Métro Belgique n°4196 17 mar 2020
Métro Belgique n°4196 17 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4196 de 17 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : des bancs vide à Bruxelles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 NEWS MARDI 17/3/2020 metrotime.be « Nous sommes en guerre » PARIS Le président français Emmanuel Macron a annoncé hier des mesures de confinement, lors d’une allocution. Il a également annoncé le report du second tour des élections municipales. « J’ai décidé de renforcer les mesures pour réduire nos déplacements au strict nécessaire. Dès demain midi, et pour 15 jours au moins, nos déplacements seront très fortement réduits. Les regroupements familiaux ou amicaux ne seront plus permis », a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution hier soir. Toute infraction aux règles de déplacements réduits « sera sanctionnée », a précisé le président français. Il sera autorisé de se déplacer uniquement pour faire ses courses – « avec discipline et en respectant un mètre de distance » –, pour se soigner, pour travailler « lorsque le télétravail n’est pas possible » et pour faire « un peu d’activité physique sans retrouver des amis ou des proches », a détaillé le président français. « RÉFORMES SUSPENDUES » « Toutes les réformes en cours sont suspendues », a annoncé Emmanuel Macron, qui a affirmé, à plusieurs reprises, que la France était « en guerre ». « Nous luttons contre un ennemi invisible, insaisissable », a- t-il déclaré. « Je mesure l’impact de toutes ces décisions sur vos vies. Renoncer à voir ses proches, c’est un déchirement (…) Je vous demande de rester chez vous, mais aussi de garder le calme. Nous devons tous avoir le sens des responsabilités. Occupez-vous des proches, donnez des nouvelles, prenez des nouvelles, lisez… Retrouvez AFP/L. Marin le sens de l’essentiel », a encore déclaré le président. Le rival de Netanyahu chargé de former un gouvernement JÉRUSALEM Le président israélien Reuven Rivlin a chargé hier le dirigeant centriste Benny Gantz, rival du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, de former un nouveau gouvernement, avec l’objectif de sortir le pays d’une longue crise politique et de faire face au nouveau coronavirus. À l’issue des élections législatives du 2 mars, les troisièmes en moins d’un an, le Likoud, parti de droite de Benjamin Netanyahu a obtenu le plus grand nombre de sièges  : 36 sur les 120 du Parlement, contre 33 pour la formation « Bleu- Blanc » de Benny Gantz. Mais au terme de consultations dimanche avec les représentants Condamné à mort pour avoir poignardé 19 handicapés TOKYO Un tribunal au Japon a prononcé hier la peine de mort à l’encontre d’un homme reconnu coupable d’avoir assassiné 19 handicapés mentaux en 2016. Bien que son avocat ait plaidé qu’il était sous l’emprise de stupéfiants, l’homme de 30 ans n’a pas nié les faits et assuré avoir agi en étant pleinement responsable.Il avait été arrêté juste après son forfait commis le 26 juillet 2016. En pleine nuit, alors que la plupart des occupants dormaient, il s’était introduit dans un centre pour handicapés mentaux à Sagamihara (banlieue de Tokyo), où il avait auparavant travaillé. Il était passé de chambre en chambre pour poignarder les résidents, laissant 19 morts et 26 blessés, dont la moitié Ph. Belga grièvement. Il s’était ensuite rendu dans un commissariat, ses couteaux ensanglantés avec lui, pour avouer son crime. La tuerie de Sagamihara, une des pires de l’histoire récente du Japon, avait horrifié le pays, où le taux de criminalité est extrêmement faible. ◀ des partis élus au Parlement, 61 députés ont recommandé Benny Gantz à M. Rivlin, contre 58 pour M. Netanyahu. « C’est pourquoi je vous confie cette opportunité de former un gouvernement », a déclaré M. Rivlin s’adressant à Benny Gantz, exchef d’état-major âgé de 60 ans. PARIS Après quatre ans d’enquête tentaculaire, 20 personnes ont été renvoyées aux assises pour les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis qui ont fait 130 morts et 350 blessés, a annoncé hier le parquet national antiterroriste (Pnat). ◀ REPORT DU SECOND TOUR « Après avoir consulté le président du sénat et de l’Assemblée nationale j’ai décidé que le second tour des élections municipales serait reporté. Le Premier ministre en a averti les chefs de parti », a également annoncé Emmanuel Macron. I EN BREF ▶ Le premier essai clinique pour tester un vaccin candidat contre le nouveau coronavirus a débuté hier à Seattle. ▶ La Stib maintient son offre complète, contrairement aux sociétés De Lijn et SNCB. Elle veut que ses Belga/B. Peyrucq ◀ Un enfant de migrant tué dans un incendie Belga/M. Lagoutaris LESBOS Un enfant est mort dans un incendie survenu hier après-midi dans un secteur du camp surpeuplé de Moria sur l’île de Lesbos en mer Egée, a- t-on appris auprès des pompiers. Le feu s’est déclaré dans un conteneur du camp, selon la télévision publique ERT, qui précise que la victime est « une fillette de six ans ». Les pompiers ont rapidement éteint le feu et une enquête a été ouverte pour établir les causes de cet incendie jusqu’ici « inconnues », selon les autorités. ◀ usagers puissent respecter les distances nécessaires entre eux. ▶ Les services de livraison à domicile ou de retrait en points de collecte des supermarchés belges explosent depuis l’instauration des nouvelles mesures. Salah Abdeslam renvoyé devant les assises Parmi les personnes à l’encontre desquelles les juges d’instruction ont ordonné un procès dans leur ordonnance figure le Belge Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos du 13-Novembre, et six personnes visées par un mandat d’arrêt d’international, dont Oussama Atar et les frères Clain qui sont tous trois présumés morts. Le Belge Salah Abdeslam, détenu en France depuis près de quatre ans et placé à l’isolement, sera ainsi jugé notamment pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », « meurtres en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste ». Au cours de l’enquête, il a quasi-systématiquement gardé le silence face aux magistrats instructeurs qui l’ont convoqué une dizaine de fois. ◀
Le sport et l’écologie sont deux mondes qu’il est souvent difficile de concilier. Que ce soit à un niveau amateur ou professionnel, la pratique d’un sport est généralement polluante. Ainsi, le Tour de France, avec ses hélicoptères, ses motos et ses centaines de voitures (sans oublier les millions de goodies en plastique distribués par la caravane) est par exemple considéré comme un des événements sportifs les plus polluants du monde. Critiqués à ce sujet, les organisateurs essayent de réagir depuis quelques années grâce à des initiatives préventives et réactives sur l’écologie. En 2014, les Jeux Olympiques d’hiver, à Sotchi, avaient aussi été fortement critiqués pour leur impact écologique. Depuis, le Comité olympique semble avoir appris de ses erreurs et tente de montrer un visage plus vert. Les 5.000 médailles olympiques des JO de 2020 au Japon seront par exemple réalisées à partir d’anciens appareils électroniques recyclés. Pour ce faire, 6,21 millions téléphones portables ont été récoltés. Ils ont ensuite été triés, démontés et fondus pour les besoins du projet. Outre cette initiative, le comité d’organisation entend faire de cette édition « les Jeux les plus respectueux de l’environnement et les plus durables jamais organisés ». Normalement, cette démarche devrait être poussée encore plus loin dans quatre ans, aux JO de Paris. Les organisateurs, en partenariat avec le WWF, souhaitent en effet que l’événement respecte l’Accord de Paris. Ils visent notamment des Jeux 100% renouvelables au niveau énergétique, mais aussi la réduction de l’empreinte carbone dans les assiettes ou un choix de matériaux plus respectueux de la green Allier le sport à l’écologie, c’est possible Comme le reste du monde, le milieu sportif doit aussi faire face à de nouveaux défis écologiques qui le bouleversent. Ph. Belga planète. Le combat est cependant encore loin d’être gagné dans toutes les disciplines, à l’image des derniers mondiaux d’athlétisme qui se sont déroulés en septembre dernier dans un stade climatisé au Qatar. DES INITIATIVES PERSONNELLES Si des initiatives sont de plus en plus souvent prises au niveau professionnel, cela ne doit pas empêcher les sportifs du dimanche d’également jouer leur rôle grâce à plusieurs petits gestes du quotidien. Comme dans votre vie de tous les jours, troquez par exemple les bouteilles en plastique par une gourde réutilisable. Idem pour l’alimentation durant l’effort, qui peut très bien se composer de fruits ou de recettes de votre composition. Lors d’un événement sportif, refusez également les goodies et autres flyers qui finissent, au mieux, au fond d’un tiroir ou, plus généralement, dans une poubelle. Optez également pour des habits de seconde main ou de marques qui ont décidé d’avoir un impact positif sur la planète. La marque Patagonia s’engage par exemple à reverser au moins 1% de son chiffre d’affaires à des associations environnementales. La plupart de leurs vêtements sont également conçus en matériaux recyclés ou en coton biologique. La marque française Picture Organic Clothing a, elle aussi, décidé d’adopter une démarche écologique grâce à des matériaux favorisant le développement durable et une production éthique et équitable. LANCEZ-VOUS DANS LE PLOGGING Et pour ceux qui voudraient aller encore plus loin, une nouvelle pratique fait parler d’elle depuis plusieurs années  : le plogging, une contraction de « plockaupp », « ramasser » en suédois, et « jogging ». Tout droit venue de Suède en 2016, cette activité sportive qui combine le jogging et le ramassage de déchets a rapidement fait son trou dans le reste du monde. Depuis plusieurs années, il n’est en effet plus rare de voir des ploggeurs parcourir les routes belges à la recherche de déchets. Plusieurs groupes ont même été créés dans certaines villes alors que des ploggings collectifs sont ponctuellement organisés aux quatre coins du pays, généralement dans le cadre de journées de sensibilisation à la propreté. Preuve que la pratique est utile, on estime que chaque ploggeur ramasse en moyenne 1,5 kilo de déchets à chaque sortie. (cd) Ph. Plogga Du changement aux 20 kilomètres de Bruxelles Souvent cités comme mauvais élèves, les organisateurs de courses à pied tentent également de trouver des solutions au problème de la production de déchets. Au marathon de Londres l’année dernière, les bouteilles d’eau ont par exemple été remplacées par des boules d’eau comestibles dont l’enveloppe est fabriquée à base d’algues et de plantes. Du côté des 20 kilomètres de Bruxelles qui se tiendront le 31 mai prochain, on a également décidé d’innover, même si la solution trouvée est moins originale. Les ravitaillements ne se feront en effet plus via des bouteilles en plastique, mais bien grâce à des gobelets en carton remplis par des scouts qui utiliseront des bouteilles en verre. « Depuis l’interdiction du plastique à usage unique, on a mis le focus cette année sur les changements au niveau des ravitaillements », explique Carine Verstraeten, organisatrice de la course mais aussi de la fête nationale. Exit donc les bouteilles en PET « recyclé et recyclable » pour cette nouvelle forme de ravitaillement. « On veut être cité en exemple », glisse Carine Verstraeten.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :