Métro Belgique n°4148 6 jan 2020
Métro Belgique n°4148 6 jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4148 de 6 jan 2020

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (235 x 315) mm

  • Nombre de pages : 18

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la réponse de l'Iran sera militaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
COMMENCEZ VOTRE NOUVELLE SEMAINE DE TRAVAIL AVEC AMBITION METROTIME.BE/START FOTO UNSPLASH Mi p- START F it4. - 111.1 I_ujee'. 1141, -, *.w,i7.711kr7.'1 1 Ii, 41,11 i II Illt, t impadm Mi II.. 111111111 IIIinu Ili Etre physique au travail Les bonnes résolutions en ce début d’année, c’est aussi au boulot que cela se prend. En effet, seul un travailleur externe pour la prévention et la protection au travail. Il L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise de faire, cinq jours par semaine au moins, une demi-heure d’exercice d’intensité modérée (marcher à un bon rythme ou faire du vélo à moins de 20 km/h) ou faire une petite demi-heure d’exercice plus intensif (rouler à vélo à plus de 20 km/h) trois jours par semaine. L’enquête révèle que 70,2% des actifs en Belgique n’atteignent pas cette norme. Plus on est vieux et moins on bouge  : 73% des personnes de 45 ans ne suivent pas cette directive, alors que c’est le cas de 63,8% des moins de 25 ans. L’enquête ne tient compte que de l’activité physique effectuée en dehors du travail. Ce qui explique partiellement pourquoi les gens actifs dans l’horeca réalisent les plus mauvais scores. Le secteur du transport et celui du commerce ne brillent pas non plus  : respectivement 74,9% et 73,3% n’y bougent pas assez. Ce sont les secteurs publics et de l’enseignement qui obtiennent les meilleures cotes. Les hommes (61,2%) souffrent plus de surpoids que les femmes (47,5%) et leur nombre augmente aussi plus rapidement. Sur une période de sept ans, 3,5% d’hommes en plus se retrouvent en surcharge pondérale, contre 2,9% des femmes. Les kilos en trop augmentent aussi avec l’âge  : 35% des moins de 25 ans sont en surpoids, dans la tranche d’âge 25-34 ans, ils sont 46,1% et chez les plus de 55 ans, ils sont 64,5% à être concernés. ALORS QUE FAIRE ? Une activité physique soutenue, c’est également tout profit pour l’employeur car cela améliore la qualité de vie, ça fait tomber le stress et cela permet en outre d’augmenter la productivité. D’autant que rester devant son PC toute la journée entraîne également son lot de risques. En 2014, une étude suédoise avait prouvé qu’une position assise prolongée augmentait de 50% les risques de maladies cardiovasculaires, de cancer, de diabète et d’obésité. Il est donc fortement conseillé de marcher au moins 5 à 10 minutes toutes les heures. QUELQUES IDÉES ▶ Tous les matins, vous êtes face à un dilemme  : escalier ou ascenseur ? N’hésitez plus ! ▶ Ce petit message que vous allez envoyer par mail à votre collègue, ne serait-ce pas mieux de lui transmettre de vive voix ? Cela vous permettrait à la fois de bouger et d’entretenir des rapports amicaux avec vos collègues. ▶ Ne remplissez plus une large cruche CETTE SEMAINE DANS METRO START LE GUIDE CARRIÈRE DE METRO 2 Vers plus de diversité au travail VIDEO BOOTCAMP Two days to change your life d’eau à la fontaine du bureau. Prenez juste un verre, et allez le remplir quand l’envie se fait sentir. ▶ Un besoin urgent ? Pourquoi faut-il systématiquement utiliser les toilettes de votre palier ? ▶ Vous avez une pause à midi ? A la bonne heure… Profitez-en pour faire un peu de salle de fitness, ou aller vous promener au grand air au lieu de rester sur les réseaux sociaux en mangeant un thon-mayo. Et d’ailleurs, c’est souvent en marchant que l’on a les meilleures idées ▶ Des réunions en extérieur en marchant, c’est un gain de temps, c’est l’ennui qui s’envole, et ce sont souvent des résultats qui viennent plus facilement. ▶ Pratiquer du sport avec ses collègues au travail peut également être une bonne idée. Cela permet de créer des liens, d’avoir des équipes plus performantes, de créer un team spirit et de renforcer la cohésion du groupe. Attention toutefois  : le sport ne doit pas être ressenti comme une contrainte ou une obligation.
2 Le guide carrière de Metro LUNDI 6 JANVIER 2020 START Vers plus de diversité au travail Favoriser la diversité au travail, c’est l’objectif de l’accord signé récemment à Bruxelles par les huit organisations d’employeurs (Beci, FEB, UCM, Unisoc, Unizo, UWE, Voka et Boerenbond) et Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme. Partage de bonnes pratiques et politique de diversité sur mesure doivent déboucher sur un marché de l’emploi plus représentatif de la société et des besoins de la population, espèrent les parties. Alors que 5,3% de la population âgée de 20 à 64 ans est au chômage et 25,7% inactive, selon les chiffres de Statbel pour le premier semestre 2019, les entreprises pointent des difficultés à recruter. Certains groupes de la société sont en effet moins intégrés sur le marché de l’emploi. « C’est le cas des femmes, des jeunes, des personnes qui réintègrent le marché du travail, des personnes âgées, des personnes handicapées et des personnes d’origine étrangère », énumère Patrick Charlier, directeur d’Unia. Pour augmenter le taux d’activité, « nous avons donc besoin de tous les talents disponibles », insiste Monica De Jonghe, directrice générale de la FEB. FOTO PEXELS Par cet accord, les employeurs et Unia s’engagent à travailler sur quatre axes. L’éducation, l’orientation et la formation constituent le premier pilier, car « les discriminations peuvent être directes ou indirectes et ne sont pas toujours conscientes », souligne Els Keytsman du Centre fédéral. Suivent l’échange d’expertise juridique (pour mieux faire connaître la législation, auprès du personnel également), la coopération politique et une communication commune. « Unia est en effet généralement connu pour des actions individuelles en justice. À l’avenir, en communiquant ensemble, Unia et employeurs, nous pourrons mieux agir sur la prévention », détaille M. Charlier. metro metro METRO MEDIA DES MODULES CERTIFICATIFS Concrètement, l’axe éducatif s’articule autour de modules certificatifs. Le premier -en ligne- teste les connaissances de base de la législation (que recouvrent les notions de handicap, de critères raciaux. ?) , tandis que le deuxième se concentre spécifiquement sur le handicap et notamment l’accessibilité de l’environnement de travail. Enfin, un programme sur mesure est concocté par Unia pour les entreprises tant privées que publiques. En 2018, Unia a ainsi dispensé 2.358 heures de formation aux employeurs, plus qu’en 2017 (1.596 heures). Grâce au soutien juridique, une société peut par ailleurs demander à Unia de rendre un avis sur son règlement interne. En outre, « cet avis, neutre, peut aider à trancher une question lors de la concertation sociale avec les syndicats », salue Olivier Willocx, administrateur délégué de Beci. Par exemple, les jobs étudiants réservés à la famille des employés constituent un acquis social mais se révèlent parfois un obstacle à la diversité. Car si l’entreprise n’est pas diversifiée à la base, ce système reproduit cette homogénéité parmi les travailleurs. L’accord « Travailler-Ensemble » se veut un « signal fort », selon le directeur d’Unisoc Michaël De Gols, pour que la lutte contre la discrimination « devienne un réflexe », conclut Pierre-Frédéric Nyst, président de l’UCM. Join our Video Bootcamp ! 2 Days to Change Your Life All you need is a smartphone and passion about learning video. In two days, we’ll teach you how to shoot, edit, produce and sell online videos… right here, in the heart of Brussels. January 18 th - 19 th February 1 st - 2nd Subscribe now  : metromediaacademy.be Learn. Shoot. Earn. ACADEMY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :