Métro Belgique n°4199 9 jun 2020
Métro Belgique n°4199 9 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4199 de 9 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : du yoga contre le coronavirus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS MARDI 9/6/2020 metrotime.be Trois millions de morts évités grâce au confinement LONDRES Les mesures de confinement décidées pour faire face au Covid-19 ont été efficaces pour reprendre le contrôle de la pandémie. Elles ont permis d’éviter 3,1 millions de morts dans onze pays européens, estime une étude publiée hier. Réalisée par l’Imperial College de Londres, dont les scientifiques conseillent le gouvernement britannique sur la crise sanitaire, cette étude analyse les principales mesures prises dans onze pays dont la Belgique, telles que l’interdiction des événements publics, la restriction des déplacements ou la fermeture des commerces et des écoles. « Mesurer l’efficacité de ces mesures est important, étant donné leur impact économique et social », soulignent ses auteurs, alors que l’ampleur des effets collatéraux du confinement est régulièrement soulignée et que certaines voix Belga/K. Tribouillard s’élèvent pour réclamer l’accélération de la levée des restrictions. Les chercheurs ont comparé le nombre de décès recensés sur la base de données du Centre européen de prévention et contrôle des maladies avec le nombre de décès qu’il y aurait eu en l’absence de mesures de contrôle, estimé par modélisation mathématique. Ils concluent que les mesures mises en place ont permis d’éviter environ 3,1 millions de décès dans ces pays. Leur article, publié dans la revue Nature, estime aussi qu’elles ont permis de faire baisser de 82% en moyenne le taux de reproduction du virus, permettant de le ramener en dessous de 1, seuil en deçà duquel le nombre de nouveaux cas diminue. La Belgique aurait le taux d’infection le plus élevé, avec 8% de la population ayant contracté le coronavirus, suivie par l’Espagne (5,5%), le Royaume-Uni (5,1%) et l’Italie (4,6%). ◀ Moody’s dégrade la note de la FWB BRUXELLES L’agence de notation Moody’s a révisé hier les perspectives financières de la Fédération Wallonie-Bruxelles de neutres à négatives en raison de l’alourdissement attendu de l’endettement de l’entité. L’agence américaine a aussi dégradé dans la foulée la BCA (Baseline Credit Assessment, soit l’évaluation de solidité intrinsèque) de la Fédération de Aa3 (qualité haute) vers A2 (qualité moyenne supérieure), soit deux crans dans la grille d’évaluation de Moody’s. La note de l’entité en tant qu’émetteur de dettes à long terme reste toutefois stable, à Aa3, identique à celle de l’État belge. « Le Belga/T. Schwarz La qualité des eaux de baignade s’améliore COPENHAGUE La qualité des eaux de baignade est en progression constante, selon un rapport de l’Agence européenne pour l’Environnement publié hier. Parmi les 22.295 lieux de baignade contrôlés en 2019, 84,6% sont de qualité « excellente ». Depuis 2013, le nombre de sites dans cette catégorie a augmenté, à la fois dans les zones côtières et dans les terres. Avec 99,1% d’eaux d’excellente qualité, Chypre arrive en tête du classement qui inclut l’UE, le Royaume- Uni, l’Albanie et la Suisse. Éminentes destinations Belga/E. Dunand changement de perspective de stable vers négatif pour la Communauté française de Belgique reflète nos attentes quant à un approfondissement de son déficit et une augmentation substantielle de sa dette en raison de l’engagement du gouvernement à investir pour combler le retard de performance de son système éducatif », commente Matthieu Collette, senior analyst auprès de Moody’s. « De plus, la récession provoquée par le coronavirus ajoute une pression budgétaire négative supplémentaire, surtout sur les recettes (de la Fédération), tandis que l’incertitude quant à la réaction politique du gouvernement (face à un dérapage budgétaire) subsiste », ajoute l’agence. Privée de ressources propres, la Fédération Wallonie-Bruxelles tire l’essentiel de ses moyens du Fédéral. ◀ touristiques, la Grèce, quatrième derrière l’Autriche et Malte, atteint 95,7%. Ex-aequo avec le Danemark, l’Italie et l’Espagne sont huitième avec 88,4%, tandis que la Belgique avec 85,2% d’eaux d’excellente qualité pointe au-dessus de la moyenne européenne. La France se situe derrière par contre, avec 2,2% des sites de mauvaise qualité. CONSÉQUENCES SUR LA SANTÉ La qualité des eaux peut être « excellente », « bonne », « suffisante » ou « mauvaise », en fonction des niveaux de bactéries détectées. Les eaux de qualité insuffisante, si elles sont avalées, peuvent entraîner des soucis de santé, telles que des troubles gastriques et diarrhées. À noter que la qualité des sites côtiers est généralement meilleure du fait de leur capacité d’auto-épuration. Le rapport précise par ailleurs que « de nombreux sites d’eaux de baignade à l’intérieur des terres en Europe centrale sont situés sur des lacs et des étangs relativement petits et des rivières à faible débit, qui, surtout en été, sont plus sensibles que les zones côtières à la pollution à court terme causée par les fortes pluies estivales », a précisé le rapport. ◀ Pas encore de système d’alerte pour les surfeurs Belga/S. Van Der Wal SCHEVENINGEN Des chercheurs belges et néerlandais pointent du doigt l’accumulation d’écume de mer pour expliquer la mort accidentelle de cinq surfeurs. C’était le 11 mai dernier à Scheveningen, dans la province de Zuid-Holland, aux Pays-Bas. Cette accumulation a très probablement été causée par de nombreux restes d’algues, couplés à un vent fort. Ces chercheurs recommandent désormais d’informer les amateurs de sports nautiques et partenaires de la Garde Côtière. Ils précisent toutefois que « le développement d’un système d’alerte automatisé adéquat prendra du temps ». Ce système devrait permettre de surveiller la quantité d’algues et d’écume, mais aussi la force et la direction du vent. Les images satellites ne seraient pas suffisamment efficaces. Des caméras seraient privilégiées. ◀
metrotime.be MARDI 9/6/2020 NEWS 5 Trois pays prêts à accueillir des migrants débarqués à Malte LA VALETTE Trois États membres de l’Union – la France, le Portugal et le Luxembourg – se sont pour l’instant manifestés pour prendre en charge une partie des plus de 400 migrants finalement autorisés à débarquer à Malte. Durant le week-end écoulé, plus de 400 migrants ont pu mettre les pieds sur la petite île de Malte. Certains avaient déjà attendu des semaines en mer, maintenus à distance des côtes par les autorités maltaises. « On encourage les autres États à également faire preuve de soutien. De manière générale, davantage de coopération et de solidarité sont nécessaires », a indiqué hier un porte-parole de la Commission européenne, Adalbert Jahnz. Une attaque islamophobe déjouée BERLIN Un homme a été placé en détention en Allemagne après avoir annoncé sur internet qu’il allait commettre une attaque contre des musulmans inspirée de celle de Christchurch, en Nouvelle- Zélande, a annoncé hier l’Office central de lutte contre le terrorisme. En mars dernier, 51 personnes avaient été tuées dans deux lieux de culte. Le suspect, âgé de 21 ans, a été placé en détention samedi après avoir été interpellé à Hildesheim, en Basse- Saxe. Des armes, qui « pourraient avoir été achetées pour exécuter ses plans d’attaque », EN BREF ▶ La Nouvelle-Zélande n’a plus aucun cas actif de coronavirus, ont annoncé hier les autorités sanitaires après la sortie du dernier patient qui était encore à l’isolement. ▶ Le WWF a applaudi hier la décision de la Chine de renforcer la protection du pangolin, animal suspecté par des études d’avoir été l’hôte intermédiaire du SARS-Cov-2, facilitant son passage de la chauvesouris à l’être humain. Il est désormais sous le même statut de protection que celui du panda géant. Belga/O. Andersen ont été découvertes à son domicile, a précisé l’Office. « Il avait l’intention d’agir de la même manière ». Les enquêteurs policiers ont aussi trouvé « des fichiers à contenu d’extrême droite ». ◀ ▶ Afin d’éviter l’importation de cas de nouveau coronavirus pendant son déconfinement, le Royaume-Uni a commencé hier à imposer une quarantaine de deux semaines à toute personne arrivant de l’étranger, une mesure critiquée qui affole les secteurs aérien et du tourisme. ▶ Le prince Andrew a démenti refuser de coopérer avec la justice américaine dans l’enquête sur le défunt financier Jeffrey Epstein, accusé de trafic de mineures, ses avocats affirmant hier qu’il avait proposé « au moins trois fois » de témoigner. Belga/A. Chaon UN PACTE ATTENDU Parallèlement, le nouveau « pacte » européen pour la migration et l’asile se fait attendre. La commissaire Ylva Johansson est chargée de proposer un tel pacte, après avoir visité les 27 capitales ces derniers mois. Il devrait entre autres éviter à l’avenir les situations de détresse comme au large de Malte, avec des navires empêchés d’accoster par des pays méditerranéens excédés de devoir supporter quasiment seuls la charge de l’accueil de ces nouveaux arrivants. Le pacte est attendu ces semaines-ci, mais on ignore encore quand la proposition sera annoncée. « UNE APPROCHE DURABLE » « Nous continuons à travailler de manière intense sur ce pacte mais il est trop tôt pour annoncer une date précise », a répondu Adalbert Jahnz aux journalistes hier midi, laissant craindre que le travail soit peut-être plus lent et ardu qu’attendu. « Il est clair pour nous qu’on a besoin de manière urgente d’une approche plus durable, permanente et fiable », a-t-il indiqué, rappelant que la Commission coordonne des relocalisations après débarquement au cas par cas depuis janvier 2019. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :