Metal Obs' Mag n°87 mar/avr/mai 2019
Metal Obs' Mag n°87 mar/avr/mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°87 de mar/avr/mai 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : H.I.M. Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 40,8 Mo

  • Dans ce numéro : tire son epingle du jeu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
A coeur ouvert Nouveau venu dans la lignée des groupes comme Architects ou The Contortionist, Holding Absence propose un premier album éponyme sous signature Sharptone Records. A suivre de près ! [Entretien avec Lucas Woodland (chant) par Loïc Cormery - Photo  : DR] Votre album est prêt depuis plusieurs mois maintenant. Ce n’est pas frustrant d’attendre qu’il sorte en mars ? C’est d’autant plus frustrant que nous connaissons notre répertoire depuis plusieurs mois aussi ! On préfère se reposer un peu avant de sortir l’album et tourner pour le défendre. Nous sommes dans le bon timing. Sharptone préfère aussi cette méthode, tu sais comment sont les promos, il faut du temps… Pourquoi avoir choisi « Like A Shadow » puis « Perish » comme singles ? Ils décrivent bien l’album, qu’on a voulu plus djent/metalcore atmosphérique que notre split avec Loathe en 2018. Ce sont des titres mélodiques qui conservent notre identité. Tu as eu recours à un coach vocal ? Non, j’ai juste beaucoup travaillé mes parties de chant. Qu’apportent les réseaux sociaux aux nouveaux groupes comme le vôtre ? Tous les nouveaux groupes viennent d’Internet. On y passe plus de temps que dans la vraie vie, non ? 24 METAL OBS’L’artwork est magnifique. Y a-t-il un message derrière ? On peut dire ça, oui. Nous vivons dans un mode rempli d’amour, de haine… et des erreurs de l’homme, aveuglé qu’il est par ses émotions. HOLDING ABSENCE Holding Absence Metal moderne atmosphérique Sharptone Rien de tel pour débuter l’année en beauté qu’un nouveau groupe de metal moderne sensible au spleen et à la belle mélodie. Holding Absence est un jeune groupe qui a ouvert pour Architects et Periphery. Voilà pour le topo, maintenant place à la musique  : des parties éthérées colossales et des refrains très accrocheurs. L’émotion est palpable sur « Perish », « Like A Shadow » ou encore « You Are Everything ». Quel talent d’écriture pour un premier album ! Le groupe devrait trouver facilement sa place dans la sphère du metal moderne très mélodique. [Loïc Cormery] RIBOZYME Argute Rock/metal Indie Recordings Ce nouvel album de Ribozyme présente une facette plutôt moderne, qui détone avec les groupes norvégiens de black et le reste du roster d’Indie Recordings. La musique, ici, n’est pas simple à définir. On pense à un Black Peaks moins aventureux mais aussi efficace dans le flirt avec différents genres. Ou encore à Vola sur quelques structures rythmiques. L’album est marquant, et parfois déroutant, sur ses 34 minutes (et 9 plages). Il atomise l’espace avec des rythmes et des parties soignés (« Pleasures of Drowning », « Tied To The Grid »). Impossible d’étiqueter Argute, tant il passe de sables mouvants à des tornades tonitruantes. [Loïc Cormery]



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :