Métro Belgique n°4145 19 déc 2019
Métro Belgique n°4145 19 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4145 de 19 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : des artistes dans les dépôts de la Stib.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 FEELGOOD Des remèdes naturels contre le mal de gorge Toux sèche, gonflement, irritation… Les conséquences d’un mal de gorge sont désagréables et peuvent nous pourrir le quotidien. Voici quelques astuces pour soulager la douleur et diminuer les petits ennuis liés au mal de gorge. LE MIEL Le miel est un des remèdes de grand-mère les plus efficaces quand on a mal à la gorge grâce, notamment, à ses propriétés antibactériennes. Mélangez-le avec une tasse d’eau, du jus de citron ou encore un petit peu de gingembre pour apaiser la douleur. Généralement, on conseille d’utiliser du miel d’eucalyptus ou de lavande pour soigner son mal de gorge. L’AIL Autre aliment, goût totalement différent avec l’ail. On le sait, l’ail est une plante excellente pour la santé. Mais s’il est mangé cru, il permettrait également de soulager le mal de gorge ! Pour cause, l’ail contient une substance, l’allicine, la molécule responsable de son odeur si particulière, qui est aussi un antibiotique naturel. Pour le reste, l’ail est un aliment connu pour être riche en antioxydants et serait également efficace pour lutter contre certains cancers. de thym. Faites bouillir de l’eau avec une bactériennes. En Chine, cette épice est traditionnellement utilisée en cas de rhume pour L’EAU SALÉE branche de thym pour désinfecter votre Cet autre remède contient deux aliments que gorge, le thym étant connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses. Si vous êtes adepte de thé, n’hésitez donc pas diminuer les douleurs liées au mal de gorge. chacun à chez soi, tant ils sont utilisés dans la vie de tous les jours. Se gargariser avec un N’hésitez également pas à rajouter un peu de à en acheter. Ou à simplement le préparer peu d’eau salée adoucit en effet le mal de miel ou du jus de citron pour un goût plus vous-même. gorge. Cela permettrait également de tuer les agréable. Il est aussi possible de le consommer sous forme de tisane ou d’huile essen- LE CITRON bactéries qui se trouvent dans la gorge et de diminuer son gonflement. Pour ce faire, rien tielle. Comme plusieurs de ses compères précédemment cités, le citron est connu pour ses pro- de plus simple, mélangez une demi-cuillère à café de sel avec un peu d’eau tiède. Le soulagement devrait arriver assez rapidement. On retrouve une saveur plus sucrée avec la agrume est également riche en vitaminesC, LA CANNELLE priétés antibactériennes. Mais pas que ! Cet N’hésitez pas à réitérer l’opération plusieurs cannelle. Déjà en 1998, une étude publiée efficace pour combattre certaines infections, fois par jour si nécessaire. dans l’United States National Library of Medicine, une bibliothèque spécialisée en médevenir les infections respiratoires causées par et plus particulièrement pour soulager et pré- LE THYM cine et dans les sciences et techniques associées, démontrait que la cannelle était riche sieurs fois par jour avec un mélange d’eau des virus. N’hésitez donc pas à gargariser plu- Une alternative au gargarisme plus agréable au goût consiste à se préparer une infusion en antioxydants et avait des propriétés anti- tiède et de jus de citron, résultat garanti. Prévenir DES INHALATIONS Pour se soulager, il n’est pas seulement nécessaire d’ingérer des aliments par la bouche. Le le mal de gorge fait d’inhaler certains produits peut également Pour éviter d’être dérangé par le mal de vous faire du bien. Ces inhalations se font généralement grâce à un mélange d’eau chaude et de quelques gouttes d’huiles essentielles, à l’eucalyptus ou à la camomille par exemple. Les plus courageux peuvent également tenter leur chance avec du vinaigre de vin blanc. Jeudi 19 décembre 2019 metro 10 1 ï Ale"esi°'- 7111, LE GINGEMBRE En plus de sa réputation d’aphrodisiaque, le gingembre en infusion adoucirait également les toux douloureuses et le mal de gorge. Mais ce n’est pas tout. Des recherches américaines suggèrent également qu’il permettrait de lutter contre les nausées, notamment celles liées à la grippe. Ph. D.R. LA GUIMAUVE On ne parle pas ici du bonbon, mais bien de la plante ! La guimauve est une plante utilisée en médecine chinoise pour ses vertus antitussives. Elle soulage donc la toux et la cavité buccale. Également efficace pour soigner les troubles digestifs, la guimauve peut être mélangée avec de l’eau et du sucre. CONSULTER UN MÉDECIN Si le mal de gorge persiste, n’hésitez pas à aller consulter un médecin. Une toux peut notamment être un symptôme d’asthme, de bronchite, voire d’embolie pulmonaire. (cd) gorge, il convient d’en prendre le plus grand soin au quotidien. On n’hésite donc pas à la nettoyer régulièrement, notamment grâce à un bain de bouche. On boit également assez d’eau par jour (environ deux litres) pour garder ses muqueuses et son pharynx hydraté, tout en évitant autant que possible l’air conditionné et la pollution. On évite également l’alcool et surtout le tabac, étant donné que ce sont environ 4.000 substances chimiques, dont 50 cancérigènes, qui sont inhalées à chaque cigarette. Ph. D.R. Ph. D.R.
metro Jeudi 19décembre 2019 FEELGOOD 11 Pourquoi vous devriez bannir les boissons gazeuses de votre alimentation Omniprésentes dans notre alimentation depuis de nombreuses années, les boissons gazeuses et sucrées représentent un véritable danger pour notre santé. Une nouvelle étude sur les boissons sucrées vient s’ajouter aux dizaines d’autres traitants de la question. Comme toujours, le résultat est alarmant. Boire régulièrement un peu de boissons sucrées, soit plus d’un petit verre de soda ou de jus de fruits par jour, pourrait favoriser la survenue de cancers. Si l’étude ne montre pas de lien de cause à effet clair, elle parle tout de même d’une association significative. En pratique, une augmentation de 100 ml par jour en moyenne de la consommation de boissons sucrées, ce qui correspond à un petit verre ou près d’un tiers de cannette standard (33 cl), est associée à une augmentation de 18% du risque de cancer. Et selon les chercheurs, c’est le sucre qui semble jouer le rôle principal dans cette association avec le cancer. Pourtant, l’envie est grande, encore plus lorsqu’il fait chaud, de se rafraîchir (faussement) grâce à un soda. Une habitude qui a la vie dure et qui représente de nombreux dangers pour la santé. Pas étonnant quand on sait que l’on retrouve généralement l’équivalent de sept morceaux de sucre, soit environ 35 grammes, dans une canette de 33 cl de soda et 25 grammes dans un verre de jus de fruit. Or, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de maintenir sa consommation de sucre à 5% de ses apports énergétiques quotidiens, soit 25 grammes par jour pour une personne ayant un apport moyen de 2.000 calories. ATTENTION AUX ENFANTS Responsable de nombreux maux, le sucre qui vient se stocker dans notre organisme est entre autres originaire de l’augmentation de l’obésité et de la surpondération dans le monde. Il faut dire que le fructose et le saccharose, que l’on retrouvent en masse dans les boissons sucrées, apportent de nombreuses calories qui ont une faible valeur nutritionnelle et ne procurent pas la même sensation de satiété que les aliments solides. Parmi les autres dangers liés à la consommation excessive de sodas, on retrouve notamment des problèmes de foie, la dissolution de l’émail des dents, des troubles rénaux, diverses maladies cardiovasculaires, une augmentation du risque de diabète et, last but not least, une augmentation du risque de mortalité précoce. Dangereuse pour les adultes, la consommation régulière et excessive de boissons sucrées peut également être désastreuse pour les enfants. Comme le rappelle l’Organisation Mondiale de la Santé, « les enfants en surpoids ou obèses présentent un risque plus élevé de développer de graves problèmes de santé, notamment un diabète de type 2, de l’hypertension, de l’asthme et autres problèmes respiratoires, des troubles du sommeil ou une maladie hépatique. Ils peuvent également souffrir d’effets psychologiques (mauvaise estime de soi, dépression ou isolement social). L’obésité pendant l’enfance augmente aussi le risque d’obésité, de maladies non transmissibles, de décès prématuré et d’incapacité à l’âge adulte ». QUID DES BOISSONS LIGHT ? S’il est prouvé que les boissons sucrées sont néfastes pour la santé, la consommation de boissons light n’est pas forcément meilleure. En cause ? Les édulcorants utilisés pour remplacer le sucre. Le plus connu et le plus débattu est probablement l’aspartame. En Europe, ce produit est considéré comme « sûr pour la consommation humaine » et est autorisé depuis de nombreuses Ph. D.R. années. Pourtant, des voix s’élèvent régulièrement contre les dangers que peut représenter cet édulcorant, pointant notamment des études démontrant un taux de cancer plus élevé et un risque d’accouchement prématuré chez les consommateurs. Selon ses détracteurs, l’autorité européenne de sécurité des aliments subirait des pressions du lobby agro-alimentaire et ne serait pas objective. Cette dernière se défend en démontant la méthodologie des études alarmistes. Dangereux ou pas, ces édulcorants habituent tout de même le consommateur au goût du sucre, ce qui va progressivement le CE CONCOURS N’EST NI ORGANISÉ NI SPONSORISÉ PAR LA LOTERIE NATIONALE 50 BILLETS « SUBITO » A GAGNER ! wever,". ege 6026 ENVOYÉ/REÇU 1,00 EUR/SMS MT19w51 191219WF-SUB pousser à consommer des produits qui sont eux-mêmes sucrés. Il n’est donc pas étonnant de voir que plusieurs études établissent un lien entre la consommation de boissons dites light et l’obésité. De plus, ces boissons n’ont, comme leurs sœurs sucrées, aucun intérêt d’un point de vue nutritionnel et ne provoquent pas de sentiment de satiété. QUELLES ALTERNATIVES ? Finalement, l’eau restera votre meilleur allié au moment de choisir le liquide avec lequel vous allez vous hydrater. Dans un rapport publié l’année dernière et destiné aux directeurs d’établissements RÉPONDEZ À LA QUESTION SUIVANTE  : Quelle est la résidence du Pape ? A La chapelle Sixtine 000 scolaires, l’OMS rappelait d’ailleurs que « l’eau potable est le meilleur moyen pour garder les enfants en bonne santé ». Un conseil qui vaut également pour les adultes. Évidemment, la consommation occasionnelle d’une boisson gazeuse ou sucrée aura très peu d’effets négatifs sur le long terme. Il faut cependant garder en tête que, lorsqu’on évoque les boissons gazeuses, on parle déjà de surconsommation lorsqu’on en boit une par jour ! Leur absorption doit donc rester exceptionnelle, encore plus lorsque l’on vit avec des enfants. (cd) B Le Vatican C Le forum romain CONNAISSEZ-VOUS LA RÉPONSE ? Envoyez RESIDENCE A, B ou C (ex.  : RESIDENCE A) par SMS au 6026 ou composez le 0905 23 180 à partir d’un téléphone fixe et tentez votre chance 50 fois de remporter 75.000  € . GAIN MINIMAL GARANTI DANS CHAQUE PAQUET Les concours de la Loterie Nationale sont interdits aux mineurs d’âge Ph. Unsplash Renseignements  : 03/216 46 84 - info@mconcept.be - Participation possible jusqu’au 31/12/19 à 23h59 - Coût de participation  : par appel 2,00 EUR - par SMS envoyé/reçu  : 1,00 EUR, participation complète par SMS  : 4,00 EUR - Participation interdite aux mineurs d’âge - Les prix ne sont ni échangeables ni convertibles en espèces - Les coordonnées fournies par les participants sont enregistrées dans une base de données de MConcept SPRL et sont destinées à l’organisation et au traitement de ce concours. Les participants ont le droit de consulter, corriger et/ou effacer leurs données. Ces concours sont organisés par MConcept sprl, n°d’entreprise 0826.398.329, Desguinlei90 n°12B, 2018 Anvers. -18



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :