Métro Belgique n°4158 20 jan 2020
Métro Belgique n°4158 20 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4158 de 20 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Vanaken offre le Topper à Bruges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
lm 1 6 NEWS LUNDI 20/1/2020 metrotime.be AFP/Z. Abdelkafi Incendie à « La Rotonde » La police a ouvert une enquête après un début d’incendie, dans la nuit de vendredi à samedi, dans la brasserie parisienne « La Rotonde », située dans le quartier de Montparnasse et prisée du président français Emmanuel Macron. Les policiers ont découvert un départ de feu, qui a été rapidement circonscrit, sur la terrasse fermée. Les premières investigations s’orientent vers l’hypothèse d’un acte volontaire. Ph. Twitter L’Iran menace l’AIEA de « graves » répercussions TÉHÉRAN Le président du Parlement iranien a mis en garde hier l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) contre de « graves » répercussions après le déclenchement par les Européens du mécanisme de règlement des différends (MRD) contre l’Iran. Les trois États européens (France, Allemagne, Grande- Bretagne) parties à l’accord sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015 ont annoncé mardi avoir déclenché le MRD pour forcer Téhéran à revenir à l’application totale de ce texte contraignant pour son programme nucléaire. Le pacte passé entre la République islamique et le groupe 5+1 (Chine, États- Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) menace de voler en éclats depuis que Donald Trump s’en est retiré unilatéralement en 2018, avant de rétablir de lourdes sanctions économiques contre l’Iran. Berlin, Paris et Londres maintiennent qu’ils restent engagés dans l’accord, mais Téhéran les accuse d’inaction. « Ce que ces trois pays européens ont fait sur le dossier du nucléaire iranien est regrettable », a affirmé hier le président du Parlement iranien, Ali Larijani. UNE COOPÉRATION MENACÉE « Nous annonçons clairement que si l’Europe, pour quelque raison que ce soit, utilise l’article 37 de l’accord sur le nucléaire de manière injuste, alors l’Iran prendra une grave décision sur la coopération avec l’Agence », a-t-il ajouté. L’article 37 prévoit que si aucune solution n’est trouvée au contentieux, le Conseil de sécurité de l’Onu pourrait rétablir les sanctions qui Israël installe un système anti-tunnels JÉRUSALEM L’armée israélienne a annoncé hier mettre en place une infrastructure souterraine le long de la frontière avec le Liban pour contrer la menace d’incursions du mouvement chiite Hezbollah à partir de tunnels. « Dimanche19 janvier, l’armée israélienne a commencé à déployer une infrastructure technologique pour détecter et identifier des activités de construction souterraine le long de la frontière libanaise », a indiqué l’armée. Ce nouveau système équipé de « capteurs » va permettre de fournir « des informations sismiques et acoustiques », indiquant de potentielles activités souterraines. Les travaux, qui ont commencé près de la localité de Misgav Am, à la pointe nord d’Israël, devraient s’étendre sur plusieurs kilomètres le long de la « ligne bleue » qui sépare le Liban d’Israël. L’installation de capteurs anti-tunnels intervient quelques mois après un regain de tension entre le Hezbollah et Israël marqué par des échanges de tirs, un an après qu’Israël a affirmé avoir découvert des tunnels creusés par le mouvement chiite, soutenu par Téhéran. Selon l’État hébreu, ces tunnels sont creusés pour mener des infiltrations sur son sol. Les six tunnels découverts au cours de avaient été levées dans le cadre de l’accord. Depuis mai 2019, Téhéran s’est affranchi d’engagements pris dans le cadre de l’accord de Vienne limitant drastiquement ses activités nucléaires, en riposte aux sanctions américaines et à l’incapacité des pays européens à les contourner. En janvier, Téhéran s’est notamment affranchi de toute limite sur le nombre des centrifugeuses qu’elle s’autorise à faire tourner pour enrichir l’uranium. WASHINGTON POINTÉ DU DOIGT L’Iran a toutefois dit que ces engagements mis à mal pouvaient être appliqués de nouveau en cas d’évolution positive. Ces développements interviennent dans le sillage d’une flambée des tensions entre l’Iran et des pays occidentaux après l’assassinat le 3 janvier à Bagdad dans un tir AFP/J. Guez l’opération « Bouclier du Nord » devaient servir à passer du Liban à Israël afin d’enlever ou d’assassiner des soldats ou civils israéliens, selon l’armée israélienne. ◀ STR/AFP Une tenue spatiale moquée Dévoilé samedi sur Twitter, l’uniforme de la nouvelle force spatiale américaine a suscité nombre de moqueries, les internautes s’interrogeant sur l’intérêt de porter une tenue de camouflage dans l’espace. La force spatiale américaine a justifié son choix par « la réutilisation d’uniformes de l’armée de Terre et de l’US Air Force afin d’économiser les coûts de conception et de production d’un nouvel uniforme ». de drone américain du général iranien QassemSoleimani, et l’aveu de Téhéran quelques jours plus tard de sa responsabilité dans le crash d’un avion civil, atteint par erreur par un missile. « Le problème, ce n’est pas le comportement de l’Iran », a encore affirmé hier M. Larijani. « Ce sont les menaces des Maduro prêt à dialoguer avec les États-Unis CARACAS Le président du Venezuela Nicolas Maduro s’est dit disposé à un « dialogue » avec les États- Unis pouvant mener à « un nouveau type de relations » entre les deux pays. « S’il y a du respect entre les gouvernements, quelle que soit l’importance des États-Unis, et s’il y a un dialogue, un échange de renseignements véridiques, alors soyez sûrs que nous pouvons créer un nouveau type de relation », a déclaré le chef de l’État socialiste. Il a assuré que si Donald Trump levait les sanctions à l’égard de Caracas, les États-Unis qui ont poussé un puissant pays européen vers une position humiliante et injuste ». L’Allemagne a indiqué la semaine dernière que les États-Unis avaient menacé d’imposer des droits de douane de 25% sur les automobiles européennes pour pousser les Européens à déclencher le MRD. ◀ AFP/F. Parra entreprises américaines pourraient largement bénéficier des ressources pétrolières vénézuéliennes. ◀
metrotime.be LUNDI 20/1/2020 ON THE ROAD 7 FORD PUMA Mieux vaut tard que jamais On retrouve d'ailleurs sur le « visage » de ce SUV compact quelque chose du petit coupé Puma de la fin des années 90, comme le capot bombé et la forme des phares. À part cela, le Puma a bien sûr des proportions typiques du segment, et ce qu'il faut de muscles qu'on devine sous la peau. La lunette arrière très inclinée donne une allure plus sportive que « familiale pratique » (mais les apparences sont trompeuses) et d'après certains, cela donne au Puma des petits airs de Porsche Macan. Chacun jugera. À 4,2 mètres, le Puma est l’un des SUV les plus compacts du moment, mais son empattement dans la norme (2,59 mètres) garantit un habitacle aussi spacieux que les autres… ou presque. Car Ford a choisi de ne pas trop sacrifier le coffre, ce qui implique un compromis, notamment sur la longueur d'assise des sièges arrière. Le coffre de 456 litres (402 litres pour la version EN QUELQUES CHIFFRES Moteur Transmission Boîte L/l/h (mm) Poids à vide (kg) Volume du coffre (l) hybride légère) est en effet très honorable pour la catégorie, mais on trouve surtout sous le plancher la « MegaBox », un compartiment étanche assez grand pour une valise-cabine, ou plutôt pour des vêtements de sport et autres bottes crottées de boue, que l'on pourra rincer à grandes eaux grâce au petit bouchon qui se trouve au fond de ce compartiment. EN AVANCE SUR SON TEMPS En matière de technologies embarquées, le Puma ne fait pas dans le low cost. Du combiné d'instruments digital 12,3"au système multimédia à connexion 4G, il ne manque pas grand-chose. On retient surtout que le Puma est prêt pour la prochaine phase de connectivité (quand les voitures communiqueront entre elles et avec les infrastructures) et avertira le conducteur en temps réel de la présence sur son parcours d'obstacles Réservoir (l) Vitesse maxi (km/h) Conso mixte (l/100 km) CO 2 (g/km) Prix (€ ) Gamme (€ ) POUR Volume et praticité du coffre Contenu numérique Niveau d’équipement Tenue de route pas encore visibles (travaux, piétons, animaux ou objets sur la chaussée). En attendant, les (désormais) classiques du genre, comme le régulateur de vitesse intelligent ou l'aide active au maintien de voie, sont présents. Sous le capot, Ford n'a retenu que l'excellent 3 cylindres essence EcoBoost, décliné en quatre versions : classiques 95 ou 125 chevaux, et versions à hybridation légère 125 ou 155 chevaux. Pour rappel, l'hybridation légère assiste le moteur thermique et lui donne un petit coup de boost, tout cela pour réduire conso et CE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 25 BILLETS « WIN FOR LIFE » A GAGNER !. In., g. NEW F OR.5 WIN FOR LIFE 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT20w04 200120ZF-WFL émissions, mais ne permet pas de rouler en mode électrique. Nous avons pris en main le 155ch, dans une finition ST- LineX. Première remarque : le moteur vibre au démarrage, mais ces vibrations disparaissent une fois en route. On note ensuite que cette finition reçoit des suspensions particulièrement fermes. OK, ça fait sport, mais c'est peut-être un peu trop ! L'essai d'une finition Titanium, bien plus conciliante, le confirme. Cela dit, cette fermeté est synonyme d'un maintien de caisse irréprochable en virage. Un seul regret  : CONTRE Suspensions raides (version ST-Line X) Détails de finition Pas de ST Line X sans suspensions sport Habitabilité arrière malgré son hybridation, le 1.0 EcoBoost manque encore de souplesse en ville. Stéphane Lémeret RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Combien de sens a l’homme ? A Quatre B Cinq o C Six CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez HOMME A, B ou C (ex.  : HOMME A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 360 à partir d’un téléphone fixe et tentez votre chance de remporter 3.000  € par mois… à vie ! GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge -18 Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 31/01/20 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept SPRL et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sprl, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :