Metal Obs' Mag n°87 mar/avr/mai 2019
Metal Obs' Mag n°87 mar/avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°87 de mar/avr/mai 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : H.I.M. Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 40,8 Mo

  • Dans ce numéro : tire son epingle du jeu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Classic rauque Dans la foulée de Alive In Hell Dorado (2016), chaudement accueilli, Electric Mary propose Mother, un quatrième album où l’orientation vintage n’est pas qu’un prétexte à ressasser des plans en pentatonique fossilisés. [Entretien avec Rusty Brown (chant) et Paul « Spyda » Marrett (batterie) par Jean-Christophe Baugé - Photo  : DR] Rusty, quelle belle voix éraillée tu as ! Quel est ton secret ? Rusty  : Je ne fume pas, je ne bois pas (rires). Mais, petit, j’ai fait mes classes en chantant par-dessus les disques de Joe Cocker, David Coverdale, Paul Rodgers, Ronnie James Dio et Max Carl(NDLR  : ex-38 Special, Grand Funk Railroad). C’est ton propre BMX qu’on voit sur les photos promo ? Non, bien que j’aie eu exactement le même vélo. C’est celui de Doctor Dave (Studio One), chez qui on fait la pré-production de l’album. Il semblerait que le clip de « Woman » ait été tourné depuis un drone… Oui, piloté par une jeune fille talentueuse rencontrée par Alex (NDLR  : Raunjak, basse). C’est ce dernier qui s’est chargé du montage. Comment comparerais-tu les quatre albums d’Electric Mary  : Four Hands In High (2004), Down To The Bone (2008), III (2011) et Mother (2019) ? Chacun d’entre eux rocke à sa façon, grâce à l’apport des membres passés et actuels du groupe. Pete (NDLR  : Robinson, guitare) et moi sommes les deux seuls à avoir joué sur tous ces albums. Nos batteurs, en particulier, ont tendance à disparaitre comme par combustion spontanée (rires). Etes-vous encore en relation eux ? Avec Davey Porter, oui. J’étais à son anniversaire il y a encore quelques semaines. On a joué ensemble dans pas mal de groupes pendant 20 ans, mais il a voulu passer à autre chose… Je respecte son choix. Quant à Stephen « Venom » Brown, on a rompu les ponts. Paul, quelle série de cymbales Zildjian préfères-tu  : les K, A custom, ou Z custom ? Paul  : Les A custom, assurément. Elles couvrent toutes les dynamiques requises dans notre musique. Rusty, qu’est-ce que tu préfères et que tu détestes dans ta vie de chanteur ? Rusty  : Les meilleurs moments, c’est quand je rentre dans une salle de répète, dans un studio, ou sur scène. Les pires, c’est quand je consulte le solde de mon compte en banque (rires). 40 METAL OBS’ELECTRIC MARY Mother Hard rock Listenable/PIAS Groupe de scène fauché sachant pertinemment qu’il lui est impossible d’interpréter 10 nouvelles chansons à chaque nouvelle tournée, Electric Mary avait laissé croire qu’il était devenu un groupe à EP (5 à ce jour). Ce quatrième album est pourtant d’une épaisse consistance, particulièrement dans ses développement de plus de 6 minutes, comme « Sorry Baby », dont les « oh yeah » rappellent furieusement les Beatles sur « I’ve Got A Feeling » (Let It Be, 1970). Le chanteur Rusty Brown, au grain de malt dans la voix (sans boire, ni fumer), nous a avoué ne s’être rendu compte de ce mimétisme qu’en sortant du studio. Derrière lui, ça se bouscule  : une chanson, un solo de guitare. Ou deux. Pete Robinson, de l’école Brian May, et Brett Wood, de l’école Stevie Ray Vaughan, se succèdent souvent dans cet ordre. Le solo de ce premier sur « Woman », clippé depuis un drone, va chercher les aigus bien au-delà des 22 cases de sa Paul Reed Smith. On sent la saine émulation qui permet de se départir des sempiternels plans en pentatonique. La mise en son de Rickie Rae (ingé-son) et SteveJames (mix) est aux petits oignons. Comme du Black Stone Cherry, mais en mieux. [Jean-Christophe Baugé] 17 AVRIL 26 AVRIL BORDEAUX - 33/WWW.KRAKATOA.ORG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :