Metal Obs' Mag n°92 mar/avr 2020
Metal Obs' Mag n°92 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°92 de mar/avr 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : H.I.M. Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 23,4 Mo

  • Dans ce numéro : Igorrr, leader de la nouvelle génération.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Aucune limites ! Cela faisait un petit moment que nous n’avions pas entendu parler des prodigieux finlandais de Lost Society. Quatre longues années d’absence furent longues pour les fans et il se pourrait bien que leur nouveau son prenne de l’ampleur dans les années à venir ! Entre thrash moderne et metal, No Absolution a tout pour plaire. [Entretien avec Samy Elbanna (chant, guitare) par Loïc Cormery] Vous avez mis à peu près 4 ans pour sortir No Absolution. Pourquoi avez-vous mis autant de temps, finalement ? Écrire de la musique et des paroles me prend beaucoup de temps. C’est juste un fait. J’aime habituellement prendre mon temps et m’assurer que tout soit juste, parce que je suis pointilleux. Cette bande est mon bébé, mon projet depuis tant d’années maintenant et il est parfois difficile de trouver l’inspiration, car la vie est faite de surprises plus ou moins bonnes. Dans ma vie personnelle, je suis passé par des moments très difficiles qui m’ont empêché de me concentrer sur la créativité. Je ne voulais pas laisser ces temps sombres prévaloir, alors j’ai dû pousser et être poussé pour que Lost Society en sorte une nouvelle fois grandi. Mais je rassure tout le monde, je vais parfaitement bien, il faut juste laisser le temps faire les choses correctement. L’album s’intitule No Absolution. J’imagine que pour vous les « limites » sont importantes et à ne pas franchir, parfois. Parlez-nous du concept de l’album ? Le concept de l’album est de se concentrer sur les limites que nous acceptons et souvent prenons pour acquises dans notre société, sans remettre en question qui établit ces règles et pourquoi. Les dirigeants corrompus fixent des règles sur leurs subordonnés, règles que nous voyons souvent ces dirigeants briser. Nous sommes censés être cette scène de musique underground définie par nos propres vies par nos propres règles, mais ce n’est pas toujours le cas. Les limites sont partout. Mais, quand nous voyons trop souvent ceux qui ont le privilège de s’en tirer en enfreignant les limites... Est-ce raisonnable ? Je n’ai pas la solution adaptée, mais nous sommes en pleine mutation sur cette terre, donc il faut réagir vite et bien ! 6 METAL OBS’No Absolution n’est pas un album de thrash old school, mais il renferme de superbes moments. Vous pratiquez désormais un metal moderne teinté de thrash. C’est votre nouveau son à présent ? Rien n’est figé dans le temps. À vrai dire, nous ne nous posons jamais la question quand nous composons tel ou tel morceau. Je pense que tout ce que nous faisons à l’heure actuelle sonne tellement bien à nos oreilles que nous n’avons rien à faire des critiques négatives à notre sujet concernant le style pratiqué. Oui j’adore le thrash car j’ai bercé dedans, mais est-ce qu’il faut pour autant que j’en fasse toute ma vie ? Je n’ai pas la réponse, mais je trouve que est vraiment un bon album de metal avec du thrash dedans. Vous n’êtes plus en contrat avec Nuclear Blast… Oui rien de mal là dedans ! Nous avons fini notre contrat avec eux et nous n’avons pas voulu renouveler tout simplement. Le deal que nous avons actuellement nous va très bien et c’est parfait ! Dirais-tu également que vous avez progressé techniquement, en tant que musiciens, et que ça vous permet d’aborder des structures de chansons et des parties plus complexes qu’auparavant ? Oh oui, c’est certain, par le simple fait qu’avec les années, nous jouons constamment individuellement et en groupe. Donc, il est évident que nous devenons meilleurs techniquement, simplement parce que nous nous exerçons. Mais je pense que l’une des choses qu’on peut entendre sur le nouvel album, c’est notre maturité, à nous quatre, en tant que groupe et compositeurs. Il y a trois ans, il aurait été impossible de faire ne serait-ce qu’une chanson de huit minutes qui aurait eu du sens. Je suis putain de fier de nous tous aujourd’hui. Nous ayons mûri ensemble. Et nous avons appris que, parce que nous écoutons tous différents types de musiques. C’est vraiment cool que nous mettions toujours toutes nos différentes influences dans une chanson et tu peux vraiment entendre que c’est fait par quatre personnes et non une seule. Une chance de vous voir en France prochainement ? On y travaille, rien n’est calé encore mais rassure-toi on pensera à vous amis français ! LE KIFF DU MOIS LOST SOCIETY No Absolution Metal thrash Motion Agency Lost Society n’est pas un groupe de metal qui a envie de rentrer dans des cases bien précises. Non, le groupe aime bien faire saliver ou encore étonner l’auditeur, avec un metal racé et teinté de thrash. Pour rappel, le précédent album, Braindead en 2016, pouvait choquer, du fait que Lost Society s’éloignait de ce thrash old school ou crossover qui avait fait sa marque de fabrique dans les débuts de sa carrière. Il nous avait ainsi séduit par son ouverture d’esprit et il va de même pour ce nouvel album No Absolution qui risque de faire grincer des dents pour les aficionados du riff speed. Néanmoins, il y a d’excellents passages, car le groupe n’oublie pas d’où il vient non plus. Prenez l’ouverture « Nonbeliever », un modèle d’efficacité qui montre le nouveau son du groupe. Même si les tempos sont plus mid tempo, c’est pour plus de clarté et de coups de poings placés là où il faut. « No Absolution », le single démontre toute cette agilité et maîtrise que les Finlandais emploient pour faire de sacrés tubes ! En tout cas, ça riffe sévère sur « Prey For Death » et on se prend quelques rafales par l’ami Samy au chant, bien plus à l’aise qu’au début du groupe ! Tous les musiciens font un travail remarquable et on sent une parfaite alchimie au sein d’un line-up stable. « My Prophecy » fait headbanger comme il se doit et que dire des solos sur tout l’album ? Eh bien c’est parfait, messieurs. Entre metal et thrash moderne, Lost Society marque des points et son retour est remarquable. [Loïc Cormery]
LES TITANS FRAPPENT A NOUVEAU ! Plus comp ! exe et hypnotisant que jamais CHECK OUl' ! OUR NEW NUCLEAR BLASE MAGAZINE Morella 3C000 CDs,VInyl,T-Shuts,tongsleeves, Poster, DVOs..order free Nuslear 3Iast Oeschstrasse 40 - D73012 Dentdorf - Germany Tel -49 ID17162M026 f +49 M 7162M55:emall maleiderko leaest de NOUVEL ALBUM ! SORTIE LE 03/04 CD I 2LP I 2LP PICTURE, I DIGITAL ONLINE SHOP, BAND INFOS AND MORE  : WWW.NUCLEARBLAST.DE WWW.FACEBOOK.COM/NUCLEARBLASTEUROPE NUCLEAR BLAST MOBILE APP FOR FREE ON IPHONE, IPOD TOUCH + ANDROID ! Get the NUCLEAR BLAST mobile appNOW at http://road.ie/nuclearblast FOR FREE or scan this QR code with your smartphone reader !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :