Métro Belgique n°4194 13 mar 2020
Métro Belgique n°4194 13 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4194 de 13 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (240 x 325) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : des mesures renforcées en Belgique contre le coronavirus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Loewe - AFP/C. Archambault Thom Browne - AFP/F. Guillot DES HANCHES À LA À la Cour de France, on accentuait les hanches des femmes afin de symboliser la fertilité déjà à la Renaissance. 2020 voit le retour de cette tendance, mais cette fois pour donner aux femmes une place plus importante dans la société. Si les créations de Thom Browne et Balenciaga semblent peu pratiques, vous pouvez aussi opter pour les tenues davantage portables de Richard Quinn’s et JW Anderson’s. Bottega Veneta - AFP/M. Medina LE BERMUDA Un short que l’on peut aussi porter au bureau ! Le bermuda, qui descend jusqu’à vos genoux, est plus confortable que le mini-short et plus trendy que jamais depuis que Kendall Jenner en a porté un en cuir lors du défilé de Longchamp. Quand il fait plus froid, vous associez votre bermuda à de hautes bottes comme Altuzarra et Celine et si la météo est estivale, vous le mariez à des sandales (Bottega Veneta). Des catwalks à la rue : les tendances Printemps/Été 2020 Les Fashion Weeks de Paris, New York, Londres et Milan prédisaient l’année passée déjà ce que nous porterions ce printemps et cet été. Le bermuda, la crinoline et la chemise hawaïenne -dans une version portable ou pas- vont-ils d’ici peu envahir nos rues ? Marni - AFP/T. Fabi JANNE VANDEVELDE Celine - AFP/T. Samson Christopher John Rogers - AFP/D. Dipasupil Annakiki - AFP/M. Bertorello AUX PIEDS Nous l’avions déjà adopté en hiver, mais nous pouvons en toute tranquillité continuer à porter notre look cuir lors de la prochaine saison. Que choisissez-vous : une veste classique, un pantalon costaud ou un total look de la tête aux pieds à la Marni ? Comme des Garçons - AFP/F. Guillot Versace - AFP/M. Medina Les couleurs pastel ont gagné leur place dans le paysage de la mode, mais les tenues fluo continuent à avoir leur mot à dire. Valentino et Christopher John Rogers notamment mènent la révolution fluo en vert, fuchsia et jaune. Si vous êtes du genre plus discret, combinez des couleurs pastel avec un accessoire fluo. Hugo Boss - AFP/T. Fabi Les hommes optent cette saison pour le look du jeune Leonardo Di Caprio dans « Roméo + Juliette »  : la chemise hawaïenne. Que vous privilégiez les palmiers tropicaux ou les océans bleus aux récifs de corail, vous porterez cette chemise rétro avec nonchalance et quelques boutons ouverts.
metro weekend vendredi 13 mars 2020 W5 AFP/D. Leal-Olivas Les robes s’affublent d’épaules bouffantes ou asymétriques chez Rejina Pyo. Chez cette créatrice née en Corée du Sud et basée à Londres, les couleurs sont automnales  : noir, beige et brun, égayé de touches de bleu et de vert. Pour cette collection, Rejina Pyo s’éloigne des tons clairs et gais des saisons précédentes « en réaction à l’époque ». Côté matières, le cachemire et l’alpaga contrastent avec les cuirs. AFP/B. Stansall À 31 ans, la Britannique Molly Goddard s’est inspirée de son enfance et des marchés vintage de Londres, après avoir redécouvert une photo de son père et elle, petite fille. Comme dans le bric-à-brac des étals, les genres se mélangent et les robes et jupons se portent avec des pulls en mohair. Jaune canari, bleu roi, rose et rouge combinés  : les couleurs explosent. L’amour et l’art étaient à l’honneur au défilé de Kimhekim, à Paris, qui a livré une interprétation contemporaine des vêtements traditionnels coréens avec des jeux d’asymétrie, une silhouette parfois déstructurée, un travail sur les volumes, et ici et là une touche streetwear. On note une forte présence des cœurs, imprimés ou brodés. AFP/C. Archambault L’étoile montante de la mode britannique Richard Quinna ébloui Londres. Robes à traines, fleurs et cristaux à gogo  : il a joué à fond la carte du glamour. Des robes et pantalons constellés de perles et de cristaux, jusque sur les cagoules recouvrant intégralement le visage des mannequins  : les créations ont rendu hommage aux ‘pearlies’. Présente à la Fashion Week de Londres, la Serbe Roksanda Ilincic séduit les stars, dont Cate Blanchett qui assistait au premier rang à son défilé. Pour mieux faire jaillir la lumière, Roksanda a introduit un noir profond dans certaines de ses créations, s’inspirant de l’artiste peintre Lee Krasner. Les tissus se juxtaposent et les matières s’entremêlent. Uprising ! Les étoiles de la mode se sont implantées encore un peu plus lors des Fashion Week de Paris, Londres et New York. AFP/B. Stansall PIERRE JACOBS 11011111 ak AFP/D. Leal-Olivas Ph. Instagram Kenneth Ize a particulièrement brillé, à la Fashion Week de Paris, avec une invitée de marque en la personne de Naomi Campbell. Le Nigérian a rendu hommage aux savoir-faire africains, mais également à des tissus emblématiques, comme l’aso oke qui offre une large sélection de pièces à rayures multicolores. À Londres, Petar Petrov a présenté un premier défilé raffiné et luxueux, avec des silhouettes fluides et généreuses. Les manches sont extra longues et évasées, le tailleur pantalon est porté large et retenu par une fine ceinture. Les pièces sont modulables, les vestes drapées pouvant se nouer de différentes manières. 1.1100- ii Ill ere Ph. Petar Petrov À New York, la maison Namilia a livré une vision outranciée de la féminité avec, en vedette, des actrices pornographiques, lors d’un défilé dont Pornhub était le partenaire. Pour cette collection, baptisée ‘Herotica’, Namilia s’est amusé avec l’imagerie porno telle que définie par les hommes mais aussi avec la représentation qu’ont les Occidentaux de l’Asie. Ph. Namilia



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :