Métro Belgique n°4155 15 jan 2020
Métro Belgique n°4155 15 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4155 de 15 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : des phoques relâchés à la côte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 NEWS MERCREDI 15/1/2020 metrotime.be Rejet d’un nouveau référendum d’indépendance en Écosse LONDRES Le Premier ministre Boris Johnson a formellement rejeté hier la demande du gouvernement écossais d’autoriser la tenue d’un nouveau référendum d’indépendance de la nation majoritairement opposée au Brexit. o - ligehrepCE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 25 BILLETS « WIN FOR LIFE » A GAGNER ! NEW 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT20w03 200115ZF-WFL AFP/A. Buchanan Le Premier ministre Boris Johnson a rejeté la demande de nouveau référendum d’indépendance en Écosse. Dans une lettre adressée à la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, aussi cheffe du Parti nationaliste écossais (SNP), Boris Johnson a affirmé que le précédent référendum à ce sujet, tenu en 2014, était un scrutin qui n’arrivait « qu’une fois dans une génération ». Lors de ce 1er référendum, les Écossais avaient voté à 55% pour rester au sein du Royaume-Uni. « Le gouvernement britannique continuera à respecter la décision démocratique du peuple écossais et la promesse que vous lui avez faite », écrit-il, avant de poursuivre  : « C’est pourquoi, je ne peux accepter un transfert de pouvoir (au profit du gouvernement local) pour organiser un futur référendum d’indépendance. » OBLIGATION DE QUITTER L’UE Nicola Sturgeon avait officiellement demandé en décembre à ce qu’un nouveau scrutin sur l’indépendance de la région soit organisé en 2020, car elle estimait que le Le volcan Taal continue d’inquiéter aux Philippines TANAUAN Le volcan Taal pourrait continuer pendant des semaines à cracher des cendres et de la lave au sud de Manille, ont averti hier les autorités. Cela risque d’empêcher le retour de milliers de personnes qui ont évacué les lieux de crainte d’une éruption de grande ampleur. Le volcan situé à 65 km de la capitale s’est réveillé dimanche, projetant une immense colonne de fumée dans le ciel et des jets de lave rougeoyante. Le volcan Taal est l’un des plus actifs dans un archipel qui est une zone d’intense activité sismique du fait de sa position sur la « Ceinture de feu du Pacifique ». ◀ AFP/T. Aljibe RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Qu’est-ce qu’un genu varum ? A Des jambes arquées B Des jambes en X C Des jambes en U CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez JAMBES A, B ou C (ex.  : JAMBES A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 360 à partir d’un téléphone fixe et tentez votre chance de remporter 3.000 € par mois… à vie ! GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge -18 Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 31/01/20 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept SPRL et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sprl, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers. Brexit imminent avait complètement changé la donne. L’Écosse avait en effet voté en 2016 à 62% contre le Brexit, mais la province sera obligée de quitter l’Union européenne au 31 janvier, comme le reste du Royaume- Uni. « Cette réaction était prévisible, mais elle est aussi intenable et autodestructrice », a réagi Mme Sturgeon, accusant les conservateurs au pouvoir d’être « terrifiés par le droit de l’Écosse à choisir ». « Ils savent que si on nous donne le choix, nous choisirons l’indépendance », a-telle estimé, affirmant que le parti de Boris Johnson n’avait « aucun argument positif en faveur » d’un maintien de l’Écosse au sein du Royaume- Uni. ◀ LUXEMBOURG Les restrictions imposées par la Hongrie au financement des ONG bénéficiant de capitaux étrangers ne sont pas conformes au droit de l’Union européenne (UE). Elles violent le principe de la libre circulation des capitaux, mais aussi le droit de protection de la vie privée et des données personnelles ainsi que le droit à la liberté d’association, a estimé, hier, l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE). La Cour avait été saisie, fin 2017, par la Commission européenne qui considère que la Hongrie « a manqué aux obligations qui lui incombent » en matière de « libre circulation des capitaux », en raison d’une loi entraînant « une discrimination Big Ben pourrait annoncer le Brexit AFP/A. Dennis LONDRES Le Premier ministre Boris Johnson a évoqué l’idée hier d’un financement public pour que la cloche, actuellement silencieuse en raison de travaux, puisse retentir pour marquer la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne. La cloche la plus célèbre du monde, logée dans la tour Elizabeth du Palais de Westminster, est réduite au silence depuis plus de deux ans en raison de vastes travaux de restauration prévus pour durer encore deux ans. ◀ Des législatives anticipées en Irlande DUBLIN Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a décidé de convoquer des élections législatives anticipées le 8 février, juste après le Brexit, a indiqué hier le média public RTE. Faute de majorité parlementaire, le Fine Gael (centre droit) du Premier ministre gouverne l’Irlande depuis les législatives de 2016 avec le soutien du parti rival Fianna Fail. Mais plusieurs scandales avaient ébranlé cette alliance et l’incertitude sur la sortie du Royaume- Uni de l’Union européenne le 31 janvier étant levée, la tenue d’élections anticipées avant celles prévues en 2021 était très attendue. ◀ La loi hongroise sur les ONG critiquée AFP/J. Thys indirecte à l’égard des dons aux organisations de la société civile provenant de l’étranger et restreignent ceux-ci de manière disproportionnée ». Budapest soutient, de son côté, vouloir seulement assurer la transparence du financement des ONG. ◀
I 1:1 metrotime.be MERCREDI 15/1/2020 NEWS 9 La tension monte avant la 1 ère primaire démocrate IOWA Ne s’épargnant plus les coups, six candidats à l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine se sont affrontés hier soir lors du dernier débat télévisé avant le vote très attendu dans l’Iowa, coup d’envoi de la primaire. Alors que la course avait débuté avec une diversité record, tous les participants sur le plateau étaient, pour la première fois, blancs. Attendus sur de nombreux sujets, six candidats ont débattu. L’ancien vice-président Joe Biden, favori dans les sondages (28%), le sénateur indépendant Bernie Sanders (20%), la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (16%), l’ex-maire Pete Buttigieg (7,5%), la sénatrice modérée Amy Klobuchar (3%) et le milliardaire Tom Steyer (2%) étaient présents. L’Iowa pourrait avoir une grande influence sur la course démocrate puisqu’il AFP/F. J. Brown sera le premier à voter, le 3 février. Les sondages y sont extrêmement serrés entre quatre favoris  : Biden, Sanders, Buttigieg et Warren. BERNIE SANDERS EN ROUE LIBRE Le week-end dernier, Bernie Sanders a quitté sa réserve face à ses rivaux. À Joe Biden, il a reproché avec virulence son vote en 2002, pour autoriser George W. Bush à intervenir militairement en Irak. Le politicien de 78 ans aurait également demandé à son équipe de dépeindre sa rivale comme une candidate des élites. Alors que l’ambiance était déjà tendue, une autre polémique a explosé. CNN a affirmé que M. Sanders avait déclaré à sa rivale qu’une femme ne pourrait pas gagner la présidentielle contre Trump, alors même qu’elle venait de lui confier, fin 2018, qu’elle comptait se présenter. ◀ MOSCOU L’homme fort de l’est de la Libye Khalifa Haftar, qui combat le gouvernement libyen reconnu par l’Onu (GNA), a quitté Moscou sans signer la trêve paraphée par son rival. L’entreprise à l’origine de la procédure de destitution de Trump hackée par des Russes WASHINGTON Des Russes ont hacké cet automne l’entreprise ukrainienne à la base de la procédure de destitution américaine contre Donald Trump, au moment même où des témoins étaient auditionnés au Congrès sur cette affaire. Le président américain est embourbé dans une procédure de destitution, accusé d’avoir gelé 400 millions $ d’aide militaire à l’Ukraine en échange d’une enquête sur son potentiel rival à la présidentielle, Joe Biden. M. Trump affirme n’avoir rien à se reprocher et martèle, sans preuves, que Joe Biden et son fils Hunter sont « corrompus », notamment parce que ce dernier a siégé à la direction de Burisma, un groupe gazier ukrainien. C’est ce groupe qui a été ciblé par des hackeurs liés au renseignement militaire russe (GRU) au mois de novembre. Selon l’entreprise, Area 1, l’attaque a été « réussie ». Les méthodes utilisées par les hackeurs seraient similaires à celles utilisées pendant le piratage des e-mails de hauts responsables démocrates lors de la campagne présidentielle de 2016. Elles avaient été attribuées par les agences de renseignement américaines à la Russie. Le 18 décembre, Donald Trump Haftar a quitté Moscou sans signer de cessez-le-feu AFP AFP/M. Ngan a été mis en accusation par la majorité démocrate de la Chambre des représentants pour « abus de pouvoir » et « entrave à la bonne marche du congrès ». Il doit être jugé au Sénat. ◀ Le maréchal Haftar avait demandé lundi soir un délai de réflexion jusqu’à hier matin avant de signer l’accord formel de cessez-le-feu accepté par son rival, Fayez al-Sarraj, mais il est finalement parti de Moscou sans apposer sa signature sur le document négocié sous l’égide d’Ankara et de Moscou. Toutefois, selon la Russie, l’homme fort de l’Est libyen, qui tente sans succès depuis neuf mois de prendre la capitale Tripoli par les armes, a besoin de « deux jours » supplémentaires pour étudier le document et en discuter avec les tribus qui lui sont alliées. Les parties ont semblé néanmoins jusqu’ici respecter depuis dimanche le cessez-le-feu décidé le 8 janvier par les présidents Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, témoignant de leur influence respective alors que l’Occident semble impuissant à peser sur le chaos libyen. UN CONFLIT PARTICULIÈREMENT INSTABLE Ankara soutient Sarraj et déploie même pour ce faire des militaires tandis que Moscou, malgré ses dénégations, est soupçonné d’appuyer Haftar avec des armes, de l’argent et des mercenaires. Le départ du maréchal Haftar de Moscou PARIS Un homme de 22 ans a été condamné à un an de prison, dont six mois ferme, pour avoir poignardé et tué, par vengeance, un chien. Le 8 janvier, une mère de famille promenait sa chienne Ginger, un berger malinois de 8 ans tenu en laisse, à Bonneuilsur-Marne, à une quinzaine de kilomètres de Paris. Un homme cagoulé est brusquement venu asséner un coup de couteau au flanc de l’animal qui s’est effondré et est mort. « Tuer le chien de quelqu’un pour se venger, c’est commettre une violence sur son maître. C’est ce qu’ont considéré les juges du tribunal correctionnel de Créteil qui ont sans signer d’accord pose la question de la viabilité d’une conférence internationale sur la Libye sous l’égide de l’Onu à Berlin. Hier, le gouvernement allemand a annoncé que la chancelière allemande Angela Merkel accueillera dimanche la conférence internationale. Entre l’arrivée sur le terrain libyen de la Turquie, la présence suspectée de mercenaires russes et l’existence d’une multitude de groupes armés, la communauté internationale craint de voir le conflit libyen dégénérer. L’Europe redoute en particulier que la Libye ne devienne une « seconde Syrie » et veut réduire la pression migratoire à ses frontières, car elle a recueilli ces dernières années des centaines de milliers de migrants. ◀ Six mois de prison ferme pour avoir tué un chien Unsplash/L. Cockburn condamné le jeune homme à un an de prison dont six mois ferme », a raconté Patrice Grillon, l’avocat de la propriétaire, qui s’est « félicité » de cette peine. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :