Métro Belgique n°4208 10 jui 2020
Métro Belgique n°4208 10 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4208 de 10 jui 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : retour à Dubaï.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ON THE ROAD VENDREDI 10/7/2020 I metrotime.be SEAT LEON Une 4 e génération osée Au sein du Groupe VW, lorsqu’on compare les nouvelles compactes Seat Leon, Audi A3, VW Golf et Skoda Octavia (qui reposent toutes sur la même base technique), de l’extérieur, la Leon est clairement celle qui ose le plus. C’est connu, les Allemands font toujours évoluer le style de leurs autos en douceur afin de ne pas déplaire à leur public. Voyez les nouvelles Audi A3 et VW Golf. Pour la Skoda Octavia, c’est un peu différent  : avec le temps, elle se montre de plus en plus élégante. Quant à la nouvelle Leon, en bonne espagnole qu’elle est, toujours dessinée et construite à Barcelone, elle joue cette fois totalement la carte de la séduction ! Le nouveau style saute aux yeux, que ce soit à l’avant (avec une calandre et des feux dynamiques qui ne demandent qu’à attaquer la route) ou à l’arrière, avec une signature lumineuse inédite. Les phares arrière se rejoignent via un bandeau lumineux. De nuit, cette Leon de 4 e génération sera donc facilement identifiable. Mais, à l’intérieur et même sous le capot, on retrouve les mêmes technologies que dans les autres compactes du groupe VW. Voilà pourquoi on a parfois l’impression que les voitures récentes se ressemblent toutes. Les géants automobiles actuels, de plus en plus grands mais de moins en moins nombreux, n’ont pas le choix  : pour continuer à exister, les marques doivent partager plateformes et moteurs afin de partager, aussi, les coûts de développement. Mais c’est une bonne nouvelle pour la Leon, qui hérite de quasiment toutes les assistances à la conduite d’une Audi A3 par exemple ! Avec le régulateur de vitesse adaptatif, elle est maintenant capable de dépasser seule  : vous n’avez qu’à activer le clignotant ! DISPARITION DES BOUTONS Dans l’habitacle aussi, la nouvelle Leon est méconnaissable. Sur la planche de bord, vous ne trouverez quasiment plus aucun bouton. Pour la plupart des fonctions, il faudra passer par l’écran tactile qui cache un nouveau système multimédia. Certes, conçu comme une tablette, il se montre très agréable à prendre en main mais à notre avis, devoir passer par l’écran tactile pour régler, par exemple, la ventilation n’est pas très ergonomique et surtout, cela demande de détourner les yeux de la route pour effectuer deux ou trois opérations pourtant réalisables avec un seul bouton… Bon, il est vrai aussi qu’avec le volant multifonction, qui lui dispose de pas mal de boutons, on peut contrôler quelques opérations via le tableau de bord digital "Digital Cockpit". Et de ce côté-là, c’est assez intuitif. MÊME AU GAZ NATUREL Qui dit volant dit conduite. Alors quoi de neuf de ce côté-là ? Avec son niveau de finition « FR » qui est l’un des plus équipés mais aussi le plus sportif actuellement (réglage de suspension spécifique), la Leon se montre efficace et dynamique en toutes circonstances. Si vous aimez le confort, on vous déconseillera en revanche les jantes de 18 pouces (option), qui font ressentir certaines aspérités routières. Le 2.0 TDI diesel 150ch n’est plus à présenter  : il est plein à tous les étages et économe (notre ordinateur de bord affichait 4,6l/100km). Accessible à partir de 21.210 € TVAC. Une version hybride rechargeable débarquera fin 2020 et une autre, au gaz naturel comprimé (CNG), sera disponible pour janvier 2021. Maxime Pasture PRO Changement de style audacieux Espace aux places arrière Habitacle chaleureux et moderne Fameux bond en avant à tous niveaux CONTRA Ergonomie (écran tactile) Volume de coffre inchangé (berline) Filtration des suspensions (en FR avec jantes 18 ») EN CHIFFRES Moteur 4 cyl, turbo diesel ; 1.968 cm 3 ; 150ch – 360Nm Transmission aux roues avant Boîte auto DSG 7 rapports L/b/h 4.368/1.800/1.456 mm Poids à vide 1.371 kg Volume du coffre 380 l Réservoir 50 l 0 à 100 km/h 8,6 sec V-max 218 km/h Conso moyenne 4,3l/100 km CO 2 114 g/km Prix à partir de 31.325 €
metrotime.be VENDREDI 10/7/2020 MADE IN BELGIUM C] 11 Orval  : un val d’or et de paix En ces temps de coronavirus, l’Ardenne est plus que jamais la destination de vacances idéale pour les Belges. On peut s’y balader, nager et reprendre des forces par la suite en dégustant un délicieux breuvage local, comme l’Orval, la célèbre bière trappiste. La visite de l’abbaye Notre- Dame d’Orval est un must absolu pour les amateurs de bière ! L’abbaye s’enorgueillit d’une riche histoire, qui débute au 11 e siècle lorsque des franciscains venus du sud de l’Italie fondent un monastère au fin fond de la forêt ardennaise dans l’actuelle province de Luxembourg. Plusieurs ordres chrétiens différents y vivent pendant de très nombreuses années dans une paix relative, jusqu’à ce que la révolution française passe par là à la fin du 18 e siècle, jette les moines à la rue et confisque leurs biens. Pendant plus d’un siècle, les murs noircis de l’abbaye allaient être exposés aux intempéries et serviraient même de carrière de pierre. Le coup d’envoi de l’abbaye moderne sera donné en 1926. Un groupe de cisterciens français acquiert en effet les droits sur les terres des propriétaires d’alors et s’attelle avec diligence à la tâche. Après une gigantesque restauration qui a duré 20 ans, le monastère est entièrement restauré et la tradition monastique rétablie. Bien que l’abbaye compte plusieurs siècles, la brasserie n’a été fondée qu’en 1931. Les pères souhaitaient de cette manière générer des rentrées afin de financer la reconstruction des bâtiments abandonnés. Dès le début, la brasserie emploie des laïcs, dont notamment le maître brasseur allemand Pappenheimer, à qui l’on doit la recette de l’Orval. Les choix audacieux de Pappenheimer et de ses collègues ont donné naissance au goût unique de l’Orval. Certaines des méthodes de fabrication utilisées, comme la fermentation du malt et le houblonnage à cru, sont très inhabituelles dans nos contrées. L’arôme et la finesse du goût de la bière sont dès lors davantage dus au houblon et aux levures qu’aux malts utilisés. Tant la recette, le verre, la bouteille que l’étiquette, comme nous les connaissons aujourd’hui, sont encore les mêmes qu’au début des années 30. L’étiquette de la bouteille, sur laquelle est représentée une truite avec un anneau dans la bouche, fait référence à une légende sur l’origine de l’abbaye. Mathilde, qui était veuve, avait accidentellement perdu son alliance dans une source jaillissant dans la vallée. Elle a alors imploré l’aide de Dieu, et très peu de temps après une truite tenant le précieux anneau dans sa bouche est apparue à la surface de l’eau. Mathilde s’est alors écriée  : « Voici l’anneau d’or que je cherchais ! Heureuse vallée qui me l’a rendu ! Désormais et pour toujours, je voudrais qu’on l’appelle Val d'or ! » (Orval = val d’or). En remerciement, elle a fondé un monastère dans ce lieu béni. L’abbaye dispose de logements séparés pour ses hôtes qui veulent se retirer un temps de leur environnement quotidien pour prier, méditer, étudier ou se reposer. Les visiteurs y sont toujours les bienvenus, moyen- Photos Orval nant le respect de quelques règles, comme la prise des repas en communauté en silence. L’abbaye affirme que 00 MINUTES OUR CHANGER LE MONDE CriezLeSurTousLesToits VOTRE ASSOCIATION ŒUVRE CHAQUE JOUR À RENDRE LE MONDE MEILLEUR ? Criez-le sur tous les toits. Nous vous offrons100 minutes de pub à la radio (200 spots). Pour participer, rendez-vous sur nos sites web. NOSTALGIE « pour tous, le contact, même bref, avec le monastère sera l’occasion d’entrevoir sous l’écorce de la vie quotidienne, la présence du Royaume de Dieu au cœur de notre monde ». ◀ HEISTAIME



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :