Métro Belgique n°4225 7 sep 2020
Métro Belgique n°4225 7 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4225 de 7 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : un hommage à la compassion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS LUNDI 7/9/2020 metrotime.be AFP/A. Amro « Berlin est en train de retarder le processus de l’enquête qu’elle réclame. Délibérément ? », a écrit la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, sur Aucun miraculé retrouvé L’équipe de sauvetage chilienne qui a effectué des recherches au cours des derniers jours dans les décombres d’un quartier sinistré de Beyrouth a indiqué samedi n’avoir trouvé aucun signe de vie. Des battements de cœur avaient été détectés plus tôt dans la semaine grâce à un chien renifleur et des scanners thermiques, un mois après la gigantesque explosion dans le port libanais. Elle a fait 191 morts et blessé plus de 6.500 personnes. respirez & restez zen pour la rentrée...., te joie of jet buée o BAMBOO ÉDITION bamboo.fr r) . Z:1 * une bd 100% positive BeKa, Marko & Maéla Histoire complète - 64 pages À retrouver au rayon BD AFP/T. Akmen Facebook. Le chef de la diplomatie allemande, Heiko Mass, a menacé la Russie de sanctions européennes si elle n’apportait pas d’éclaircissement dans les prochains jours dans cette affaire. « Jusqu’à présent, nous ne sommes pas sûrs que l’Allemagne ne joue pas un double jeu », affirme Maria Zakharova, estimant que Berlin tardait à répondre de son côté aux requêtes de la justice russe. « Quelle est l’urgence sur laquelle vous insistez ? », ajoute-elle, à l’adresse de Heiko Mass. reg 26 militants inculpés Vingt-six personnes ont été inculpées pour « intrusion aggravée » au Royaume-Uni après le blocage d’imprimeries par des militants du groupe écologiste Extinction Rebellion, qui ont perturbé samedi matin la distribution de journaux, a annoncé hier la police. Les militants accusaient les journaux visés, principalement du groupe News Corp du magnat Rupert Murdoch, de ne pas rendre compte correctement de « l’urgence climatique et écologique ». Tensions autour de l’affaire Navalny MOSCOU La Russie a accusé hier l’Allemagne de retarder l’enquête sur l’empoisonnement présumé de l’opposant russe Alexeï Navalny. Bête noire du Kremlin, Alexeï Navalny est actuellement hospitalisé à Berlin, où selon le gouvernement allemand, il a été « sans équivoque » empoisonné en Russie lors d’une tournée électorale par un agent neurotoxique de type Novitchok, conçu à l’époque soviétique à des fins militaires. MANQUE DE PREUVES L’Allemagne et les autres pays occidentaux ont exhorté Moscou à plusieurs reprises à faire la lumière sur l’empoisonnement. Hier, le AFP/V. Maximov ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab a jugé « très difficile » de penser à une explication « plausible » autre que celle d’une « émanation de l’État russe » dans cette affaire. Interrogé sur Sky news, alors que le président américain Donald Trump a dit ne pas avoir de preuves de l’empoisonnement, sans pour autant douter de celles que Berlin dit avoir en sa possession, Dominic Raab a estimé qu’il est « clair que le Novitchok a été utilisé ». ◀ Nouveau dimanche de manifestation contre Loukachenko AFP Photo MINSK Des dizaines de milliers de Bélarusses manifestaient à nouveau hier pour dénoncer la réélection du président Alexandre Loukachenko, confronté depuis presque un mois à un mouvement de protestation inédit. Brandissant les couleurs blanches et rouges de l’opposition, la foule convergeait depuis différents quartiers de la capitale bélarusse vers le centre-ville. Un important dispositif de sécurité avait été mis en place, avec le déploiement de blindés et de l’armée autour de plusieurs bâtiments importants. ◀
metrotime.be i LUNDI 7/9/2020 NEWS 7 Une flottille pro-Trump prend l’eau au Texas HOUSTON Une flottille de petits bateaux soutenant la campagne électorale de Donald Trump s’est retrouvée en difficulté samedi au Texas, plusieurs d’entre eux prenant l’eau et coulant. Selon la porte-parole du bureau du shérif, Kristen Dark, aucune preuve d’un acte suspect n’a été relevée. Aucune blessure ou intervention d’urgence médicale n’a été recensée lors de ce défilé sur le Lac Travis. Un cyclone frappe le Japon AFP/C. Triballeau KAGOSHIMA Un puissant cyclone a commencé hier à frapper le sud du Japon où les autorités ont mis en garde la population contre des précipitations records et des vents susceptibles de briser les poteaux électriques et renverser les voitures. Le cyclone Haishen, catégorisé comme « grand » et « extrêmement fort », a donné lieu à des appels à évacuer plus de trois millions d’habitants, en majorité à Kyushu, l’une des principales îles du Japon atteinte par la tempête. ◀ EN BREF ▶ Une explosion au gaz qui a dévasté une mosquée au Bangladesh a fait 24 morts, selon un nouveau bilan annoncé hier, alors qu’un témoin a raconté comment les survivants ont sauté dans un égout à ciel ouvert pour échapper aux flammes. Le précédent bilan faisait état de 16 morts. ▶ Près d’une centaine de personnes ont été arrêtées hier par la police de Hong Kong à l’occasion de rassemblements contre le report des législatives. Ce scrutin devait se tenir hier. Des photos publiées sur Twitter montrent des bateaux, drapeaux soutenant la campagne de Donald Trump au vent, sur une eau agitée, probablement en raison du trop grand nombre d’embarcations se déplaçant en même temps, proches les uns des autres. Plus de 2.500 personnes ont indiqué sur Facebook qu’elles avaient participé au rassemblement, qui s’est étendu sur trois à cinq kilomètres. ◀ ENFIN UNE VAGUE QUI FAIT DU BIEN. Le Portugal Altercations pour la 100 e nuit contre le racisme PORTLAND Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées samedi soir à Portland. Des centaines de manifestants y ont célébré la 100 e nuit de mobilisation contre les discriminations raciales et les brutalités policières en tentant de marcher vers un commissariat de la ville. Mais à peine le cortège était-il formé, en début de soirée, que des cocktails molotov lancés en direction des policiers ayant bouclé la zone ont déclenché le chaos. La police a immédiatement considéré que ce rassemblement « non autorisé » était devenu « une émeute » et a riposté par un tir de barrage de grenades lacrymogènes et détonantes, ainsi que par des munitions « non létales », pour tenter de disperser la foule. S’en est suivi un long jeu du chat et de la souris dans des petites rues d’un quartier résidentiel de l’est de la ville. ◀ AFP/A. Dinner *Conditions  : brusselsairlines.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :