Métro Belgique n°4193 12 mar 2020
Métro Belgique n°4193 12 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4193 de 12 mar 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : Weinstein condamné.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 FEELGOOD JEUDI 12/3/2020 metrotime.be Épidémie, endémie, pandémie  : quelles différences ? Pandémie, épidémie, endémie… La différence entre ces termes est parfois floue et peut entraîner la confusion à l’heure du coronavirus. Pourtant, ils concernent des réalités bien différentes. with LA PANDÉMIE On parle d’une pandémie lors de la propagation mondiale et incontrôlée d’une nouvelle maladie. « Une pandémie de grippe survient lorsqu’un nouveau virus grippal apparaît et se propage dans le monde entier, en l’absence d’immunité dans la grande majorité de la population. En général, les virus qui ont provoqué des pandémies dans le passé avaient pour origine des virus grippaux de l’animal », peut-on lire sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé. Pour illustrer son propos, l’OMS prend l’exemple de la grippe pandémique et de la grippe saisonnière. Contrairement à la seconde citée qui touche majoritairement les personnes âgées, plus de cas graves ou mortels de grippe pandémique surviennent chez des plus jeunes, qu’ils soient en bonne santé ou atteints d’une maladie chronique. L’impact et la gravité des cas ont également tendance à être plus élevés lors d’une pandémie. C’est en partie pour cela que l’OMS a longtemps parlé d’épidémie et non de pandémie en ce qui concerne le Covid-19. Mais face à l’importante augmentation du nombre de cas un peu partout dans le monde, l’OMS a finalement déclaré hier que le Covid-19 était une pandémie, et non plus une épidémie. L’ÉPIDÉMIE L’épidémie, venons-y ! Dans le Larousse, elle se définit comme le « développement et propagation rapide d’une maladie contagieuse, le plus souvent d’origine infectieuse, dans une population ». C’est donc dans cette catégorie qu’a longtemps été classé le nouveau coronavirus, mais aussi actuellement la simple grippe en Belgique. Et ce, depuis le 5 février dernier. À l’époque, le seuil épidémique de la grippe saisonnière avait été FRIDAY 26/06 ZWANGERE GUY FALLY IPUPA TARRUS RILEY AYO THUNDERCAT CABALLERO & JEANJASS PANDA DUB MUTHONI DRUMMER QUEEN NATHY PELUSO … SATURDAY 27/06 SHAGGY YOUSSOU N’DOUR SNARKY PUPPY CHRISTOPHER MARTIN LILA IKÉ SEUN KUTI LITTLE SIMZ LE 77 IBIBIO SOUND MACHINE … SUNDAY 28/06 franchi pour la deuxième semaine consécutive, ce qui avait poussé les autorités à déclarer l’épidémie de grippe. Ce seuil épidémique est franchi à partir de 153 consultations pour des symptômes grippaux pour 100.000 habitants, rappelle Sciensano, l’Institut spécifique de santé publique. Fin février, le taux de consultation était toujours bien au-dessus du seuil épidémique (240 consultations pour 100.000 habitants). Parmi les exemples d’épidémies marquantes ces dernières années, le cas d’Ebola est probablement le plus médiatisé. Si son taux de létalité était estimé à 50% selon l’OMS. La maladie est restée confinée en Afrique de l’Ouest (2014-2016) et aujourd’hui dans l’est de la RDC. L’épidémie est d’ailleurs toujours considérée par l’OMS comme une « urgence internationale » même si le nombre de cas continue à diminuer, notamment grâce au vaccin anti-Ebola. Le virus Zika avait également beaucoup fait parler de lui lors de son épidémie en 2016. Et tout comme le Covid-19, ces deux AFP/T. Kienzle épidémies avaient été considérées comme une « urgence de santé publique de portée internationale » par l’OMS. L’ENDÉMIE Encore différente de la pandémie et de l’épidémie, l’endémie est la présence d’une maladie infectieuse, dans une région donnée, et ce de manière permanente. On parle d’endémie lorsque la présence de la maladie est signalée ou connue. Cela ne veut cependant pas dire qu’elle ne se propage ou ne se ROMÉO ELVIS IAMDDB DUB INC MR EAZI TINARIWEN JORDAN RAKEI BRIHANG CIMAFUNK PONGO KOJEY RADICAL … répand pas. Dans le monde, plusieurs endémies représentent encore un problème de santé publique. C’est notamment le cas du paludisme ou de la tuberculose. Le premier cité est encore particulièrement préoccupant, notamment en Afrique où se concentrent 93% des cas. En 2018, on estimait à 228 millions le nombre de cas de paludisme dans le monde, pour 405.000 décès. La majorité de ces décès concerne des enfants de moins de 5 ans (67%). (cd) brussels atomium square 26 >27>28/06 2020
metrotime.be JEUDI 12/3/2020 FEELGOOD 13 Votre système digestif, un second cerveau ? Savez-vous que votre cerveau et votre système digestif sont reliés ? Le stress qui prend naissance dans votre tête peut avoir un impact négatif sur vos intestins et être la cause du syndrome de l’intestin irritable (SII). Les personnes qui souffrent de syndromes anxieux ou de dépression ont un risque plus élevé d’avoir aussi un intestin irritable, et vice-versa. C’est dû au fait que nos intestins sont physiquement et biochimiquement liés à notre cerveau. C’est le système nerveux central, qui dirige toutes les activités corporelles, qui se charge de la connexion physique entre les intestins et le cerveau. Le nerf vague est un grand nerf qui envoie des signaux entre les intestins et le cerveau. Le cerveau est aussi relié aux intestins par les microbes intestinaux. Les molécules qui sont produites ici peuvent agir comme des signaux que peut détecter le cerveau. LES PROBIOTIQUES Les patients atteints du SII souffrent en fait d’une mauvaise communication entre le cerveau et les intestins. Les probiotiques aident à réparer ce dérangement. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants, généralement des bactéries. Vous pouvez les prendre sous la forme d’une boisson lactée, de comprimés ou de poudre. Ils peuvent avoir un effet bénéfique sur la santé si vous en prenez suffisamment. Le mot probiotique provient du mot latin « pro », qui signifie « favoriser », et du mot grec « bio », qui fait référence à la « vie ». Pour recevoir le label probiotique, le produit en question doit pouvoir démontrer que le type de bactérie a effectivement un effet bénéfique sur la santé. Malheureusement, ce terme est utilisé à tort et à travers par les entreprises alimentaires et les firmes pharmaceutiques qui ont qualifié certaines bactéries de probiotiques, même s’il n’existait pas de preuves scientifiques à l’appui. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a dès lors banni le mot « probiotique » de tous les aliments dans l’Union européenne. Il y a toutefois une nouvelle preuve qui montre que certaines sortes de bactéries génèrent vraiment des bénéfices pour la santé. Elles peuvent avoir un effet positif pour les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable, mais aussi en cas d’eczéma, de dermatite, de taux de cholestérol pas sains et de maladie hépatique. DES INTESTINS ET UN CERVEAU AU TOP Une étude récente a montré que les probiotiques ne sont 2020_ALF_GRP_005 4  € de réduction* pour le SCI dans la pas seulement utiles pour la flore intestinale, mais aussi pour le cerveau et la santé mentale. Certaines maladies, dont des anomalies cérébrales, sont liées à un nombre plus élevé de bactéries intestinales pathogènes. Certains probiotiques pourraient rétablir les bactéries saines dans les intestins, afin de diminuer les symptômes des anomalies cérébrales, comme l’anxiété, le stress et la dépression. Des probiotiques, comme le Bifi- *Action valable du 15 février au 30 avril 2020 pour les 1000 premières demandes. Les demandes de remboursement se font exclusivement via le site www.alflorex-discount.be au plus tard le 30 mai 2020. La participation à cette action implique l’acceptation de son règlement sans réserve, ni limitation. Action organisée par Biocodex Benelux nv/sa (BE 0401.936.623). Règlement complet sur www.alflorex-discount.be. Ne peut être cumulé à une autre action promotionnelle. alflorex pour le SCI est un dispositif médical. dobacterium infantis, le Lactobacillus helveticus et le Bifidobacterium longum, produisent des substances qui agissent sur le cerveau. Elles fabriquent de la sérotonine et de l’acide gamma-aminobutyrique, deux neurotransmetteurs qui influent sur le mental. Ces « psychobiotiques » ouvrent ainsi la voie à de nouvelles méthodes pour le traitement des maladies comportementales. Les tests sont d’ores et déjà prometteurs. ◀ Ph. Unsplash LE MICROBIOTE POUR LA VIE pour le SCI Mise en évidence de la diminution des symptômes du syndrome du côlon irritable y compris: ballonnements et gaz douleurs abdominales diarrhée et constipation POUR VOTRE SANTÉ INTESTINALE POUR LE MICROBIOTE Découvrez toute la gamme Symbiosys sur www.SYMBIOSYS.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :