Meet and Travel Mag n°60 mar/avr 2020
Meet and Travel Mag n°60 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de mar/avr 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (205 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Panama, Turquie, Bruxelles et Grenoble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
PaNaMa 48 UN CANAL EN OR Inauguré le 15 août 1914, le canal de Panama est devenu en un peu plus d’un siècle l’une des voies navigables les plus plus fréquentées de la planète. Plus d’un million cent cinquante mille navires l’ont emprunté depuis son ouverture – 17 000 rien qu’en 2019 – positionnant le Panama comme un centre mondial de logistique de transport et de services reliant 144 routes maritimes. Long de 80 km, le canal réunit les océans Atlantique et Pacifique dans la partie la plus étroite de l’isthme de Panama et du continent américain. Élargi en 2016, il a triplé sa capacité d’accueil et de traitement des navires de grosse capacité – jusqu’à 15 000 conteneurs –, entraînant un envol de son chiffre d’affaires qui a atteint 3,3 milliards de dollars en 2019. Gestionnaire du site depuis le 1er janvier 2000 – en vertu des traités signés en 1977 avec les États-Unis – l’État panaméen peut se frotter les mains, les royalties qu’il encaisse se sont élevées à 1,8 milliard en 2019 et devrait dépasser 2 milliards en 2025. Une manne qui représente tout de même 6% du PIB du pays et au moins 20% des revenus de l’État. MEET AND TRAVEL MAG - Amador Causeway  : à proximité du canal, côté Pacifique, une zone qui connait d’importants développements. C’est là que Franck Gehry a posé il y a 5 ans son BioMuseo, une construction extravagante inondée de couleurs qui est dédiée à la biodiversité du pays. L’ensemble a été complété récemment par une terrasse qui permet d’organiser un dîner pour 500 personnes avec vue sur la baie. Dans le même secteur, on peut privatiser les terrasses d’El Muelle donnant sur le terminal de croisière d’Amador pour un dîner (350 personnes), La Fonda Amador, pour son folklore panaméen (400 personnes) ou au Lenos & Carbon Isla Flamenco, proche du BioMuseo, qui offre une belle vue sur la marina (150 personnes). Au départ de cette marina, sortie en mer au coucher du soleil à bord du Isla Morada, un navire de 96 m sur lequel Al Capone recevait ses amis (dîner jusqu’à 80 personnes), mais aussi du Turia (250 personnes) et du Panamar (150 personnes). Deux catamarans Le BioMuseo de 90 et 60 places – Red Cat et Manga – peuvent également être privatisés pour des journées en mer. Un peu plus loin, aux écluses de Miraflores, on peut se servir de la nouvelle salle Imax aménagée en marge du centre d’accueil pour visionner un film (c’est le 3 e plus grand écran au monde) avant de dîner dans le restaurant Atlantique et Pacifique qui surplombe les bassins (jusqu’à 100 personnes) ou sur la terrasse panoramique (jusqu’à 300 personnes). - Région Nord  : entre le lac Gatun et Colon, la porte de sortie du canal vers la côte Caraïbes. Avec en point de mire les nouvelles écluses d’Aga Clara qui sont venues en 2016 renforcer celles de Gatùn. Nous sommes à 1h30 de Panama City pour visiter ces nouvelles infrastructures spectaculaires où se succèdent des navires gigantesques (certains font plus de 400 m) qui mettent entre six et dix heures pour franchir les 80 km du canal. Au centre d’accueil des visiteurs, L’Isla Morada, le yacht d’Al Capone visionnage d’un film retraçant la construction du canal, point d’observation du passage des navires et déjeuner au restaurant Gatun qui domine le site (140 personnes). À 30 km de Colon, possibilité de privatiser le fort San Lorenzo pour un déjeuner (300 personnes). C’est l’un des édifices les mieux conservés d’Amérique, classé au patrimoine de l’Unesco. Les îles  : l’Isla Saboga, dans l’archipel Las Perlas, à 1h30 au sud du terminal d’Amador, accueille le nouvel eldorado de Paula Nani (Paula Nani Beach), laquelle fut une pionnière du Casco Viejo avec son restaurant-galerie fort animé (100 personnes pour un dîner les pieds dans l’eau). Autre site très prisé des groupes, l’isla Viveros, un peu plus éloignée de la côte (2h30 en catamaran ou en yacht) pour un barbecue sur la plage ou un déjeuner dans le cadre du très beau Balu Beach Club (jusqu’à 120 personnes). Le fort San Lorenzo., 11111, -1. 41 I,
j ACTIVITÉS, VISITES - Activités  : la vieille ville offre évidemment un cadre exceptionnel pour un rallye à pied ou à Segway, avec tablette iPad, épreuves culturelles et stop dans des bars. On peut parcourir cette zone également à vélo, encore que l’on réserve plutôt cet exercice à la ville nouvelle avec ses larges avenues et parcs ou à la zone située près du BioMuseo et du canal. Côté mer, balade dans la baie à bord d’un bus amphibie au départ du terminal d’Isla Flamingo (32 personnes), croisière au soleil couchant à bord du Isla Morada, l’ancien yacht d’Al Capone déjà mentionné en évènementiel, sortie en catamaran vers Taboga Island (2 unités de 60 et 90 places), virée pour la journée en yacht (60 places) à destination de l’archipel de Las Perlas, l’Isla Saboga, la plus proche, l’Isla San José ou encore l’Isla Viveros, qui a l’avantage d’être très exclusive avec sa belle plage, son Balu Beach L’Isla Viveros Club avec son pavillon couvert pour les déjeuners, sa vaste piscine lagon, son restaurant climatisé et même ses 10 chambres. Il peut accommoder jusqu’à 120 personnes et constitue une belle option pour les opérations qui n’intègrent pas de séjour balnéaire vers Playa Blanca ou la côte Caraïbes. Dans l’environnement du canal, possibilité de croisière jusqu’au lac Gatun, avec visite des écluses, le retour vers Panama City s’opérant à bord d’un train ancien qui compte 8 voitures réhabilitées, dont une voiture panoramique surmontée d’un dôme de verre (jusqu’à 300 personnes). De retour à Panama City, parmi les originalités à signaler, il y a les thématiques que suggèrent plusieurs agences réceptives, notamment Quetzal Motivo et Tucaya Travel qui mettent en scène des séances d’entraînement de boxe dans l’enceinte du stade Roberto Duran, du nom du plus célèbre sportif du pays (6 fois Champion du Monde), qui affronta victorieusement le 20 juin 1980 à Panama City 1-â » Vir 11101-1 1WIIN.Ell tnioneffle eengl.egiry, Atte een ERIMUINIRKSIVIIVIWAVAM h11.73 eampo-dminitheenuefflooma, ODUL.N 7:ekezefg egià Pe ? in e Peie enbie8004) NUMÉRO 60 MARS - AVRIL 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 1Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 92