Métro Belgique n°4160 22 jan 2020
Métro Belgique n°4160 22 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4160 de 22 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : cow-boys à ski !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 CULTURE MERCREDI 22/1/2020 metrotime.be Les nouvelles séries les plus attendues de 2020 SERIES Little Fires Everywhere Ph. Hulu Arsène Lupin Ph. Netflix Que nous réserve le petit écran pour cette nouvelle année ? Les sériephiles auront droit à pas mal de nouveautés. Voici dix séries qui feront sans doute parler d’elles en 2020. HUNTERS Le grand Al Pacino joue les chasseurs de nazis dans cette série à suspense produite par Jordan Peele (le réalisateur de « Get Out »). On a hâte de voir la légende du cinéma à l’œuvre dans le New York de 1977, traquant de hauts dignitaires du régime déchu qui complotent pour instaurer un IV e Reich aux États-Unis. Le 21 février sur Amazon Prime Video LITTLE FIRES EVERYWHERE Adaptée du best-seller de Celeste Ng, sorti en 2017, « Little Fires Everywhere » suit la vie paisible d’une femme au foyer exemplaire, Elena Richardson (Reese Witherspoon qui produit aussi la série), et de son mari (Joshua Jackson) dans la banlieue riche de Cleveland. The Eddy Ph. Netflix Leur quotidien va basculer après l’arrivée d’une nouvelle voisine… Le 18 mars sur Hulu THE EDDY Damien Chazelle, connu notamment pour avoir réalisé le chef-d’œuvre « La La Land », passe au petit écran mais reste dans le domaine musical en nous plongeant dans les coulisses d’un club de jazz parisien en crise. Au casting, on retrouve le duo découvert sur le film « Un prophète »  : Leïla Bekhti et Tahar Rahim. Au printemps sur Netflix SNOWPIERCER On avait adoré le film, voici qu’arrive la série. Basée elle aussi sur le roman graphique « Le Transperceneige », écrit par Jacques Lob et Jean Marc Rochette, l’histoire se déroule sept ans après que le monde s’est figé sous la glace. Quelques humains, répartis en différentes classes, tentent de survivre dans un train obligé de rouler continuellement autour du monde. Avec Jennifer Snowpiercer Ph. Netflix Connelly (« Requiem for a dream ») au générique. Au printemps sur Netflix HOLLYWOOD Le très prolifique Ryan Murphy (« Glee », « American Crime Story ») dévoile sa nouvelle création, « une lettre d’amour à la mecque du cinéma américain dans les années 40 ». Il a choisi l’un de ses acteurs fétiches, Darren Everett Criss, pour tenir le rôle principal. On découvrira également en septembre prochain la saison 3 d’« American Crime Story » consacrée à l’affaire Monica Lewinsky. En mai sur Netflix NINE PERFECT STRANGERS Après « Big Little Lies », Nicole Kidman est de retour à la télévision dans une autre adaptation de Liane Moriarty, également écrite par le scénariste David E. Kelley. L’actrice australienne, qui partage l’affiche avec Melissa McCarthy, incarne une thérapeute chargée de revigorer les esprits et les corps Run Ph. HBO de neuf citadins stressés dans un centre de remise en forme. Mais tout ne se passe pas comme prévu… Prochainement sur Hulu ARSÈNE LUPIN C’est l’une des productions françaises les plus attendues de l’année. Le célèbre Arsène Lupin fait son retour à la télévision sous les traits d’Omar Sy. L’acteur sera entouré de Ludivine Sagnier et de Clotilde Hesme pour cette relecture moderne et contemporaine des aventures du « gentleman cambrioleur ». Prochainement sur Netflix RUN La créatrice des excellentes « Fleabag » et « Killing Eve », Phoebe Waller-Bridge, revient avec une nouvelle série dans laquelle elle tient également un rôle. Cette comédie suivra deux anciens amants qui, 15 ans plus tôt, ont fait un pacte  : disparaître ensemble si l’un avait besoin un jour de s’échapper de sa vie. Ce dernier n’aurait alors qu’à envoyer un texto à l’autre  : « RUN ». Un pitch alléchant… Prochainement sur HBO EN THÉRAPIE Eric Toledano et Olivier Nakache (« Intouchables », « Le Sens de la fête ») réalisent une partie de cette adaptation de la série israélienne « BeTipul ». Elle nous emmènera dans le cabinet d’analyse de Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) qui reçoit des victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Prochainement sur Arte THE WHEEL OF TIME Grosse production pour cette énorme saga de fantasy écrite par Robert Jordan. Emmenée par Rosamund Pike (« Gone Girl ») , la série nous plongera dans un monde magique où les Aes Sedai sont des êtres capables de manipuler le « Pouvoir unique ». Moraine (Pike) en fait partie et va lutter, avec l’aide d’un groupe, contre les forces obscures. Prochainement sur Amazon Prime Video Marie Bruyaux
metrotime.be MERCREDI 22/1/2020 CULTURE 11 CAUET « Heureusement qu’on a encore le droit de se moquer » Après son dernier spectacle « Cauet sur scène », la star de NRJ sera bientôt de retour en Belgique pour présenter son nouveau one-man-show « 100% libre ». Vous promettez un spectacle 100% libre, vous ne vous êtes donc rien refusé ? « C’est vrai. D’abord je voulais des thèmes qui n’avaient rien à voir avec le premier spectacle. Il était très centré sur ma vie. Là, je suis beaucoup plus parti sur la vie des gens, mais liée à la mienne. Je voulais plus parler de thèmes qui m’étaient proches mais qui peuvent aussi parler à plein de gens dans la salle  : comme le coup de mou, le suicide, parce que 81% des gens se disent une fois dans leur vie qu’ils pourraient en finir, les terroristes… Quand j’ai voulu avoir mon fils, ma femme et moi avons aussi dû faire une batterie d’examens. Et nous, les garçons, on fait un spermogramme. Donc on se retrouve dans une pièce un peu lugubre à devoir faire ce qu’on a à faire. Et quand ça m’est arrivé, je me suis dit que je devais en faire un sketch un jour. » Vous abordez des thèmes comme le terrorisme, vous censurez-vous parfois ? « Oui. Je trouvais que je pouvais y aller fort en me moquant d’un terroriste idiot, mais qu’à aucun moment il fallait que je me moque des victimes. C’est là que se trouve la limite. Après, je me suis aussi dit que cela faisait malheureusement partie de nos vies. On en a beaucoup parlé récemment mais il y en a toujours eu. Et comme cela fait partie de notre vie, il fallait trouver un axe pour s’en moquer d’une façon ou d’une autre afin de dédramatiser. Après, mon terroriste n’a pas de religion, n’a pas d’idéaux d’aucun dieu… C’était juste un gars complètement idiot. » Vous n’avez quand même pas peur que cela vous retombe dessus un jour ? « Non, car je l’ai beaucoup joué. Et si tu attaques bien le sujet dès le début et que i ALBUMS les gens comprennent que tu te moques d’un type qui est idiot et qui galère, ça ne peut pas te retomber dessus car tu te moques d’une situation et de quelqu’un. Et heureusement qu’on a encore le droit de se moquer. » Vous promettez un spectacle interactif… « Je suis obligé de prendre des pauvres personnes dans la salle et j’essaye d’en savoir un peu plus sur leur vie. Il y a un moment où je parle des relations, notamment pour savoir qui a rencontré qui, depuis combien de temps ils sont ensemble… Et là, tu te rends compte d’un truc, c’est que les femmes répondent immédiatement. Et le temps qu’elles répondent, leur mec les regarde car ils sentent qu’ils ne se souviennent plus très bien. Donc je m’amuse en disant que les femmes ne sont pas montées comme nous. Elles ont un cerveau qui retient des trucs qu’on a complètement oubliés. À un moment donné, je parle aussi de sexe et je demande à quelqu’un du public si cela se passe bien avec sa chérie. Je veux notamment savoir s’il a droit de lui mettre une petite claque sur les fesses. Et c’est très rigolo car en deux secondes, tout le public veut aussi le savoir. » Eminem « Music To Be Murdered By » Et les gens répondent ? « Bien sûr, le public se confie. Je suis toujours très étonné. On peut jouer devant 1.000 personnes et il y a des gens qui me parlent comme s’ils étaient seuls face à moi. Avec parfois des détails que tu ne peux pas imaginer et que je n’ai pas demandés. Mais c’est très drôle. Il y en a une la dernière fois qui a hurlé devant tout le public qu’elle faisait l’amour avec Eminem est de retour avec un 11 e album, le troisième en un peu plus de deux ans. Slim Shady dégaine donc ses morceaux en rafale, d’autant qu’il n’en est pas avare. Près de 20 morceaux (dont sept produits par Dr. Dre) composent cet opus inspiré de l’album « Alfred Hitchcock Presents Music To Be Murdered By » mis en musique par Jeff Alexander en 1958. Près de 25 ans de carrière et pourtant Eminem est toujours aussi efficace, et aborde à la fois la question des armes aux États-Unis, la drogue, les tueries de masse, l’isolement et la folie. Côté featurings, il y a de quoi faire avec notamment Ed Sheeran, Juice WRLD (avant sa mort en décembre dernier), Skylar Grey ou encore Q-Tip. (pj) Ph. D. R. «C’est une vraie partie de plaisir pour moi ●●●○○ son compagnon avec ma photo au-dessus du lit, t’imagines ? ! Donc on s’est tous représenté la scène, c’est ça qui est drôle. C’est une vraie partie de plaisir pour moi et pour le public aussi, qui s’amuse aussi pendant 1h30. » Quelle est la plus grosse difficulté quand on passe sur scène alors qu’on est un habitué de la radio et de la télévision ? « Très honnêtement, faire payer les gens qui vous ont habituellement gratuitement. C’est gratuit d’entendre Cauet à la radio tous les jours, ou de regarder ses vidéos sur YouTube. Et d’un coup, on te dit qu’il est dans ta ville. Mais les gens s’en foutent car ils ont tes blagues gratuitement. Pour arriver à les faire venir, c’est le bouche-à-oreille qui fonctionne. La seconde difficulté, c’est de ne pas les décevoir. Il y a une salle remplie de gens qui ont payé pour te voir. Et ces gens ont envie de ressortir en se disant ‘woaw’, c’est exactement ce que j’imaginais, voire mieux. » Mura Masa « R.Y.C. » i MEDIA On vous a vu à la télévision, en radio, sur scène, vous avez écrit des livres… Pourtant, vous avez très peu fait de cinéma. C’est un regret ? « Non, je n’ai juste pas le temps. Un film, c’est entre 15 jours et trois semaines au minimum et je n’ai pas le temps. C’est le même problème que j’ai vécu avec le théâtre. Je ne peux pas aujourd’hui m’engager sur 200 représentations. Et puis, pour être honnête, on m’a proposé des rôles qui n’étaient pas ce que j’avais forcément envie de faire. Ils étaient ou trop sérieux, ou trop premier plan. Et je n’ai pas du tout envie d’être au premier plan. Je pense qu’au cinéma, c’est plus sympa de partager l’affiche, le risque, et d’y aller en douceur. Je trouve ça plus amusant, dans un premier temps, d’être le douzième rôle d’un film au cinéma que d’être le premier. » Justement, tout se passe bien avec vos enfants malgré votre emploi du temps chargé ? « Oui. Ce qui est génial aujourd’hui c’est que, comme ils sont grands, ils peuvent m’accompagner. Ma fille vient à la radio ces derniers temps, elle s’est découvert une passion pour l’émission. Mon fils m’a dit qu’il avait envie de voir mon one-man. Donc maintenant, ce sont eux qui sont demandeurs, qui ont envie. Comme ils sont plus grands, c’est plus facile à gérer. C’était très dur ces dernières années car ils étaient plus jeunes donc je faisais des allers-retours dans tous les sens, c’était compliqué. C’est plus facile maintenant. » (cd) Cauet sera le 27 février au Cirque Royal de Bruxelles et le 13 mars au Trocadero de Liège. SOUNDCHECK En 2017, Alexander Crossan, alias Mura Masa, sortait un premier album avec des featurings de dingue (A$AP Rocky, Charli XCX, Christine and the Queens, Damon Albarn, Jamie Lidell, etc.) et était même nominé pour deux Grammy Awards, dont le ‘best dance album’. Janvier 2020, il est de retour avec sa boîte à rythme, mais a troqué presque tout le reste contre une guitare pour nous offrir un album nettement plus indie-rock. « R.Y.C. », pour ‘Raw Youth Collage’, se construit autour de réflexions très personnelles et post-adolescentes sur la nostalgie, la solitude, l’amour, et les difficultés à vivre le moment présent. Un album pertinent et bien de son époque par une artiste de 23 ans qui n’a pas peur de se renouveler.(pj) ●●●○○



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :