Métro Belgique n°4111 25 oct 2019
Métro Belgique n°4111 25 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4111 de 25 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : des factures bien trop salées.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
BRUXELLES Le secteur des soins de santé fédéraux était en grève hier. Le front commun syndical veut de cette manière forcer les employeurs à enfin concrétiser les éléments de l’Accord social non-marchand conclu il y a deux ans, le 25 octobre 2017. Les travailleurs du secteur des soins de santé fédéraux (privés) réclament de meilleures conditions de travail. Une quarantaine d’institutions en Wallonie et à Bruxelles étaient impactées par cette grève. Des services fermés, des piquets de grève devant des hôpitaux ou encore des maisons médicales et des maisons de repos et de soins, de nombreuses actions ont été menées hier un peu partout dans le pays par le front commun syndical CNE- Setca-CGSLB. deux ans. « Les employeurs veulent saucissonner la négociation et aborder les trois points de l’Accord qui les arrangent, dont celui sur la qu’une fois signée la convention qui arrange les employeurs, les autres points restent en rade. » Les travailleurs du secteur (Commission Paritaire 330) flexibilité. L’intention est par LE BUDGET 2020 souhaitent obtenir la signature de conventions collec- exemple de supprimer l’obligation de 11 heures de repos LAISSE INCERTAIN tives de travail (CCT) d’exécution de l’accord social non entre deux services », détaille le représentant du syndicat Une réunion informelle s’est tenue hier midi à Bruxelles à l’initiative du Setca. Elle a rassemblé les représentants du marchand, signé il y a presque chrétien. « Nous craignons, Près de 720 millions € pour les médicaments les plus chers BRUXELLES Ces dernières années, les dépenses en médicaments ont fortement progressé dans notre pays. « Le coût total pour l’assurance BRUXELLES Si chaque soins de santé s’élevait encore maladie rare ne touche en 2014 à quatre milliards € . par définition qu’un petit En 2018, ce chiffre est passé à nombre de personnes, au plus de 4,5 milliards », indique la Mutualité chrélions de personnes vivent total, « plus de 300 miltienne (MC). Chaque année, le aujourd’hui » avec une budget prévu pour les médicaments est dépassé. En s’agit de 4% de la popula- pathologie de ce type. Il cause, l’arrivée de toute une tion mondiale, selon la série de traitements innovants au coût souvent élevé, cise du phénomène. première estimation pré- notamment destinés à soigner le cancer. Dix médica- « Prises collectivement, les ma- Belga/Ph. Huguen 4 NEWS ments, surtout, ont pesé ciant d’un remboursement ladies ‘rares’ne sont donc pas lourd dans la balance. « Pour pour ces médicaments n’a si rares. La mise en place de véritables politiques de santé pu- l’ensemble des membres de la progressé, lui, que de 6%. En Mutualité chrétienne, le tout cas, extrapolé à l’ensemble de la population au niveau des pays serait donc blique à l’échelle mondiale et montant de leur remboursement a atteint 271 millions belge, ce montant atteint 720 justifiée », estiment les auteurs en 2018. Un an auparavant, millions €  », détaille la MC. de cette analyse, chercheurs à ce chiffre était de 247 millions, soit une hausse de 10% pour plus de transparence au de la recherche médicale (In- Face à ce constat, la MC plaide l’Institut français de la santé et en un an. Paradoxalement, le niveau de l’industrie pharmaceutiqueserm). nombre de patients bénéfi- 4 Vendredi 25 octobre 2019 metro Les blouses blanches en grève pour améliorer leurs conditions Deux souches de poliovirus sauvage sur trois éradiquées GENÈVE Le poliovirus sauvage de type 3 (PVS3) a été éradiqué dans le monde, a annoncé hier l’Organisation mondiale de la Santé, en parlant d’un « accomplissement historique pour l’humanité » après l’éradication de la souche de type 2 en 2015. Il ne reste donc plus que le poliovirus sauvage de type 1 (PVS1) qui est en circulation dans seulement deux pays  : l’Afghanistan et le Pakistan. Les poliovirus provoquent une paralysie irréversible, voire la mort. Mais il existe des différences génétiques et virologiques qui distinguent les trois souches. Le dernier cas de PVS3 avait été détecté dans le nord du Nigéria en 2012. Belga/N. Maeterlinck syndicat socialiste et ceux des fédérations patronales Gibbis, Santhea et Unessa. « L’accord social fédéral signé en octobre 2017 prévoit des mesures équilibrées qui répondent aux attentes tant des syndicats que des employeurs », indiquent ces trois fédérations. Elles ajoutent « soutenir le contenu de ce qui CINQ PERSONNES SUR 10.000 TOUCHÉES Une maladie est dite « rare » lorsqu’elle ne touche pas plus de cinq personnes sur 10.000, rappelle l’institut de recherche français. Jusqu’à présent, estimer leur prévalence s’était révélé difficile, faute de données. Les chercheurs français ont utilisé la base Orphanet, créée et coordonnée par l’Inserm, « qui contient le plus grand nombre de données épidémiologiques sur ces pathologies ». Le chiffre de 300 millions est « vraisemblablement une estimation basse de la réalité », estime Ana Rath, directrice d’Orphanet, car « la plupart des maladies rares ne sont pas traçables dans les systèmes de santé et il n’y a pas de registres nationaux dans la plupart des pays ». POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE Son équipe a également montré que sur les plus de 6.000 maladies définies dans Orphanet, 149 sont responsables à elles seules de 80% des cas de maladies rares répertoriées dans le monde. a été négocié et gardent la volonté de traduire le tout dans des conventions collectives respectant les attentes de chacun ». Mais « l’horizon est loin d’être dégagé alors que le rejet de la proposition de budget des soins de santé 2020 plonge l’ensemble du secteur dans l’incertitude ». DES POINTS ENCORE À NÉGOCIER Les trois fédérations rappellent leur souhait d’un « phasage de ses dispositions ». « En effet, toutes les mesures prévues dans l’accord social qui restent à traduire en CCT (Conventions collectives de travail) ne sont pas toutes au même point de maturité dans les négociations. Il est donc logique d’avancer progressivement et d’engranger les premiers succès sur les textes les plus aboutis », font-elles valoir. Hier midi, les militants du Setca ont remis une carte blanche aux représentants des employeurs présents. La lettre est aussi adressée aux présidents de partis et aux informateurs royaux. Les « maladies rares » ne le sont pas tant que ça Belga/S. Gremmelprez Par ailleurs, 72% sont d’origine génétique, et 70% débutent dès l’enfance. Disposer de telles estimations est important « pour définir les priorités en matière de politiques de santé et de recherche, connaître le poids sociétal de ces maladies, adapter la prise en charge des patients, et de manière plus générale, promouvoir une vraie politique de santé publique sur les maladies rares », expliquent les auteurs de l’étude, publiée en ligne le 16 septembre dans le European Journal of Human Genetics.
metro Vendredi 25o c tobre 20 19 NEWS 5 Le prix Sakharov pour un Ouïghour BRUXELLES Le Parlement européen a décerné hier le prix Sakharov des Droits de l’Homme à l’intellectuel ouïghour Ilham Tohti, condamné à la prison à vie en Chine pour « séparatisme », au risque de hérisser Pékin. Ancien professeur d’économie dans une université de Pékin, Ilham Tohti a été condamné en 2014 par la justice chinoise à la prison à vie pour « séparatisme », lors d’un procès qui avait suscité une levée de boucliers de la part de gouvernements étrangers et d’organisations de défense des droits humains. Sa candidature au prix Sakharov, qui distingue des personnalités ayant apporté « une contribution exceptionnelle à la lutte pour les Droits de l’Homme dans le monde », avait été présentée par le groupe Renew Europe (Libéral). Ilham Tohti appartient à l’ethnie ouïghoure, majoritairement musulmane et qui constitue la principale population du Xinjiang, une vaste région du nordouest de la Chine frappée pendant des années par des attentats AFP/F. J. Brown et désormais soumise à un contrôle policier drastique. Début octobre, la Chine avait fermement dénoncé sa nomination pour le prix Sakharov, accusant le Parlement européen de « soutenir le terrorisme ». L’Espagne exhume le dictateur Franco MADRID L’exhumation de Francisco Franco, le vainqueur de la sanglante guerre civile (1936-1939) qui a dirigé l’Espagne d’une main de fer jusqu’à sa mort en 1975, de son mausolée monumental a commencé hier près de Madrid, 44 ans après la fin d’une dictature dont les plaies ne sont toujours pas refermées. Une fois le processus d’exhumation terminé, le cercueil contenant sa dépouille embaumée est sorti de l’imposante basilique creusée dans la roche du mausolée du « Valle de los Caidos », porté par quatre membres de sa famille. Il a ensuite été transféré par hélicoptère au cimetière de Mingorubbio où repose son épouse, dans le nord de la capitale espagnole. Vingt-deux membres de la famille du dictateur ont assisté à cette exhumation, dont son arrière-petit-fils Louis de Bourbon, cousin éloigné du roi d’Espagne Felipe VI et considéré par les légitimistes comme le prétendant au trône de France. Le gouvernement espagnol était lui représenté par la ministre de la Justice Dolores Delgado. Le Premier ministre socialiste PedroSanchez a fait du transfert de la dépouille du « Caudillo » une priorité dès son arrivée au pouvoir en juin 2018, pour que ce mausolée, qui n’a pas d’équivalent dans d’autres pays d’Europe occidentale ayant été dirigés par des dictateurs, ne puisse plus être un « lieu d’apologie » du franquisme. € -0,75 A l’achat d’1 Alpro soya Cuire & Rôtir bouteille 500ml ou barquette 500g. Avis à MM les Détaillants  : ce bon vous sera remboursé par Highco Data Benelux, Kruiskouter 1, 1730 Asse, pour autant que les conditions de l’offre aient été respectées. Non cumulable avec d’autres promotions. Réduction immédiate à la caisse. Uniquement valable en Belgique et au Grand Duché du Luxembourg. E.R.  : Pieter Naessens, Vandemoortele Lipids/Europe NV (0414.062.415) – Ottergemsesteenweg Zuid 816 – 9000 Gent. Alpro licensed by AlproC.V.A. Valable du 21/10/2019 au 31/01/2020 inclus en Belgique et G.D. de Luxembourg. www.alpro.com (255)5410093005298(3902)075 AFP/J. Lizon



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :