Métro Belgique n°4129 27 nov 2019
Métro Belgique n°4129 27 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4129 de 27 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : Bruges égalise et garde espoir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 NEWS BRUXELLES Les Belges dépensent en moyenne 1.100  € par an et par ménage pour leurs frais de santé non remboursés, soit 500  € de plus que la moyenne européenne. La Belgique occupe même la première place du podium sur le Vieux Continent en termes de dépenses à charge du patient. Médecins du Monde et Netwerk tegen Armoede (le réseau flamand de lutte contre la pauvreté) ont lancé hier leur nouvelle campagne. Les deux associations ont adressé six recommandations au futur gouvernement afin de rendre l’accès aux soins plus égalitaire. Il s’avère, en effet, que la Belgique possède le titre de championne d’Europe de la facture de santé la plus chère. Belga/A. Dehez DES INÉGALITÉS si qu’il existe un écart d’environ 14 ans d’espérance de vie une femme peu qualifiée, Ridder. 74 ans en bonne santé. Pour cins du Monde Belgique, Ri De SOCIALES La campagne de Médecins du entre deux femmes en bonne cette moyenne descendra à Monde et de Netwerk tegen Armoede se concentre sur les in- plus favorisée que l’autre. sera confrontée à des pro- LES PLUS TOUCHÉS santé, l’une étant cependant 60 ans, ce qui signifie qu’elle LES ENFANTS égalités sociales en matière « Une femme de 25 ans ayant blèmes de santé avant d’atteindre l’âge de la pension », citoyens sont d’ailleurs obligés En Belgique, de plus en plus de d’accès aux soins de santé. Les un niveau très élevé d’éducation vivra en moyenne jusqu’à explique le président de Méde- de reporter des soins alors que deux associations relèvent ain- EN BREF Une nouvelle vie sauvée par un hélicoptère NH90 Dès le 1er janvier 2020, des dispositions permettront de majorer de 50 cents par habitant les subsides accordés aux communes et intercommunales wallonnes qui rentrent dans une démarche « zéro déchet », a affirmé la ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier (Ecolo). 4 Mercredi 27 novembre 2019 metro Une piqûre record pour les frais de santé en Belgique La Wallonie vent debout contre l’accord UE-Mercosur NAMUR Après l’épisode CETA, la Wallonie va-t-elle partir en guerre contre l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur ? Plusieurs voix disent leur mécontentement. L’accord entre l’Union européenne et le Mercosur interpelle la Wallonie. En discussion depuis 20 ans, il prévoit notamment que les pays du Mercosur s’ouvrent à l’industrie européenne (voitures, produits chimiques et pharmaceutiques, marchés publics…). et qu’en contrepartie, ils puissent exporter en Europe jusqu’à 99.000 tonnes de viande bovine, 100.000 tonnes de volaille et 180.000 tonnes de COXYDE Un hélicoptère NH90 Caïman de la 40 e escadrille de Coxyde a effectué lundi la centième intervention de recherche et de sauvetage ayant permis de sauver une nouvelle vie depuis que ce type d’appareil a atteint sa capacité opérationnelle initiale, a annoncé le ministère de la Défense. Les NH90 de la 40 e escadrille ont atteint en août 2015 leur « capacité opérationnelle initiale » (« Initial Operational Capacity », IOC) pour la mission de sauvetage, première étape dans le long processus qui a mené au remplacement en mars dernier des Sea King, les légendaires appareils au nez rouge qui surveillaient la Côte depuis plus de 40 ans. La 40 e escadrille dispose sur le papier de quatre Caïman en version navale. AFP/E. Feferberg sucre par an, sans droit de douane. Le ministre wallon de l’Agriculture, Willy Borsus (MR), a redit son « opposition totale » au volet agricole de l’accord de principe conclu en juin dernier par l’Union européenne et le Mercosur (Argentine, Brésil, Uruguay et Paraguay). « Ce texte est totalement déstructurant pour notre agriculture », a-t-il affirmé, en commission du parlement wallon. Une contrepartie qui ne cesse de susciter l’inquiétude, notamment dans les rangs de la Fédération wallonne de l’Agriculture (FWA). « Cet accord est un non-sens climatique, écologique et social », avait-elle ainsi asséné en juillet dernier. Willy Borsus, alors ministre-président wallon, avait pour sa part qualifié de « destructeur » cet accord de libre-échange. Plus tôt dans la journée, le cdH était déjà monté au créneau contre ce texte, estimant lui aussi « imbuvable » son volet agricole. Les humanistes s’apprêtent à déposer au parlement régional une proposition de résolution demandant au gouvernement wallon de signifier officiellement au Fédéral qu’il s’oppose à l’accord commercial entre l’UE et le Mercosur. À moins, entre autres, que l’accord ne réponde finalement aux objectifs de l’Accord de Paris sur le climat et qu’y soit intégrée une exception agricole, excluant les produits agricoles de son champ d’application. L’informateur Paul Magnette fixe un objectif de plein-emploi en 2030, selon le rapport transmis au Roi. D’ici la fin de la législature, le taux la tendance inverse est observée dans les autres pays européens, épinglent les deux associations, qui estiment à 600.000 le nombre de Belges vivant actuellement dans la pauvreté. Ce sont les enfants évoluant dans des familles précarisées qui sont les plus durement touchés par cette réalité. « En Belgique, 44% des ménages vivant dans la précarité, avec des enfants de moins de 16 ans, ont dû se priver de soins nécessaires au cours de l’année écoulée », déplore le coordinateur de Netwerk tegen Armoede, David de Vaal. Enfin, le prix des médicaments est une autre difficulté à laquelle doit faire face la population. Ainsi, 79% des ménages précaires le perçoivent comme une charge. « Et 26% des familles belges admettent que les montants des soins de santé sont difficiles ou très difficiles à concilier avec leur budget disponible », observe Ri De Ridder. Par ailleurs, un Belge sur cinq affirme ne pas pouvoir payer de soins dentaires ou de consultation psychologique, malgré les aides accordées. d’emploi devrait atteindre 75%. À titre de comparaison, le gouvernement précédent visait 73,2% en 2019. u En attendant la réforme du système, tous les contrats APE (Aides à la promotion de l’emploi) arrivant à échéance fin décembre seront reconduits pour deux ans, pour autant que les dossiers aient été introduits en respectant la réglementation, a affirmé la ministre régionale de l’Emploi, Christie Morreale (PS). AFP/J. Thys
metro Mercredi 27novembre 2019 NEWS 5 Les drogues sont de plus LONDRES Les entreprises en plus faciles à trouver pharmaceutiques doivent fixer des prix « raisonnables » et cohérents pour que chaque patient puisse avoir accès aux traitements innovants. Tel est le cri d’alarme lancé par deux scientifiques et un économiste dans la prestigieuse revue « Nature Medicine » publiée lundi. En septembre dernier, la population belge levait 2 millions  € pour offrir un traitement (le Zolgensma) à la petite Pia, atteinte d’une maladie génétique rare. Cependant, « des Pia, il va y en avoir de plus en plus ! Une collecte de fonds a permis de résoudre une situation individuelle mais, dans un avenir très proche, nous aurons besoin de solutions globales pour que chaque patient puisse avoir accès aux traitements innovants. Or, ce n’est BRUXELLES Les stupéfiants sont de plus en plus faciles à se procurer en Europe, ressort-il d’un rapport sur les marchés de la drogue en Europe publié conjointement par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et Europol. Il ressort d’un rapport publié par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et Europol que la vente de drogue est de plus en plus fréquente en Europe. L’enquête, menée pendant trois ans, estime le commerce de drogues illicites en Europe à 30 milliards  € en 2017, la valeur des saisies n’étant pas reprise dans ce calcul. Au total, 39% (soit environ 11,6 milliards  € ) proviennent du trafic de cannabis, 31% sont relatifs à la commercialisation de cocaïne et 25% émanent de l’achat et la vente d’héroïne. Valtònyc ne devrait pas être remis à l’Espagne LUXEMBOURG L’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne a rendu hier des conclusions qui semblent valider la logique suivie par la justice gantoise, qui avait refusé de livrer à Madrid le rappeur espagnol Valtònyc. Condamné en 2017 en Espagne à trois ans et six mois de détention pour les textes de ses chansons, dans lesquels la justice espagnole avait vu notamment une « apologie du terrorisme », il avait fui vers la Belgique début 2018. Un mandat d’arrêt européen avait alors été émis en juin 2018 par Madrid. Les « actes de terrorisme » sont une catégorie d’infractions pour laquelle un mandat d’arrêt européen peut être exécuté sans que le pays concerné ne doive vérifier si l’infraction retenue est bien valable dans Les amphétamines et la MD- MA comptent pour 5% du marché. BÉNÉFIQUE POUR LES CRIMINELS « L’Europe est confrontée à une évolution rapide du marché de la drogue. La production de plus en plus intensive permet une plus grande disponibilité des produits et à des prix plus bas », explique le directeur de l’OEDT Alexis Goosdeel. « Les organisations criminelles tirent des bénéfices considérables du trafic de stupéfiants. Mais ce qui inquiète encore plus, c’est la détermination et l’impitoyabilité grandissantes de ces criminels pour faire grossir leur part de marché. » Outre leurs conséquences économiques et sanitaires, la production et le trafic de stupéfiants forment une importante source, directe ou indirecte, de financement d’activités terroristes. Cependant, AFP/K. Tribouillard son propre système judiciaire. Une condition est cependant attachée à ce principe  : l’infraction sur laquelle est basé le mandat doit être passible dans le pays émetteur d’une peine maximale d’au moins trois ans de détention. Ce n’était pas le cas en Espagne au moment des faits. AFP/R. Frias les conclusions ne démontrent pas de liens systématiques entre drogue et terrorisme. DES DÉGÂTS ENVIRONNEMENTAUX Le rapport pointe par ailleurs les dégâts environnementaux causés par cette production. En Belgique notamment, des produits chimiques entrent dans la fabrication de drogues synthétiques et les déchets résiduels sont déversés dans les forêts, enterrés ou simplement abandonnés sur le lieu de production. L’OEDT indique que la Belgique, aux côtés de l’Espagne et des Pays-Bas, est en première ligne pour l’entrée et la distribution de cocaïne en Europe. En 2017, les autorités belges et espagnoles ont saisi à elles seules 60% des 140 tonnes de poudre blanche confisquées sur l’ensemble du continent. BRUXELLES La pression fiscale sur les entreprises a légèrement diminué l’année dernière en Belgique mais reste parmi les plus élevées en Europe et dans le monde, selon l’étude « Paying Taxes 2020 » publiée hier par PWC et la Banque mondiale. Selon le classement annuel, la Belgique reste le troisième pays d’Europe en termes de pression fiscale sur les entreprises. Au niveau européen, elle est devancée par la France (60,7%) et l’Italie (59,1%). Le taux moyen de pression fiscale s’élève à 40,5% dans le monde. L’étude ajoute que le tax shift, décidé en 2017 par l’ancien Les traitements innovants doivent être accessibles 4 1 - II - 4 1411 - Pe, 4 Belga/S. Gremmelprez pas le rôle de la population de financer ce qui est une responsabilité du système de santé », lance le professeur Michel Goldman. Les prix de ces traitements, uniques, décollent véritablement, pouvant atteindre plusieurs millions d’euros. Ce qui inquiète également, c’est le manque de transparence sur la répartition des coûts pour le citoyen. L’appel du réalisateur Oleg Sentsov au Parlement européen La pression fiscale en Belgique reste élevée AFP/S. Supinsky BRUXELLES Le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov a appelé les Européens à éviter à tout prix les « mains tendues » au régime de Vladimir Poutine, lors d’une intervention hier au Parlement européen. Lauréat du Prix Sakharov 2018, le réalisateur engagé a reçu son prix des mains du président de l’assemblée David Sassoli avec un an de retard, après avoir été libéré de prison en septembre. Oleg Sentsov a dédié son prix à tous les Ukrainiens encore retenus dans le Donbass (est ukrainien) en proie à un conflit armé sanglant entre fidèles de Kiev et séparatistes soutenus par la Russie, et à tous les prisonniers politiques du régime russe. AFP/E. Dunand gouvernement fédéral, a contribué à la légère baisse de la pression fiscale en Belgique l’année dernière (de 57,7% à 55,4%). Les mesures ont entraîné une réduction des impôts sur le travail et du taux légal de l’impôt des sociétés (de 33,99% en 2017 à 29,58% en 2018).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :