Métro Belgique n°4225 7 sep 2020
Métro Belgique n°4225 7 sep 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4225 de 7 sep 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : un hommage à la compassion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20  |  Aller à la page   OK
20
metro SPORTS Pogacar enlève la 9 e étape, Roglic prend le maillot jaune AFP/K. Tribouillard CYCLISME Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) s’est emparé du maillot jaune de leader du Tour de France à l’issue de la 9 e étape, la seconde dans les Pyrénées, qui a mené le peloton de Pau à Laruns sur une distance de 153 km hier. Plusieurs tentatives d’échappée ont été vouées à l’échec en début de course, le peloton roulant à vive allure. Hirschi, très actif depuis le début de l’étape, parvenait à fausser compagnie au peloton après 62 km de course, dans l’ascension du col de la Hourcère, le premier de la journée. Au sommet, le natif de Berne comptait 1:10 d’avance sur un groupe de sept poursuivants et 1:40 sur le peloton emmené par les Jumbo-Visma de Primoz Roglic. Les poursuivants étaient avalés dans l’ascension du col de Marie- Blanque (1 e catégorie), le dernier col de la journée, où le maillot jaune Adam Yates (Mitchelton-Scott) était distancé. ADAM YATES PERD SON MAILLOT Pogacar a lancé l’explication finale dans la montée de Marie Blanque, et se retrouvait dans un groupe quatre étoiles avec Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Egan Bernal (Ineos Grenadiers) et Mikel Landa (Bahrain-McLaren). Le quatuor se lançait à la poursuite de Marc Hirschi, dont l’avance était de 15 secondes au sommet. Le Suisse, champion du monde espoirs 2018, était repris à 1,5 km de l’arrivée, jugée à 8,5 km du sommet du col de Marie Blanque. Il restait dans le groupe et se mêlait à la bagarre finale, mais ce fut Pogacar qui l’emportait au sprint devant Roglic, Hirschi, Bernal et Landa. Roglic prend le maillot jaune à Adam Yates, 15 e de l’étape à 54 secondes du vainqueur. Au général, le vainqueur de la Vuelta 2019 compte 21 secondes d’avance sur Bernal et 28 sur le Français Guillaume Martin (Cofidis). ◀ Une première victoire pour Pierre Gasly F1 Pierre Gasly (Alpha Tauri) a remporté un Grand Prix d’Italie mouvementé, hier à Monza. C’est le premier succès pour le Français de 24 ans. Il a devancé l’Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren) et le Canadien Lance Stroll (Racing Point). AFP/L. Bruno Ferrari a vécu un Grand Prix à domicile cauchemardesque. Déjà largement en retrait en qualifications, signant le plus mauvais résultat pour Ferrari à Monza depuis 1969, la Scuderia a vu ses deux pilotes rapidement abandonner. Sebastian Vettel a été victime d’un problème de frein. Le Monégasque Charles Leclerc est, lui, parti à la faute peu avant la mi-course. La violente sortie de Leclerc a contraint les commissaires à brandir le drapeau rouge. Vainqueur de cinq des sept premiers rendez-vous du championnat, Lewis Hamilton semblait alors sur une voie royale. Auteur de la pole après avoir battu le record de ce rapide circuit au volant de sa Mercedes, le sextuple champion du monde britannique a écopé d’une pénalité pour être rentré aux stands alors que ceux-ci étaient fermés en raison de la présence sur la piste de la voiture de sécurité. Reparti en tête à la reprise de la course après le drapeau rouge, Hamilton a donc dû ensuite passer par les stands, voyant ses espoirs de 90 e victoire s’envoler. Ce sont finalement les habituels seconds couteaux qui ont su profiter des déboires des favoris (abandon de Verstappen, problème moteur pour Bottas). Après le’stop and go’de Lewis Hamilton, Pierre Gasly, Carlos Sainz Jr, et Lance Stroll se sont retrouvés dans cet ordre aux avant-postes jusqu’à la fin de la course. ◀ Ott Tänak remporte le rallye d’Estonie AFP/R. Pajula RALLYE L’Estonien Ott Tänak a remporté le rallye d’Estonie, le quatrième rendez-vous de la saison. Le champion du monde en titre a devancé son équipierCraig Breen de 22.2 secondes et le Français Sébastien Ogier de 26.9 secondes. Contraint à l’abandon samedi à la suite d’un accident, Thierry Neuville a repris la route hier mais termine à la dernière place. Grâce à son succès, l’Estonien remonte à la troisième place du classement des pilotes avec 66 points derrière Sébastien Ogier (79 points) et Elfyn Evans (70 points). Thierry Neuville est cinquième avec 42 points à 37 points d’Ogier. Un obstacle qui semble insurmontable pour le Germanophone. ◀ EN BREF ▶ Cynthia Bolingo a battu son propre record de Belgique sur la distance inhabituelle de 300 mètres lors de la Nuit de l’athlétisme à Heusden hier. Elle a porté le record de 37.18 à 36.54 secondes. ▶ Le club de football du SV Roulers a décidé d’écarter son CEO Diederiek Degryse et son directeur sportif Jolan Fund en raison d’un soupçon de faux contrats. ▶ Les Belgian Hammers, l’équipe belge de triathlon, ont terminé à la 5e place du championnat du monde de relais mixtes par équipes, hier à Hambourg.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :