Métro Belgique n°4207 7 jui 2020
Métro Belgique n°4207 7 jui 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4207 de 7 jui 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : une fresque pour les soignants à Bruxelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MARDI 7/7/2020 metrotime.be Ph. Stib Un village comme soutien Avec les travaux du métro 3, sept commerçants du Palais du Midi déménageront dans le courant de l’été, et pour deux ans et demi, dans un village commercial temporaire dénommé « Stalingrad Village », indiquait hier la Stib. Celui-ci est en cours d’installation le long de la berme centrale de l’avenue de Stalingrad. Cette initiative est inédite à Bruxelles dans le cadre d’un chantier public. Belga/T. Roge MUTA COLIN 11R131 MENACÉE Une nouvelle piste cyclable La ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt, et les autorités schaerbeekoises ont présenté hier la transformation en phase test du boulevard Lambermont. Ce dernier est appelé à subir cette semaine les adaptations nécessaires à la mise en place d’une piste cyclable sur une des trois bandes de circulation actuelles en direction du pont Van Praet. Le réaménagement se précise après de nombreuses années d’attente. Une première réunion qui tombe à l’eau BRUXELLES La réunion des six partis susceptibles de former une coalition « Arizona » (MR, Open Vld, CD&V, sp.a, N-VA et cdH) n’a finalement pas lieu hier comme le souhaitaient les présidents des trois partis du gouvernement. Ceux-ci poursuivront leurs entretiens bilatéraux. Le sp.a et le cdH, deux des trois partis invités par les « rois mages », selon le nom que leur a donné la presse flamande, ont décliné l’invitation. Leur ton était amer à l’égard de la façon dont ils s’estiment traités. Le sp.a n’apprécie pas la tournure qu’ont pris les événements. Le président, Conner Rousseau, s’est entretenu samedi avec ses homologues du MR, de l’Open Vld et du CD&V. Il leur a fait savoir qu’il attendait des garanties quant à la note qu’il Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be leur a transmise la semaine passée, contenant les priorités des socialistes flamands. « Ce n’est pas une façon sérieuse de donner suite à ce qui a été convenu ce week-end. » Les trois présidents avaient fait le choix d’une rencontre plénière car il leur paraissait inutile de poursuivre des entretiens bilatéraux. « PAS SUR LE MÊME PIED D’ÉGALITÉ » À lire un communiqué envoyé Metro’s content room : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Laura Sengler, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Belga/B. Van Den Broucke par le cdH à l’issue de son Bureau politique, il semble d’ailleurs que ces entretiens bilatéraux n’ont guère été approfondis pour ce qui le concerne. La seule réunion entre le président des centristes, Maxime Lay-out  : Afrodite Trevlopoulos (Art Director), Sarah Tilley, Elise Buntinx Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be Prévot, et ses homologues des partis gouvernementaux remonte à il y a deux semaines. Et depuis lors, le cdH n’a pas eu l’occasion de défendre ses priorités, reproche-t-il. « Leur méthodologie induit donc que tous Un millier d’enfants toujours « sans école » BRUXELLES À deux mois de la prochaine rentrée scolaire, 1.005 enfants devant accéder à la première année du secondaire figurent toujours sur liste d’attente, selon un inventaire effectué par la commission inter-réseaux des inscriptions (CIRI). C’est un peu moins que le chiffre de 1.022 enregistré l’an passé à la même époque. Comme de coutume, c’est à Bruxelles que la situation est la plus tendue sur le front des inscriptions, 706 enfants étant aujourd’hui dans l’attente. Ils étaient 668 à Bruxelles l’an passé dans la même situation. La CIRI souligne toutefois qu’il reste encore 1.283 places de disponibles dans 48 écoles de la capitale. Dans le Brabant wallon, le nombre d’enfants toujours « sans école » est de Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites les invités ne partent pas sur pied d’égalité pour entamer un premier round de rencontres », a regretté M. Prévot qui a appelé les trois présidents à « reprendre contact de manière plus approfondie et respectueuse avec toutes les parties ». Selon les libéraux, le terrain paraissait en revanche prêt pour une première réunion plénière. « Une note de base équilibrée sur la politique de relance est prête. Cet après-midi, six partis ont été invités à en débattre en vue de négocier », tweetait en fin de matinée le président du MR, Georges-Louis Bouchez. « Si nous voulons des solutions, il faut au moins le courage d’écouter ». ◀ Belga/L. Dieffembacq 53 (contre 101 l’an dernier). Dans le reste de la Wallonie, on dénombre actuellement 246 enfants dans la même situation (258 l’an dernier). « La situation est globalement identique à celle des années précédentes, avec un nombre similaire d’élèves en liste d’attente qu’au même moment en 2019 et une tension plus importante à Bruxelles qu’en Wallonie », note la CIRI. ◀ E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be C e 2019
metrotime.be MARDI 7/7/2020 NEWS 3 La Belgique n’ouvrira pas davantage ses frontières BRUXELLES La Belgique maintient sa liste de pays dont elle accepte les ressortissants pour des voyages non essentiels aux 31 pays UE+, a-t-on appris hier à l’issue d’un comité ministériel restreint. Elle n’accède pas pour le moment à la demande du Conseil de l’UE d’accepter également les ressortissants issus de la liste de 14 autres pays. Le Conseil a publié une liste de 14 pays (15 si l’on y ajoute la Chine à qui s’impose une condition de réciprocité) pour lesquels il recommande aux Les coronavirus saisonniers pas protecteurs BRUXELLES Les fréquentes infections par des coronavirus saisonniers, responsables chaque hiver de rhumes et de bronchites dès la petite enfance, ne protègent ni de l’infection par le nouveau coronavirus, ni des formes graves liées au Covid-19 apparentées à la maladie de Kawasaki, selon une étude. L’étude, coordonnée par l’hôpital Necker (AP-HP, Paris) et l’Institut Pasteur, confirme la grande fréquence et le taux important d’anticorps contre les coronavirus saisonniers dans la population générale, ce qui n’empêche pourtant pas les infections par ces virus chaque hiver. « Si le virus de la Covid-19 se comporte comme les coronavirus saisonniers, cette observation interroge sur la capacité de la population à atteindre un niveau d’immunité suffisant pour empêcher la réapparition régulière de la maladie » en déduit le chercheur, co-auteur de l’étude. Le Covid-19 met à mal la lutte contre le Sida ◀ États membres de l’UE et de la zone Schengen de rouvrir, à partir du 1er juillet, les frontières extérieures de l’UE pour les voyages non essentiels. Lunch Garden TOt, TOUS NOS RESTOS\SON Belga/J. Razuri SONT OUVERTS **A l'exception de Lunch Gardenrdt. Burcht, Wilrijk, Brugge St.-Kruis, Wépion, Hasselt, Auderghem, St.-Denijs-Westrem Si et Gent de Sterre À VOLONTÉ TOUTE LA JOURNÉE Moules14, 99 sauce au choix BRUXELLES Le nombre de morts liées au sida a continué de baisser l’an dernier et l’accès aux traitements s’améliore, mais l’épidémie de Covid-19 risque de mettre ces progrès à mal dans les mois à venir, a averti hier l’Onusida dans son rapport annuel. « Selon les estimations d’une récente modélisation, une interruption totale de thérapie antirétrovirale pendant six mois pourrait entraîner plus de 500.000 morts supplémentaires de maladies opportunistes liées au sida (comme la tuberculose) en Afrique subsaharienne en 2020- 2021 », signale l’Onusida. « À l’heure où la propagation du nouveau coronavirus menace de submerger les capacités du système de santé, alors que le confinement réduit les déplacements et place l’économie sous tension, les personnes vivant avec le VIH et les plus exposées au risque de le contracter subissent l’interruption des services de santé et de lutte contre le VIH », ajoute le texte. ◀ Departures go Belga/B. Fahy 1 "il 4r"'itkiM(1022 le4N lu « ftleneld 61 141 EN BREF ▶ Les radars-tronçons wallons seront bien mis en service, a affirmé hier la ministre régionale en charge de la sécurité routière, Valérie De Bue. Début juillet, le collège des procureurs généraux avait demandé à la ministre un report de la mise en service des sites déjà équipés de ces radars-tronçons sur les autoroutes de Wallonie, redoutant notamment que les parquets locaux n’aient pas la capacité d’absorption des poursuites à traiter. ▶ La chambre du conseil de Neuf de ces pays sont toujours dans le « rouge » et cinq autres n’acceptent pas tout ou partie des voyageurs européens, faisait-on remarquer de source ministérielle. La Cellule d’évaluation (Celeval) mise en place dans le cadre de la gestion de la pandémie procédera à une évaluation régulière de cette liste. Pour ce qui est de la quarantaine qu’ont préconisée certains virologues à propos des voyageurs revenant de zones contaminées, il s’agit d’une compétence régionale. Une conférence interministérielle de la santé sera organisée sur le sujet aujourd’hui avant un comité de concertation demain afin d’appliquer les mêmes règles sur l’ensemble du territoire. ◀ Des prestataires de soins pas assez protégés BRUXELLES La majorité des prestataires de soins disposent d’équipements de protection individuelle en suffisance mais ce matériel n’est pas toujours utilisé conformément aux directives de Sciensano, ressortait-il hier d’une étude menée par l’Université d’Anvers à la demande de l’Union générale des infirmiers de Belgique. L’Université d’Anvers, en collaboration avec l’Université catholique de Louvain et l’Université libre de Bruxelles, a interrogé 1.376 prestataires de soins au sujet de l’utilisation des équipements de protection dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Des cas concrets étaient ainsi présentés aux soignants. « Nous avons remarqué que 23% des prestataires de soins employaient trop peu d’équipements de protection par rapport aux directives de Sciensano et que 56% en utilisaient trop », expose le Dr Filip Haegdorens, de l’Université d’Anvers. ◀ Charleroi a confirmé hier pour un mois le mandat d’arrêt pour assassinat et tentative d’assassinat délivré à JulieL., la mère des deux enfants découverts morts la semaine dernière à Hantes-Wihéries. ▶ Les piscines ont pu rouvrir leurs portes demain, 1er juillet. Toutefois, en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), une sur cinq restera quand même fermée durant tout l’été, ressort-il d’un sondage de l’Association des établissements sportifs (AES), cité dans Le Soir hier.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :