Métro Belgique n°4172 7 fév 2020
Métro Belgique n°4172 7 fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4172 de 7 fév 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (240 x 325) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : les manchots ont chaud.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS VENDREDI 7/2/2020 metrotime.be Même malade, le Belge continue de travailler Ph. Unsplash BRUXELLES Le travailleur belge travaille pendant un tiers (34%) de ses jours de maladie, selon une enquête du prestataire RH Securex. Il s’agit d’une baisse importante par rapport à 2014 car à cette époque, près d’un travailleur sur deux (46%) continuait de travailler durant ses jours de maladie. Une enquête de HR Securex montre que le salarié belge malade revient moins vite au travail qu’il y a quelques années. « Il semble que les travailleurs optent de plus en plus pour leur propre santé. C’est une bonne nouvelle, mais le fait de continuer à travailler en cas de maladie n’est ni bon ni mauvais. Tant le repos que le travail peuvent contribuer à un rétablissement rapide, en fonction de la situation médicale et professionnelle concrète. Les employeurs peuvent aider le travailleur à faire le bon choix en parlant de la santé et en cherchant ensemble des solutions sur mesure. C’est encore souvent un tabou », a expliqué Heidi Verlinden, HR Research Expert chez Securex. Quelque 77% des travailleurs malades continuant à travailler l’on fait pendant un à dix jours en 2019, près de 15% pendant 11 à 20 jours et 8% même pendant plus de 20 jours. Ces derniers ont continué à travailler pendant un à trois mois en dépit de leurs problèmes de santé, et dans un cas exceptionnel même pendant plus de six mois. Securex note aussi que 36% des travailleurs n’ont jamais été malades au cours des 12 mois précédant son étude. ◀ Google Maps s’offre un lifting pour ses 15 ans MOUNTAIN VIEW Pour fêter ses 15 ans, le service de cartographie en ligne Google Maps a annoncé hier plusieurs nouveautés, dont un remodelage de son identité visuelle et une amélioration de certaines fonctionnalités, espérant continuer à dominer le secteur, même si Apple vient de remanier son application concurrente. La célèbre icône rouge en forme d’épingle, emblème de Google Maps depuis ses débuts, est désormais composée des quatre couleurs (bleu, vert, jaune et rouge) utilisées pour les autres logos de la marque. L’application comporte aussi cinq nouveaux onglets censés faciliter la navigation. Ils proposent d’explorer un restaurant ou une salle de concert (« Découvrir ») , de choisir le meilleur itinéraire lors de ses déplacements (« Trajets ») , d’enregistrer ses lieux favoris (« Enregistré ») , de partager des informations avec les autres utilisateurs (« Contribuer ») et de consulter des endroits à la mode (« Actualités »). Google Maps, qui revendique plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels, a cartographié plus de 220 pays et territoires, offre des informations en temps réel sur la circulation dans 171 pays et bénéficie chaque jour de plus de 20 millions de contributions individuelles. Lancée le 8 février 2005, l’application s’est imposée comme le service de cartographie en ligne de référence, distançant ses Le livre en fête à Bruxelles BRUXELLES Un millier d’auteurs représentés, quelque 500 éditeurs, plus de 300 rencontres… La 51 e édition de la Foire du Livre de Bruxelles s’ouvrira le 5 mars à Tour & Taxis. Le rendez-vous littéraire bruxellois de l’année se tiendra du 5 au 8 mars sur le site de Tour et Taxis. Ayant à cœur d’accueillir des auteurs engagés, les invités d’honneur de cette édition seront l’auteure Leïla Slimani, le romancier AlessandroBaricco et le poète et dissident chinois Liao Yiwu. LE MAROC SE LIVRE Installée à Bruxelles, ville particulièrement cosmopolite, la Foire du Livre se veut internationale. Cette année, elle fait la part belle au Maroc et à ses Lettres. C’est la première fois que cet événement met à l’honneur un pays africain, arabe et maghrébin, qui est par ailleurs en pleine effervescence culturelle, portée notamment par la jeunesse marocaine. Le pavillon marocain regorgera de belles découvertes et de rencontres exceptionnelles autour des contes du pays, de l’inspiration berbère, des femmes dans l’islam, de l’africanité du Maroc ou encore des balades dans le Sahara. La littérature néerlandophone, mise à l’honneur l’an dernier, ne sera pas en reste puisque le samedi 7 mars a été décrété jour « du Flirt Flamand ». Belga/R. Beck concurrents comme Apple ou Microsoft. Elle facilite les déplacements quotidiens de millions d’individus au détriment, parfois, du sens de l’orientation. Google a racheté sa rivale en 2013, l’application GPS mobile Waze, pour ajouter des informations sociales aux cartes, pendant les déplacements. ◀ Belga/B. Doppagne Autre fait notable cette année  : les auteures seront en majorité pour cette 51 e édition. Coïncidence du calendrier, la Foire du livre battra son plein lors de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. L’occasion d’évoquer cette question tout au long de l’événement avec une programmation spéciale « Des femmes, en toutes lettres ». « LIVRE-ENSEMBLE » Cette année, la Foire du Livre est placée sous le thème du « livre-ensemble ». « Il y a urgence à parler du vivre-ensemble à l’heure actuelle », estime Grégory Laurent, Commissaire de la Foire du Livre, « et il y en a tellement dans les livres. Une foire, c’est comme une bibliothèque ou une université  : c’est un lieu de vivreensemble où les préjugés sont battus en brèche. Le livre porte en lui la rencontre, le dialogue ». Cette édition est la dernière BRUXELLES Le centre fédéral Migration, Myria, a publié hier un document sur la migration en transit en Belgique. Il tente de dresser un profil de ce type de migration mais la tâche est ardue car aucun chiffre officiel n’existe sur la question et même la définition d’un migrant en transit ne fait pas consensus. Myria définit le migrant en transit en Belgique « comme un ressortissant de pays tiers, généralement en séjour irrégulier, qui est en transit via la Belgique pour s’établir au Royaume-Uni et qui n’a, initialement, aucune intention de s’installer dans notre pays ». Le centre fédéral recommande notamment de collecter des données pour Grégory Laurent. C’est Marie Nobel, riche d’un parcours professionnel mêlant culture et politique, qui reprendra le flambeau dès le mois de mai. UNE CHASSE AUX LIVRES En amont de cet événement littéraire, une gigantesque chasse aux livres sera organisée le dimanche 1er mars dans les rues de la capitale. Nouveauté cette année  : l’activité se décline en mode junior. Une grande chasse sera organisée au musée de la BD pour les jeunes de 6 à 12 ans. La Foire du Livre, qui accueille gratuitement tous ses visiteurs, c’est aussi… une nocturne spéciale polar le vendredi soir, un Palais des Imaginaires dédié à la BD, un coin jeunesse, des prix en série, des rencontres scolaires, des expos… Bref, cette année encore, la Foire du Livre sera un rendezvous immanquable pour tous les amoureux du livre. ◀ Myria veut des données fiables sur la migration en transit Belga/H. Kaghat « fiables, transparentes et comparables » sur la migration en transit. Il préconise également de consolider le hub humanitaire et de créer, le cas échéant, des centres dans d’autres régions. ◀
metrotime.be VENDREDI 7/2/2020 NEWS 5 L’unité de l’Irlande en toile de fond des législatives DUBLIN En campagne pour les législatives de samedi en Irlande, le député du parti républicain de gauche SinnFein, David Cullinane, évoque l’unité de l’île, coupée en deux depuis un siècle, pour convaincre les électeurs. « Quand la campagne électorale bat son plein, il est surtout question d’argent, de santé et de logement », reconnaît le député irlandais David Cullinane, membre du SinnFein. Mais lorsqu’il rencontre des électeurs à Waterford, ville la plus ancienne du pays, l’élu essaye de ramener la discussion à une « politique plus large », plaidant en faveur d’une Irlande unie. La question d’une réunification de la République d’Irlande, membre de l’Union européenne, et de l’Irlande du Nord est revenue dans metro l’actualité avec le Brexit, auquel s’est opposée la majorité des habitants de la province britannique. Elle s’est imposée dans la campagne électorale irlandaise sous la pression du SinnFein, d’autant plus audible que le parti a fait irruption en tête d’un sondage cette semaine. Son arrivée au pouvoir est cependant improbable. Les autres formations dominantes refusent une coalition avec un parti qui fut, pendant les trois décennies sanglantes des « Troubles », l’exbranche politique de l’Armée Découvrez le guide pratique pour les jeunes diplômés. Lundi 10 février dans Belga/B. Stansall républicaine irlandaise (IRA), un groupe paramilitaire classé comme organisation terroriste par le gouvernement britannique. Les velléités d’unification du SinnFein pourraient donc être freinées par son lourd passé. Trump dit avoir enduré « une terrible épreuve » WASHINGTON Donald Trump a déclaré hier avoir enduré « une terrible épreuve » avec sa mise en accusation, orchestrée selon lui par des « gens très malhonnêtes et corrompus », au lendemain de son acquittement par le Sénat. Nos adversaires « ont fait l’impossible pour nous détruire et blesser durement notre pays », a-t-il assuré lors d’un petit-déjeuner en présence de responsables religieux et politiques à Washington, sa première prise de parole depuis le vote de la veille. Les démocrates « savent que ce qu’ils font est mal mais ils mettent leurs intérêts avant celui de notre grand pays » tandis que le Sénat, à majorité républicaine, « a eu la sagesse, la rigueur morale et la force de faire ce qu’ils savaient être START LE GUIDE CARRIÈRE DE 1=3 juste », a-t-il poursuivi. « Je n’aime pas les gens qui utilisent leur foi pour justifier leurs mauvaises actions », a-til ajouté, en référence au geste théâtral de la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi qui a déchiré mardi sa copie de l’allocution du président lors du discours sur l’état de l’Union devant le Congrès. ◀ En cas de victoire samedi et grâce à ses nombreux représentants dans les instances décentralisées, le SinnFein pourrait devenir le plus grand parti politique irlandais, renforçant les arguments en faveur de l’unité. ◀ Démission du ministre écossais des Finances Belga/A. Buchanan L’UE exhortée à réformer la concurrence ÉDIMBOURG Le ministre écossais des Finances a annoncé sa démission hier, le jour où il devait présenter le budget du gouvernement, après des informations de presse selon lesquelles il a harcelé un adolescent sur internet. Derek Mackay, 42 ans, membre très en vue du parti nationaliste écossais (SNP), a contacté sur Instagram un adolescent de 16 ans et lui a envoyé 270 messages sur les réseaux sociaux sur une période de six mois. Il lui aurait dit qu’il était « mignon » et l’aurait invité à dîner. ◀ BRUXELLES Paris, Berlin, Rome et Varsovie ont exhorté Bruxelles à réformer le droit européen de la concurrence, afin de mieux faire face aux entreprises chinoises et aux géants américains du numérique. Dans une lettre adressée à la viceprésidente de la Commission européenne, Margrethe Vestager, les ministres de l’Économie de la France, de l’Allemagne, de l’Italie et de la Pologne la pressent d’adopter « un plan de travail dans les prochaines semaines ». En décembre dernier, la Danoise avait promis d’actualiser les règles européennes de la concurrence. ◀, W



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :