Métro Belgique n°4202 19 jun 2020
Métro Belgique n°4202 19 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4202 de 19 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : davantage de liberté pour nos aînés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS VENDREDI 19/6/2020 metrotime.be La violence sexuelle touche aussi les enfants migrants BRUXELLES Selon un rapport de deux organisations, de nombreux enfants migrants ou réfugiés en Belgique sont ou ont été exposés à des violences sexuelles. Elles incitent les professionnels à mieux encadrer ces mineurs. Pas moins de 57% des personnes réfugiées et migrantes en Belgique et aux Pays-Bas ont été en contact direct ou indirect avec des violences sexuelles, y compris le viol et l’exploitation sexuelle. C’est ce qui ressort d’un rapport de la Plateforme Mineurs en exil et du centre d’expertise de l’Institut Supérieur des Sciences de la Famille de la Haute école Odisee. Les deux organisations rappellent que la moitié des personnes réfugiées dans le monde sont des enfants. Dès lors, leur rapport entend répondre aux besoins des professionnels travaillant avec des mineurs en exil. Si les violences sexuelles et basées sur le genre suscitent souvent l’émoi collectif, de nombreuses victimes ayant un passé de réfugié ou de migrant semblent oubliées dans ce débat, estime la Plateforme Mineurs en exil, qui parle d’« indignation sélective ». MIEUX REPÉRER LES VIOLENCES Les deux acteurs estiment qu’il est « primordial d’investir dans la reconnaissance des violences sexuelles et basées sur le genre, de soutenir les victimes dans leur résilience et Belga/D. Waem Vote pour ta recette BBQ préférée ! Metro et Tabasco sont à la recherche des recettes BBQ préférées des lecteurs Metro. Participe sur fr.metrotime.be/bbq et tente de remporter un barbecue Weber ! barbecue à gagner ! en collaboration avec de sensibiliser les jeunes personnes exilées aux risques et aux aspects positifs de la sexualité ». En effet, les enfants et les jeunes sont particulièrement exposés au risque de devenir victimes de ces violences, non seulement pendant la fuite, mais aussi dans les pays d’accueil. Les deux organisations de- « Pas de licenciement chez ING Belgique » BRUXELLES La direction d’ING Belgique a déclaré lors d’un conseil d’entreprise qu’aucun licenciement n’était prévu actuellement. La réunion s’est déroulée dans une atmosphère constructive, a commenté la porte-parole d’ING Belgique Safia Yachou. La direction est revenue sur plusieurs éléments tels que les questions relatives à la vision de la banque, le topo de la situation actuelle et la réouverture des agences. Il y a quelques jours, les syndicats d’ING avaient exprimé leur inquiétude. Ils craignent que la banque néerlandaise ne mandent que les professionnels et les bénévoles qui accompagnent les mineurs réfugiés soient formés à la protection des enfants contre les violences sexuelles et basées sur le genre. Elles encouragent par ailleurs les centres d’accueil à établir des procédures formelles pour détecter, signaler et suivre les cas de violence contre les enfants. « Tous les dispositifs qui accueillent des mineurs doivent être dotés d’infrastructures appropriées, avec des toilettes et des douches séparées et des zones réservées aux garçons et aux filles, ainsi qu’une séparation entre les enfants et les adultes qui ne sont pas de la même famille », estiment les organisations. ◀ corrosif Masques d’Avrox  : une information judiciaire ouverte BRUXELLES Une information judiciaire a été ouverte concernant la fourniture par la société luxembourgeoise Avrox de 15 millions de masques à la Belgique via un marché passé par la Défense, selon une information de la RTBF confirmée hier par le porte-parole du parquet de Bruxelles Denis Goeman. « Une information pénale visant la société Avrox a été ouverte en juin à la suite de la réception d’un procès-verbal », explique Denis Goeman. « À ce stade, aucune infraction n’a pu être identifiée. L’information n’est cependant pas encore clôturée. » Le procès-verbal a été rédigé par l’Office Central pour la répression de la corruption (OCRC), selon des sources judiciaires. Les investigations de cet organe concernent principalement les infractions de corruption, de détournement et d’autres malversations relatives aux domaines des marchés publics, des subsides et des permis. La Défense soutient que les masques d’Avrox répondent aux exigences sanitaires européennes. ◀ Belga/S. Gremmelprez profite de la crise du coronavirus pour couper une nouvelle fois dans les coûts ou introduire des mesures de restructuration supplémentaires. ◀
metrotime.be VENDREDI 19/6/2020 NEWS 5 Trump n’est « pas apte à la fonction » de président WASHINGTON Donald Trump n’est « pas apte à la fonction » de président, affirme son ex-conseiller à la sécurité nationale John Bolton. Ce dernier publiera la semaine prochaine un livre explosif sur son passage à la Maison Blanche. « Je ne pense pas qu’il soit apte à la fonction. Je ne pense pas qu’il ait les compétences pour exercer ce poste », a déclaré John Bolton dans un entretien à la chaîne ABC, qui doit être diffusé dans son intégralité ce week-end. « Je n’ai vraiment pu identifier d’autre principe directeur que  : qu’est-ce qui est bon pour la réélection de Donald Trump », a poursuivi celui qui fut conseiller à la sécurité nationale d’avril 2018 à septembre 2019. « Il était tellement concentré sur sa réélection, que les considérations de plus long terme étaient écartées. » John Bolton, 71 ans, qui avait accompagné Donald Trump lors de son premier sommet historique avec le dirigeant nord-coréen, a affirmé que le président était alors plus concentré « sur la séance photo » avec Kim Jong Un, plutôt que sur les conséquences de cette Belga/S. Loeb rencontre en termes de diplomatie. « DE LA PURE FICTION » La parution de l’ouvrage de John Bolton, intitulé « The Room Where It Happened, A White House Memoir » (La pièce où cela s’est passé, mémoires de la Maison Blanche) est prévue mardi. Mais la Maison Blanche a engagé une action en justice en urgence pour tenter de la bloquer. Donald Trump en personne a réagi hier à la sortie de cet ouvrage. « Le livre de John Bolton (…) est une compilation de mensonges et d’histoires inventées, toutes dans le but de me faire apparaître sous un mauvais jour », a tweeté le président américain. « Beaucoup des déclarations ridicules qu’il m’attribue n’ont jamais existé, de la pure fiction. Il essaie juste de prendre sa revanche parce que je l’ai viré, comme le malade qu’il est ! » ◀ 4 € DE RÉDUCTION EN BREF ▶ La Cour suprême des États-Unis a infligé un camouflet hier à Donald Trump en validant les protections accordées par son prédécesseur à 700.000 jeunes migrants, les Dreamers, que le milliardaire républicain voulait supprimer. ▶ L’UE a reconduit les sanctions économiques imposées à la Russie après l’annexion de la Crimée en 2014. « L’UE ne reconnaît * Valable jusqu'au 2 août 2020 dans tous les restaurants Lunch Garden à l'exception de nos restoroutes. 1 bon par ticket. Non cumulable avec d’autres réductions. Non remboursable en espèces. E.R. : S. Vanderveken, Avenue des Olympiades 2, 1140 Evere. Ne pas jeter sur la voie publique. Voir www.lunchgarden.be/fr pour un aperçu des restos ouverts près de chez vous. Pour Trump, la police est « traitée injustement » à l’achat de min. 25 € pas l’annexion illégale de la Crimée par la Russie et continue à condamner cette violation du droit international ». ▶ L’Otan a entamé des préparatifs pour répondre à une éventuelle seconde vague de la pandémie de coronavirus, notamment en constituant des stocks d’équipements et de matériel médical au profit de ses États membres et de pays partenaires. WASHINGTON Le président américain a estimé que la police américaine était « traitée injustement », lors d’une interview télévisée. Donald Trump a semblé prendre la défense d’un policier blanc qui a tué un jeune Afro-américain, Rayshard Brooks, la semaine dernière à Atlanta. Le policier a été inculpé de meurtre mercredi. « C’est une situation terrible, mais on ne peut pas résister à un policier », a déclaré Donald Trump sur Fox News. « J’espère qu’il va être jugé de façon équitable, parce que la police a été traitée injustement dans notre pays », a-t-il ajouté. Cette nouvelle affaire survient moins de trois semaines après la mort de George Floyd, qui a provoqué une vague de colère mondiale. Mardi, Donald Trump avait annoncé l’interdiction des prises d’étranglement, sauf en cas de danger pour la vie du policier, et ordonné une réforme limitée des forces de l’ordre. ◀ 14, 99 PAS DE RÉSERVATION NÉCESSAIRE MOULES 2 814754 000005



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :