Metal Obs' Mag n°94 sep/oct 2020
Metal Obs' Mag n°94 sep/oct 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de sep/oct 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : H.I.M. Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 35,9 Mo

  • Dans ce numéro : Fit for a King, la nouvelle vague...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
etnei OlkTï 28113THE WORLD OF OUT OF LINE , BALANCE BREACII DEAD END MARIES% Finlandis hottest newcorner mets re o band jus released Plie. ; -74tet à filti 1,.their exceptional debut albumiLead End Dianes" which skillfullIonnects Finnish black metal influences with POWER TO POWER A wicnd blencl of. hall-, 11 10 anthems and modem hard rock The perfect  : :...q.undtrack tor.E1 wild mita parties modern etalcpre à la Architects or,. 44. Aimcr:Nc-rioN ERA.  : Finnish modern melodic deathm, i ete The None-cnIshirFg Single "Sicle isjust a teeelor the new album"ExtinctiorF Era".'OUT : 31110. outoffinecle I outofrineshop.de s outoflinatvrra5. ? 0 5ILENTIVM MOTIVA The pioneers of female fronted metai present the& new spic mastiepiece "Motiva" Metal made in Finland OUT : 28.08 113T+FFITllein fletru in On nui _ The. provocateurs ofiGerrnan Industrialrr%tai vil th thair. long awalt.e new album Win LI dei In
Orage dedans Stormchild Rising, le nouvel album de Mad Max, confirme les promesses du premier single « Hurricaned ». Le quartette allemand a beau entamer sa cinquième décennie, il tempête la forme. Pour l’occasion, nous avons recueilli les impressions de Jürgen Breforth, le volubile guitariste du groupe. [Entretien avec Jürgen Breforth par Sante Broccolo] Que peux-tu nous dire des conditions d’enregistrement ? Comment avez-vous composé les morceaux ? Les conditions de travail étaient vraiment très bonnes. En fait, tout l’album, à l’exception de la batterie, a été enregistré dans le studio de Michael Voss, notre guitariste-chanteur. Les morceaux ont essentiellement été écrits par Michael et moi. Je t’avoue que, cette fois-ci, on s’est quelque peu éloigné de Dokken et ce sont plutôt des groupes comme Def Leppard, Rainbow ou Dio qui nous ont inspirés. J’ai vu une vidéo où tu te réjouissais de l’enthousiasme des fans vis-à-vis de « Hurricaned ». Vous semblez beaucoup apprécier les contacts ! Vous guident-ils dans vos choix ? Dans quelle mesure influencent-ils vos compositions ? Nous sommes en effet particulièrement satisfaits de cette vidéo et de la réaction qu’elle a suscitée chez les fans. J’espère que la réponse sera aussi bonne pour le second single, « Talk To The Moon ». C’est primordial pour nous ! Après la parution de 35 (notre album précédent sorti en 2018), nous avons beaucoup tourné et passé des heures à discuter avec le public. Tu dois savoir que l’album a recueilli un grand succès. C’était vraiment chouette de rencontrer tous ces gens. Lors de ces discussions, de nombreux fans nous ont clairement dit qu’ils souhaitaient un retour aux sources. Ce que nous avons fait avec Stormchild Rising. Ceux qui connaissent Mad Max savent que votre référence est Dokken. À part ce dernier, quels sont vos groupes préférés ? Notre bassiste est un grand fan d’Ozzy et d’autres groupes de ce genre et moi j’apprécie tout particulièrement Rory Gallagher. En fait, dans les années 80, nous passions beaucoup de temps chez notre batteur, Axel Kruse. Il possédait une fantastique collection de vinyles que nous prenions beaucoup de plaisir à écouter. C’est là qu’est née l’approche musicale de Mad Max. Comment vivez-vous la période actuelle de confinement ? En avez-vous profité pour être plus présents sur les réseaux sociaux ou pour enregistrer ? Nous avons eu beaucoup de chance, car nous avons enregistré « Ladies And Gentlemen » avec le chœur (dernier morceau de l’album) juste avant la crise de la Covid 19. Pour le reste, nous avions des projets de concerts en première partie d’Axel Rudi Pell, mais la tournée a déjà été reportée deux fois et est maintenant prévue en 2021. Soyons clairs, il n’y aura plus de concert cette année et, pour ne rien te cacher, nous ne fixons plus de nouvelle date pour 2021. Nous verrons, mais cette année, nous allons nous activer sur les réseaux sociaux et dans la presse. C’est particulièrement dommage, car Stormchild Rising sera distribué mondialement (au Japon, aux États-Unis, au Brésil et dans bon nombre d’autres pays). MAD MAX Stormchild Rising Hard rock Steamhammer L’album démarre sur les chapeaux de roue avec le premier single « Hurricaned », un morceau au rythme soutenu qui n’aurait pas fait mauvaise figure dans le répertoire de Rainbow. Pas étonnant qu’il ait enchanté les fans, d’autant que la vidéo, particulièrement soignée, met le dynamisme de la musique encore plus en évidence. La suite est à peine moins rapide et plus proche de Def Leppard ou Ratt. Quoi qu’il en soit, la qualité de la prestation est au diapason de celle des compositions ! La complicité des guitares frappe également tout au long de l’album. On n’est certes loin ici des éruptions à la Ritchie Blackmore. Les soli ne déchirent pas, mais ils se combinent finement avec la guitare rythmique. Il y a cependant une ou deux exceptions, notamment dans « Take Her » et « The Blues Ain’t No Stranger », où le solo est assuré par Oz Fox, guitariste de Stryper. Ajoutons que le CD contient deux versions du très bon « Ladies And Gentlemen », la première en anglais et la seconde en allemand avec un chœur qui accompagne le chanteur. Voici un album plaisant présentant un hard rock de qualité qui allie finesse du jeu et dynamisme ! [Sante Broccolo] nouvel album d i s p on i ble maintenant..-,., -mAiNTENANT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :