Métro Belgique n°4150 8 jan 2020
Métro Belgique n°4150 8 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4150 de 8 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : un bain en père Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 NEWS MERCREDI 8/1/2020 metrotime.be EPA / CJ. Gunthers Ire Un automobiliste énervé Un automobiliste a tiré sur deux enfants de 12 et 13 ans dans la ville américaine de Milwaukee dans l’état du Wisconsin parce que ceux-ci jetaient des boules de neige en direction des voitures. Les deux enfants ont été emmenés à l’hôpital mais leurs jours ne sont pas en danger. La police de Milwaukee cherche encore des témoins de l’incident. AFP / B. Ismoyo Des nuages « brisés » Sanchez reconduit au pouvoir MADRID Le socialiste espagnol Pedro Sanchez a été reconduit au pouvoir hier d’extrême justesse par les députés après huit mois de paralysie politique et va pouvoir former un gouvernement minoritaire, en coalition avec la gauche radicale de Podemos. Pedro Sanchez a obtenu 167 votes favorables des députés tandis que 165 ont voté contre son investiture à la tête du gouvernement et que 18 se sont abstenus lors de ce vote où seule une majorité relative lui suffisait. Il avait perdu dimanche un premier vote de confiance faute d’avoir obtenu la majorité absolue nécessaire de 176 députés sur 350. La marge infime obtenue hier laisse toutefois présager une législature compliquée pour le socialiste, à la tête du premier exécutif de coalition dans le pays depuis la fin de la dictature franquiste en 1975. NÉGOCIATIONS EN CATALOGNE M. Sanchez, pour lequel ont voté les socialistes, Podemos et plusieurs petits partis dont les nationalistes basques du PNV, doit son investiture à l’abstention, arrachée après de longues négociations, des 13 députés du parti séparatiste catalan ERC (Gauche Républicaine de Catalogne) qui lui a permis de l’emporter. En échange de cette abstention, les socialistes ont promis la tenue d’une négociation entre le gouvernement central et l’exécutif régional catalan, contrôlé par les séparatistes, pour résoudre le « conflit politique sur l’avenir de la Catalogne ». Les résultats de cette négociation seront soumis au vote des Catalans lors d’une consultation. Les socialistes se sont empressés de préciser qu’il ne s’agirait jamais du référendum d’autodétermination que les séparatistes réclament. UN VIRAGE À GAUCHE PROMIS La reconduction de M. La Belgique prête à assister l’Australie BRUXELLES La Belgique est prête à apporter une assistance à l’Australie dans sa lutte contre les feux de forêt qui dévastent toujours de larges parties du sud du pays, a indiqué hier la Première ministre Sophie Wilmès, en exprimant sa « solidarité avec le peuple australien ». « Solidarité avec le peuple australien dans ces moments tragiques », a-t-elle ajouté, sans préciser quelle forme pourrait prendre une assistance belge et alors que des pompiers belges ont exprimé le souhait d’aider leurs collègues australiens. Philippe Goffin, le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, a pour sa part indiqué que ses services ont pris contact AFP / P-P. Marcou AFP / S. Khan hier matin avec l’ambassade d’Australie en Belgique pour « simplement lui signaler notre disponibilité ». Il a lui aussi exprimé, au micro de la chaîne de radio Bel RTL dont il était l’invité, sa solidarité avec l’Australie. En même temps, WWF Belgique a débuté une campagne de collecte de fonds sur son site internet afin de lutter contre la « catastrophe écologique » causée par les incendies de forêt qui dévastent actuellement l’îlecontinent. Plus tard dans la journée, Charles Michel a également proposé davantage d’aide de l’Europe. « Nous soutenons tous les Australiens touchés par cette catastrophe d’une ampleur sans précédent. L’Union européenne fournit déjà un soutien concret via des cartes qui ont facilité les opérations de sauvetage. L’UE et les États membres sont prêts à en faire plus », a-t-il indiqué. ◀ L’opération de modification des conditions météorologiques en Indonésie a réussi, a déclaré un responsable hier. L’armée de l’air a « brisé » les nuages avant qu’ils n’atteignent la capitale Jakarta et qu’ils provoquent de nouvelles inondations. À l’aide de fusées éclairantes, les autorités ont lancé des opérations d’ensemencement des nuages afin de provoquer des averses au large de l’île de Java. Sanchez met fin à huit mois de blocage. Mais avec seulement 155 députés socialistes et Podemos, il devra négocier d’arrache-pied avec d’autres forces le vote de toutes ses lois et en premier lieu du budget. Ensemble, les socialistes et Podemos ont promis un virage à gauche : hausse de la fiscalité pour les plus riches et les grandes entreprises, abrogation partielle de la réforme controversée du marché du travail adoptée en 2012 par les conservateurs, encadrement des loyers… EN BREF ▶ Les autorités de Port Rico ont décrété hier l’état d’urgence après un tremblement de terre de magnitude 6,4 ayant fait au moins un mort et plusieurs blessés. ▶ Le chef de file de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido a prêté serment hier comme président du Parlement depuis le perchoir, fort de sa réélection par l’opposition dimanche, après avoir été empêché dans un premier temps d’entrer dans le bâtiment par les forces de l’ordre. Un programme décrié par l’organisation patronale CEOE qui a dénoncé des mesures « plus proches du populisme que de l’orthodoxie économique » et a mis en garde contre ses effets « très négatifs sur la création d’emplois ». ◀ ▶ L’épidémie de rougeole qui sévit en République démocratique du Congo est « la pire au monde » et a tué plus de 6.000 personnes en un an, a indiqué hier l’OMS qui demande 40 millions $ supplémentaires pour y faire face. ▶ Les avocats d’Harvey Weinstein ont demandé hier, sans succès, un report du procès du producteur de cinéma, estimant que son inculpation lundi à Los Angeles pour d’autres faits rendait impossible la désignation d’un jury équitable.
metrotime.be MERCREDI 8/1/2020 NEWS 7 Un mandat d’arrêt contre l’épouse de Carlos Ghosn AFP / A. Pizzoli TOKYO La justice japonaise a émis un mandat d’arrêt à l’encontre de Carole Ghosn, soupçonnée de faux témoignage dans l’enquête japonaise sur son mari Carlos Ghosn, a annoncé hier le parquet de Tokyo. Ce mandat d’arrêt intervient alors qu’une demande d’arrestation de Carlos Ghosn a été émise début janvier par Interpol après la fuite au Liban de l’ancien grand patron de Renault et Nissan, qui était en liberté sous caution au Japon dans l’attente de son procès pour malversations financières présumées. Selon le parquet de Tokyo, Carole Ghosn est soupçonnée de fausses déclarations devant la justice japonaise en avril 2019, quand elle avait été interrogée sur ses éventuelles rencontres avec une personne dont le nom n’a pas été cité. Mme Ghosn était en première ligne pour défendre son mari, qui avait été arrêté en novembre 2018 au Japon puis inculpé. Après 130 jours de prison notamment, M. Ghosn avait été libéré sous caution fin avril mais avait l’interdiction de voir ou de contacter sa femme. LE CERVEAU DE L’OPÉRATION Cette interdiction était perçue par la défense de M. Ghosn comme une « punition » pour le démoraliser, tandis que le parquet japonais soupçonnait Mme Ghosn d’être entrée en contact avec des protagonistes de l’affaire. Après la fuite de M. Ghosn du Japon, plusieurs médias ont présenté son épouse comme le cerveau de l’opération. Carlos Ghosn, qui doit tenir une conférence de presse très attendue à Beyrouth aujourd’hui, a toutefois assuré la semaine dernière qu’il avait organisé « seul » son exfiltration. ◀ PARIS L’Assemblée nationale examinera le projet contesté de réforme des retraites à partir du 17 février et durant deux semaines, en procédure accélérée, a-t-on hier mardi de source parlementaire. Cet ordre du jour a été donné hier par le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau, en conférence des présidents de l’Assemblée. Le projet de réforme, qui comprend un projet de loi organique et un projet de loi ordinaire, sera présenté en Conseil des ministres le 24 janvier. Ces textes doivent ensuite passer devant une commission spéciale à l’Assemblée nationale, suivant la demande faite hier par le chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre. Ce calendrier, en commission puis dans l’hémicycle, devrait permettre une adoption en première lecture début mars. Puis le projet de réforme passera au Sénat. UN NOUVEAU ROUND DE CONCERTATIONS Après plus d’un mois de grève contre cette réforme, le gouvernement ouvrait hier un nouveau round de concertations. Le Premier ministre Edouard Philippe s’est dit « ouvert à des discussions sur beaucoup de sujets », dont celui de la « conférence Onze morts dans la plus grande prison de Kinshasa KINSHASA Au moins onze détenus sont morts depuis le début de l’année dans la plus importante prison de Kinshasa, en raison d’une rupture de stocks en nourriture et en médicaments, a-ton appris de sources pénitentiaire et humanitaire. « Depuis octobre, l’État n’a plus décaissé de fonds pour ravitailler la prison en médicaments et en nourriture », a déclaré un responsable de la prison centrale de Makala à Kinshasa sous le couvert de l’anonymat. « C’est vrai, il y a eu retard dans le paiement des fournisseurs, ce qui justifie ces ruptures de stocks à la prison centrale de Makala. Mais, la situation a été régularisée depuis » lundi s’est La réforme des retraites examinée le 17 février AFP / J. Kannah défendu lundi le ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende. Son adjoint, le viceministre de la Justice, Bernard Takayite, a pour sa part fait porter la responsabilité sur le ministre des Finances, qui refuse selon lui de débloquer les fonds pour ravitailler les prisons, en dépit de plusieurs démarches effectuées. « Il y a près de 9.000 prisonniers. Le nombre d’une dizaine de morts peut se comprendre. Mais, il faut aussi que des médecins nous disent si ces morts ont pour cause ces ruptures de stocks en médicaments et en nourriture », a-t-il ajouté. La prison centrale de Makala a été construite du temps de la colonisation belge pour recevoir 1.500 personnes. Elle compte à ce jour « 8.618 détenus », a déploré Emmanuel Cole, responsable d’une organisation congolaise active dans les milieux carcéraux de République démocratique du Congo (RDC). ◀ 'NOICAT DU COMPLEXE P TRCCHIMFQE DE LAVER AFP / C. Simon 1 N GREVE men. mem de financement » proposée par le numéro un de la CFDT Laurent Berger. Il a convié les partenaires sociaux vendredi matin à Matignon pour déterminer le « contenu » de la conférence de financement proposée par le syndicat français CFDT dans le cadre de la réforme des retraites. Berger a réaffirmé hier, à son arrivée à la réunion multilatérale au ministère du Travail, qu’« il fallait d’abord que l’âge pivot soit enlevé du projet de loi » sur les retraites pour espérer une sortie du conflit social. PHNOM PENH Les propriétaires d’un immeuble en construction qui s’est effondré la semaine dernière au Cambodge ont été inculpés de meurtre. L’accident a coûté la vie à 36 personnes tandis que 23 autres ont été extraites vivantes des décombres. Les opérations de secours ont pris fin dimanche. L’immeuble, haut de sept étages, s’est effondré vendredi dans la province de Kep, située à environ 160 kilomètres de la capitale Phnom Penh. Les propriétaires, un couple marié, ont été inculpés lundi avant d’être remis en liberté contre le payement d’une caution et TRAFIC SNCF ENCORE PERTURBÉ Le trafic SNCF sera encore perturbé aujourd’hui, avec 75 % des TGV et 50 % des Transilien « en moyenne » en circulation au 35e jour de grève reconductible contre la réforme des retraites. Sur le réseau TGV, le trafic sera « normal » entre Paris et Lille, « quasi normal » sur les lignes Paris-Lyon et Paris- Marseille. Le trafic sur le réseau de la RATP sera lui toujours « très perturbé » mais aucune ligne de métro ne sera totalement fermée. ◀ Inculpation des propriétaires de l’immeuble effondré au Cambodge placés sous contrôle judiciaire, selon un porte-parole du tribunal cité par le Khmer Times. Ils risquent jusqu’à trois ans de prison. Le chantier, entamé au début du mois de mars sans autorisation, avait finalement été autorisé mais uniquement pour un immeuble de six étages, selon un fonctionnaire de l’aménagement du territoire cité par la chaîne locale VOD. En juin dernier, au moins 28 personnes avaient perdu la vie dans l’effondrement d’un immeuble dans la province de Preah Sihanouk, poussant le gouverneur à démissionner de ses fonctions. ◀



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :