Métro Belgique n°4138 10 déc 2019
Métro Belgique n°4138 10 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4138 de 10 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : Wellington, un volcan meurtrier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Mardi 10 décembre 2019 metro 12 GREEN QUAND SOLIDARITÉ ET RECYCLAGE FONT BON MÉNAGE Ne jetez plus, donnez ! Il y a quelques jours, le Black Friday a beaucoup été critiqué par la folie consumériste qu’il a entraîné. Le sujet est moins souvent évoqué mais, parallèlement aux achats, beaucoup de personnes jettent aussi des objets en bon état. Qu’elles soient basées sur la solidarité ou sur des idéaux écologiques, voici une série d’alternatives pour donner une nouvelle vie aux objets dont vous n’avez plus l’utilité. Vous avez sans doute déjà pu en faire l’expérience en regardant les poubelles dans les rues ou lors d’une visite au parc à conteneur. Lorsque vient le moment de faire de la place ou du rangement chez soi, la tentation peut être grande pour certains de choisir la facilité et de tout envoyer valser au conteneur, y compris des objets qui peuvent encore servir. Cela peut être des livres, ce vieux téléviseur cathodique remplacé depuis longtemps par un écran plat ou encore la vieille chaîne hi-fi que votre ado, aujourd’hui devenu grand, n’a pas repris avec lui en quittant la maison. Si ces objets n’ont plus aucune utilité pour vous aujourd’hui, vous pouvez leur offrir une seconde vie et vous seriez étonné de voir à quel point ils pourraient faire plaisir à d’autres personnes et aider des associations qui en ont besoin ! DIRECTION INTERNET ! Si vous voulez vous débarrasser de quelque chose, le premier réflexe que vous pouvez avoir est de vous tourner vers le web afin de voir si ça peut intéresser quelqu’un. Saviezvous que le mot-clé le plus recherché sur le site 2ememain était le terme « à donner » ? De nombreux internautes sont donc à la recherche d’objets à donner et seront prêts à se déplacer pour venir le chercher. Cependant, 2ememain grouille d’arnaqueurs et vous serez rapidement contacté par des per- sonnes qui vous diront qu’elles sont prêtes à payer pour que vous leur envoyez l’objet en question. Fin 2017, Facebook a lancé son « Marketplace » en Belgique. Un peu plus sûr que 2ememain puisque vous pouvez vérifier le profil de votre interlocuteur, la plate-forme regorge également d’objets à donner. Plus efficaces encore  : les groupes privés locaux qui filtrent les inscriptions. À Bruxelles, le groupe « BXL à Récup’ » compte près de 15.000 abonnés tandis que dans le Brabant wallon, « Louvain-la-brocante » a plus de 40.000 membres. Ces derniers jours, il y avait ainsi quelqu’un qui donnait du bois, une autre les 25 volumes de l’encyclopédie Universalis, tandis qu’un habitant offrait des plantes à venir chercher dans son jardin et qu’un autre se séparait d’une table et de quatre chaises. Même si l’objet est cassé ou en pièce détachée, vous seriez surpris de voir qu’il puisse intéresser quelqu’un. Enfin, il existe également des sites POUR Noel, QUOI DE MIEUX QUE DES BULLES ? UN WESTERN CRÉPUSCULAIRE ET MAGISTRAL À L’HEURE DES DERNIERS COWBOYS. Scénario  : Jérôme Félix Dessin  : Paul Gastine Histoire complète DISPONIBLE AU RAYON BD www.angle.fr spécifiques dédiés au don comme Donnons.org, Geev.com ou encore Toutdonner.be. LES BOÎTES À DONS Si vous avez des vêtements dont vous souhaitez vous séparer, optez pour les conteneurs à vêtements. Les « bulles à vêtements » font partie du paysage en Belgique. Exploitées par l’asblTerre (plus de 2.500), Les Petits Riens, Curitas (plus de 2.000) ou encore Oxfam(près de 600), il y en a des milliers aux quatre coins de la Belgique. En y déposant vêtements et chaussures, vous leur offrez ainsi une seconde vie et surtout, vous venez en aide à des personnes plus démunies. Si vous souhaitez vous débarrasser de livres, les boîtes à livres fleurissent un peu partout en Belgique depuis quelques années. Le site Vivreici a créé une carte interactive qui répertorie les boîtes à livres en Wallonie et à Bruxelles. Vous pouvez non seulement y déposer votre livre mais également prendre ceux laissés par les autres. Découvrez la carte sur bit.ly/boitesalivres LES BOUTIQUES ET LES ASSOCIATIONS Au-delà des 5.600 bulles à vêtements en Belgique, il y a également un réseau de plus de 140 boutiques qui accueillent les dons toute l’année. Pour avoir la certitude que les biens dont vous vous séparez iront au profit d’un projet de solidarité, le réseau RESSOURCES a créé le label Solid’R. Si vous souhaitez vous défaire de livres, d’électroménagers, de matériel informatique, de vélos ou d’objets du quotidien, la carte interactive disponible sur le site www.ressources.be, vous permettra de trouver l’endroit adéquat près de chez vous. Ph. Solid’R Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, de nombreuses associations proposent de venir récupérer gratuitement vos dons à votre domicile. C’est le cas des Petits Riens, un peu partout en Belgique, de l’association 3R (3r-caractr.be) dans la région liégeoise, de la Fol’Fouille (leglantier.be) dans le Brabant wallon ou encore de l’asblRE.C (recasbl.be) pour les régions de Tournai, Mouscron et Ath. Dans la province de Namur, la Ressourcerie namuroise (laressourcie.be) propose un service gratuit de collecte d’encombrants. Le réseau de magasins de seconde main d’Oxfam-Solidarité accepte également les dons de vêtements, de chaussures mais aussi de CD, DVD, articles de maison, livres, jeux ou encore des meubles. Même chose du côté des Vestiboutiques de la Croix-Rouge mais uniquement pour les vêtements et les jouets. Enfin, au niveau local, de nombreuses associations se font un plaisir d’accueillir les dons matériels en tout genre. Elles manquent malheureusement souvent de visibilité mais renseignez-vous auprès de votre commune. Thomas Wallemacq 1 Ph. Belga/B. Doppagne Ph. Belga/E. Lalmand
metro Mardi 10décembre 2019 FINANCE & ME 13 L’art en tant qu’investissement Investir dans l’art peut être une bonne idée pour votre épargne. L’art peut en effet être une alternative aux investissements traditionnels pour obtenir un rendement à long terme. Vous pouvez également suivre votre instinct en choisissant une œuvre qui vous plaît. Maintenant que les comptes d’épargne ne rapportent quasi plus rien, le marché de l’art constitue une alternative. Il s’agit en effet d’un marché en croissance et diversifié. Peintures, sculptures, gravures, verrerie, photographie, céramique  : le choix est large… Toute personne qui achète de l’art peut voir son choix motivé par des raisons esthétiques. Vous achetez une œuvre parce que vous la trouvez belle et aimez la regarder  : l’émotion joue donc un rôle important. Mais cela peut également être un signe d’appréciation pour l’artiste. Il arrive aussi que l’art soit acheté uniquement à titre d’investissement, dans l’espoir de voir sa valeur augmenter. BRAFA Art Fair Certaines œuvres d’art étant disponibles à des montants modestes, vous ne devez donc pas nécessairement dépenser beaucoup d’argent pour acquérir une œuvre de valeur. Le prix dépend souvent de la renommée et de la reconnaissance internationale de l’artiste. Le courant artistique joue également un rôle. La BRAFA Art Fair est une importante foire européenne d'art et d'antiquités. La 65 e édition aura lieu du 26 janvier au 2 février à Tour & Taxis, à Bruxelles. Elle accueille 133 galeries et marchands d'art de renommée internationale originaires de 14 pays. Toutes les œuvres sont préalablement inspectées par un comité international d’experts, qui en garantit la qualité. www.brafa.art Soyons cies Gérer vos finances demande parfois un coup de pouce DES ARTISTES À SUCCÈS Les chiffres sont parfois renversants. Actuellement, la Russie, la Chine, le Japon et les États arabes comptent de plus en plus de collectionneurs et d’investisseurs, ce qui fait grimper les prix. En 2017, le tableau de Léonard de Vinci ‘Salvator Mundo’a été vendu aux enchères à New York pour un montant record de 382 millions  € , à la surprise de tous, y compris de la célèbre maison de ventes aux enchères Christie’s, qui avait organisé la vente. Pablo Picasso et Paul Cézanne comptent parmi les autres artistes dont les œuvres sont vendues à prix d’or. Les vieux maîtres se portent donc bien, mais l’art contemporain gagne aussi en popularité. Des artistes américains tels que Jeff Koons et le graffeur Jean-Michel Basquiat connaissent un grand succès dans les maisons de vente aux enchères. Entre juillet 2018 et juin 2019, pas Avec le guide gratuit « Ma vie financière », tout devient plus clair. Scannez le QR code pour recevoir gratuitement votre guide. Jeff Koons « Le bouquet de tulipes » AFP/S. De Sakutin moins de 71.400 œuvres d’art contemporain ont été vendues aux enchères dans le monde entier pour un montant total de 1,7 milliard  € . Ces chiffres ont été communiqués par l’entreprise de cotation du marché de l’art, Artprice. LA TENDANCE L’investissement dans l’art contemporain comporte néanmoins certains risques, car une tendance peut évoluer. Avec des noms établis, tels que Luc Tuymans ou Berlinde De Bruyckere qui bénéficient d’une renommée importante dans leur propre pays, la certitude est certes bien plus grande. Mais MA VIE FINANCIÈRE p..M ele ,. 1 n't 0 « œnnt of " ri, nwei ts bpost banque SA, rue du Marquis 1, boîte 2, 1000 Bruxelles (RPM Bruxelles 0456.038.471, BIC BPOTBEB1, IBAN BE49 0000 0007 5071). Produits distribués par bpost SA de droit public, Centre Monnaie, 1000 Bruxelles (RPM Bruxelles 0214.596.464), agent en services bancaires et en services d’investissement numéro FSMA 25.275cA-cB, pour bpost banque SA. E.R. : Frédéric Jonnart - rue du Marquis 1, boîte 2 - 1000 Bruxelles. 10/2019. h nyte., Ce guide pédagogique, clair et accessible, retrace les 4 grandes étapes de votre vie financière, des débuts professionnels jusqu’à une pension épanouie. Vous trouverez au fil des pages une foule de conseils pratiques, des interviews d’experts et des témoignages de clients. Car les expériences des uns peuvent enrichir la vie des autres. Prenez également rendez-vous avec votre expert financier au 022/012345 ou sur bpostbanque.be pour faire le point sur votre vie financière et bénéficier de conseils personnalisés sans engagement. pour les artistes débutants, il est difficile de prévoir l’évolution de la valeur de leur travail. Vincent Van Gogh vivait dans la pauvreté car à l’époque, son travail n’était pas apprécié. Or, c’est à présent un des plus célèbres artistes néerlandais. Pour acquérir une de ses œuvres, il vous faudra donc disposer de belles économies. Cela montre qu’il faut parfois des dizaines d’années avant qu’un artiste ne perce et que son œuvre ne prenne de la valeur. Et c’est encore mieux si vous appréciez son travail et que vous n’avez pas à dissimuler l’œuvre quelque part. g f



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :