Métro Belgique n°4104 16 oct 2019
Métro Belgique n°4104 16 oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4104 de 16 oct 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : n.v. Mass Transit Media

  • Format : (259 x 365) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : des inégalités financières considérables.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Mercredi 16 octobre 2019 metro 2 NEWS Editeur  : n.v. Mass Transit Media Galerie Ravenstein 4 1000 Bruxelles metro@metromedia.be Directeur général  : Monique Raaffels mraaffels@metromedia.be Belga/D. Waem Central desk  : Tél. (02) 227 93 43 Info publicité  : advertise@metromedia.be Advertising (pub et jobs)  : Tél. (02) 227 93 44 advertise@metromedia.be Un train royal pour les souverains Les navetteurs pressés transitant hier matin par la gare du Luxembourg, dans le quartier européen, ont dû se demander ce qui valait un tel déploiement de force. La fanfare militaire jouant la Brabançonne à l’entrée du bâtiment leur a peut-être mis la puce à l’oreille  : le roi Philippe et la reine Mathilde ont pris un train spécial qui les a conduits au Grand-Duché de Luxembourg. Metro’s content room  : Matthias Adriaensen (news director NL), Maïté Hamouchi (news director FR), Clément Dormal, Pierre Jacobs, Thomas Wallemacq, Marie Bruyaux, Camille Goret, Aaron Verbrugghe, Laura Sengler, Janne Vandevelde, Xavier Vuylsteke de Laps, Silke Vandenbroeck, Camille Van Puymbroeck Lay-out  : Alessandra Di Palma, Sarah Tilley, Afrodite Trevlopoulos (Art Director) Content director  : Stefan Van Reeth Production  : Tél. (02) 227 93 87 Distribution  : Tél. (02) 227 93 85 distri@metromedia.be Ph. Pexels L’égalité financière homme-femme loin d’être atteinte NAMUR Les Wallonnes dépendent plus souvent financièrement du revenu d’un conjoint ou d’un parent et leur revenu moyen n’atteint, en 2017, que 70% celui des hommes. C’est ce qu’indique l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps). L’étude réalisée par l’Iweps dénote quelque peu de celles réalisées auparavant  : au lieu de se baser sur l’ensemble des revenus d’un ménage, elle a pris en compte les « revenus perçus à titre personnel par les femmes et les hommes  : salaires, allocations, pensions… » Ceci permet d’établir un « taux de dépendance financière, alternative individuelle au taux de risque de pauvreté ». Deux indicateurs complémentaires, insiste l’institut wallon. Les résultats démontrent des inégalités importantes. En 2017, en Wallonie, le taux de dépendance financière des femmes s’élevait à 27%, soit plus du double que celui des hommes Le MR veut appliquer la loi d’interdiction d’alcool en rue Belga BRUXELLES Il faut aménager une antenne de police mobile sur le piétonnier des boulevards du centre de Bruxelles, y faire respecter la loi interdisant de se trouver en état d’ébriété en rue et interdire l’accès à cette zone aux récidivistes. Ces propositions émanent du chef du groupe MR au conseil communal de la Ville de Bruxelles, David Weytsman. Celui-ci a dénoncé ce qu’il considère comme un effet d’annonce du bourgmestre de la Ville Philippe Close. M. Close envisage d’interdire la consommation d’alcool, d’ici la fin de l’année, entre minuit et six heures du matin, dans une zone pilote autour de la Bourse. Avec amende, saisie des boissons, interpellation à la clé. Toutefois, les cafés pourront servir des boissons alcoolisées sur leurs terrasses et les nightshops continuer à en vendre. Pour l’élu libéral, l’insécurité est au cœur des débats bruxellois sans que « les bourgmestres socialistes » ne fassent quelque chose « tout en promettant de faire ». AFP/G. Souvant (12%). L’écart entre leurs taux de risque de pauvreté est, lui, moindre (21% pour les femmes, 18% pour les hommes). Femmes et hommes ne gagnent pas non plus même chose. Le revenu annuel net moyen des femmes n’atteint que 70% du revenu moyen masculin. Une inégalité « plus importante que les écarts de salaires », note l’Iweps. « Le salaire annuel brut moyen des femmes (tous temps de travail confondus) s’élève en Wallonie à 78% de celui des hommes. » UNE ÉVOLUTION TRÈS LENTE L’étude relève également que ROUEN Le passage en Wallonie du nuage de fumées consécutif à l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, fin septembre, n’a entraîné aucune pollution spécifique. Les premiers résultats des analyses de l’Institut Scientifique de Service Public pour la surveillance de l’environnement (ISSeP) se révèlent « totalement rassurants ». L’institut scientifique a réalisé des prélèvements dans des zones potentiellement touchées par des retombées de suies en provenance de Rouen, en s’appuyant sur la modélisation de la trajectoire du nuage fournie par l’IRM. Selon les premiers résultats Marketing  : Tél. (02) 227 93 79 metromarketing@metromedia.be Le contenu marqué de ce logo ne relève pas de la responsabilité de la rédaction. Metro a été créé en collaboration avec Belga, AP, AFP Relaxnews. Les droits des photos appartiennent à Belga, AP et AFP sauf indications explicites De l’eau des toilettes servie au resto Un restaurant situé à Kuurne, en Flandre, propose à ses clients de l’eau issue de ses toilettes, sous forme de glaçons ou en carafe, nous apprend la VRT. L’eau est rendue potable grâce à un système de purification utilisant cinq techniques différentes. L’eau qui en ressort est trop pure, elle doit ensuite être minéralisée pour la rendre plus saine et ainsi potable. les inégalités ne s’amenuisent que très lentement. Entre 2005 et 2017, le taux de dépendance financière des Wallonnes ne s’est ainsi réduit que de six points de pourcentage tandis que le revenu moyen des femmes est passé de 59% de celui des hommes à 70%. L’Iweps donne quelques pistes pour réduire l’inégalité financière entre les femmes et les hommes. Des actions peuvent être menées sur le marché du travail, en luttant contre les discriminations. « Permettre aux jeunes mères de concilier emploi et parentalité à travers une offre suffisante et financièrement accessible de milieux de garde d’enfants de qualité constitue une piste importante », estime l’institut wallon. Le système de sécurité sociale pourrait être également revu, afin qu’il soit moins défavorable aux femmes « en supprimant par exemple le statut de cohabitant, ce qui permettrait d’augmenter les revenus de remplacement des femmes ». Incendie à Rouen  : aucune pollution spécifique en Wallonie des analyses de poussières, de végétaux et de sol, « aucune pollution spécifique » ne résulte du passage du nuage en Wallonie et « aucun Lents progrès sur l’égalité de genre en Europe BRUXELLES La Belgique se classe 8 e des 28 pays de l’UE quant à son indice d’égalité de genre, selon le nouvel index de l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE). Le pays améliore progressivement son score, à 71,1 sur 100 actuellement contre 70,5 dans l’Index 2017, mais à un rythme assez lent par rapport à la moyenne, ce qui explique qu’il a reculé dans le classement européen par rapport à la publication du premier index. Pour calculer le « score » global de chaque État, six domaines sont examinés  : travail, argent, savoir, temps, pouvoir et santé. L’UE dans son ensemble « continue d’avancer », mais « à petits pas », en matière d’égalité de genre. pic de pollution ne peut lui être attribué ». Des résultats complémentaires d’analyse sur l’eau seront disponibles à la fin du mois d’octobre. E.r.  : M. Raaffels, Galerie Ravenstein 4, 1000 Bruxelles Tirage Metro  : 210.000 ex Emportez Metro à votre travail ou à la maison, mais ne l’abandonnez surtout pas sur la voie publique. www.metrotime.be AFP/P. Huguen AFP/L. Benoist
AFP/D. Souleiman metro Mercredi 16octobre 2019 NEWS 3 Une réunion d’urgence sur le rapatriement des enfants belges BERINGEN Le ministre flamand des Sports Ben Weyts (N-VA) a réagi aux photos et vidéos postées sur les réseaux sociaux par le club de football Turkse FC de Beringen, dans le Limbourg, montrant des enfants faire un salut militaire sur la pelouse et dans les vestiaires. Le club commentait lui-même ces images en indiquant qu’il s’agit de la part des enfants d’un hommage aux soldats turcs, un élément qui a fait remonter l’événement jusqu’aux journaux flamands hier matin dans le contexte international tendu de l’offensive turque dans le nord de la Syrie. « Je trouve cela déplacé, que des enfants faisant du sport soient utilisés à BRUXELLES Le délégué général aux droits de l’enfant, Bernard De Vos, qui réclame depuis des mois une décision rapide sur le rapatriement des enfants belges des camps syriens et irakiens, a convoqué, en urgence, une réunion avec plusieurs acteurs de la problématique. THOMAS LE Le rendez-vous visait notamment à organiser la mobilisation afin de « maintenir la pression sur les autorités compétentes », à la suite de l’offensive turque lancée dans le nord de la Syrie. « L’inaction et le silence du gouvernement fédéral, au-delà des questions juridiques et morales qu’ils posent, paraissent incompréhensibles compte tenu des derniers développements sur le terrain syrien », fustige le délégué général aux droits de l’enfant, qui rappelle en passant que la décision de rapatrier les enfants belges des camps syriens et irakiens fait pourtant l’objet d’un accord au sein du gouvernement fédéral depuis 2017. Il réclame dès lors des autorités que des « décisions concrètes soient prises sans délai supplémentaire dans ce dossier ». Plusieurs « actions pacifiques et symboliques » auront lieu prochainement, avertit-il. La réunion de lundi a notamment rassemblé autour de la table le professeur de la VUB et psychologue spécialiste des enfants Gerrit Loots, Child Focus, le centre d’aide et de prise en charge des personnes concernées par les radicalismes et les extrémismes violents (Caprev), ainsi que d’autres représentants de structures directement impliquées. Durant la réunion, les différents acteurs ont écouté les témoignages de plusieurs PHO TO CONTEST membres des familles de femmes de combattants djihadistes, coincées sur place. Ceux-ci faisaient notamment état de la dégradation de la situation dans les camps où la distribution de vivres, d’eau potable, l’accompagnement médical et la sécurité ne sont désormais plus assurés. Pour Bernard De Vos, le rapatriement des enfants, de leurs mères et même des combattants est une option à privilégier. Rapatrier permet en effet « une prise en charge adaptée, dans des structures prévues à cet effet, avec des professionnels formés pour la cause, plutôt qu’un éparpillement dans la nature qui pourrait représenter une menace à moyen et long terme pour notre pays », insiste le délégué général, rejoignant ici le point de vue du directeur de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) et du procureur fédéral. THÈME  : URBAIN en collaboration avec Des jeunes sportifs « utilisés à des fins de propagande » Enquête pour tentative d’enlèvement d’un enfant Belga/N. Maeterlinck des fins de propagande politique et militaire, contre d’autres personnes », a commenté le ministre N-VA. Il n’est de toute manière pas partisan de « fédérations sportives composées sur base de l’origine ethnique », a-t-il ajouté. Belga/D. Waem SCHAERBEEK « Une enquête est en cours sur les circonstances exactes des faits », a indiqué Stéphanie Lagasse, porte-parole du parquet de Bruxelles, au sujet d’une supposée tentative d’enlèvement d’enfant à Schaerbeek jeudi dernier. Un adulte aurait tenté d’appâter un enfant avec des bonbons non loin de son école primaire, rue Paul Hymans, à Schaerbeek. L’écolier a été entendu par la police qui enquête pour déterminer s’il y a effectivement eu ou non tentative d’enlèvement. L’affaire a été prise très au sérieux par l’école et la police. La police de la zone Bruxelles-Nord a confirmé qu’une enquête était en cours pour déterminer ce qu’il s’est réellement passé. Des images de caméras de vidéosurveillance doivent être visionnées. Zoom sur la ville avec Metro ! Partage ta plus belle photo du 15 octobre au 15 novembre inclus et tente de remporter un smartphone Samsung Galaxy S10+ ou un voyage photo au Japon avec Connections ! metrophotocontest.be



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :