Métro Belgique n°4132 2 déc 2019
Métro Belgique n°4132 2 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4132 de 2 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Londres en deuil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Lundi 2 décembre 2019 metro 6 NEWS Le typhon Kammuri menace les Jeux d’Asie du Sud-Est MANILLE Les Philippines ont commencé à évacuer des milliers de personnes en prévision de l’arrivée d’un puissant typhon qui a contraint les organisateurs des Jeux d’Asie du Sud-Est à reporter des épreuves. Le typhon Kammuri s’apprête à frapper les Philippines. Il devrait toucher l’archipel ce soir ou demain matin avec des rafales de vent pouvant atteindre les 170 kilomètres par heure, selon les prévisionnistes. La tempête, en provenance de l’océan Pacifique, a atteint l’archipel philippin samedi soir, peu avant le lancement de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’Asie du Sud-Est par le président Rodrigo Duterte et la star de la boxe Manny Pacquiao. Ces Jeux doivent se dérouler jusqu’au 11 décembre dans trois villes de Luzon, l’île principale des Philippines  : Clark, Manille et Subic. PLUSIEURS ÉPREUVES MODIFIÉES Les épreuves en extérieur prévues à Subic, sur la côte ouest, ont subi des changements. « Le windsurf a été annulé jusqu’à ce que nous ayons une image plus précise NO'eigvises moto]. Q1#ii PA OZOZ 3E'IN31V 1 3Sfin1-11\133:15  : S13 XIII de la météo », a déclaré Ramon Agregado, un responsable du comité d’organisation. D’autres épreuves ont été déplacées ou avancées en fonction des prévisions météorologiques. Les autorités locales de la région de Bicol ont commencé à évacuer la population. Plus de 3.000 personnes avaient déjà trouvé hier après-midi refuge dans des centres, notamment des écoles et des gymnases, dans les Camarines du Nord sur l’île de Luzon, selon le bureau de gestion des catastrophes de la province. ÉVACUATIONS ET ÉCOLES FERMÉES Des évacuations étaient toujours en cours hier et leur nombre devait augmenter. La plupart des personnes évacuées vivent dans des zones côtières ou situées à basse altitude, donc particulièrement vulnérables à des crues soudaines ou des glissements de terrain provoqués par les Dix-neuf personnes ont perdu la vie et 21 ont été blessées hier dans un accident de bus en Sibérie. « Le bus a chuté du pont au-dessus de la rivière de Kouenga », a indiqué le gouvernement régional. Une roue avant du bus, qui reliait deux villes sibériennes et transportait 43 passagers, a explosé alors qu’il se trouvait sur le pont, selon la police routière locale. Le véhicule a fait une sortie de route et s’est renversé vers la rivière. Celle-ci étant couverte d’une épaisse couche de glace alors que les températures ont frôlé les -18 o C dans cette région hier, le bus s’est pratiquement aplati après la chute, selon des images diffusées par la chaîne de télévision russe Ren-TV. AFP/T. Aljibe fortes pluies accompagnant le typhon. Dans certaines villes, des écoles ont été fermées et les fonctionnaires invités à ne pas travailler aujourd’hui et demain. Environ 8.750 athlètes et membres officiels sont attendus à cette 30 e édition des Jeux d’Asie du Sud-Est, la plus grande édition jamais organisée, à laquelle 12.000 bénévoles participent. Les organisateurs attendent plus de 500 millions de téléspectateurs. UNE ENQUÊTE CRIMINELLE OUVERTE Des secouristes tentaient d’extraire des passagers du véhicule renversé, de nombreuses taches de sang maculant la surface enneigée de la rivière. Plus de 70 secouristes ont été dépêchés sur les lieux, selon l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence. Une enquête criminelle pour enfreinte aux normes de sécurité a été ouverte. Deux enfants morts dans une rivière en crue PHOENIX Deux enfants ont trouvé la mort et un troisième était porté disparu samedi en Arizona, aux États- Unis, alors que le véhicule dans lequel ils étaient a été emporté par une rivière en crue. Les inondations étaient causées par une puissante tempête hivernale qui balaie les États-Unis. Les enfants ont été portés disparus vendredi lorsqu’un véhicule a été bloqué dans le cours d’eau Tonto Creek, au nord est de la ville de Phoenix. Des sauveteurs ont secouru deux adultes et quatre enfants par hélicoptère depuis une île au milieu de la rivière en crue et depuis les berges. Les corps de deux mineurs ont été retrouvés samedi, alors que les recherches se poursuivaient pour le troisième enfant. Une large partie de l’Amérique subit des pluies et chutes de neige intenses, ainsi que des rafales, alors qu’une tempête hivernale avance lentement vers l’est. Un accident de bus fait 19 morts en Sibérie ZABAÏKALSK Un bus avec une quarantaine de passagers à son bord a chuté hier dans une rivière gelée dans la région de Zabaïkalsk, en Sibérie, faisant 19 morts et 21 blessés. AFP/D. Slim AFP/Instagram Les accidents de la route sont fréquents en Russie, principalement dus à l’alcool, au mauvais état des routes et au nonrespect des règles de circulation. Le nombre de morts sur les routes s’y est toutefois réduit ces dernières années, s’élevant à environ 20.000 par an.
metro Lundi 2décembre 2019 NEWS 7 La menace des espèces invasives apportées par l’Homme HOBBART Sur la minuscule partie du continent antarctique où la neige fond au printemps, des mousses, lichens et herbes, des mouches et des mites, et des colonies de micro-organismes mangent, vivent et se reproduisent depuis des millions d’années. La riche biodiversité de certaines zones de l’Antarctique est préservée dans un équilibre ancien par le froid extrême et l’isolement du continent, plus grand que l’Europe et le plus isolé de la planète, entouré par un puissant courant marin. « La densité de biodiversité y est égale à, ou dépasse, ce qu’on trouve dans des régions tempérées voire tropicales », souligne Peter Convey, spécialiste de l’écologie terrestre de l’Antarctique. Par endroits vivent de microscopiques arthropodes, les collemboles. « Il peut y en avoir un million par mètre carré », note le scientifique. Mais les milliers de chercheurs et 50.000 touristes qui s’y rendent chaque année risquent de rompre cet équilibre en apportant avec eux plantes et insectes. Une herbe, Poa annua, s’est ainsi déjà installée sur certaines Paris expérimente des aires de chargement pour trottinettes PARIS La start-up Charge a annoncé un partenariat avec la ville de Paris afin d’expérimenter le déploiement d’aires de parking et rechargement pour trottinettes électriques. Ces installations peuvent accueillir 12 trottinettes à la fois et proposent un chargement rapide aidant « les opérateurs à réduire leurs coûts opérationnels et de chargement, tout en augmentant l’utilisation des trottinettes », assure la start-up. Charge estime AFP/M. Bureau que cette solution peut contribuer à encadrer le stationnement de ces engins qui se sont multipliés récemment dans Paris et de nombreuses grandes villes en Europe, au point de créer du désordre et d’encombrer les trottoirs. L’accord d’expérimentation à Paris prévoit de donner aux opérateurs signataires un accès aux installations, contre le paiement d’une somme non divulguée pour chaque appareil rechargé. Ph. AFP Un pas pour protéger le thon obèse PARIS Le secteur de la pêche est parvenu à un accord pour mieux protéger le thon obèse en Atlantique. La population de cette espèce, aussi connue sous le nom latin de Thunnus obesus, ou patudo, est mal en point  : appréciée en conserve comme en sashimi, elle est victime de surpêche et d’une mortalité importante des thons juvéniles. Cette année, au terme de huit jours de négociations très serrées, les membres de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique se sont entendus pour un programme de reconstitution des stocks à l’horizon 2034. Le compromis prévoit que le quota baissera à 62.500 tonnes en 2020 puis 61.500 tonnes en 2021. îles. Deux mouches ont aussi été importées par les humains. Il peut arriver que des espèces parviennent à voler ou voguer naturellement depuis la pointe de l’Amérique du Sud à un millier de kilomètres. Mais ces migrants naturels ne s’établissent pas. « 99% des espèces invasives viennent avec les humains », précise Peter Convey, qui en dénombre une centaine depuis deux siècles. Le chercheur argue, avec un collègue du British Antarctic Survey dans une étude publiée mercredi dans la revue Science Advances, que le réchauffement climatique facilite l’implantation des espèces invasives, quand bien même il reste moins marqué qu’ailleurs sur la planète, comme c’est le cas aujourd’hui (l’Arctique, moins protégé, se réchauffe vite aujourd’hui). « Le changement climatique réduit les barrières à l’entrée, cela facilite l’entrée et réduit les problèmes empêchant l’établissement », explique Peter Convey. Au rythme actuel de réchauffement, la superficie de terre sans glace permanente dans la péninsule antarctique (dans l’ouest) augmentera de 300% dans le prochain siècle. AFP/P. Porciuncula Brune Ph. Shutterstock Une espèce importée aura beaucoup plus de terrain à coloniser, dit-il. Avec plus de terres et plus d’eau liquide en raison de la fonte, la vie va exploser, et probablement intensifier la concurrence entre espèces. Des herbes l’emporteront sur des mousses. Les mouches locales rivaliseront avec les étrangères. L’effet exact est difficile à prédire. Les manchots royaux attirent les touristes Ph. AFP PORT STANLEY Ils marchent sur la plage en file indienne, le bec en l’air comme pour se donner de l’importance  : les manchots royaux sont une des principales attractions touristiques des îles Malouines, où le nombre de visiteurs augmente chaque année. Leurs petits, aux plumes brunes, sont si intrépides que les touristes venus jusqu’à Volunteer Point, une péninsule du nord-est de l’île Malouine orientale, pour les observer, peuvent presque les toucher. Les manchots royaux sont une des cinq espèces de manchots présents sur l’archipel des Malouines. Ces îles possèdent une incroyable biodiversité, dont 25 espèces de baleines et de dauphins, et la garantie de pouvoir s’approcher des manchots est un véritable atout sur le plan touristique.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :