Métro Belgique n°4150 8 jan 2020
Métro Belgique n°4150 8 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4150 de 8 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : un bain en père Noël.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 NEWS MERCREDI 8/1/2020 metrotime.be • Ph. Belga Face à la saturation du réseau d’accueil, Mme De Block a annoncé samedi que seraient désormais exclues de l’accueil deux catégories de demandeurs de protection internationale. La première touche les migrants concernés par la procédure dite de Dublin : ils sont entrés dans l’Union européenne par un État désigné responsable de leur demande de protection, mais sollicitent une protection de la Belgique. « Contrairement aux affirmations de la ministre, ces demandeurs ne sont ni des fraudeurs, ni des abuseurs. En application du règlement Dublin, ils ont le droit de demander l’asile en Belgique et donc d’être accueillis dans le Les Belges sont généreux De plus en plus de Belges déclarent des dons sur leur déclaration d’impôt, selon des chiffres du SPF Finances. Pour la déclaration 2018, cela concernait 904.693 contribuables, soit 10,3 % de plus qu’en 2017 et 40,9 % de plus qu’en 2013. Le montant de ces dons a aussi fortement progressé. En 2018, plus de 263 millions € ont été consacrés à des dons à des associations. BRUXELLES Les demandeurs d’asile visés par les dernières mesures de la ministre Maggie De Block sont présentés à tort comme abusant de la procédure ou du système d’asile, ont dénoncé hier plusieurs ONG engagées sur le terrain. réseau de Fedasil », l’agence en charge de l’accueil de ces personnes, affirment les ONG (CIRé, Ligue des Droits Humains, Avocats.be, Bxl Refugees, Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde et Nansen). DES PERSONNES DISCRIMINÉES L’autre catégorie concernée est celle des personnes ayant déjà obtenu le statut de protection dans un autre État européen. Selon les ONG, elles présentent une demande de protection en Belgique « parce qu’elles ne sont pas en sécurité dans ce (premier) pays, ou qu’elles y font l’objet de fortes discriminations ». Un nouveau statut de AFP / I. Mukherjee Des ONG s’en prennent à De Block Editeur : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs) : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Metro’s content room: Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Laura Sengler, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Belga / J. Roosens protection peut leur être octroyé si elles démontrent que les conditions de vie dans l’État où elles avaient reçu un statut constituent un traitement inhumain et dégradant contraire à la Convention européenne des Droits de l’Homme. « On pense notamment au jeune Érythréen qui s’est donné la mort au centre fermé de Vottem en octobre 2017. Il était reconnu réfugié en Bulgarie, où il avait été victime d’une tentative de meurtre à coup de hache en Le Conseil d’État rend son avis sur le tarif prosumer BRUXELLES Consulté par l’exécutif wallon, le Conseil d’État a rendu un avis tranché, étrillant le projet de décret qui devait ouvrir la voie au report à 2025 de la mise en œuvre du tarif prosumer, cette contribution que la Cwape – le régulateur du secteur en Wallonie – entend faire payer, dès 2020, aux détenteurs de panneaux photovoltaïques pour l’utilisation du réseau. Volontairement vague, ce texte stipulait seulement que les tarifs de distribution d’électricité ne doivent pas avoir d’incidence négative significative sur la facture des prosumers, laissant de facto le régulateurlibre Belga / A. Belot d’introduire une redevance qu’il défend bec et ongles. Selon le journal Le Soir, qui a pu consulter l’avis du Conseil d’État, ce dernier donne raison à la Cwape sur toute la ligne, estimant notamment « inadmissible en droit » le texte de l’exécutif puisqu’il « porte atteinte à l’indépendance du régulateur », celui-ci ayant « le droit de changersa formule tarifaire s’il le souhaite ». « C’est un avis très dur mais, au moins, les choses sont claires. Malgré un projet de décret qui tentait de respecter les compétences des uns et des autres, le Conseil d’État dit que le parlement wallon ne peut intervenir dans les compétences tarifaires du régulateur », a commenté Philippe Henry (Ecolo), ministre wallon de l’Énergie. ◀ Lay-out : Alessandra Di Palma, Sarah Tilley, Afrodite Trevlopoulos (Art Director) Content director : Stefan Van Reeth Production : Tél. (02) 227 93 87 Distribution : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be Arnaque par SMS Des SMS circulent actuellement demandant aux utilisateurs de (dé)bloquer d’urgence leur carte bancaire, au nom de Card Stop. Ces messages sont en réalité émis par des fraudeurs, avertissent Worldline et Febelfin. Le lien indiqué dans le message conduit vers un faux site web sur lequel les personnes doivent compléter leurs données bancaires. raison de sa couleur de peau. La Belgique avait malgré tout décidé de l’y renvoyer », exposent les ONG. Theo Francken a également tenu à réagir à la polémique. L’ancien secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration estime que les décisions de Mme De Block « vont manifestement à l’encontre de la loi sur l’accueil ». Le député N-VA déposera cette semaine une proposition de loi pour modifier la loi Accueil afin d’en bannir les « abus », a-t-il annoncé. ◀ Marketing : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing@metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites L’aide en matière d’asile doublée MALTE L’agence européenne de l’asile (EASO) a annoncé hier le doublement de ses opérations en 2020, en particulier pour renforcer sa présence en Grèce, à Chypre et à Malte, où l’afflux de migrants a explosé en 2019. L’an dernier, la Grèce a accueilli 62.445 de ces exilés, contre 32.742 l’année précédente. Le petit État insulaire de Malte a vu débarquer 3.405 personnes, soit deux fois plus que les 1.445 de 2018, tandis que 7.647 migrants sont arrivés à Chypre (4.307 en 2018). Avec quelque 550 agents en Grèce, EASO prévoit donc « trois fois plus d’assistants sociaux » et une aide plus ciblée « pour aider à la réception dans les hot-spots » comme celui de Lesbos, où plus de 37.000 personnes s’entassent dans des conditions souvent indignes. ◀ Test Achats applaudit un jugement en faveur de deux passagers BRUXELLES « L’étau se resserre autour de Ryanair », se félicitait hier Test Achats. L’organisation de défense des consommateurs réagit ainsi à la décision d’un tribunal carolo, le 26 décembre dernier, de condamner la compagnie aérienne irlandaise à indemniser deux passagers néerlandais lésés lors des grèves de 2018. Le vol des deux plaignants entre Charleroi et Santander avait été annulé le 22 juillet 2018 lors des mouvements de grève du personnel de Ryanair. Test Achat appelle AFP / P. Pavani toutes les personnes victimes des grèves à se joindre gratuitement à son action collective. ◀ E. r. : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metrotime.be MERCREDI 8/1/2020 NEWS 3 Un conducteur sur cinq ne connaît pas la « tirette » LUBBEEK L’Agence des Routes et de la Circulation de Lubbeek a lancé hier une campagne d’information sur le principe de la tirette. Des panneaux d’informations à ce sujet seront placés pendant un mois le long des routes et autoroutes flamandes. Bien que la tirette soit obligatoire sur nos routes depuis 2014, une étude de Vias a démontré qu’un conducteur sur cinq ne sait toujours pas comment ce principe fonctionne. Près de quatre conducteurs sur dix constatent quotidiennement que d’autres conducteurs appliquent de manière erronée la tirette, ce qui énerve 84 % d’entre eux. Cependant, la même étude montre également que 88 % des conducteurs sont favorables à ce système car il assure, entre autres, un trafic plus fluide. ADAPTER SA VITESSE Pour bien appliquer la tirette, le conducteur doit continuer à rouler sur sa bande jusqu’à environ 50 mètres avant le rétrécissement. Il doit ensuite s’insérersurla bande où la circulation continue. Les conducteurs se trouvant sur cette bande doivent eux laisser volontairement de la place pour qu’un autre véhicule puisse s’installer. L’Agence conseille Baisse de plus de 20 % du chômage à Bruxelles L etîrtélâ Belga / T. Roge \Zisidâil s• BRUXELLES En 2019, Bruxelles a compté en moyenne 88.047 chercheurs d’emploi, soit un niveau plus atteint depuis 2003, a indiqué hier Actiris. En cinq ans, le chômage global a baissé de plus de 20 % à Bruxelles, révèle encore l’Office régional bruxellois de l’Emploi. Sur base de la moyenne annuelle de 2019, le taux de chômage en Région bruxelloise s’établit à 15,7 %. En 2010, le taux de chômage s’élevait à 20,4 %. La baisse du chômage des jeunes est passée de 16.079 unités en 2010 à 8.479 unités en 2019, soit une diminution de 47,3 %. Les chercheurs d’emploi faiblement qualifiés sont ceux qui bénéficient le plus de la baisse du chômage. ◀ aux conducteurs qui doivent s’insérer sur une autre voie d’adapter leur vitesse à celle de la bande voisine 300 mètres avant le rétrécissement et de s’insérer sans freiner pour que la circulation puisse continuer en douceur. « L’application non-correcte de ce principe est une grosse source d’irritation, alors qu’il s’agit d’un système très juste : toutes les bandes sont utilisées jusqu’au bout. Ce n’est presque pas possible de faire plus juste. La tirette garantit une circulation fluide et un trafic plus sûr », a déclaré la ministre flamande de la Mobilité Lydia Peeters (Open VLD) à Lubbeek. Ne pas appliquer la tirette est une infraction du premier degré punie d’une amende de 58 €. LES FLAMANDS PLUS CONNAISSEURS Un autre sondage de Vias a montré des différences régionales au niveau des connaissances du phénomène. En EN BREF ▶ Le ministre-président flamand, Jan Jambon (N- VA), a reconnu hier devant le parlement que sa fonction lui imposait de rassembler les gens alors qu’il avait créé une vive polémique au début de l’année en déclarant qu’une famille de réfugiés avait pu s’acheter une maison grâce aux montants des allocations familiales. Le ministre du Bien-être, Wouter Beke (CD&V), a quant à lui communiqué une série de chiffres sur les allocations familiales et les sommes récupérées rétroactivement par certaines familles. ▶ Après une année 2019 jugée « remarquable », la RTBF travaille actuellement à l’arrivée de plusieurs nouveaux rendez-vous en télévision, voués à remplacer plusieurs programmes récemment disparus de la grille du service public comme « Devoir d’enquête », « Questions à la une », « 69 minutes sans Belga / B. Fahy Flandre (86 %), l’application exacte de la règle est assez bien connue. Mais en Wallonie (73 %) et à Bruxelles (74 %), de nombreux conducteurs affichent des lacunes. 19 % des conducteurs wallons et 21 % chichis » ou encore « 20 :02 ». « Cela touchera les domaines de la culture, du divertissement, du magazine et de l’investigation », s’est réjoui hier Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF. ▶ Le parc d’attractions Walibi (Wavre) a annoncé hier être à la recherche de 600 collaborateurs, saisonniers et étudiants pour travailler dans le parc à partir du mois d’avril jusqu’au mois de novembre 2020. Plusieurs profils sont recherchés, notamment des opérateurs d’attraction, des agents d’accueil, des cuisiniers, des agents de propreté, des secouristes... La sélection ne se fait pas uniquement sur base d’un CV mais aussi d’une vidéo via webcam. Les saisonniers sélectionnés bénéficieront d’une semaine de formation, débouchant sur un diplôme certifiant d’agent en tourisme. des Bruxellois pensent même que, lorsque la bande commence à rétrécir, il faut s’insérer le plus vite possible sur une autre voie. Ce n’est pas la première fois que cette Agence lance une #BrusselsMotorShow E-TICKETS > autosalon.be *MUID ® 0 I CA campagne d’information pour apprendre aux conducteurs à appliquer la tirette. En 2018, le ministre flamand de la Mobilité de l’époque, Ben Weyts (N- VA) avait donné son feu vert à une campagne similaire. ◀ AUTO | MOTO | MOBILITY 10 > 19 01 2020 Heures d’ouverture : tous les jours de 10h30 à 19h00 Nocturnes : vendredi 10/01, lundi 13/01 et vendredi 17/01 de 10h30 à 22h00 B-Excursion : Train + Métro + Entrée Salon. Infos sur sncb.be/salonauto CARS #WE ARE MOBILITY.b.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :