Métro Belgique n°4153 13 jan 2020
Métro Belgique n°4153 13 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4153 de 13 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : l'ATP Cup pour la Serbie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 BD LUNDI 13/1/2020 metrotime.be.40 NA17-65 ÇA itZ4 COMME ÇA, MOtted-eiz -772, (Weeee 14.49,44/e. F7/NFEuu eger Cikia LE PÉcii2É L4, WENDY 772, M0A.1 6RREUrZ C QuavpJ Pi7 À M4x6Ncé. : (r esṟé 5fiiimir-65 AVEC MA 5 ; 5/cg LE TEMPS Que Je lezMiA16 DE ME COIFFER (efre,. 14 TOMES DISPONIBLES AU RAYON BD EN PLUS VoaS AVEZ leoPE 1-6 FILM, ONAVAir RENDEZ-VOciS ;L. VA Pax Heite.6.s. 4624.4, aol Cazenove & William Bamboo Édition BAMBOO ÉDITION 5,4/G sabote, cens «  mure,/AlleZ exiver May liCog#0 www.bamboo.fr
metrotime.be LUNDI 13/1/2020 SPORTS 19 Laurens Sweeck, champion surprise CYCLOCROSS Laurens Sweeck était aux anges hier avec son premier maillot de champion de Belgique de cyclocross sur les épaules. Chez les professionnels, le Louvaniste, 26 ans, n’était jamais monté sur la marche la plus haute du podium. « C’est le plus beau jour de ma carrière », a lâché le coureur de Pauwels Sauzen-Bingoal. Belga/D. Stockman Sweeck a placé une accélération assez tôt dans la course pour lâcher ses poursuivants, devançant à l’arrivée son équipier Eli Iserbyt d’une trentaine de secondes. « Ce fut un peu une course d’équipe. Je n’ai pas su le voir durant la course, mais je comprends que les gars ont fait de leur mieux. J’avais vraiment confiance, on en avait bien parlé. Et j’étais en plus dans un super jour, mes jambes étaient énormes aujourd’hui. Quand j’ai accéléré, j’ai rapidement creusé un écart. J’ai commis quelques fautes, mais heureusement sans conséquences. » Laurens Sweeck sera à Ottegem aujourd’hui afin de montrer pour la première fois son maillot tricolore. « Je ne sais pas si cela va changer quelque chose. J’aurai sans doute plus de visibilité, mais je ne vais pas tout d’un coup commencer à tout gagner. Je reste les pieds sur terre, je ne vais pas changer. Je suis quelqu’un qui a toujours travaillé dur pour essayer de terminer le plus haut possible dans les classements. Cela n’a pas toujours réussi, mais aujourd’hui, c’était un super jour. » Sweeck retrouvera à Ottegem ses dauphins Eli Iserbyt et Toon Aerts, ainsi que Mathieu van der Poel, champion national aux Pays-Bas pour la sixième fois d’affilée. Van der Poel l’avait emporté l’an dernier à Ottegem. ◀ AFP/F. Fife RALLYE La direction de course du Dakar a décidé hier d’annuler la 8e étape d’aujourd’hui à la suite du décès de Paulo Gonçalves. Le pilote portugais s’est tué hier au guidon de sa moto, lors de la 7e étape qui reliait au lendemain de la journée de repos la capitale Ryad à Wadi Al- Dawasir, en Arabie Saoudite. Les ambitions de Deceuninck – Quick Step en 2020 CYCLISME Avec 68 victoires l’an dernier, pour 73 en 2018, Deceuninck-Quick Step en veut toujours plus pour 2020. Il pourra compter aussi sur sa pépite Remco Evenepoel (photo), qui sera d’ailleurs accompagné au Giro par un autre jeune, le Néerlandais Fabio Jakobsen, 23 ans, sur les routes d’Italie du 9 au 31 mai. Ce sera l’un des grands objectifs du sprinter qui débutera sa saison au Tour de Valence (du 5 au 9 février). La suite de son programme passera par le Tour de l’Algarve (du 19 au 23 février) et Kuurne-Bruxelles- Kuurne le 1er mars. Le Luxembourgeois Bob Jungels, 27 ans, a confirmé lui vendredi qu’il voulait se concentrer sur les classiques flamandes lui qui a remporté l’an dernier Kuurne- Bruxelles-Kuurne. Il rêve pour 2020 d’une victoire au Tour des Flandres et disputera aussi Paris-Roubaix. Les Strade Bianche, Tirreno- Adriatico, l’E3 à Harelbeke (le 27 mars) puis le Tour des Flandres seront à son programme ensuite. De son côté, Julian Alaphilippe aimerait voir ce qu’il vaut vraiment dans une course comme le Tour des Flandres, le 5 avril. « L’an dernier, j’avais disputé les Strade Bianche pour la première fois et cela m’a bien réussi. Maintenant, je veux voir aussi une fois ce que je Le Dakar endeuillé Belga/JOMA vaux au Tour des Flandres ». Malgré un Tour de France taillé à sa mesure, Julian Alaphilippe n’affirme pas faire de la Grande Boucle son objectif. « Pas cette année encore », a souligné le Français. ◀ Ce terrible incident « a provoqué une immense vague d’émotion dans toute la caravane du Dakar et particulièrement parmi l’ensemble des pilotes moto du rallye », peut-on lire dans le communiqué officiel du célèbre rallye-raid. Hier, Gonçalves a chuté au km 276 d’une étape qui en comportait 741. Les organisateurs ont expliqué que le Portugais était en arrêt cardiorespiratoire à l’arrivée de l’équipe médicale. Après une tentative de réanimation qui a duré près de trente minutes, il a été héliporté vers l’hôpital, où son décès a été constaté. Âgé de 40 ans, Gonçalves, qui pilotait une Hero 450, disputait son 13e Dakar depuis 2006. Présent à quatre reprises dans le top 10, son meilleur classement final était une 2e place en 2015 en Amérique du Sud à 16 minutes 53 secondes de l’Espagnol Marc Coma. Il avait été sacré champion du monde des rallyes tout terrain en 2013. Malgré le décès du pilote moto portugais, c’est l’Espagnol Joan Barreda (Honda) qui a remporté en catégorie moto la septième étape du rallye-raid Dakar 2020, Ryad – Wadi Al-Dawasir (741 km dont 546 de spéciale). De son côté, le vétéran espagnol Carlos Sainz (Mini) a remporté l’étape en auto et a accru son avance. Sainz, 57 ans, a bouclé la septième spéciale, la plus longue de ce Dakar (546 km de secteur sélectif), avec 2 min 12 d’avance sur son dauphin au général, le Qatarien Nasser Al-Attiyha (Toyota), et 2 min 53 sur son coéquipier français Stéphane Peterhansel. ◀ L’entraîneur de Malaga nu et limogé EPA/M. de Leon FOOTBALL Le club de Malaga, qui évolue en Primera division, a annoncé samedi le limogeage de l’entraîneur Victor Sanchez del Amo, lui reprochant d’avoir causé du tort à l’image du club en s’exposant nu dans une vidéo diffusée malgré lui sur internet. « Je tiens à faire savoir que je suis victime d’un délit d’atteinte à ma vie privée avec harcèlement et extorsion. L’affaire est entre les mains de la police et il m’a été demandé de suivre ses instructions », avait-il écrit sur Twitter. Samedi, le club a expliqué qu’il lui semblait indispensable de changer d’entraîneur, « en vue de minimiser l’incidence sur l’équipe ». L’entraîneur adjoint, Sergio Pellicer, a été nommé entraîneur par intérim, le temps d’en recruter un autre. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :