Métro Belgique n°4132 2 déc 2019
Métro Belgique n°4132 2 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4132 de 2 déc 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : Londres en deuil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Lundi 2 décembre 2019 metro 2 NEWS Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Belga/J. Jacobs Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Un automne banal côté météo L’automne météorologique (septembre, octobre, novembre) aura été assez banal, d’après le bilan de l’Institut royal météorologique. Les mois de septembre et octobre ont été un peu plus chauds que la normale, tandis que novembre a été un peu plus frais. La température moyenne a été un rien supérieure à la normale (11,3 o C au lieu de 10,9 o C). Metro’s content room : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Laura Sengler, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek SUCCESSION S [MOT 1M En P511 1 IL VA FALLOIR PARTIR MONSIEUR Lt PRÉSIDENT Lay-out  : Alessandra Di Palma, Sarah Tilley, Afrodite Trevlopoulos (Art Director) Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri @metromedia.be STIL VOUS PLAIT ImageGlobe/J. Hamers Le dépistage comme moyen de prévention contre le VIH BRUXELLES « Plus vite dépisté, plus vite traité », a rappelé hier l’ASBL O’Yes à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Alors que 882 personnes ont été testées positives au VIH l’année passée, un dépistage précoce couplé à un traitement régulier permet de ne plus transmettre le virus. « Protège-toi, protège-moi ». C’est l’un des multiples slogans tagués à la craie sur le sol de cinq grandes villes (Charleroi, Mons, Louvain-la- Neuve, Bruxelles et Liège) par lesquels O’Yes, l’ASBL de promotion de la santé Ex Aequo et le Comité interuniversitaire des étudiants en médecine et en dentisterie (CIUM) espèrent attirer l’attention sur la question du dépistage. CASSER LA CHAÎNE DE TRANSMISSION « Un délai potentiellement long peut s’écouler entre l’infection par le VIH et le diagnostic », pointait l’institut belge de la santé Sciensano dans son rapport 2018 sur l’état du virus en Belgique. Or, « l’absence de dépistage et les dépistages tardifs ne permettent pas de casser la chaîne de transmission du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles », souligne O’Yes. Réunion secrète entre partis d’une éventuelle coalition arc-en-ciel Belga/T. Roge BRUXELLES Une réunion secrète s’est tenue samedi soir, sous la houlette de Paul Magnette, entre partis d’une éventuelle coalition fédérale arc-enciel (PS, sp.a, MR, Open Vld, Ecolo et Groen). Ni le CD&V, ni la N- VA n’y ont été conviés. « Paul Magnette s’est autoproclamé formateur et les partis de l’arc-en-ciel l’ont suivi », a réagi hier soir le président de la N-VA, Bart De Wever. « Étant donné les exécrables propositions du PS dans les matières socio-économiques et en termes de migration, il me paraît étrange que les libéraux aient embrayé aussi rapidement », a-t-il ajouté, réaffirmant que son parti « est prêt à prendre l’initiative pour donner forme à la politique dont la Belgique a besoin ». Du côté du CD&V, les mots aussi sont durs. Cette réunion témoigne d’un « manque total de respect », a réagi le candidat à la présidence du parti Sammy Mahdi, alors que les chrétiensdémocrates flamands multiplient les déclarations pour dire à quel point ils trouvent « imbuvable » la note de Paul Magnette. Hier, le vice-Premier ministre et négociateur du CD&V au fédéral Koen Geens a redit sa volonté de voir la N-VA entrer dans la danse, plaidant pour une mission de « co-information » menée par le duo Magnette-De Wever. AFP/C. Reyes Les associations organisent dès lors des dépistages gratuits sur plusieurs campus de Bruxelles, Woluwé, Louvainla-Neuve, Liège et Namur. Ils distribuent également des préservatifs et des rubans rouges, symbole de solidarité envers les personnes séropositives et souffrant du sida, dans les centres-villes. SI VOUS VOULEZ BIEN ENFIN BoN Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing @metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites Arrondi obligatoire à la caisse Depuis hier, tout vendeur (commerces, entreprises, associations, etc.) a désormais l’obligation de procéder à l’arrondi sur l’addition finale pour tous les paiements en espèces. Derrière cette mesure, l’idée est de voir progressivement disparaître les pièces de 1 et 2 centimes. Les achats en ligne ne sont quant à eux pas concernés. L’USAGE DU PRÉSERVATIF EN BAISSE En 2018, l’âge moyen lors du diagnostic était de 38,7 ans chez les femmes adultes et de 39,7 ans chez les hommes adultes, soit une hausse de 1,9 an en dix ans. Mais cette augmentation serait surtout attribuable au vieillissement de la population belge et à une amélioration de l’espérance de vie des patients vivant avec le VIH, analyse Charlotte Pezeril, directrice de l’Observatoire du sida et des sexualités à l’Université Saint- Louis de Bruxelles. « Il semblerait même que les jeunes utilisent moins le préservatif que la génération précédente et les connaissances ne semblent pas s’être particulièrement améliorées », déploret-elle. Le virus de l’immunodéficience humaine se détecte au moyen d’une prise de sang, six semaines après la prise de risque, ou d’un dépistage démédicalisé, les autotests, trois mois après ce risque. Buizingen  : le jugement rendu demain BRUXELLES Le tribunal de police de Bruxelles doit prononcer demain matin à 9h son jugement à l’égard de la SNCB, d’Infrabel et d’un conducteur de train, soupçonnés d’avoir commis diverses fautes ayant conduit au grave accident ferroviaire survenu le 15 février 2010 à Buizingen. Deux trains s’étaient retrouvés sur la même voie en sens opposés et étaient entrés en collision. Dix-neuf personnes ont perdu la vie. Matériel roulant obsolète ? Aiguillage mal sécurisé ? Signalisation non respectée ? Le tribunal doit déterminer si l’un de ces problèmes est la cause de l’accident, ou si celui-ci résulte d’une combinaison de ces différents dysfonctionnements. E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be Belga/P. Deconinck
metro Lundi 2décembre 2019 NEWS 3 Reynders cède le témoin à Goffin et Geens François De Smet est le nouveau président de DéFI BRUXELLES Les militants de DéFI ont élu hier François De Smet à la présidence de la formation amarante en un seul tour de scrutin, le créditant de 62,3% des voix. La Belgique « pas prête » pour l’arrêt du nucléaire BRUXELLES Le ministre sortant des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders (MR), a pris hier ses nouvelles fonctions de commissaire européen à la Justice dans l’exécutif de l’Allemande Ursula von der Leyen pour un mandat de cinq ans. Il met ainsi fin à plus de 20 ans de présence sans interruption au sein du gouvernement fédéral, sous six Premiers ministres différents. Didier Reynders a transmis samedi après-midi la plupart de ses compétences à deux de ses successeurs  : un nouvel arrivant, Philippe Goffin (MR), et un ministre déjà en fonction, Koen Geens (CD&V). DéFI tient son nouveau président. Le Bruxellois François De Smet a été élu par les militants avec 62,3% des voix. Son principal challenger Christophe Magdalijns a recueilli 34,5% des suffrages. Quant aux candidats wallons Jean-Claude Cremer et Julie Leclercq, ils ont obtenu respectivement 1,3% et 1,9% des voix. Selon le secrétaire général du parti, Marc Loewenstein, 543 membres en ordre de cotisation ont pris part au vote  : 336 ont soutenu François De Smet tandis que 186 ont donné leurs voix à Christophe Magdelijns. Jean-Claude Cremer et Julie Leclercq ont été crédités respectivement de 7 et 10 voix. La meilleure manière de défendre les francophones auxquels DéFI reste attaché est de sauver le pays, a affirmé hier François De Smet après son élection. « C’est en Belgique que les francophones veulent vivre, pas en République flamande, mais pas non plus dans un état Wallonie-Bruxelles constitué en réaction et en dépit face à la victoire supposée inéluctable du nationalisme flamand », a-t-il souligné dans une première allocution. AFP/J. Thys BRUXELLES « Nous devrions garder quelques centrales nucléaires opérationnelles plus longtemps, à condition que la sécurité soit garantie », affirmait hier le climatologue Jean-Pascal van Ypersele. Il estime que la Belgique n’est actuellement pas armée pour une fermeture des centrales en 2025. « Nous avons gaspillé trop de temps. Je ne suis pas un défenseur de l’énergie nucléaire, mais les centrales existantes sont pour le moment la source la moins chère d’énergie. Certains plaident pour des centrales au gaz comme phase de transition, mais le gaz est une énergie fossile et donc polluant. » Si les centrales nucléaires restent en service plus longtemps, il faudra faire payer l’exploitant davantage, et cet argent devra être investi dans des sources alternatives d’énergie, poursuit-il. en'HOMMAGE À OLIVIER MAINGAIN C’est une page de l’histoire du parti qui se tourne, après 25 années d’une présidence assurée par Olivier Maingain, réélu à pas moins de sept reprises. Le congrès a été mis à profit pour rendre un vibrant hommage à un président qui fut omniprésent, en raison de sa forte personnalité, mais aussi de sa maîtrise des rouages et enjeux institutionnels du pays. C’est d’ailleurs cette qualité que la doyenne du parti, l’ex-présidente Antoinette Spaak, du haut de ses 91 ans printemps, a mise en avant, en livrant un témoignage spontané de sa reconnaissance vis-à-vis de celui qui fut son « chouchou », au temps de sa propre présidence. Mme Spaak a également loué l’« incroyable politesse et le respect des instances du parti » qui ont guidé le parcours d’Olivier Maingain. EN BREF Belga/E. Lalmand Belga/P.H. Verlooy Charles Michel, en tant que président du Conseil européen, doit intervenir en Catalogne, a estimé le ministre-président flamand Jan Jambon, en visite dans la région autonome espagnole. Le bourgmestre d’Alost Christoph D’Haese (N-VA) a lui-même retiré le carnaval alostois de la liste du patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco. La ville a pris cette décision car elle s’attend au retrait de cette reconnaissance mi-décembre, à cause d’un char accusé de véhiculer des clichés antisémites. Les services de sécurité présument que 151 des 426 Belges qui sont partis sur le front depuis 2012 en Syrie sont entre-temps décédés. Quelque 295 personnes se trouvent donc encore sur place, a indiqué le ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V). MEDAJU_E CVOR assortiment temporaire Vous pouvez le garder longtemps... si vous y arrivez ! Châteauneuf-du-Pape AOP ‘Les Clefs du Paradis’ Médaille d’or au Concours de Mâcon 15.99 75 cl Notre savoir-faire se déguste avec sagesse. Jusqu'à épuisement des stocks. Découvrez davantage de vins de saison dans votre magasin et sur aldi.be. Pour que chaque jour soit particulier - ALDI, tout simplement ALDI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :