Métro Belgique n°4129 27 nov 2019
Métro Belgique n°4129 27 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4129 de 27 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : Bruges égalise et garde espoir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Mercredi 27 novembre 2019 metro 6 NEWS AFP/M. Gomis La flore tropicale africaine menacée Pratiquement un tiers des fougères et plantes florales africaines sont menacées d’extinction. C’est le constat tiré par une équipe internationale de chercheurs à laquelle ont pris part deux scientifiques du Jardin botanique de Meise. Ces chercheurs sont parvenus, pour la première fois, à évaluer l’état de la flore tropicale d’un continent. AFP/G. Shkullaku La France veut inclure le nucléaire dans la finance verte GLAND Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a dénoncé hier la volonté de la France d’inclure le nucléaire dans la liste des activités économiques qui seront ouvertes aux investissements verts (finance durable). Cette liste fait débat aujourd’hui en Europe. En l’absence d’un système européen de classification définissant ce qu’est une activité économique durable sur le plan environnemental (« taxinomie ») , la Commission européenne a avancé en mai 2018 une proposition de directive sur laquelle négocieront aujourd’hui encore le Parlement et le Conseil (États membres). MENAKA Treize militaires français de l’opération antijihadiste Barkhane ont trouvé la mort au Mali dans la collision accidentelle de deux hélicoptères, a annoncé hier la présidence française. L’accident est survenu lundi soir dans le Liptako, dans la région de Ménaka, aux confins du Mali, Niger et Burkina Faso. Un hélicoptère de combat Tigre est entré lundi en collision avec un hélicoptère de manœuvre et d’assaut Cougar dans le Liptako au Mali. Treize militaires français ont ainsi perdu la vie. Il s’agit de l’un des plus lourds bilans humains essuyé par l’armée française depuis l’attentat du Drakkar au Liban en 1983, qui avait fait 58 morts. PEU D’ÉMISSION DE CO 2 L’idée est de mieux orienter les investissements privés et publics vers l’économie durable tout en évitant l’éco-blanchiment (« greenwashing ») , à savoir la commercialisation de produits financiers indûment qualifiés de verts ou durables. « Si cela fonctionnait correctement, ce serait un outil crucial pour transférer des milliards d’euros d’investissements non durables en investissements propres », souligne le WWF. Mais la France menace de saper le projet en soutenant l’inclusion du nucléaire dans la liste des activités économiques qui pourraient être qualifiées de durables, au motif que ce type de production d’énergie émet peu de CO 2. « L’énergie nucléaire n’est pas durable, demandez à quiconque vit près de Tchernobyl ou de Fukushima », affirme Sébastien Godinot, expert en politique européenne au WWF. PAS DE POSITION CLAIRE EN BELGIQUE Dans sa position adoptée au TOMBÉS EN OPÉRATION Le président français Emmanuel Macron a salué « avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l’armée de terre tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel ». Cet accident porte à 38 le nombre de militaires français tués au Mali depuis le début de l’intervention française en 2013, avec l’opération Serval. L’opération Barkhane, qui a succédé à Serval depuis août 2014, mobilise 4.500 militaires français dans la bande sahélosaharienne, une étendue vaste comme l’Europe, en soutien aux armées nationales qui combattent des jihadistes affiliés au groupe État islamique (EI) ou à Al-Qaïda. printemps, le Parlement européen avait explicitement exclu le nucléaire, ce que n’a pas retenu le Conseil en septembre dernier. C’est que les États membres sont divisés sur la question. L’Autriche, l’Allemagne, le Luxembourg, l’Italie, la Grèce et Chypre aspirent à sortir le nucléaire de la taxinomie, tandis que la République Tchèque et certains autres pays d’Europe de l’est seraient aux côtés de la France pour pousser cette énergie, selon le WWF. La Belgique, qui a voté en 2003 le principe de la sortie DE NOMBREUX HOMMAGES Le futur président du Conseil européen, Charles Michel, et le ministre démissionnaire des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, ont salué hier la mémoire des soldats décédés. « Je rends hommage aux 13 soldats français tombés pour notre sécurité au Mali. Ils ont perdu la vie pour nos libertés », a affirmé Charles Michel sur Twitter. « Je présente mes sincères condoléances à leurs familles, leurs proches et leurs frères d’armes », a ajouté l’ancien Premier ministre belge. « J’exprime mes sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches. La Belgique se tient aux côtés de la France », a pour sa part indiqué Didier Reynders, futur commissaire européen à la Justice, à l’État de droit et à la Protection des consommateurs. Séisme mortel en Albanie Seize personnes au moins ont trouvé la mort et des centaines ont été blessées dans un puissant tremblement de terre (magnitude 6,4) qui a frappé l’Albanie hier vers 3h54. Il a provoqué des dégâts importants tout en piégeant des habitants sous les ruines d’immeubles effondrés. Hier soir, les secouristes fouillaient encore les décombres à la recherche de survivants. AFP/J. Pachoud du nucléaire en 2025 mais est actuellement gouvernée en affaires courantes, n’aurait pas de position affirmée. « Elle se montre très discrète sur la taxinomie, on ne l’a pratiquement pas entendue », affirme M. Godinot. La taxinomie devrait être établie pour la fin 2021, pour une entrée en application fin 2022. Le WWF demande d’attribuer à chaque activité économique un classement allant du vert au rouge. L’ONG a lancé une pétition qui affiche d’ores et déjà quelque 113.000 signatures. Des conteneurs de déchets rapatriés KUALA LUMPUR La Grande- Bretagne a conclu un accord avec la Malaisie pour rapatrier 42 conteneurs de déchets non conformes exportés illégalement vers le pays d’Asie du Sud-Est qui fait face à un afflux de déchets venant de pays riches, ont annoncé les autorités des deux pays. La ministre malaisienne de l’Environnement Yeo Bee Yin a salué cette initiative « très louable » de la part des Britanniques. « Cet exemple de coopération marque la reconnaissance que la pollution plastique est un problème mondial qui requiert des engagements de plusieurs pays pour être résolu. » Les pays de la région ont vu une forte augmentation des cargaisons de déchets importés depuis que la Chine a décidé de cesser l’an dernier l’importation de la plupart des types de déchets plastiques. AFP/S. Panthaky Un accident tue 13 militaires français au Mali AFP/D. Benoit
metro, Mercredi 27novembre 2019 TIME OUT W 7 Bruges, la Venise du Nord Parmi les villes qui sont conseillées aux touristes qui visitent la Belgique, Bruges se classe généralement en seconde I position derrière Bruxelles. Il faut dire que la Venise du Nord possède de nombreux atouts à venir découvrir en famille ou en amoureux. Quelle est la ville la plus visitée de Belgique ? Bruxelles ? Gand ? Ou peut-être Anvers ? Et bien non, avec ses 8 millions de touristes annuels, ce titre revient à Bruges. Il faut dire que la ville regorge de possibilités de balades et de visites qui en font une des (la ?) plus belles villes de Belgique. Lorsqu’on pense à Bruges, ce sont généralement ses nombreux canaux et quais qui nous viennent d’abord en tête. Une visite de Bruges ne serait d’ailleurs pas complète sans une visite sur ses canaux en bateau via l’un des cinq embarcadères se trouvant dans le centre-ville. Grâce à une balade nautique d’environ une demiheure, vous découvrirez la ville et ses nombreux secrets sous un nouvel angle. Qui dit canaux dit également BELGA quais, dont celui du Rosaire. Ce lieu est un des plus photographiés de la ville tant cet endroit est entouré de bâtisses à l’architecture travaillée qui L’endroit, qui était l’ancien port de mètres et situé sur le Markt, la place centrale (et la plus belle) de la ville. Sur cette dernière, vous découvrirez de nombreux bâtiments typiques, dont le palais provincial et, en son centre, une belle statue de Pieter de Coninck et Jan Breydel, célèbres révolutionnaires du 14ème siècle qui luttèrent contre les privilèges du sang. Cette place, centrale dans la vie brugeoise, accueille le marché tous les mercredis matins et le marché de Noël pendant les fêtes. BELGA Rendez-vous des amoureux Autre lieu, autre ambiance, avec le parc du Minnewater, aussi appelé lac d’Amour. Ce parc, un des plus grands de la ville, est situé au sud de cette dernière et est connu car particulièrement romantique. Bordé d’eau, sa visite est généralement couplée avec celle du béguinage, situé à quelques pas de là. Le lieu, apprécié pour son calme (tôt le matin et hors saison) et son aspect naturel, fait également partie des endroits à ne pas rater lors d’une escapade brugeoise. Au printemps de les jardins du béguinage classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Frites, torture et dentelles Mais qui dit Bruges dit également art et peinture. En 2002, la ville a été choisie comme capitale européenne de la culture. Au total, vous pourrez visiter dans le chef-lieu de la Flandre Occidentale 25 musées. Les amateurs ront visiter le Musée Groeninge ainsi que l’ancien hôpital Saint-Jean aujourd’hui transformé en musée. Plus surprenant, partez à la découverte de l’histoire de la pomme de terre dans le musée de la frite ou à celle des châtiments dans le musée de la torture. Pour ceux à la recherche de plus de délicatesse, le centre de la Dentelle vous apprendra tout ce qu’il y a à savoir sur ce tissu. Voyage en train Pour se rendre à Bruges, le plus simple est d’utiliser le train jusqu’à la gare de Bruges, située non loin du centre-ville. Cette gare faisant partie de la ligne Bruxelles-Ostende est particulièrement bien desservie. Depuis Liège, prenez le train direct jusqu’à la « Venise du Nord ». Depuis Charleroi ou Namur, passez par Bruxelles-Midi avant de reprendre votre route vers Bruges. Si vous comptez visiter l’un ou l’autre musée, il est conseillé d’étaler votre visite de la ville sur deux jours. utiliser le Billet Week-end de la SNCB qui permet une réduction de 50% sur vos voyages aller/retour du vendredi 19h au dimanche minuit. Pour plus de facilités, pensez également à acheter vos tickets sur : www.sncb.be. 6X2 BILLETS WEEK-END SONT À GAGNER SUR METROTIME.BE/WIN BELGA BELGA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :