Métro Belgique n°4134 4 déc 2019
Métro Belgique n°4134 4 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4134 de 4 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : un marathon dans le désert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Mercredi 4 décembre 2019 metro 2 NEWS Belga/T. Roge Le chômage en baisse à Bruxelles Fin novembre, Bruxelles comptait 87.550 chercheurs d’emploi, pour un taux de chômage de 15,6%, annonce Actiris hier. Cette 61e baisse successive du chômage correspond à une diminution de 2.286 personnes par rapport à 2018 (-2,5%). Depuis novembre 2014, le nombre de chercheurs d’emploi a diminué de 20% en cinq ans. Le tribunal a établi que le grave accident ferroviaire de Buizingen, survenu le 15 février 2010 et ayant causé la mort de 19 personnes, résultait d’une conjugaison d’erreurs dont les responsabilités les plus importantes reposent sur les épaules de l’opérateur du réseau de chemins de fer belge, la SNCB, et sur celles du gestionnaire du réseau, Infrabel. Les deux sociétés se partagent équitablement une part de responsabilité de Belga/N. Maeterlinck La SNCB et Infrabel condamnés pour le drame de Buizingen Un immeuble touché par une explosion à Anvers ANVERS Un immeuble de Wommelgem a été touché dans la nuit de lundi à mardi par une explosion, probablement causée par une grenade. Le Service d’enlèvement et de destruction d’engins explosifs de l’armée (SEDEE) s’est rendu sur place tandis que la police judiciaire a ouvert une enquête. On ignore encore si cette attaque a un lien avec la vague de violence liée à la drogue qui ravage la ville d’Anvers et ses alentours. Les Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Belga/H. Kaghat Belga/D. Waem faits se sont produits vers 4h30 du matin. « Il s’agit d’un immeuble à appartements composé de cinq logements », précise la police locale. « Le hall d’entrée est endommagé. La lumière du jour nous permettra de constater les dégâts précis. L’immeuble a été évacué et un périmètre a été instauré. » Personne n’a été blessé. Le SEDEE est intervenu sur place et a observé qu’une grenade avait probablement été lancée dans le bâtiment. Metro’s content room  : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Laura Sengler, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek BRUXELLES Le tribunal de police de Bruxelles a condamné hier la SNCB et Infrabel, qu’il a considéré comme les principaux responsables de la catastrophe ferroviaire de Buizingen, à une amende de 550.000 € chacun. Le conducteur du train L (local), est reconnu coupable mais n’est pas condamné pénalement. ANVERS La consommation des 10% de personnes les plus riches de Belgique occasionne la production du double de gaz à effet de serre que celle des 10% les plus pauvres, confirme une étude du bilan annuel Pauvreté et Exclusion sociale présentée à l’université d’Anvers. Il en ressort que, bien que des catégories plus polluantes telles que l’énergie et le logement aient un impact plus important sur les dépenses des ménages pauvres, la consommation des 10% les plus riches est responsable de deux fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que celle des 10% des plus pauvres. Les plus riches polluent plus en matière de transport et de Bruxelles plus verte pour 2020-2030 La Ville de Bruxelles a lancé hier le plan Canopée, un plan de végétalisation des rues du territoire bruxellois qui se déploiera de 2020 à 2030. Ce plan de plantation sur dix ans permettra d’augmenter et de diversifier la palette végétale et de faire naître des jardins forêts et des forêts urbaines. quatre cinquièmes et écopent de la même peine, une amende pénale de 550.000 € . RESPONSABILITÉ MINIME DU CONDUCTEUR Quant au conducteur du train local (train L), qui n’avait pas respecté sa trajectoire, le tribunal a estimé qu’il portait aussi une part de responsabilité, mais plus minime. Elle a été calculée à un cinquième. Par ailleurs, le tribunal a appliqué le principe du décumuldes responsabilités, soit le fait que la personne morale est seule condamnée s’il est établi qu’elle est celle qui a commis la faute la plus grave. En l’occurrence, la SNCB, employeur du conducteur de train, a une responsabilité plus importante que son employé. Le tribunal a donc prononcé une simple déclaration de culpabilité dans le chef du conducteur, mais pas de peine. Les personnes défavorisées polluent moins Lay-out  : Alessandra Di Palma, Sarah Tilley, Afrodite Trevlopoulos (Art Director) Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be consommation de biens et services. Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing@metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites Le jugement analysé par la SNCB et Infrabel Belga/E. Vidal BRUXELLES La SNCB et Infrabel ont réagi avec prudence au verdict du tribunal de police suite au drame de Buizingen. « En tant que la SNCB, nous prenons note de ce jugement et nous l’étudierons en détail. Il est encore trop tôt pour faire une déclaration sur ce jugement. En attendant, nous continuons chaque jour à travailler avec Infrabel à l’amélioration de la sécurité ferroviaire en Belgique. C’est notre priorité absolue et nous le devons aux victimes et à nos voyageurs », a annoncé le porte-parole de la SNCB. AFP/P. Huguen UNE POLITIQUE ÉCOSOCIALE En 2013, 55% des ménages défavorisés de Flandre habitaient un logement énergivore, contre 37% des autres ménages. En 2018, ces catégories représentaient respectivement 35% et 17%. Peter Raeymaeckers, un des rédacteurs du bilan annuel, estime qu’il faut aussi une politique écosociale qui fasse « en sorte que la hausse du loyer soit compensée par la baisse du coût énergétique » car dans la situation actuelle les habitations moins énergivores ont un loyer plus élevé. E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be
metro Mercredi 4décembre 2019 NEWS 3 Les jeunes francophones sont meilleurs en maths BRUXELLES Pour la première fois depuis le lancement des études PISA en 2000, les compétences en mathématiques des élèves de 15 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles sont désormais supérieures à la moyenne des pays membres de l’OCDE, selon les résultats de l’édition 2018. Avec un résultat de 495 points en mathématiques, la Fédération Wallonie- Bruxelles passe pour la première fois au-dessus de la moyenne de l’OCDE (489 points). La FWB reste néanmoins encore à bonne distance de la Flandre (518 points), qui recule toutefois dans le classement international, cédant sa première place de la classe européenne à l’Estonie. EN BREF La commission de la Santé de la Chambre a approuvé hier une proposition de loi qui vise à éviter les pénuries de médicaments. La loi impose aux sociétés pharmaceutiques de signaler plus rapidement et de manière plus détaillée l’indisponibilité d’un médicament. Il sera également possible d’interdire ou de limiter l’exportation de médicaments en pénurie. Il faut remonter 20 années en arrière pour observer des prix pour la viande de porc plus élevés que ceux d’aujourd’hui. Cette hausse est due en partie à la demande très élevée de la Chine, où la peste porcine africaine (PPA) fait des ravages. Ni la N-VA, ni le CD&V n’ont reçu la note de l’informateur Paul Magnette, ont confirmé les deux partis. Cette note remonte au 27 novembre, soit trois jours avant la réunion à six partis éventée dans la presse. Samedi passé, après un entretien avec le cdH, l’informateur a rencontré les représentants d’une éventuelle alliance arc-en-ciel  : les socialistes, les libéraux et les écologistes. Ni le CD&V, ni la N-VA n’ont été conviés… et n’ont reçu cette nouvelle note. UNE MESURE DE PERFORMANCES SCOLAIRE Toujours fort suivies par les acteurs de l’école, les études PISA mesurent tous les trois ans les performances en lecture, mathématiques et sciences de quelque 600.000 jeunes de 15 ans dans 79 pays développés ou émergents, dont les 37 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). ENCORE DU TRAVAIL AVEC LA LECTURE Avec la lecture pour domaine d’étude majeur cette année, l’enquête confirme en revanche les aptitudes toujours médiocres des jeunes francophones en la matière. Avec un score de 481 points, la FWB reste en effet sous la moyenne de l’OCDE (487), nettement distancée ici aussi par la Flandre (502), laquelle « Les fausses promesses du numérique » Belga/H. Vergult régresse néanmoins au classement global. STABILITÉ POUR LES SCIENCES En sciences en revanche, les performances des jeunes francophones restent stables à 485 points, mais désespérément sous la moyenne de l’OCDE (489). Il s’agit là d’une constante depuis le lancement des études PISA il y a près de 20 ans. Belga/J. Roosens BRUXELLES Derrière son apparente immatérialité, le numérique pèse lourd en termes d’enseignement, de santé ou encore d’environnement. La Commission Justice et Paix, une ASBL bruxelloise qui promeut les droits humains et le développement, dresse ce constat dans une nouvelle étude « Les fausses promesses du numérique », dont La Libre Belgique a fait écho. « C’est une tendance lourde, dans les médias et dans les discours politiques qui s’accordent sur le fait qu’il faut numériser l’ensemble des secteurs. On voit que cela s’accompagne d’un certain nombre de promesses environnementales ou sur le plan de l’éducation, par exemple. Mais il est important de faire des technologies et du numérique un enjeu politique et de citoyenneté qui soit discuté. On a l’impression que les nouvelles technologies s’imposent parce que c’est dans l’ordre des choses, sans qu’il y ait un temps d’arrêt, de réflexion, de débat citoyen », argumente Valéry Witsel, chargé de recherche à Justice et Paix. 35 nouvelles bornes de recharge cet hiver BRUXELLES L’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques en Région bruxelloise a pris du retard après l’attribution d’une concession à PitPoint en 2018, mais les choses avancent  : 17 bornes sont aujourd’hui installées et fonctionnelles, et 35 autres devraient être opérationnelles d’ici la « fin de l’hiver » 2020, indiquait hier la ministre régionale chargée de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen). Le réseau de base pour lequel PitPoint (Total), a reçu une concession, doit comporter 100 bornes sur la voie publique. La ministre pointe cependant qu’il existe par ailleurs Pour ses 20 ans, Metro fait peau neuve BRUXELLES Votre quotidien gratuit Metro, qui fêtera ses 20 ans d’existence l’année prochaine, changera de format à partir du 3 janvier. Le format demi-berlinois, plus petit, a été choisi. La mise en page sera également revue. « Ce nouveau format nous permet d’avoir un journal plus compact, plus moderne, plus pratique et donc, plus adapté à la mobilité de nos lecteurs. Un format plus petit permet également de réduire la consommation de papier, ce qui est plus écologique », CASTERMAN - DELAHAYE/MARLIER MOUSCRON WALLONIE PICARDE de nombreuses bornes « privées » accessibles au grand public, par exemple sur des parkings. Au total, on compte 1.038 sessions de chargement en 255 jours (jusqu’au 1er novembre) pour les 17 bornes. Centre Marcel Marlier Dessine-moi Martine Venez donc découvrir le parcours d’exposition permanent interactif dédié à l’un des plus grands dessinateurs pour la jeunesse Jeux et multimédia Ateliers créatifs Visites guidées Salle de lecture Évènementiels Belga/B. Fahy Belga/N. Maeterlinck explique Monique Raaffels, directrice générale. Metro est tiré à 210.000 exemplaires, et touche 754.500 lecteurs quotidiens. centremarcelmarlier INFOS  : +32(0)56 39 24 90 - WWW.CENTREMARCELMARLIER.BE CHÂTEAU DES COMTES, AVENUE DES SEIGNEURS DE MOUSCRON, 1 7700 MOUSCRON (B)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :