Métro Belgique n°4207 7 jui 2020
Métro Belgique n°4207 7 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4207 de 7 jui 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : une fresque pour les soignants à Bruxelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 ON THE ROAD MARDI 7/7/2020 metrotime.be HONDA SH125I Solution mobilité Nouveau moteur, géométrie revue, habillage redessiné, capacité de stockage en hausse et apparition d’un système de contrôle du couple  : sans avoir l’air d’y toucher, le Honda SH125i se renouvelle sérieusement avec sa livrée 2020. Depuis son arrivée sur le marché européen, en 2001, le SH125 est rapidement devenu l’un des chouchous des esthètes et des scootéristes urbains. Stylé et efficace, le SH n’a, en effet, jamais manqué d’atouts pour séduire une clientèle désireuse de se déplacer de façon élégante ou efficace… voire les deux à la fois ! Car telle est bien la recette miracle adoptée par cette machine désormais incontournable dans la gamme de Honda. EURO 5 Dans nos villes, les véhicules à moteur voient leurs têtes littéralement mises à prix par nos autorités. Face à cette attaque frontale, Honda sort la « botte » correspondant de son jeu et, comme au « Mille Bornes », le constructeur japonais crie « Coup fourré » ! Et on le remercie car, grâce à lui, se déplacer « motorisé » reste encore possible en ville. Néanmoins, pour répondre aux dernières normes antipollution Euro 5, le SH125i reçoit un nouveau moteur KAWASAKI Z H2 ta : quatre soupapes eSP+. La puissance maximale grimpe d’un cheval tandis que le couple maximal passe de 11,5 Nm à 12 Nm. Sur voie rapide, pénalisé par son grand parebrise, notre SH n’a cependant pu accrocher que le 110 km/h compteur, et non sans peine. On se contentera dès lors d’une sortie d’autoroute ou d’un petit passage sur le ring. En ville par contre, la vivacité du monocylindre permet de réagir idéalement en toutes circonstances. Les montées en régime sont franches, rapides et s’opèrent sans vibrations. Bien aidé par le système d’arrêt automatique « Idling Stop » toujours agréable aux feux rouges, notre essai mixte s’est soldé sur une consommation affichée de 2,3 l/100 km. POIDS PLUME Le châssis redessiné a permis d’augmenter l’espace de rangement (compartimenté) sous la selle de 10 l supplémentaires. On peut donc enfin y loger un petit intégral ou un grand jet et une prise USB permet, en outre, de charger un appareil électronique ! Un bon point car, sur le tablier, on ne retrouve aucun videpoche. Si l’empattement a été allongé de 10 mm, l’espace pour les pieds reste limité et les grandes pointures continueront à souffrir. La selle, fixée à 799 mm, ne se révèle pas vraiment basse. Mais la Ça souffle fort ! Kawasaki poursuit sur sa lancée dans sa gamme de machines « supercharged ». Voici venu le tour de la version roadster, toujours forte de 200 ch ! La Z H2 affiche un beau pedigree. Son cadre treillis accueille un quatre cylindres de 998 cc équipé, comme le reste de cette famille H2, d’un compresseur entraîné par le vilebrequin. Objectif  : augmenter la puissance mais aussi le couple, surtout dans les moyens régimes. L’hélice de ce compresseur fait 69 mm de diamètre et se voit sculptée directement dans un bloc de métal. Elle est composée de douze pales à la base et de six à la pointe. Kawasaki n’a pas lésiné sur l’électronique embarquée afin de rendre le bestiau accessible au commun des mortels. Centrale inertielle IMU six axes, contrôle de traction, shifterup and FICHE Monocylindre Par courroie 124,5 cc 12,2 ch 3.799  € Nouvel affichage à cristaux liquides. finesse du SH permet de poser les pieds au sol sans souci. Et puis, avec une machine de 133,9 kg à peine - tous pleins faits svp -, on ne risque pas de se laisser emporter par le poids à l’arrêt. EFFICACE ET PRÉCIS Haut perché sur ses jantes de 16, le SH125 brille par son dynamisme et sa vivacité. Même dans le centre urbain ultra-congestionné, il se faufile là où une moto ne passe plus, slalomant sans efforts dow, launch et cruise control, ABS actif sur l’angle, accélérateur électronique, embrayage à glissement limité et quatre modes de conduite. Et, avec l’éclairage full LED et la Enfin une véritable capacité d'emport sur le SH125. et effectuant des demi-tours sur un timbre poste. Quant au freinage, il se révèle aussi efficace que précis, avec un ABS évidemment de mise. Par contre, l’amortissement reste délicat dès que le revêtement se dégrade. La nouvelle face avant du SH125i marque aussi son évolution avec une optique à diodes adoptant pratiquement la forme d’un H et désormais solidaire du carénage tandis que les feux de position sont placés sur le guidon. CONCLUSION Tarifé à 3.799 € en Belgique, le nouveau SH125i est vendu équipé du top-case. Pour une machine de son élégance, bien finie et à la fiabilité avérée, le retour sur investissement est assuré. ◀ Rubrique coordonnée par Moto 80 Textes  : L. Cortvrindt & B. Dorsimont Photos  : J. Godin & Kawasaki www.moto80.be connectivité Smartphone, la dotation se révèle plutôt complète, d’autant qu’un bel écran TFT couleur vient compléter cette liste. Cette Z H2 cultive donc le paradoxe  : celui PRO Maniabilité de premier plan Capacité de stockage Finition soignée CONTRA Suspensions dures Selle et plancher courts Pur urbain d’évoluer relativement tranquillement et de manière très civilisée pour, d’un seul coup, vous catapulter dans un autre monde lorsque vous ouvrez en grand. Et ceci sans que jamais vous ne vous sentiez en insécurité, voire dépassé par les événements grâce à la panoplie d’aides électroniques disponibles. On peut lui reprocher son poids élevé bien qu’il se fasse en partie oublier en roulant. Son look clivant aussi qui ne lui vaudra pas que des adeptes. Mais vous aurez en échange une machine particulière, à l’identité forte et dont le souffle démoniaque vous réjouira, au propre comme au figuré ! Tarif de base  : 17.599  € .
metrotime.be MARDI 7/7/2020 CULTURE 11 Des livres pour les tout-petits Les vacances sont aussi l’occasion de découvrir de nouveaux livres avec les bambins. Voici une petite sélection des nouveautés qui vous feront passer de bonnes vacances. DES SENSATIONS TOUT EN DOUCEUR Voici deux livres faits de douceur et de poésie. « Les vacances à la mer » et « Les vacances à la campagne » sont issus de la collection « Mon imagier des sensations » de Casterman. Avec ces albums, les tout-petits imagineront les vacances à travers les différents sens  : on écoutera les bruits des vagues, on sentira la crème solaire, on écoutera le coq chanter, on courra pieds nus sous la pluie… Tant de sensations imaginaires qui nous emmèneront, avec les enfants, dans un petit voyage hors du temps. Une tendre collection sublimée par de belles images. Dès 2 ans. « Les vacances à la mer » et « Les vacances à la campagne », éditions Casterman, coll. « Mon imagier des sensations », 20 pages, 7,70  € par livre Mon DIAGIck uts $# Lei pris R. dm rab. I. Fe. CE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 50 BILLETS « SUBITO » A GAGNER ! 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT20w28 200707WF-SUB UN PETIT OUISTITI ET UN GRAND OURS Avec Petit Ouistiti et Grand Ours Blanc, vos tout-petits apprendront les contraires et les couleurs grâce à deux petites histoires toutes mignonnes. Dans « Petit Ouistiti découvre les contraires », le jour se couche tandis que la nuit se lève. Les animaux sont endormis sauf nos deux amis qui sont encore éveillés. Grand Ours Blanc sera tout mouillé, contrairement à Petit Ouistiti qui sera tout sec. Dans l’autre album, « Petit Ouistiti découvre les couleurs », les belles planches deviendront tantôt blanches, tantôt noires, tout en passant par le rose, le mauve et le marron. Dès 2 ans. « Petit Ouistiti découvre les contraires » et « Petit Ouistiti découvre les couleurs », éditions Casterman, 10 doubles pages, 7,90  € par livre RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Quel est le plus ancien tournoi de tennis au monde ? o LE CONFINEMENT, C’ÉTAIT COMMENT ? Pour toi, le confinement c’était comment ? C’était une grande aventure d’être confiné en famille à la maison. Dans cet album, Arnaud Alméras et l’illustrateur Robin retracent les moments qu’a vécus une famille durant le confinement. Il y a eu des moments extraordinaires parfois difficiles, parfois très joyeux ! Une manière originale de revenir avec les tout-petits sur cette période particulière qu’a été le confinement. Dès 3 ans. « Pour toi, le confinement c’était comment ? », d’Arnaud Alméras et illustré par Robin, éditions Gallimard, 40 pages, 9,90  € TROTRO FÊTE SES 20 ANS ! Le retour des aventures de Trotro, qui fête ses 20 ans ! Pour l’occasion, les éditions Gallimard publient deux nouveaux albums « Trotro et Zaza A Wimbledon B Open d’Australie C US Open CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez TOURNOI A, B ou C (ex.  : TOURNOI A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 180 à partir d’un téléphone fixe et tentez votre chance 50 fois de remporter 75.000  € . GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 31/07/20 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept sp et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sp, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers. -18 à la crèche » et « Trotro et Zaza à la boulangerie ». Ces deux albums se seront publiés dès fin août. « Trotro et Zaza à la crèche » et « Trotro et Zaza à la boulangerie », par Bénédicte Guettier, éditions Gallimard, 24 pages, 5,50  € UNE HISTOIRE ET AU DODO ! Dans sa collection ‘Casterminouche, Une histoire et on se couche !’, les éditions Casterman nous ont concocté plusieurs belles petites histoires à lire juste avant le dodo. Petite mention particulière au livre « Cet enfant que j’aime infiniment » dans lequel une maman explique pourquoi elle a beaucoup de chances d’avoir un enfant BOOKS comme celui-là. Car cet enfant, grâce à toute son imagination, pourrait par exemple dormir dans un hamac en Bolivie mais c’est pourtant dans le lit de sa maman qu’il aime se glisser certains matins. Il pourrait se blottir contre un ours ou dans le nid d’un goéland mais c’est dans les bras de sa maman qu’il aime se blottir. Cet album truffé d’imagination devrait ravir aussi bien les petits que leurs mamans. Dès 3 ans. « Cet enfant que j’aime infiniment », de Capucine Lewalle et Maud Legrand, éditions Casterman, coll. Casterminouche, 32 pages, 5,95  € Maïté Hamouchi Remplacez votre ancienne chaudière au gaz et obtenez  € 500 gas.be/energiepositive 1—"us elmnrramEJ, j



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :