Métro Belgique n°4127 25 nov 2019
Métro Belgique n°4127 25 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4127 de 25 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : unis contre les violences faites aux femmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Lundi 25 novembre 2019 metro 2 NEWS LES ANTIBIOTIQUES. PRENEZ-LES COMME IL FAUT ET UNIQUEMENT QUAND IL FAUT ! UNE MAUVAISE UTILISATION D’ANTIBIOTIQUES REND LES BACTÉRIES RÉSISTANTES. LES MALADIES GRAVES NE PEUVENT DÈS LORS PLUS ÊTRE TRAITÉES CORRECTEMENT. VEILLEZ À CE QUE LES ANTIBIOTIQUES AGISSENT ENCORE LORSQU’ON EN A RÉELLEMENT BESOIN. PAS CONTRE LES VIRUS LES ANTIBIOTIQUES N’ONT AUCUN SENS EN CAS DE GRIPPE, RHUME OU BRONCHITE AIGUË. Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Belga/T. Roge UNIQUEMENT CONTRE LES BACTERIES LES ANTIBIOTIQUES PEUVENT SAUVER DES VIES QUAND IL S’AGIT D’INFECTIONS GRAVES COMME UNE PNEUMONIE. PAS TOUJOURS NECESSAIRE LES INFECTIONS BACTÉRIENNES AUSSI GUÉRISSENT SOUVENT SPONTANÉMENT. NE PRENEZ D’ANTIBIOTIQUES QUE LORSQUE VOTRE MÉDECIN LES PRESCRIT. SUIVEZ MINUTIEUSEMENT L’ORDONNANCE NE SAUTEZ JAMAIS UNE PRISE ET PRENEZ EXACTEMENT LA DOSE PRESCRITE. N’ARRETEZ PAS À MI-CHEMIN N’ARRÊTEZ PAS AVANT LA FIN DU TRAITEMENT PRESCRIT, MÊME SI VOUS VOUS SENTEZ MIEUX. LES ANTIBIOTIQUES N’AGISSENT PAS CONTRE LA GRIPPE, LE RHUME OU LA BRONCHITE. NE GARDEZ PAS DE RESTES RAMENEZ LES MÉDICAMENTS RESTANTS CHEZ VOTRE PHARMACIEN. NE PRENEZ JAMAIS D’ANTIBIOTIQUES DE VOTRE PROPRE INITIATIVE ! WWW.USAGECORRECTANTIBIOTIQUES.BE Organisé par BAPCOC avec le soutien de l’INAMI, le Service Public Fédéral Santé Publique et la Journée Européenne d’Information sur les Antibiotiques. Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Paul Magnette fait son rapport Paul Magnette poursuit sa mission d’informateur. Il fera un nouveau rapport au Roi aujourd’hui à 14h. Le président du PS cherche à trouver un consensus avec différentes formations autour de thèmes, comme le taux d’activité, la cohésion sociale et la lutte contre la pauvreté, la justice et la sécurité, la transition climatique, l’immigration et la modernisation de l’État. Metro’s content room : Xavier Vuylsteke de Laps (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Laura Sengler, Janne Vandevelde, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck, Quentin Soenens, Nina van den Broek Lay-out  : Alessandra Di Palma, Sarah Tilley, Afrodite Trevlopoulos (Art Director) Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be Belga/M. Asselberghs 10.000 manifestants contre les violences aux femmes BRUXELLES La manifestation a s’est tenue hier dans le centre de Bruxelles a rassemblé 10.000 personnes contre les violences faites aux femmes, à la veille de la Journée internationale consacrée à cette problématique. La plateforme Mirabal, qui réunit une centaine d’organisations de la société civile, était à l’origine de l’appel à manifester dans la capitale. Une manifestation similaire avait rassemblé 5.000 personnes l’an dernier. 21 FÉMINICIDES Selon le blog Stop Féminicide, créé par des associations féministes, 21 femmes ont déjà été tuées en 2019 en Belgique « parce qu’elles sont femmes ». Les noms de ces 21 victimes ont été récités avant le début de la marche, suivis d’un moment de silence puis d’un « cri de colère ». Au total depuis 2017, 99 féminicides ont été recensés en Belgique. Aucun chiffre officiel sur la question n’existe cependant et le nombre de féminicides pourrait dès lors être plus important. Belga/N. Maeterlinck APPEL AUX AUTORITÉS À AGIR « Il ne s’agit là que de l’expression la plus extrême des différentes formes de violences que les femmes continuent à subir dans notre pays (physiques, sexuelles, économiques, psychologiques, institutionnelles…) », souligne la plateforme Mirabal dans son appel à la mobilisation. La plateforme Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing@metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites Quatre habitations évacuées Quatre habitations ont été évacuées à la suite d’un glissement de terrain survenu samedi sur un terrain en hauteur, au pied de la Citadelle de Namur. Aucune victime n’a été recensée. Un périmètre de sécurité a été dressé et maintenu jusqu’à ce jour. Des jalons ont été posés hier afin de suivre le glissement. Mirabal exige entre autres la concrétisation de la Convention d’Istanbul, texte du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et contre la violence domestique. Il a été ratifié par la Belgique en 2016, mais les associations estiment qu’il n’a eu que peu d’effets concrets chez nous. Un plan quinquennal (2020- 2024) de lutte contre les violences doit bientôt être élaboré et adopté, afin de coordonner l’action des pouvoirs publics. Lasse, la plateforme estime cette coordination « au point mort » malgré le précédent plan, qui n’est en outre pas budgétisé et ne comporte pas d’objectif chiffré de réduction des violences. Aujourd’hui, d’autres actions sont prévues pour la journée internationale contre les violences faites aux femmes. La plateforme appelle à faire du bruit à midi dans le cadre de l’action « She had a name » (elle avait un nom) pour donner la parole à ces femmes mortes. Un budget contre les violences ANVERS En cette journée internationale des violences faites aux femmes, la ministre flamande de la Justice, Zuhal Demir (N-VA), a annoncé vouloir dégager un budget de 6 millions  € par an, à partir de 2020, pour les assistants de justice chargés de dossiers de violences sexuelles. Outre l’aide aux victimes et l’accompagnement juridique, ces moyens supplémentaires serviront également aux thérapies destinées aux délinquants sexuels et au suivi de ceux qui ont bénéficié d’une libération conditionnelle. Zuhal Demir a déclaré vouloir faire de la lutte contre les violences sexuelles une priorité de son mandat. E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be Belga/N. Maeterlinck
metro Lundi 25novembre 2019 NEWS 3 NÉ MINÉ M L'ililiNlnillillgef il LiCI) DES FEMMES -Op Une enquête après le salut nazi à Breendonk MALINES La division de Malines du parquet d’Anvers a ouvert une information judiciaire pour incitation à la haine et/ou négationnisme, après qu’un membre de la section flamande du groupe d’extrême droite Right Wing Resistance s’est fait photographier faisant le salut Votre argent, votre pouvoir d’ACTION nazi au cours d’une visite en août au Fort de Breendonk. Sur la photo, postée en ligne le 26 août, on peut apercevoir un individu effectuant le salut hitlérien dans le’casino’, une salle du camp qui servait de réfectoire aux nazis. Une plainte a été déposée auprès de la zone de police Malines-Willebroek, selon le ministère public. « Le parquet d’Anvers a chargé la zone de police d’effectuer l’enquête », a-t-il précisé. Le centre pour l’égalité des chances Unia va également enquêter sur ce geste, d’après De Morgen et la VRT. EN BREF COMMUNICATION À CARACTÈRE PROMOTIONNEL J’ai investi dans NewB, pour créer une banque qui financera enfin la transition écologique. Pour une banque ÉTHIQUE & DURABLE*, INVESTISSEZ sur newb.be avant le 28/11 *Au sens de la fédération européenne des finances et banques éthiques et alternatives (FEBEA), il s’agit d’une banque qui « œuvre pour le bien commun et qui assure le droit au crédit à travers une activité bancaire consistant à récolter des fonds et à les réaffecter sous forme de crédits, à des projets culturels, sociaux et environnementaux. » Cette banque est également durable puisqu’elle « travaille dans une perspective de développement durable, et pour ce faire peut prendre comme référence les principes de la Responsabilité Sociale d’Entreprise (R.S.E.). » La charte FEBEA est téléchargeable sur www.febea.org. u Le ministre wallon des Infrastructures sportives, Jean- Luc Crucke, estime que Tubize constitue un lieu idéal pour la construction du stade national. « C’est aux portes de Bruxelles, et de toute sa symbolique. L’autoroute y passe, un contournement est en passe d’y être réalisé, et on est bien placé entre les deux grands aéroports proches que sont Zaventem et Charleroi », Editeur Responsable  : Tom Olinger, Avenue Brugmann262, 1180 Bruxelles énumère M. Crucke dans la DH. u Child Focus s’est excusé sur le plateau de la VRT auprès des victimes de pédophile pour sa campagne choc sur la pédo-pornographie lancée la semaine passée. Une scène d’abus d’enfant y était représentée. L’association entendait seulement susciter un électrochoc auprès des décideurs politiques et du grand public. De nouveaux panneaux pour les passages à niveau Belga/B. Doppagne BRUXELLES Une vingtaine de passages à niveau vont être équipés de nouveaux panneaux invitant les usagers de la route à ne pas bloquer ces passages. Il s’agit d’une phase test, précise samedi Infrabel. Plus de la moitié des accidents survenant aux passages à niveau sont dus au non-respect des règles de circulation, à des manœuvres de slaloms ou à des franchissements au rouge du passage à niveau. Des panneaux « blocking back » vont donc être installés. « Il s’agit de panneaux d’avertissement qui rappellent aux conducteurs de véhicules routiers qu’ils ne sont pas autorisés à s’engager sur le passage à niveau s’il existe un risque d’y rester bloqué. Le principe est donc le même que pour tout carrefour routier » souligne le gestionnaire ferroviaire. INFORMATIONS RELATIVES A L’OFFRE - Cette communication s’inscrit dans le cadre d’une offre publique de parts de NewB. Le montant minimal de l’Offre est de 30.000.000  € diminué du montant global de l’ensemble des souscriptions à des Parts de catégorie C non visées par la présente Offre effectivement libérées pendant l’Offre et le montant maximal de l’Offre est de 35.000.000  € , diminué du montant global de l’ensemble des souscriptions à des Parts de catégorie C non visées par la présente Offre effectivement libérées pendant l’Offre. L’Offre débute le vendredi 25 octobre 2019 à 14 heures et se clôture au plus tard le mercredi 27 novembre 2019 à minuit. Dans ce cadre des parts de type A s’élevant à 2000  € et de type B s’élevant à 20  € sont offertes à la souscription. L’Offre des Parts de catégories A et B est limitée à la Belgique. Nous recommandons à tout investisseur de consulter le prospectus téléchargeable sur le site www.newb.be afin de pleinement comprendre les risques et avantages potentiels associés à la décision d’investir dans des parts de NewB. L’approbation du prospectus par la FSMA ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les parts offertes. AVERTISSEMENT CONCERNANT LES RISQUES - NewB ne dispose pas d’agrément comme établissement de crédit et pourrait ne jamais l’obtenir. L’approbation du prospectus par la FSMA est indépendante de et sans incidence sur la procédure d’agrément bancaire et n’implique aucune validation de l’opportunité de cette opération, de la viabilité du projet qui y est décrit ou du caractère réaliste du plan d’affaires présenté par NewB. L’investisseur court le risque élevé de perdre une partie ou la totalité du montant investi. Ce risque est élevé en raison d’une part des pertes comptables accumulées chaque année depuis la constitution de la société en 2011, soit 10.732.632  € selon les comptes arrêtés au 30/06/2019, et étant donné d’autre part que NewB ne peut faire état d’aucune expérience probante ni historique en ce qui concerne les activités d’établissement de crédit. Le coopérateur pourrait être empêché de sortir de son investissement durant une durée indéterminée (même au-delà de la période de blocage initial de 3 ans) alors que la situation financière de NewB continuerait à se dégrader. Si à l’issue d’une période de 3 ans, NewB ne parvient pas à maintenir les ratios de solvabilité requis d’un point de vue prudentiel et/ou à atteindre un seuil de rentabilité requis pour inverser la tendance de détérioration de sa situation financière et prudentielle, elle sera amenée à devoir soit lever de nouveaux fonds, soit, à défaut, à arrêter ses activités. Avant de souscrire aux Parts, les investisseurs potentiels doivent lire attentivement le Prospectus complet avec une attention particulière pour les facteurs de risques (voir Avertissement des pages 1 à 3, Section 3 (Résumé) et Section 6 (Facteurs de risques)).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :