Métro Belgique n°4197 2 jun 2020
Métro Belgique n°4197 2 jun 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4197 de 2 jun 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Metro est de retour !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 FEELGOOD MARDI 2/6/2020 metrotime.be Le blocus des étudiants également perturbé par le coronavirus Les étudiants du supérieur doivent passer leurs examens à distance. Une nouveauté qui a engendré son lot de stress, dans une période déjà angoissante pour certains. La décision est tombée en avril. À cause de la pandémie de Covid-19, la quasi-totalité des étudiants des différentes universités et hautes écoles du pays devront passer leurs examens à distance. Une première qui a causé pas mal de stress et d’incertitudes dans le milieu estudiantin, comme l’explique Sandrine Ntamashimikiro, conseillère pédagogique à l’UCLouvain. « Un peu avant le blocus, les étudiants étaient plus angoissés. Mais maintenant, en tout cas à l’UCLouvain, vu que la plupart ont déjà passé des tests à blanc, ils sont plus rassurés », explique-t-elle. « En tout cas, ce sont les retours qu’on a. C’est vrai que les étudiants se posaient pas mal de question car c’est nouveau pour eux. Mais ça commence à aller un AFP/S. Supinsky AFP/S. Supinsky peu mieux. Cela prend moins de place car maintenant les étudiants sont obligés de travailler pour être prêts pour leurs examens ». Car si le stress lié aux modalités a bien diminué, celui inhérent à tous les blocus est, lui, toujours bien présent. Surtout que les étudiants n’ont pas eu leur habituelle coupure entre la fin des cours en présentiel et le début du blocus, la Belgique étant entrée en confinement le 18 mars dernier. Ce qui leur a donné l’impression d’avoir eu un blocus qui s’éternisait, alors qu’il n’avait pas encore commencé ! « Généralement, on sent qu’on quitte les auditoires pour rentrer à la maison pour faire son blocus. Ici ce n’est pas le cas, les étudiants sont restés à la maison et donc il y en a qui ont plus de mal maintenant. Leur rythme de vie a changé, parfois le rythme des familles ne colle pas au rythme d’étude, etc. », poursuit Mme Ntamashimikiro. DES OBJECTIFS RÉALISTES Malheureusement, il n’existe pas de recette miracle pour un blocus efficace, chacun devant trouver la méthode de travail qui lui convient le mieux. « Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode. La méthode dépend des personnes et du niveau auquel elles sont dans l’apprentissage et l’étude de la Un blocus virtuel à l’UCLouvain Pour aider les étudiants à traverser plus sereinement cette période, l’UCLouvain leur a proposé de suivre un blocus encadré un peu spécial. Concrètement, les étudiants étaient répartis dans des classes ou bibliothèques virtuelles sur Teams, encadrées par un duo de tuteur et tutrice volontaires. Un moment d’étude, mais aussi de partage avec les autres étudiants et le personnel de l’université. « Sur le site de Woluwé, on a appelé cela ‘Tous en bloque’.À 8 heures, on ouvre ce qu’on appelle une bibliothèque virtuelle et les étudiants travaillent comme s’ils étaient dans une bibliothèque. Ils coupent les micros mais se voient en train de travailler. À 8h30, il y a ce qu’on appelle un café papote, qui dure 15 ou 30 minutes. C’est vraiment le moment où on discute le matin. Un débrief de la journée a également lieu à 18 heures. Et là, c’est encore plus riche car les étudiants parlent de leur journée et ils échangent sur la façon de travailler. Au plus les jours passent, au plus les langues se délient et les étudiants disent que ça leur fait du bien », se réjouit Sandrine Ntamashimikiro. matière », confirme Sandrine Ntamashimikiro. Elle pointe cependant quelques conseils pour un blocus et, surtout, une session réussie. « Il s’agit de consolider ce qu’on a appris et de trouver les liens possibles entre les différentes parties des cours. Mais, surtout, de bien étudier en profondeur la matière ». Autre conseil récurrent  : l’importance de se fixer des objectifs réalistes. « Même si ça ne va pas, ce n’est pas grave, il faut réessayer le lendemain ». Et si l’on n’est pas prêt la veille de l’examen ? « À ceux-là en particulier qui ont accumulé trop de retard, je leur dis que, s’il y a un chapitre ou une partie du cours qu’ils n’ont pas su voir, ils doivent être pragmatiques », continue la conseillère pédagogique. L’important est alors d’anticiper les questions du professeur en identifiant les parties les plus importantes de la matière. Que le ressenti après l’examen soit positif ou non, il est également essentiel de le laisser directement derrière soi car on ne peut de toute façon plus influer sur le résultat. ET APRÈS ? Enfin, essayez d’adopter un mode de vie sain, tout en n’oubliant pas de vous octroyer des pauses pour prendre l’air ou pratiquer une activité sportive pour décompresser. Même si ce dernier point a perdu une partie de son intérêt à cause du confinement. « J’en parlais avec des étudiants qui venaient au café papote (voir ci-dessous) et je n’ai pas l’impression qu’ils sortent beaucoup. Un étudiant m’expliquait par exemple que, pour lui, sortir sans voir ses amis n’était pas une ‘vraie sortie’même si cela lui fait du bien de se balader ». Un sentiment de frustration qui devrait se poursuivre après la session, vu qu’ils n’auront pas l’occasion de fêter la fin de l’année. « Une autre étudiante me disait que ce qui lui faisait le plus de peine, c’était de se dire qu’elle n’allait pas avoir sa fin de session comme elle l’avait toujours eue auparavant, c’est-àdire retrouver ses amis et mettre un point final à une session. Je pense que cela va être un grand manque pour tous les étudiants, et pas juste pour ceux de l’UCLouvain », conclut-elle. (cd)
INFO DE LA STIB



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :