères mettent à jour leurs avis de voyage tous les mercredis. Avant de réserver votre séjour, il faut donc vérifier le code couleur de votre destination. En outre, la crise sanitaire a eu un impact négatif sur les finances de nombreux foyers. La plupart des Belges ont donc revu à la baisse leur budget vacances. Entre restrictions de voyages et budgets serrés, zoom sur quelques destinations idéales pour un city-break européen. VILNIUS, LE CHOIX LE PLUS ÉCONOMIQUE 2,04  € le café ou la canette de Coca-Cola, 2,56  € la bouteille de bière de 33 cl, 53,67  € les deux repas avec entrée, plat et dessert ainsi qu’un verre de vin… La capitale lituanienne serait le meilleur plan post-covid économique, d’après une étude britannique réalisée par le Post Office Travel Money. Pour un séjour à deux de deux nuits, le budget s’élèverait à 186,21  € . Attention toutefois, un test négatif de moins de trois jours est exigé pour partir en Lituanie, sous peine d’une quarantaine obligatoire. Sur place, le masque est imposé dans les lieux publics. À LA DÉCOUVERTE DE L’EUROPE DE L’EST Toujours selon le Post Office, qui révèle par ailleurs qu’en de nombreux endroits les coûts globaux sont moindres que ceux de l’an dernier (-26% en moyenne), Varsovie arrive en deuxième position des destinations européennes les plus économiques, avec un budget de 187,34  € . La capitale polonaise est en zone orange, tout comme Katowice, qui complète le top 3. Ce classement invite donc les voyageurs à découvrir l’Europe de l’Est, notamment Prague. « La ville aux mille tours et mille clochers » est classée en orange par les Affaires étrangères, mais la République Tchèque n’impose pas de conditions spécifiques aux voyageurs belges. À noter que le port du masque est obligatoire dans les transports en commun. AU SOLEIL Pour ceux qui préfèrent la garantie d’un temps agréable même en septembre, Lisbonne et Porto, toutes deux AFP/C. Ena en zone orange, sont elles aussi épinglées comme destinations phares (avec un budget de près de 220  € ). Pour voyager en toute sérénité, l’office du tourisme portugais a créé un label « clean and safe », attribué à tous les établissements qui respectent toutes les normes de sécurité sanitaire. Notons enfin Zagreb, la capitale Croate qui intègre le top 10, et Athènes, capitale grecque qui se place en vingtième position. Pour vous aider chaque semaine avec des recettes du jour, comptez sur nous. colruyt.be/comptezsurnous UN OUTIL POUR PLANIFIER SES VACANCES La Grèce est d’ailleurs bien placée dans le classement du voyagiste Tourlane, qui évalue les destinations où le risque de contamination par la Covid-19 est le plus faible. Plusieurs critères sont pris en compte  : le taux de notification des cas de coronavirus, la réponse sanitaire de chaque pays, les heures d’ensoleillement quotidien pour assurer des activités en plein air, les connexions aériennes, etc. Un outil qui sera bien utile pour les baroudeurs qui n’attendent qu’une chose  : de voir les frontières se rouvrir totalement. ◀ colruyt meilleurs prix



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :