Metal Obs' Mag n°86 jan/fév 2019
Metal Obs' Mag n°86 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°86 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : H.I.M. Media

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : le groupe le plus excitant du moment ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
HALESTORM ♦ MINISTRY ♦ TESTAMENT ♦ CHILDREN OF BODOM ♦ HAMMERFALL ♦ CARCASS ♦ HAWKWIND ♦ CRADLE OF FILTH ♦ ELUVEITIE DEMONS & WIZARDS ♦ LIVING COLOUR ♦ KROKUS ♦ THREE DAYS GRACE ♦ HATEBREED ♦ MYSTICUM ♦ PHILIP H. ANSELMO & THE ILLEGALS ♦ DELAIN SONATA ARCTICA ♦ UFO ♦ STARSET ♦ REFUSED ♦ UNCLE ACID & THE DEADBEATS ♦ NO FUN AT ALL ♦ LEGION OF THE DAMNED ♦ DEATHSTARS ♦ SICK OF IT ALL ♦ THE AMITY AFFLICTION COMBICHRIST ♦ AGNOSTIC FRONT ♦ CULT OF LUNA ♦ CANDLEMASS ♦ BORKNAGAR ♦ ORANGE GOBLIN ♦ PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS ♦ POSSESSED ♦ FM ♦ DEATH ANGEL ♦ IMMOLATION FLESHGOD APOCALYPSE ♦ TERROR ♦ CROWBAR ♦ EQUILIBRIUM ♦ GLORYHAMMER ♦ NASHVILLE PUSSY ♦ FEVER 333 ♦ ABORTED ♦ MUNICIPAL WASTE ♦ RAVEN ♦ GRAND MAGUS ♦ WHITECHAPEL ♦ NE OBLIVISCARIS WIEGEDOOD ♦ LIKE A STORM ♦ INGLORIOUS ♦ BLEED FROM WITHIN ♦ SKÁLMÖLD ♦ TAKING BACK SUNDAY ♦ STATE CHAMPS ♦ POWER TRIP ♦ TO THE RATS AND WOLVES ♦ CRISIX BOX-SET/CD/2LP/DIGITAL OUT JANUARY 18, 2019 ! FB.COM/APHND INSTAGRAM.COM/APHND FB.COM/LONGBRANCHRECORDS BOX/CD/2LP/DIGITAL OUT NOW ! YOU ARE CREATING 2CD/2LP/DIGITAL OUT NOW ! EXKLUSIVE BUNDLES UND MERCH UNTER LBR-SHOP.COM
18 Aux portes de L’enfer La légende 80’s du metal anglais est de retour avec un quinzième album répondant au doux nom de StormThe Gates. Place à Cronos, seul maitre à bord, toujours très ferme pour tout ce qui relève de son groupe. [Entretien avec Conrad « Cronos » Lant (chant, basse) par Laurent Divergent - Photo  : DR] Ce nouvel opus respecte plus que jamais « l’esprit Venom ». Il est puissant et brut de décoffrage. Quel a été ton état d’esprit au moment de l’écriture ? Les chansons sont nées naturellement. La plupart d’entre elles datent de jams de 2015, alors que nous nous préparions pour assurer la croisière 70 000 Tons Of Metal. J’aurais très bien pu tout composer moi-même, mais j’ai conscience de la chance d’avoir Rage (guitare) et Dante (batterie) à mes côtés. C’est pourquoi j’ai tenu à ce que le travail soit collectif. Dès le titre d’ouverture, « Bring Out Your Dead », on reconnait ton chant, avec cette tendance à rouler les « r ». D’où t’est venue cette idée ? C’est une technique que j’ai développée sans vraiment y penser. Mon inspiration vient des 60’s et des 70’s. Mais dès le départ, j’ai refusé de copier mes idoles, préférant développer des idées nouvelles. Lorsque nous travaillions aux studios de Neat Records dans les années 80, nous croisions un tas de groupes tenant le genre de discours  : « C’est génial, j’ai réussi à obtenir le son de Tony Iommi ». Ou bien  : « J’arrive à chanter comme Rob Halford ». Ces musiciens me mettaient en pétard, et je ne pouvais m’empêcher de leur rétorquer  : « Putain, mais pourquoi n’essayez-vous pas de sonner comme vous » ? La guitare, le piano, offrent d’infinies possibilités. Alors pourquoi se contenter de ce qui a été fait ? As-tu produit l’album toi-même ? Oui, comme je l’ai toujours fait depuis le premier single In League With Satan, ayant toujours considéré qu’un producteur extérieur ne pouvait nous comprendre. A vrai dire, j’ai commencé à bosser dans des studios dès que j’ai arrêté l’école. Depuis que la mode est à l’usage de machines sophistiquées et autres batteries électroniques, je suis encore plus réticent à déléguer le job. Un bon kit de batterie coûte des milliers d’euros. Alors pourquoi tout gâcher en substituant les sons par des samples ? Ma notion de la musique est simple  : « De vraies personnes jouant sur de vrais instruments ». En 1984, Venom est passé par l’un des plus prestigieux studios au monde, l’Abbey Road, pour l’enregistrement du single Manitou. Quel souvenir en gardes-tu ? C’était une erreur de notre part. Ce studio établi depuis des années employait un personnel aux idées très arrêtées. Nous leurs avions proposé notre vision des choses, mais nous nous sommes retrouvés face à un mur. Sous prétexte que ces gars avaient plus de métier et que nous n’étions que des gamins, ils nous rabaissaient systématiquement le caquet. Autant dire que nous étions frustrés ! J’ai eu le même sentiment lorsque nous sommes allés enregistrer Resurrection (2000) en Allemagne pour le label SPV. Sous prétexte que le studio avait enregistré Hammerfall, il fallait qu’on se la ferme. Mais on s’en foutait. C’était de Venom dont il s’agissait, pas de Hammerfall ! C’est pourquoi plus aucun album de Venom ne sera produit dans un autre studio que le mien. C’est le seul moyen de préserver notre son. VENOM StormThe Gates Punk/black metal Spinefarm/Universal METAL OBS’Dès la première écoute de cet album, on ne peut que constater qu’il s’agit de Venom pur jus. Les brebis galeuses de la N.W.O.B.H.M. n’en ont toujours fait qu’à leur tête. Exit, le peaufinage ! Ce bras d’honneur à la technologie se présente comme un chaos sonore plus ou moins organisé. Au menu, treize titres variant les tempos et les ambiances. « Bring Out Your Dead » parait simplissime, voire bateau, mais il est fichtrement rythmé. Headbanging obligatoire ! « I Dark Lord » se veut sombre et pesant. « The Mighty Have Fallen » nous entraine dans une frénésie thrash/hardcore, tandis que « We The Loud » lorgne vers le punk old school à la Discharge. L’album est multifacettes, mais on ne peut pas dire que les riffs soient d’une originalité folle. Cela dit, il n’y a qu’un et un seul Cronos. Dès qu’il vocifère, on sait que c’est lui, et tout ce qu’il touche se transforme en Venom. C’est à cela qu’on reconnait les vrais créateurs. [Laurent Divergent] HELL YES ! UN LIVRE TELLEMENT METAL QU’IL VA VOUS FAIRE SAIGNER LES YEUX ! DISPONIBLE EN LIBRAIRIE Prix  : 34,95 € La grande histoire illustrée du Metal, des années 1960 à nos jours, en 288 pages et plus de 300 photos et documents exceptionnels. www.huginnmuninn.fr www.facebook.com/huginnetmuninn



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :