Métro Belgique n°4126 22 nov 2019
Métro Belgique n°4126 22 nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4126 de 22 nov 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : un sapin en majesté.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
06 vendredi 22 novembre 2019 metro weekend Les temps changent… Le punk s’est quelque peu institutionnalisé. Et pourquoi pas, d’ailleurs ? Jusqu’au 26 avril 2020, le ADAM – Brussels Design Museum propose l’exposition « PUNK GRA- PHICS. Too Fast to Live, Too Young to Die », qui explore le langage visuel singulier de ce mouvement né dans les années 1970. Des maîtres à voir sur place présentée en 2018 au Museum of Arts and Design D’abord (MAD) de New York, elle est ici proposée pour la première fois en Europe. Basée sur la riche collection d’Andrew Krivine, qui a accumulé en quatre décennies quelque 3.000 pièces, cette exposition « illustre en particulier l’influence de l’attitude anti-establishment de cette culture, qui a privilégié une pratique ‘débrouille’et ‘artisanale’alors même que le secteur graphique professionnel s’ouvrait aux outils informatiques », expliquent les organisateurs. « À l’époque, les musiciens créaient en effet leurs propres affi ches et pochettes Les œuvres d’art des maîtres flamands des 15e, 16 e et 17 e siècles resteront accessibles encore une année dans les églises, chapelles et châteaux où elles ont été admirées de tous temps. Le projet « Maîtres flamands in situ » permet à tout un chacun d’aller observer 45 tableaux historiques, certains cachés au public pendant des années. Les « perles cachées » se trouvent à Bruxelles, Anvers et Gand mais aussi dans d’autres villes et villages de la région. « Nous ne connaissons bien souvent pas, en tant que Flamands, toute la richesse que renferme notre région », a expliqué la ministre flamande du Tourisme, Zuhal Demir. « Nous vivons dans le berceau d’un incroyable patrimoine artistique et culturel. » « À la demande de nombreux visiteurs qui, en quatre mois, n’ont pas eu le temps de visiter les 45 sites, nous avons décidé de prolonger le projet d’un an » a déclaré Peter Wouters, directeur de l’assocation Openbaar Kunstbezit Vlaanderen et initiateur du projet. vlaamsemeestersinsitu.be/Music Maestro No Future ! PH. D.R C’est l’occasion de prendre une chambre à la semaine au Botanique. Ce soir, le choix devra s’y faire entre le rap grime de Giggs, « le préféré de Drake » à l’Orangerie, et le magnifique univers Post-punk-folk de Carla dal Forno à la Rotonde. Dans cette même salle, demain, la jeune Russe Kedr Livanskiy va nous intriguer par son électro-pop très onirique. On pointera également la présence de Kazu, le mardi 26, qui viendra en solo sans ses Blonde Redhead. Le même jour, à l’Ancienne Belgique, c’est l’Anglaise Charli XCX (photo) qui devrait attirer la foule avec tous ses tubes pop en puissance. Mardi toujours, les White Lies viendront fêter dix années de succès au Cirque Royal, tandis Dido, forte de ses 30 millions d’albums vendus dans le monde, pourrait faire le plein demain à la Lotto Arena d’Anvers. Enfin, du côté du C12, on annonce ce soir un Boiler Room avec Re:ni, Beta Librae et Rey Colino, ainsi que Joy Orbison demain. de disques, tandis que les fans créaient flyers et fanzines à l’aide de machines à écrire, découpant des lettres dans les journaux et magazines pour créer leur propre typographie rebelle. » Ce graphisme punk se caractérise notamment par une grande liberté d’inspiration  : toutes les formes d’art, la culture pop ado ou encore le style des années 50-60. Cette exposition propose en outre quelques exemples spécifi quement belges dont des affi ches de concerts ou de groupes, ainsi que des pochettes de disques 33 et 45 tours de groupes et de maisons de disques belges. www.adamuseum.be PH. JENNA BASCOM Le musée de la Boverie accueille jusqu’au 3 mai 2020, l’exposition « Hyperréalisme sculpture. Ceci n’est pas un corps ». Les visiteurs peuvent y découvrir 44 œuvres de 31 artistes différents, qui montrent d’une part le champ des possibles exploré par les hyperréalistes et d’autre part, l’évolution de la représentation de l’humain au fil des années. Après avoir voyagé en Espagne, au Mexique, en Australie ou encore aux Pays-Bas, cette exposition entièrement dédiée à la sculpture hyperréaliste, est arrivée à Liège. Elle présente à travers de nombreuses œuvres d’artistes internationaux comme Paul McCarthy, George Segal ou encore Ron Mueck un aperçu condensé de ce mouvement artistique. Ces influences venues du Japon Le MAS, à Anvers, accueille, jusqu’au 19 avril 2020, une nouvelle exposition « Cool Japan » où il est question de la culture visuelle japonaise et de ses influences. « Avec des pièces historiques uniques, le MAS illustre la longue tradition à l’origine d’icônes japonaises comme Hello Kitty, Zelda et Sailor Moon, et comment l’ancien et le nouvel art japonais continuent à inspirer le monde. » « Cool Japan » est la version anversoise d’une exposition précédemment présentée au Nationaal Museum van Wereldculturen des Pays-Bas. « Au cours de la deuxième moitié du 19 e siècle, des collectionneurs (comme Max Elskamp) ont accumulé de nombreuses oeuvres d’art autour du Japon », a indiqué l’échevine de la Culture Nabilla Ait Daoud. « Et parallèlement, nous accueillons aujourd’hui d’importants groupes de touristes japonais, notamment grâce à notre cathédrale très populaire. » www.mas.be/fr/content/cool-japan L’art plus que réaliste L’exposition est divisée en six sections différentes. Le visiteur débute sa découverte par la section « Répliques humaines », poursuit avec « Monochrome », « Morceaux de corps », « Jeux de taille », « Réalités difformes » et enfi n « Frontières mouvantes ». Cette dernière partie est consacrée à l’hyperréalisme d’aujourd’hui et est adaptée aux nouveaux médias et aux outils numériques dont on dispose. Elle a spécialement été créée pour la version liégeoise de l’exposition. Chaque section est également agrémentée d’interviews et de vidéos. En sculpture, la notion d’hyperréalisme est apparue dans les années 60 aux États-Unis. Initialement, le but était d’imiter au mieux le corps humain sous tous ses aspects, pour créer l’illusion parfaite. www.laboverie.com Carole Feuerman, « Catalina », 1981 PH. MAS
metro Vendredi 22novembre 2019 TOPICS 15 Un koala sauvé miraculeusement WAUCHOPE Ce mardi 19 novembre, une Australienne, Toni Doherty, circulait en voiture lorsqu’elle a aperçu au bord de la route un koala qui tentait d’échapper aux flammes. N’écoutant que son courage et sa volonté de sauver l’animal, elle a enlevé sa chemise et s’est rendue dans la végétation en feu pour récupérer le koala. Alors qu’il tentait de monter dans un arbre, elle a réussi à l’attraper et à le mettre à l’abri des flammes. Elle l’a ensuite fait boire et elle l’a aspergé d’eau. Il souffre de graves brûlures mais l’intervention de l’automobiliste australienne et la prise en charge de l’hôpital lui ont sauvé la vie. Capture d’écran YouTube 14 TOMES DISPONIBLES AU RAYON BD De l’argent tombé du ciel BLACKHALL COLLIERY La mystérieuse apparition de liasses de billets de banque dans les rues d’un ancien village minier du nord-est de l’Angleterre plonge les habitants et la police dans la perplexité. À 13 reprises depuis 2014, les habitants ont trouvé dans le village de Blackhall Colliery, souvent sur le trottoir, des liasses de billets de 20 £ (23 € ) totalisant environ 2.000 £ (2.300 € ) chacune. La trouvaille la plus récente, lundi, était la quatrième de l’année, a précisé l’enquêteur John Forster, évoquant l’existence d’un « bon Samaritain ». Des villageois interrogés par le quotidien The Guardian spéculaient eux sur l’existence d’un « millionnaire caché » ou encore d’un « Père Noël de Blackhall ». Cazenove & William Bamboo Édition www.bamboo.fr KISS RIDE ➤ À toi belle inconnue, tu es célibataire. Tu as idéalement entre 29 et 37 ans. Tu as un sourire ravageur et des yeux à tomber par terre. Tu es prête à t’engager avec un homme de 39 ans doux et gentil. Écris-moi à moncoeurfaitboum@outlook.be. Bien à toi et au plaisir de faire connaissance. ➤ Ce 20 novembre, à la gare de Braine-l’Alleud est montée une jeune femme splendide qui s’est assise en face de moi. Habillée d’un blouson gris clair, tu portais un pull bleu, ainsi qu’un jean et des chaussures à talons. Je portais moi un pantalon prune avec une chemise à carreaux. Nous avons un peu parlé de tes études et ta jolie voix me résonne encore en tête. J’espère te revoir très bientôt et si tu te reconnais, peut-être irons nous boire un verre ! ➤ Je t’ai croisé dans le métro à Beekant en direction de Stokkel. Je t’ai fixé pendant un long moment mais tu n’as pas remarqué ma présence. Je n’ai aussi pas osé te faire signe. Tu lisais le journal Metro. Je voudrais seulement que tu saches à quel point tu as touché mon cœur. ➤ Aujourd’hui est un jour spécial pour toi car tu fêtes ton 50 e anniversaire. Alors un superanniversaire et merci pour tout ce que tu fais pour nous maman ! TU AS CROISÉ L’AMOUR DE TA VIE DANS LE TRAIN, PERDU TA CHAUS- SETTE FÉTICHE OU TU SOUHAITES SIMPLEMENT PARTAGER UNE INFO AVEC LE MONDE ENTIER ? ENVOIE UN MESSAGE AVEC LE HASHTAG #KISSANDTWEET VIA TWITTER OU INSTAGRAM OU ENVOIE UN MAIL À kissride@metrotime.be Nos journalistes sélectionneront les messages à paraître dans Metro. Metro n’est pas responsable des conséquences éventuelles de ces messages.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :