Metal Obs' Mag n°90 nov/déc 2019
Metal Obs' Mag n°90 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°90 de nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : H.I.M. Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 18 Mo

  • Dans ce numéro : Lionheart, le kiff du mois !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Changement d’univers Prendre dix chanteurs de la scène rock et Metal française et leur proposer des compositions hors de leur registre habituel, tel est le projet Sapiens. Et en plus d’être très originale, la copie rendue est exemplaire, très sincère et authentique. [Entretien avec Nicolas Foucaud et Thibault Fassier (guitaristes), alias Nico et Tibal, par François Alaouret. Photo  : DR] D’où vous est venue l’idée d’un tel concept ? Et connaissiez-vous les dix chanteurs avant de composer les morceaux ? Nico  : Je les avais déjà rencontrés par le passé, en backstage sur des dates communes. J’ai eu cette idée, car j’avais besoin de faire autre chose. J’ai commencé par une chanson, l’idée a mûri très vite et ils ont tous accepté. Ensuite, j’ai présenté le concept à Tibal. Justement en écrivant les dix titres de la première démo, aviez-vous déjà en tête quel chanteur était destiné à tel ou tel morceau ? Nico  : Oui et c’était très important de trouver le juste équilibre entre les faire sortir de leur zone de confort et leur proposer un nouveau terrain d’expression, où ils se sentiraient libres et inspirés. Tibal  : Et, de mon côté, il fallait qu’ils aient envie de se creuser un peu les méninges à écrire un texte et une ligne de chant. Est-ce que l’idée de faire chanter ces artistes dans des registres qui ne sont pas forcément les leurs en a dérouté certains ? Nico  : Non, au contraire. Je pense même que beaucoup d’entre eux n’attendaient que ça ! Le milieu du Metal est très ouvert. Certains n’en écoutent même pas en dehors de leur groupe ! Tibal  : Je pense que ce sont plutôt les arrangements, après qu’ils aient été enregistrés, qui ont pu les dérouter. Ils ont été construits en fonction de leurs mélodies. Finalement, si tous viennent de la scène rock et metal, l’album ne l’est pas complètement. Comment qualifieriez-vous et définiriez-vous Sapiens ? Nico  : Ça reste un album résolument rock. Ce qui compte, c’est l’intention et l’énergie des morceaux. On voulait que les codes soient respectés. Globalement, l’ensemble est très arrangé et très soigné. Tibal  : On désirait vraiment garder cette énergie et, par la force des choses, c’est devenu très, très rock ! 12 METAL OBS’SAPIENS Sapiens Rock Season Of Mist Ce projet initialisé par Nicolas Foucaud (leader de los Disidentes Del Sucio Motel) et Thibault Fassier est une vraie réussite. Les deux musiciens ont eu une idée simple, mais super originale. Le duo a composé un album de dix titres acoustiques qu’ils ont adressé à une belle brochette de chanteurs de la scène rock et metal française. Les deux instigateurs se sont un peu lancés dans l’inconnu, laissant le soin aux dix chanteurs de se les approprier et carte blanche leur a été donnée tant pour les paroles que pour les mélodies. Repartant parfois de zéro, tout le monde s’est pris au jeu et l’ensemble est inventif, très varié et très bien produit. Sapiens offre un album électroacoustique étonnant et très rock. Porté par les très bonnes prestations des chanteurs de Lofofora, Mars Red Sky, Hangman’s Chair, Black BombA, Bukowski, Psykup, Babylon Pression, Robot Orchestra, Forest Pooky et LDDS, le tout est très homogène et très réussi. [François Alaouret] AVATA R ! M Nourrir la flamme Affaire de passionnés, Avatarium poursuit son bonhomme de chemin avec des albums toujours inspirés. Et dorénavant, les Suédois ont franchi un nouveau palier en termes d’écriture. Cette passion continue de souder les membres qui nous délivrent The Fire I Long For, leur quatrième album. Interview complète à lire sur www.metalobs.com ! [Extraits d’entretien avec Jennie Ann-Smith (chant, composition) réalisé par Guillaume Dartigues] Quel est ce « feu que vous désirez » ? Le morceau « The Fire I Long For » est l’un des premiers enregistrés. Ce titre s’est imposé comme un choix naturel pour le nom de l’album. Me concernant, c’est le fait de se sentir vivante, une métaphore sur ce que la musique me procure. Moi et mon mari Marcus (ndlr  : guitare) avons fait un nouveau pas en avant en tant que de compositeurs  : nous avons écrit 6 des 9 morceaux. Nous écrivions seulement quelques chansons avant. Et donc cela a bien évidemment affecté le rendu musical et son ressenti, j’imagine. J’ai beaucoup aimé « Lay Me Down » qui apporte plus de variété au restant de l’album… J’ai adoré la composer, c’est probablement l’une de mes favorites ! Elle vient d’un univers doom, mais j’adore l’aspect sombre de la guitare acoustique. Elle parle de relations, de tendances humaines obsessionnelles, parfois tristes, un sujet que je trouve fascinant et intriguant. Côté line-up, il y a du nouveau ! Vous avez un nouveau batteur ? Nous avons fait appel à Andreas Johansson qui est un ami de longue date et un excellent batteur. Il joue avec Marcus dans The Doomsday Kingdom, son autre groupe. C’était, je pense, une étape naturelle pour nous et permet à Lars [Sköld,ndlr], qui joue toujours dans Tiamat, de passer à autre chose, même si j’espère jouer avec lui dans d’autres projets dans le futur. Pour le nouvel album, Andreas nous a apporté des choses différentes et nous en sommes très contents. Vous avez posté sur vos réseaux une photo avec Michael Blair. Qu’apporte-t-il à votre musique ? C’est un excellent percussionniste et batteur américain qui a travaillé avec Tom Waits et Lou Reed. Il apporte sa magie à nos chansons, des sons psychédéliques. Il aime les instruments non conventionnels comme l’omnichord. Je suis très heureuse qu’il apporte de son génie pour nous ! Que penses-tu d’une tournée avec d’autres groupes comme Katatonia, Tiamat ou Candlemass en France ? Nous sommes déjà venus en France une fois, à Paris. Je m’en souviens encore… J’avais trouvé le public français un peu plus passionné, l’atmosphère était excellente. J’aimerais sincèrement tourner en France et visiter le pays, ça serait vraiment génial. AVATARIUM The Fire I Long For Doom metal/blues rock Nuclear Blast Qu’est-ce qu’on pourrait bien écouter en ce début de saison ? La bande-son officielle de l’automne 2019 a un nom  : The Fire I Long For. Ce feu que le groupe désire, c’est le dévouement pour la musique. Et au fil des écoutes, on sent cette passion  : l’album libère beaucoup d’émotions et se superpose à merveille avec la saison actuelle, ses somptueux paysages colorés par l’automne avec la nuit et l’obscurité qui gagnent du terrain. Fans de doom, de Black Sabbath à Candlemass, la lenteur hypnotique psychédélique de « Voices » va vous combler. Avez-vous besoin d’un coup de boost ? Le rock de « Shake That Demon » remettra vos pendules à l’heure. À moins d’être d’humeur mélancolique, le blues et la beauté de « Lay Me Down » vous invitera au repli sur soi et à se réchauffer près d’un feu de cheminée. Sans dévoiler davantage son lot de surprises, cet album est une réussite. Si vous êtes juste perdus dans vos pensées et qu’il vous faut une échappatoire, il ne vous reste plus qu’à vous perdre dans les méandres de votre propre interprétation à la vue de la pochette. [Guillaume Dartigues]
1979 ‘OVERKILL’& ‘BOMBER’40EME ANNIVERSAIRE BOXSET COLLECTOR ‘1979’AINSI QUE LES ALBUMS INDIVIDUELS EN NOUVELLE EDITION DELUXE OVERKILL - 2CD MEDIABOOK & 3LP/LIVRE 3LP/LIVRE 2CD MEDIABOOK BOXSET COLLECTOR DISPONIBLE LE 25 OCTOBRE Q muOR BMG www.imotorhead.com www.bmg.com BOMBER - 3LP/LIVRE & 2CD MEDIABOOK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :